Vous êtes ici

Stefania Baldi, Le lundi 24 mars 2014
72 heures à...

72 heures à Sydney : les meilleures adresses de la mythique métropole australienne

C’est la plus grande métropole d’Océanie qui a les honneurs de notre rubrique 72 heures cette semaine. Stefania Baldi, parisienne et ex-Sydneysider nous fait découvrir son Sydney, entre lieux emblématiques et spots branchés.
  • Les somptueux Royal Botanic Gardens, autour de la baie de Sydney | via www.sydney.com - Crédit : Andre Vu
    Les somptueux Royal Botanic Gardens, autour de la baie de Sydney | via www.sydney.com - Crédit : Andre Vu
  • Le mythique Opéra de Sydney | © Flickr CC – szeke - https://flic.kr/p/aLpiKB
    Le mythique Opéra de Sydney | © Flickr CC – szeke - https://flic.kr/p/aLpiKB
  • Vue de la ville au coucher du soleil depuis la Sydney Tower Eye | © Flickr CC - sachman75 - https://flic.kr/p/cJcTVw
    Vue de la ville au coucher du soleil depuis la Sydney Tower Eye | © Flickr CC - sachman75 - https://flic.kr/p/cJcTVw
  • Surfeur sur la célèbre plage de Bondi Beach | © Flickr CC – chrilin - https://flic.kr/p/6Lt8XQ
    Surfeur sur la célèbre plage de Bondi Beach | © Flickr CC – chrilin - https://flic.kr/p/6Lt8XQ

J’avais hâte de découvrir Sydney qui depuis quelques temps me faisait rêver pour ses grandes plages animées, ses emblèmes fastueux, son climat ensoleillé et sa nature luxuriante.

Mais Sydney m'a surprise encore plus pour son coté sophistiqué et éclectique que l’on découvre dans ses restaurants recherchés, ses bars charmants et ses marchés effervescents.

Une métropole à vivre encore plus qu’à visiter, loin du stress des capitales européennes, carrefour de nombreuses cultures et destination incontestable de générations entières à la recherche d’une place au soleil.   

Jour 1 – Vendredi : A la découverte des emblèmes.

 

14h – Se balader autour de la baie

L’esprit décontracté et vibrant de Sydney se discerne immédiatement en parcourant l’une de plus belles balades qui s'étend de Hyde Park en passant par les Royal Botanic Gardens jusqu'à l’incontournable Opera House. On traverse les fastueux bâtiments coloniaux, les gratte-ciels du centre des affaires et les parcs verdoyants rappelant ceux de l’Angleterre, pour arriver à la splendide baie naturelle. Ici les Sydneysiders viennent profiter d’une vue imprenable sur la ville, en famille ou entre amis, pour une simple sortie ou pour faire leur sport en plein air.

18h – Observer le coucher de soleil à l’Opera Bar

Le week-end est sacré, on s'arrête pour contempler la ville qui se transforme dans le quartier animé de Circular Quay. Les sportifs laissent leur place aux fêtards et les sneakers sont remplacée par les talons hauts et mini-jupes des jeunes femmes. Sous la magnificence de l'emblème de la ville, l'Opera Bar (Lower Concourse Level, Sydney Opera House) est, sans aucun doute, l’un des endroits préféré des Sydneysiders. Le coucher de soleil sur le Harbour Bridge, qui lie le centre à la partie Nord de la ville, vaut à lui tout seul le déplacement. Il y a quelque chose de magique dans cet endroit qui fait parler de lui aux quatre coins de la Planète. On se sent tout à fait comblé, capable de discerner parfaitement l’esprit festif et insouciant de cette ville en observant sa population souriante et colorée, pendant qu’on profite de nos verres, de nos tapas et de la musique jazz live en fond sonore.

20h30 – Manger un morceau au Sydney Theatre

Il y a un lieu moins connu des touristes situé dans le quartier historique de la ville, The Rocks. Très prisé par les locaux, son nom dit tout sur le lieu. The Theatre Bar at the End of the Wharf (Pier 4, Hickson Rd, Dawes Point) est le bar du Sydney Theatre. Cependant beaucoup de gens viennent ici juste pour boire un verre, dîner ou pour passer la soirée. Le style industriel de ce bar fait d’hauts plafonds, sol en bois cérusé, chaises style école, et la vue spectaculaire offerte par les grandes baies vitrées,  évoquent inévitablement Brooklyn.

22h – Traîner dans The Rocks

A The Rocks  la soirée peut continuer jusqu’au petit matin. Le Museum of Contemporary Art, les petits commerces de souvenirs et la proximité du port rendent le coin très touristique. Mais c’est pour ses nombreux bars et restaurants branchés que les Sydneysiders viennent y passer la soirée.  

23h – Siroter un cocktail au Palmer & Co

Parmi les bonnes adresses du quartier, le Palmer & Co (Abercrombie Ln) dont l’entrée est cachée dans une ruelle nous transporte tout de suite dans une autre époque. Ce bar aussi fréquenté qu’animé reproduit, avec un sens du détail aigu, les speakeasies, ces bars clandestins des années de la Prohibition aux Etats-Unis.

En descendant les escaliers qui nous amènent au sous-sol, on aperçoit des serveuses en robe frangée et bandeau à plumes et des serveurs en bretelles et chapeaux melon qui s’affairent d’une table à l’autre. Les voûtes et les murs en briques pointillées par de vieux mugshots, les vitrines exposant de curieux objets d’époque, l’ambiance feutrée et un trio de jazz rendent ce lieu élégant et raffiné. Les connaisseurs se retrouvent ici après le travail pour déguster les cocktails recherchés ou la vaste sélection de whisky, cognac et tequila. Même à la nuit tombée, il sera difficile de résister aux appétissantes planches de charcuterie qui sortent de derrière le comptoir. 

Ici les Sydneysiders viennent profiter d’une vue imprenable sur la ville, en famille ou entre amis

Jour 2 – Samedi : Le jour appartient à ceux qui se lèvent tôt

 

7h – Découvrir la légendaire Bondi Beach

Sydney ne serait pas la même sans Bondi Beach.  Alors au petit matin, avant l'arrivée de la foule de baigneurs, on se dirige vers cette petite banlieue maritime, paradis des passionnés de la plage et du surf et des amateurs des apéros branchés au bord de mer.

A Bondi c’est toujours l’été et chaque jour est synonyme de vacances.  Le très connu lifestyle « cool » à l’australienne se révèle à peine arrivé, en croisant la foule déchaussée et les garçons torses nus.

Une longue ligne de bars, magasins de souvenirs et fast food occupent la rue principale, mais c’est en s’éloignant des endroits plus prisés que l’on découvre une autre facette de cette ville qui abrite certaines des maisons les plus chères au monde. En se perdant dans les rues intérieures, on tombe sur des curieux bistros où l’on peut goûter de délicieux plats fusion, veggie ou sans gluten.

12h – Déjeuner léger chez Gertrude and Alice

Parmi mes endroits préférés il y a le très connu Gertrude and Alice (46 Hall St, Bondi Beach), un charmant café-bookstore qui propose, sans trop de prétention, plats simples, sains et légers qui reflètent parfaitement les habitudes de la plupart des habitants du coin. Lieu de prédilection des étudiants, professeurs et amants de la lecture, ici on emprunte un livre après avoir posé sa planche de surf, le temps de manger un petit bout.

14h – Prendre un verre face à l’océan

Face à la plage, déjà en début d’après-midi, d’autres préfèrent siroter un apéro dans les bars avec DJ comme au North Bondi RSL (118-120 Ramsgate Ave, North Bondi) ou à l’Ocean’s Bar (242 Arden St, Coogee NSW), deux des bars de bord de mer les plus réputés.

Bonus : si vous êtes fan de marche à pied, que ce soit le matin tôt ou le soir au coucher du soleil, la très célèbre balade Bondi-Coogee vous offrira l’une des plus belles vues sur ces magnifiques côtes et vous fera regretter de quitter ce lieu idyllique.

A Bondi c’est toujours l’été et chaque jour est synonyme de vacances.

15h30 – Chiner au Glebe Market

On quitte la vie mouvementée de Bondi Beach pour reprendre la route vers Sydney. 

Le samedi, est aussi le jour du marché dans le quartier de Glebe. Le Glebe Market (40 Glebe Point Rd, Glebe) est une institution à Sydney. On y trouve de tout : vêtements, livres, musique et accessoires !

Coloré et animé, on respire toute l’atmosphère de ce quartier calme et multiculturel dans ce célèbre marché aux puces. Pendant qu’un groupe de musique local joue dans le parc au centre du marché, on se faufile entre les  food trucks et les stands pour y dénicher une pépite.

18h – Dîner thaï or argentin

La cuisine thaï est délicieuse à Sydney, parfois meilleure qu'à Bangkok ! Chat Thaï (20 Campbell St, Haymarket),  à côté de Chinatown, est l’une des adresses les plus réputées de la ville pour un bon dîner thaï dans une ambiance moderne chic réussie. La queue à l’entrée peut être parfois décourageante, alors on y va pas trop tard pour éviter d’attendre trop longtemps.

Alternative à la cuisine thaï dans le quartier de Darlinghurst  pour déguster une délicieuse plancha de viande argentine à Boca (308-310 Liverpool St, Darlinghurst). Le personnel charmant, les couleurs vives des intérieurs et les saveurs latines ont réveillé nos esprits. A deux, on partage une délicieuse Picada de Carnes a la Parrilla accompagnée d’un bon verre de vin rouge.

22h – Aller danser à l’Ivy

Restaurés par ce repas savoureux, la nuit est à nous, alors en route vers la ville aller faire la fête à l'Ivy (4/320 George St).

Élégant et avec des atmosphères variées, cet énorme complexe en centre ville propose pas moins de huit bars, trois restaurants et deux clubs – dont le Pacha Sydney - pour dîner, boire un coup ou danser. On se dirige vers le Pool Club, seul rooftop avec piscine de la ville. Cocktails sophistiqués et pizza gourmets se dégustent dans les cabanas privatisables autour de la piscine, qui à notre grande surprise ne fait pas seulement office de déco! 

Coloré et animé, on respire toute l’atmosphère de ce quartier calme et multiculturel dans ce célèbre marché aux puces.

Jour 3 – Dimanche : Dernier brunch et urban shopping

 

11h – Faire son shopping dans Surry Hills

Un dimanche à Sydney ne peut que commencer par un brunch dans le quartier le plus arty de la ville, Surry Hills. Mais avant cela une session shopping s’impose.

Avec ses maisons victoriennes colorées, vestiges de ses racines populaires, Surry Hills est aujourd’hui le QG de la communauté gay. Ici se concentrent un nombre considérable de bars, restos et shops à la pointe de la mode. Dans les rues de Surry Hills, il n’est pas surprenant de voir naître des pop-up stores un peu partout ou de voir des résidents ouvrir leurs portes pour un vide-grenier. Ce quartier regorge aussi de jolies petites boutiques de créateurs, vintage et  rétro-chic comme de magasins charmants et décalés. Jetez un coup d’œil à l’intérieur de l’original Grandma takes a trip (263 Crown St, Surry Hills) qui offre une sélection remarquable de vêtements et accessoires vintage. Retournez à la modernité en rentrant dans le style design et épuré de Flight 001 (6/285A Crown St, Surry Hills) avec ses essentiels pour le voyage. Arrêtez-vous fouiller à la recherche de cadeaux originaux au Mushu Surry Hills (540 Crown St, Surry Hills) et au Standard Store (503 Crown St, Surry Hills).

13h – Bruncher au Four Ate Five

Pour le brunch, difficile de faire le choix parmi tous les restaurants et les cafés stylés et décontractés qui animent Crown Street, mais le Four Ate Five (485 Crown St, Surry Hills)  avec son atmosphère décomplexée et créative résume tout l’esprit de ce quartier.

La cuisine revisite les classiques de la comfort food, le lieu est chaleureux. Le monde s’affole pour rentrer dans ce petit café-bistro où l’on se partage de grandes tables sans pourtant se déranger. N’oubliez pas de spécifier vos allergies, un repas personnalisé mais tout aussi délicieux vous sera alors servi.

14h30 – Visiter le Brett Whiteley Studio

Après le brunch, un tour s’impose au Brett Whiteley Studio (2 Raper St, Surry Hills), juste à coté. Atelier et maison du célèbre artiste australien, cette petite galerie restitue une image vive et singulière du quotidien de l’artiste. On pourrait s’abandonner pendant des heures sur les sofas à lire la biographie de l’artiste en s’imprégnant de l’histoire de ce lieu.

16h – Explorer les attractions du Darling Harbour

Pour terminer notre visite, on décide de repartir à pieds vers le Darling Harbour, un des sites d'attraction parmi les plus importants de la ville. On y retrouve notamment, le Sydney Aquarium, le Wild Life Zoo et le Australian National Maritime Museum. Cet endroit attire les touristes du monde entier et les familles qui viennent profiter des parcs et fontaines. Malgré son évident côté touristique, Darling Harbour séduit immédiatement avec son atmosphère joueuse et relaxante. Le lieu étant le théâtre de nombreux festivals pendant l’été, les week-end se suivent mais ne se ressemblent pas.

18h – Boire un dernier verre à la Marina

Pour profiter un maximum de l’ambiance, arrêtez-vous pour boire un verre à coté de la Marina ou promenez-vous au Chinese Garden of Friendship (1 Exhibition Place, Darling Harbour), une oasis de paix au milieu de cet endroit extrêmement animé.

20h – Faire ses adieux à la ville

Le temps est venu de quitter cette ville excitante où on aimerait pouvoir rester pour quelques jours encore.

Très facile de tomber amoureux de l’esprit positif et décontracté qui règne ici, des habitants vivants et décomplexés, du rythme apaisé de cette métropole à taille humaine.

Sydney en chiffres

- 24 : le temps en heures qu'il faut pour rejoindre Sydney depuis Paris via l'Asie ou le Moyen-Orient

- 32 : le pourcentage de Sydneysiders nés ailleurs qu'en Australie, faisant de la ville l'une des plus multi-culturelles au monde

- 250 : la hauteur en mètres de la Sydney Tower Eye, la plus haute tour de la ville, célèbre pour son observatoire

Sydney en chiffres

- 1788 : l'année de fondation de la première colonie britannique à s'installer sur ce qui deviendra Sydney

- 102 000 000 : le montant en dollars australien de la construction du mythique Opéra de la ville, soit 14 fois plus que l'estimation initiale !

Y aller

Aux antipodes de l'Europe, il faut compter de 22 à 26h de voyage  pour rejoindre la métropole australienne depuis Paris.

Escale obligatoire en Asie ou au Moyen-Orient et stop-over recommandé pour éviter un trajet exténuant. Préférez les trajets via Bangkok ou Singapour pour minimiser le temps de parcours mais il est également possible de faire le voyage via Hong Kong, Kuala Lumpur, Dubaï, Abou Dabi ou encore Tokyo pour trouver des prix plus compétitifs.