Mathieu Belay, Le vendredi 06 janvier 2017
72 heures à...

72 heures à Hambourg : les meilleures adresses d’une ville sous estimée

On file à Hambourg, seconde ville d’Allemagne et pourtant encore trop souvent méconnue des voyageurs. Architecture, design, bars tendances, restos dans l’air du temps sans oublier sa nouvelle Philharmonie emblématique, la cité hanséatique est idéale pour un city break à deux comme ou un week-end entre amis.
  • Depuis un bateau naviguant sur l'Elbe, on aperçoit la nouvelle Elbphiharmonie, promise à devenir le symbole de la ville © YONDER.fr
    Depuis un bateau naviguant sur l'Elbe, on aperçoit la nouvelle Elbphiharmonie, promise à devenir le symbole de la ville © YONDER.fr
  • Il faut naviguer sur l'Elbe pour comprendre à quel point Hambourg est une grande cité maritime © YONDER.fr
    Il faut naviguer sur l'Elbe pour comprendre à quel point Hambourg est une grande cité maritime © YONDER.fr
  • Soleil d'hiver le long de l'Elbe © YONDER.fr
    Soleil d'hiver le long de l'Elbe © YONDER.fr
  • Villas surplombant l'Elbe dans le quartier chic de Nienstedten © YONDER.fr
    Villas surplombant l'Elbe dans le quartier chic de Nienstedten © YONDER.fr
  • (« Speicherstadt », littéralement la ville des entrepôts, est l'un des lieux incontournables de toute visite à Hambourg © YONDER.fr
    (« Speicherstadt », littéralement la ville des entrepôts, est l'un des lieux incontournables de toute visite à Hambourg © YONDER.fr
  • Die gute Botschaft, le nouveau restaurant de Tim Mälzer, le
    Die gute Botschaft, le nouveau restaurant de Tim Mälzer, le "Jamie Oliver" allemand © YONDER.fr
  • Atmosphère chic et cosy au Louis C. Jacob, l'hôtel de luxe historique le plus charmant d'Hambourg © YONDER.fr
    Atmosphère chic et cosy au Louis C. Jacob, l'hôtel de luxe historique le plus charmant d'Hambourg © YONDER.fr
L’Elbphilharmonie, toute nouvelle salle de concerts symphoniques construite par les architectes Herzog & de Meuron,a le potentiel pour devenir le nouvel emblème de la ville !

Une fois n’est pas coutume, nous débutons ce premier « 72 heures à » par une anecdote. Il y a quelques semaines, ma valise en main, en partance pour Paris CDG où mon vol m’attendait, une collègue de bureau (ne travaillant pas pour YONDER, sachez-le) m’interpelle, me demandant quelle est ma destination. En lui répondant « Hambourg, en Allemagne », je lis la déception sur son visage. Un sentiment immédiatement confirmé par un « Je pensais que tu partais au soleil. Pas de raison d’être jalouse alors ! ». Et pourtant. Je m’apprêtais à passer un des meilleurs weekends de l’année, dans une ville célèbre par son nom mais encore largement méconnue. Et, disons le tout de go, largement sous estimée dans un pays où Berlin se taille la part du lion. L’objectif avoué de ce qui suit ? Vous prouver qu’Hambourg mérite non seulement que l’on s’y intéresse mais qu’elle est sans aucun doute l’une des villes les plus excitantes d’Europe du nord. C’est parti pour 3 jours dans la seconde ville la plus peuplée d’Allemagne.
 

JEUDI / J1

17h – S’installer sur les bords de l’Elbe au très chic Louis C. Jacob

Quittez pour une fois le centre-ville et prenez vos quartiers au très chic Louis C. Jacob, établissement 5-étoiles membre des prestigieux Leadings Hotels of the World, dont les origines remontent à la fin du XIXème siècle. Cet hôtel 5-étoiles cultive le charme singulier de l’âge d’or de l’époque hanséatique sans jamais perdre de vue le confort d’un grand hôtel de luxe bien ancré dans son temps. Optez pour une chambre avec vue sur l’Elbe, attrapez les jumelles (fournies dans la chambre) et regarder le fascinant va-et-vient des navires entre le port d’Hambourg (le troisième d'Europe après celui de Rotterdam et celui d'Anvers) et la Mer du Nord.

Charme intemporel à l’excellent hôtel Louis C. Jacob, sur les rives de l’Elbe © YONDER.fr

 

Retrouvez ici notre reportage complet sur l'Hôtel Louis C. Jacob.

L’alternative : le style traditionnel du Louis C. Jacob ne vous branche pas ? Qu’à cela ne tienne, Hambourg est célèbre pour être une pionnière de la scène hôtelière design.  Parmi les adresses recommandées par la rédaction de YONDER : le SIDE et The George (de part et d’autre de l’Alster), le east Hotel (Sankt Pauli), le 25hours Hotel HafenCity (dans le nouveau quartier du port comme son nom l’indique) ou le splendide Gastwerk Hotel, non loin de la gare d’Altona.

À l’intérieur du 25hours Hotel HafenCity, l’un des hôtels design les plus en vue de la ville © YONDER.fr

 

 

19h30 – Assister à un concert à la spectaculaire Elbphilharmonie

C’est l’événement de ce début d’année 2017 à Hambourg. Dans quelques jours (le 11 janvier pour être précis) aura lieu le concert inaugural de l’Elbphilharmonie (ou Philharmonie de l’Elbe en français). Cette toute nouvelle salle de concerts symphoniques construite par les architectes Herzog & de Meuron, sur la base d’un ancien entrepôt du port en briques désormais surmonté d’une structure en verre, a le potentiel pour devenir le nouvel emblème de la ville, rien de moins ! Après des années de retard et un budget explosé (l’accouchement de cette philharmonie n’est pas sans rappeler celle de Jean Nouvel à Paris), le spectaculaire bâtiment a donc été dévoilé pour le grand plaisir du public à l’automne 2016, en attendant l’ouverture officielle de la saison musicale. Très attendue, tous les concerts prévus jusqu’à la fin de la saison (à l’été) sont déjà quasiment sold out ! Quoi qu’il en soit, ne manquez pas l’opportunité de découvrir cette curiosité architecturale. La Plaza, accessible par un fascinant escalator incurvé de 82 mètres de long, est ainsi ouverte à tous.

L’Elbphilharmonie, imaginée par Herzog & de Meuron, devrait imposer sa silhouette avant-gardiste comme le nouvel emblème d’Hambourg © YONDER.fr

 

Adresse : Platz der Deutschen Einheit 1

21h30 – Dîner chez CARLS, la meilleure table d’HafenCity

Après le concert, filez de l’autre côté de la rue chez CARLS, la brasserie chic avec vues sur le port du nouveau quartier d’HafenCity (pour la petite histoire, ce développement immobilier hors norme, le plus ambitieux d’Europe, a pour objectif d’accroître la taille du centre ville de 40%). Au menu, décor soigné, cuisine ouverte et assiettes inspirées des classiques d’Allemagne du nord revisitées avec brio par l’excellent chef alsacien Michel Rinkert (notamment passé par le Royal Monceau, époque Bruno Cirino, où il côtoya Christophe Pelé, chef du Clarence à Paris).

CARLS an der Elbphilharmonie - Hamburg

 

Adresse : CARLS an der Elbphilharmonie (Am Kaiserkai 69 ; +49 40 300322400)

    Abrité dans un ancien bunker anti-aérien, Uebel & Gefährlich propose une expérience clubbing digne des meilleurs spots berlinois.

     

    VENDREDI / J2

    12h30 Déjeuner à la cool dans les nouveaux hot spots de Hambourg

    Deux adresses recommandées pour déjeuner dans le centre sans se ruiner, bonnes assiettes, atmosphère cool et rapport qualité-prix imbattable garantis :

    1. Die gute Botschaft (Alsterufer 3, +49 40 28410014) : la nouvelle adresse hambourgeoise de Tim Mälzer, le « Jamie Oliver allemand » (c’est en tout cas ce que tout le monde nous a affirmé !). Il y revisite la cuisine régionale saisonnière avec ce qu’il faut de modernité, le tout dans un cadre minimaliste du meilleur goût (béton ciré, cuisine ouverte, large espace).

      Die gute Botschaft : bien manger sans se ruiner sur les bords de l’Alster © YONDER.fr

       
    2. Barefood Deli (Lilienstraße 5-9, +49 40 36930540) : à deux pas de la gare centrale, ce grand deli contemporain est le nouveau spot de la star du cinéma Til Schweiger (plus célèbre pour sa carrière domestique, il a tout de même été aperçu dans Inglourious Basterds de Quentin Tarantino. Décor ultra léché et cuisine italienne de bonne facture, pas de doutes, ça fait le job !
    Barefood Deli, une bonne adresse pour manger italien en plein centre © YONDER.fr

     

    14h – Découvrir le patrimoine architectural classé à l’UNESCO de Hambourg

    Le saviez-vous ? Depuis 2015, l'UNESCO a inscrit au Patrimoine mondial de l'Humanité l’ancien quartier des comptoirs de commerce (« Kontorhaus », le comptoir) ainsi que celui des entrepôts (« Speicherstadt », littéralement la ville des entrepôts).

    1. Kontorhaus : édifié dans les années 1920 et 30, il s’agirait du tout premier quartier d’affaires en Europe ! Ne manquez pas l’imposante Chilehaus, dont la structure évoque la proue d'un navire ou l’immense Sprinkenhof, un poil austère au premier abord mais ô combien impressionnant (jetez un œil aux escaliers en spirale à l’intérieur).

    À gauche, la Chilehaus. À droite, le Sprinkenhof, immense immeuble de bureau des années 1920. © YONDER.fr

     

    Les escaliers en spirale du Sprinkenhof © YONDER.fr

     

    1. Speicherstadt : entrelacs de rues, de canaux et de ponts situé dans la ville portuaire traditionnelle, la Speicherstadt est l'un des must see de la ville. Nombre d’anciens entrepôts ont été reconvertis en bureaux pour agences de pub ou cafés (comme l’excellent Fleetschlösschen, Brooktorkai 17) mais le charme des lieux a su rester intact. Pour encore plus de mystère, retournez-y à la nuit tombée. La « ville des entrepôts » prend alors des allures de décor de cinéma obscur et énigmatique. Impressionnant !
    Contraste architectural dans la ville des entrepôts ("Speichestadt") et ses environs immédiats © YONDER.fr

     

    19h30 – S’offrir un festin carnivore au très branché Bullerei

    Vous vous rappelez de Tim Mälzer, le « Jamie Oliver allemand » ? Bien avant d’ouvrir Die gute Botschaft fin 2016, il avait déjà imaginé le Bullerei, un resto carnivore unanimement reconnu pour être l’une des très bonnes tables d’Hambourg (viandes rouges de qualité, décor néo-industriel réussi, ambiance hype). On ne peut que confirmer et vous encourager à réserver votre table à l’avance pour éviter de faire chou blanc.

    Bullerei © Philipp Rathmer Photography

     

    Adresse : Bullerei, Lagerstraße 34b
     

    21h30 – Goûter les bières artisanales de l’Altes Mädchen

    On se déplace de quelques dizaines de mètres seulement pour atteindre l’Altes Mädchen, autre spot incontournable du Hambourg contemporain. Immense espace à la lumière tamisée, coin avec cheminée et sofas, atmosphère conviviale de néo-brasserie cool et  une longue carte de bières artisanales (près de 60 références, yay !) vous y attendront. On passera en revanche son tour sur la carte des plats, sans grand intérêt (à l’exception du pain fait maison).

    Altes Maedchen Hamburg

     

    Adresse : Altes Mädchen, Lagerstraße 28b
     

    23h – Faire la tournée des bars de Schanze...

    Vous aimez l’atmosphère alternative de l’ex Berlin-Est (Mitte, Prenzlauer Berg, Friedrichshain…) ? Alors vous adorerez le quartier de Schanze, parfois également appelé Schanzenviertel ou Sternschanze, du nom de la station de métro ! C’est ici que sont concentrés la grande majorité des bars les plus cools de la ville, pour siroter un cocktail ou se descendre une bonne bière au comptoir. Parmi les meilleurs spots du coin :

    • GoldFischGlas (Bartelsstraße 30) : long comptoir, lumière tamisée et « mini disco » pour danser jusque tard dans la nuit.
    • Berliner Betrüger (Juliusstraße 15) : atmosphère animée et prix raisonnables, une valeur sûr du quartier.
    • Daniela Bar (Schulterblatt 86) : un bar intimiste et sans prétention, typique de l’atmosphère de Schanze.
    • Verena Eick Cafébar Thier (Schulterblatt 98) : un autre bar de la très fréquenté Schulterblatt, apprécié autant pour sa terrasse aux beaux jours que pour ses petits prix.
    • Kleines Phi (Feldstraße 42) : l’un des tous meilleurs bars à cocktail d’Hambourg, à quelques centaines de mètres seulement du cœur de Schanze
       

    1h – ... et faire la teuf comme à Berlin !

    Direction le Uebel & Gefährlich, littéralement de l’autre côté de la rue si vous avez sifflé quelques cocktails au Kleines Phi (voir ci-dessus) pour mieux attaquer la nuit. Le Uebel & Gefährlich, littéralement « Mauvais & Dangereux », est LE club emblématique de la nuit hambourgeoise. Abrité dans un ancien bunker anti-aérien, il propose une expérience clubbing digne des meilleurs spots berlinois. La preuve ? La présence récurrente des soirées de l’excellentissime label local Diynamic Music, l’écurie deep house emmenée par le nouveau parrain d’Ibiza, le non moins excellent Solomun.

    L’inquiétante silhouette du club Uebel & Gefährlich © Resident Advisor

     

    Adresse : Uebel & Gefährlich, Feldstraße 66

    Le quartier résidentiel chic de Nienstedten abriterait la plus grande concentration de millionnaires de tout le pays !

     

    SAMEDI /J3

    11h30 – Explorer le quartier résidentiel exclusif de Nienstedten

    Si vous séjournez au Louis C. Jacob, n’hésitez pas un instant et partez à pied explorer ce quartier résidentiel chic. Il se dit qu’il abriterait la plus grande concentration de millionnaires de tout le pays ! Pour les autres, suivez les rives de l’Elbe (plusieurs lignes de bus remontent la Elbchaussee en direction de la Mer du Nord) et partez à la découverte de ce coin de ville, tranquille, élégant (les villas en imposent !) et éminemment hanséatique. Le meilleur moyen de se rappeler qu’Hambourg, cité tournée vers la mer, reste l’une des plus prospères du pays.

    • Villas surplombant l'Elbe © YONDER.fr
    • Dans le quartier chic de Nienstedten © YONDER.fr

     

    12h30 – Déjeuner au Jacobs, le grand restaurant gastronomique des bords de l’Elbe

    C’est à l’intérieur du très chic Louis C. Jacob (oui, oui encore lui !) que se cache le Jacobs, fameux pour être l’un des restaurants gastronomiques les plus fameux de la ville. C’est dans cette ancienne auberge à la réputation légendaire, dans une salle à manger aux dimensions fastueuses que le Chef Thomas Martin (deux-étoiles Michelin stabilisées depuis des années, 17/20 au Gault&Millau) déploie une cuisine éblouissante de précision et de saveurs. « Ma technique est souvent française. Les produits, eux, sont aussi locaux que possible, et toujours de saison » nous a t-il expliqués en prélude à un repas mémorable. Les amateurs de grandes tables gastronomiques de style classique ne pourront qu’adorer.

    Quelqus-uns des plats raffinés par le Chef Thomas Martin au restaurant doublement étoilé Jacobs © YONDER.fr

     

    Adresse : Jacobs Restaurant, Elbchaussee 401 (à l’intérieur de l’hôtel Louis C. Jacob)
     

    15h – Faire un tour en bateau sur l’Alster

    L’Alster, c’est ce grand lac artificiel en plein cœur de la ville, qui doit lui-même son nom à la rivière éponyme naissant dans le Schleswig-Holstein. Si les bords du lac sont appréciés des joggeurs et des promeneurs, le meilleur moyen de s’approprier cette partie de la ville reste de le faire… sur l’eau ! Toutes les demi-heures en heure de pointe, des bateaux à vapeur prennent le départ, permettant de découvrir certains des quartiers les plus cotés de la ville ou les façades de quelques bâtiments célèbres comme l’historique Hotel Atlantic Kempinski.

    Balade en bateau sur l’Alster, un jour de brouillard épais © YONDER.fr

     

    Adresse : Quai Jungfernstieg sur les bords de l’Inner Alster (U/S-Bahn Jungfernstieg)
     

    17h – Faire chauffer sa carte bleue à l’Alsterhaus

    En sortant du bateau, ne manquez pas d'entrer à l'Alsterhaus, le plus chic et le plus complet des grands magasins hambourgeois (plus d'un siècle d'existence, 24 000 mètres carrés de surface de vente et un grand espace dédié à la restauration et à l'épicerie).

    L’Alsterhaus, lieu incontournable du shopping à Hambourg © YONDER.fr

     

     

    20h – Assister à une comédie musicale

    Le saviez-vous (bis) ? C’est à Hambourg, en avril 1986, que la longue aventure du musical Cats a débuté en Allemagne. Qui aurait pu alors imaginer que cette comédie musicale resterait 14 ans à l’affiche du Hamburger Operettenhaus, faisant de ce spectacle mythique le premier grand succès du genre dans le pays ? Trente ans plus tard, Hambourg s’est imposée comme la capitale inévitable des musicals en Allemagne, devenant même la troisième ville au monde en termes de nombre de spectateurs après New York et Londres. Chaque année, ce sont ainsi plus de 2 millions de personnes, venues des quatre coins du pays, qui assistent aux représentations du Roi Lion, d’Aladdin et des nombreuses créations des spécialistes du genre.

    L’un des théâtres au bord de l’Elbe où sont jouées exclusivement des musicals © Stage Entertainment

     

    23h - S’encanailler sur le Reeperbahn

    Autre lieu emblématique de la cité hanséatique, le Reeperbahn, fameuse artère du quartier alternatif de Sankt-Pauli. C’est ici que les Beatles se sont faits connaître au début des années 1960 (en 1962 précisément, au Top-Ten Club, autrefois situé au n° 136 du Reeperbahn, à l'Indra-Club, au Kaiserkeller et au Star-Club, tous trois sur la rue perpendiculaire Große Freiheit). Et c’est ici que se concentre la vie nocturne la plus « chaude » de la ville avec nombreuses boîtes de nuit, salles de spectacle burlesques, théâtres, sex-shops, bars de strip-tease. La Herbertstraße, ruelle protégée des regards par de grandes palissades, rappelle le Redlight District d’Amsterdam avec ses vitrines par dizaines où sont alignées des prostituées de tous les horizons. Petit rappel historique, la Herbertstraße fut à l’époque du Troisième Reich, le seul lieu où étaient tolérés la prostitution et les strip-teases. C’est d’ailleurs à cette époque que furent dressés les panneaux bloquant l’entrée de la rue aux enfants…et aux femmes !

    En descendant à la station de métro Baumwall, prenez le temps de photographier l’Elbphilharmonie, toute proche

     

    DIMANCHE / J4

    11h30 – Se balader le long de l’Elbe

    Pour cette dernière matinée à Hambourg, rendez-vous est donné à la station de métro Baumwall. Prenez le temps de photographier l’Elbphilharmonie, toute proche, puis vous pourrez paisiblement entamer votre balade vers l’ouest en direction du marché aux poissons (attention, ce dernier n’ouvre que les jours de semaine). Le promenade permet en revanche de respirer l’air marin de la ville tout comme admirer certaines de ses plus belles réalisations architecturales.

    Sur les rives de l’Elbe, une architecture contemporaine réussie © YONDER.fr

    Sur les rives de l’Elbe, une architecture contemporaine réussie © YONDER.fr

     

    13h – Se régaler de poissons et de fruits de mer

    On finit ces 72 heures sur une note gourmande… et iodée. Car comme toute ville maritime qui se respecte, Hambourg est bien entendu une ville de poisson et de fruits de mer  Quelques-unes des adresses qui ont retenu notre attention, toutes sur les bords de l’Elbe (plus précisément sur la Große Elbstraße), d’est en ouest :

    • le Haifischbar (Große Elbstraße 128) : une petite taverne sans prétentions, idéale pour goûter les Fischbrötchen typiques de la région.
    • Henssler & Henssler (Große Elbstraße 160) : restaurant et bar à sushi prisé des locaux. Décor contemporain et service dans l’air du temps. Attention, en revanche, le restaurant n’est pas ouvert le dimanche.
    • Fischmarkt Bistro Hamburg (Große Elbstraße 133) : le bistrot de poissons bon et pas cher comme on l’aime ! Difficile d’imaginer un lieu qui puisse réunit autant de générations, des jeunes couples aux seniors en passant par les familles avec poussettes.
    • Au Quai (Große Elbstraße 145) : terrasse au bord de l’eau et mobilier design pour cette table « à la mode » selon le Guide Michelin. Fermé le dimanche.
    • Fischereihafen (Große Elbstraße 143) : à un jet de pierre d’Au Quai. Chic sans être hors de prix, un bon restaurant dans le genre.
    Au revoir Hambourg, nous reviendrons... © YONDER.fr