Vous êtes ici

Rino

Crédit : Rino
Rino féroce

Dans le bouillonnant 11ème arrondissement, nouveau centre de gravité de la créativité culinaire parisienne, un restaurant de plus à ne pas rater.

Après un passage à la Gazzetta de de Peter Nilsson dans le 12ème, le natif de Rome Giovanni Passerini a ouvert en 2011 son premier restaurant, le Rino. Immédiatement remarqué par tous les gourmets de la capitale, il a également bénéficié d’une couverture médiatique très importante (de Libé au Financial Times en passant par Condé Nast Traveler).

Salle minuscule (20 couverts seulement), décoration qui ne paye pas de mine, on ne peut pourtant pas dire que l’endroit suscite l’enthousiasme. Mais une fois la première assiette arrivée, on comprend mieux l’engouement autour du Rino. Passerini réalise le grand chelem. Excellence des produits, créativité et maîtrise technique sont au rendez-vous. Les classiques italiens sont revisités façon française et surtout façon Passerini telles ces tortellini de brandade ou ces ravioli de pecorino à l’artichaut. Les plats s’enchaînent (4 ou 6 en fonction des menus), le plaisir reste identique. On reviendra.

Réservation fortement recommandée en raison du faible nombre de couverts.

 

Update : le Rino a malheureusement fermé ses portes, mais Giovanni Passerini devrait faire son retour très prochainement dans un autre restaurant parisien. Ouf !

Réservez votre table gratuitement et immédiatement en ligne !

Rino
Tags
Bistronomie Créajpg Branché Néobistrot Médiatique Réservation difficile Cuisine d'auteur
Cuisine
Italo-française
Addition
23 à 28 € (menus déjeuner), 41 à 48 € (menus dîner)
Quartier
Charonne
Horaires
du mardi au jeudi de 19h30 à 23h (ouvert pour le déjeuner de 12h30 à 14h les vendredi et samedi)
Les +
La décontraction de cet italien de poche au cœur d'un quartier de Charonne, décidément épicentre de la bistronomie parisienne
Adresse

46 Rue Trousseau, Paris, France

Téléphone

Restaurant fermé