Vous êtes ici

Mathieu Belay, Le lundi 05 mars 2018
72 heures à...

72 heures à San Sebastián : bonnes adresses et visites incontournables

L’une des plus belles baies du monde, des plages spectaculaires, les meilleurs bars à pintxos (tapas) du pays, des restaurants mythiques ou une vie culturelle intense, San Sebastián, perle de la côte basque, s’impose sans peine comme l’une des destinations les plus attractives d’Espagne. Découverte
  • Vue la somptueuse Baie de la Concha depuis les hauteurs du Mont Igueldo © YONDER.fr
    Vue la somptueuse Baie de la Concha depuis les hauteurs du Mont Igueldo © YONDER.fr
  • La Place de la Constitution, centre névralgique de Parte Vieja, la Vieille Ville © YONDER.fr
    La Place de la Constitution, centre névralgique de Parte Vieja, la Vieille Ville © YONDER.fr
  • L'Hotel Maria Cristina est une icône de la ville depuis son inauguration en 1912 © YONDER.fr
    L'Hotel Maria Cristina est une icône de la ville depuis son inauguration en 1912 © YONDER.fr
  • Décor palatial à l'intérieur de l'Hotel Maria Cristina © DR
    Décor palatial à l'intérieur de l'Hotel Maria Cristina © DR
  • Maison bourgeoise le long du front de mer de La Concha © YONDER.fr
    Maison bourgeoise le long du front de mer de La Concha © YONDER.fr
  • Le Pico Del Loro sépare la plage de la Concha de celle d'Ondarreta dans la Baie © YONDER.fr
    Le Pico Del Loro sépare la plage de la Concha de celle d'Ondarreta dans la Baie © YONDER.fr
  • Vue sur le fleuve Urumea et le Palais Kursaal depuis la chambre 104 de l'Hotel Maria Cristina © YONDER.fr
    Vue sur le fleuve Urumea et le Palais Kursaal depuis la chambre 104 de l'Hotel Maria Cristina © YONDER.fr
  • Maison à l'architecture basque sur le Mont Igueldo © YONDER.fr
    Maison à l'architecture basque sur le Mont Igueldo © YONDER.fr
  • La plage de la Zurriola est la plage des surfeurs © YONDER.fr
    La plage de la Zurriola est la plage des surfeurs © YONDER.fr
  • Vue sur la petite île de Santa Clara, au centre de la Baie de la Concha © YONDER.fr
    Vue sur la petite île de Santa Clara, au centre de la Baie de la Concha © YONDER.fr
Ne comptez pas découvrir en une soirée tous les bars à pintxos de San Sebastián. [...] Votre corps ne le supporterait pas.

Oubliez Barcelone, Séville ou Madrid et préparez votre valise pour filer le temps d’un long weekend à San Sebastián (Donostia en basque). La « perle du Cantabrique », pépite du Pays basque espagnol est à seulement vingt minutes de Hendaye et de la frontière française.

Cette ville de dimension modeste (186,000 habitants, un peu moins de 400,000 pour son agglomération) a tous les atours d’une destination touristique de premier plan : une architecture remarquable, des plages urbaines parmi les plus belles du monde, une actualité culturelle riche, de beaux hôtels dont un palace Belle Époque, véritable icône de la ville ou, last but least une bouillonnante scène gastronomique qui fait saliver les foodies du monde entier. Elle est autant incarnée par les bars à pintxos que par les grandes tables multi-étoilées.

Comme toujours dans notre rubrique 72 heure à, nous avons sélectionné pour vous les meilleures adresses de San Sebastián pour un weekend gourmand, culturel et ensoleillé.

Bonus : retrouvez ici notre article sur les meilleures adresses de Bilbao, l'autre grande ville du Pays basque espagnol.

 

VENDREDI

15h – Faire son check-in au Maria Cristina, icône Belle Époque et hôtel de légende

Testé et approuvé par YONDER – Coup de cœur de la rédaction

Comme Coco Chanel, Sophia Loren, Lauren Bacall, Catherine Deneuve ou Pedro Almodóvar, posez vos valises au mythique Hotel Maria Cristina (a Luxury Collection Hotel), inauguré en 1912 après avoir été imaginé par l’architecte français Charles Mewès, le concepteur des hôtels Ritz de Paris, Londres et Madrid.

Cet établissement, le seul grand hôtel 5-étoiles de San Sebastián, impressionne par le faste de ses parties communes et assure un confort optimal grâce à ses chambres sobres et luxueuses. Salle de petit-déjeuner grandiose et situation géographique imbattable sont également au programme.

  • Chambre Premium avec vue Rivière © Hotel Maria Cristina

 

La chambre à booker ?
Si vous ne craquez pas pour la Suite Bette Davis, optez pour une Chambre Premium avec vue Rivière comme la chambre 104, très spacieuse (40 m2) et dotée d’une belle hauteur sous plafond.

Retrouvez ici notre reportage complet sur l’Hotel Maria Cristina.

Hotel Maria Cristina, a Luxury Collection Hotel
136 chambres et suites
Paseo Republica Argentina, 4 - Saint-Sébastien, 20004, Espagne
À partir de 200€ la nuit.

  • Hotel Maria Cristina © YONDER.fr
  • Hotel Maria Cristina © YONDER.fr

 

Les alternatives ?

  • Hotel de Londres y de Inglaterra (à partir de 90€ la nuit) : l’autre grand hôtel de San Sebastián, également de style Belle Époque. Nettement moins luxueux que le Maria Cristina mais aussi nettement plus abordable et situé sur la Baie de la Concha.
     
  • Akelarre (à partir de 275€ la nuit) : l’adresse triplement étoilée de Pedro Subijana, l'un des chefs fondateurs de la Nouvelle Cuisine basque avec Juan-Mari Arzak, dispose de 22 chambres 5-étoiles au décor scandinave minimaliste chic. Immenses baies vitrées et terrasses privatives en font l’une des adresses les plus exclusives de San Sebastián, à une dizaine de minutes de voiture du centre-ville.
     
  • SANSEBAY Hotel (à partir de 60€ la nuit) : tout juste inauguré au printemps 2017, ce boutique-hôtel au décor lumineux jouit d’un emplacement idéal en limite de la Vieille-Ville de Saint-Sébastien et du port. Équipements à la pointe de la technologie (SmartTV avec Netflix, Wi-Fi très haut débit) mais petites surfaces dans les chambres.
     
  • A Room in the City (à partir de 50€ la nuit) : un hostel nouvelle génération à l’impeccable design contemporain. Quelques chambres doubles à disposition si vous avez passé l’âge de dormir dans un dortoir.
     

16h30 – Se familiariser avec le centre de San Sebastián

Visité par YONDER

Après une siesta salutaire, et avant de passer aux choses sérieuses, prenez deux heures pour vous familiariser avec la ville. Si vous séjournez au Maria Cristina, les choses sont extrêmement simples :

  • À côté de l’hôtel, c’est le Théâtre Victoria Eugenia. Il a été construit en même temps que le Maria Cristina et par le même architecte (Charles Mewès). L’édifice de style néo-renaissance et néo-plateresque fut la scène de toutes les éditions du Festival International de cinéma de Saint-Sébastien jusqu'en 1999. Il continue d'accueillir de très nombreuses représentations théâtrales de haut niveau.
  • Le Théâtre Victoria Eugenia, voisin de l’Hotel Maria Cristina © YONDER.fr
  • Après avoir laissé le théâtre derrière vous, filez au-delà du boulevard Zumbardia. C’est ici que se trouve la Parte Vieja, la Vieille-Ville. C’est dans ces rues étroites, et dans un périmètre restreint autour de la pittoresque Place de la Constitution (plaza de la Constitución ; notez les numéros au-dessus des fenêtres, vestiges de l’époque où la place servait d’arène) que l’on retrouve la totalité des bars à pintxos de la ville.
     
  • En continuant quelques minutes vers l’Ouest, on tombe naturellement sur le port et ses maisons historiques de pêcheurs aux volets verts. Un peu plus bas, on arrive au niveau de l’imposant Ayuntamiento, l’Hôtel de Ville. L'ancien casino glamour de la côte basque a été transformé en édifice municipal au lendemain de la Seconde Guerre mondiale.
  • Le port de San Sebastián, à découvrir après s’être baladé sur le Paseo Nuevo © YONDER.fr

 

  • L’Hôtel de Ville est la porte d’entrée vers la splendide Baie de la Concha, considérée comme l’une des plus belles au monde (on en reparle ci-dessous), et vers le quartier d’El Centro. Sorti de terre dès le milieu du XIXème siècle pour répondre aux besoins de développement de Donostia, ce quartier, également surnommé quartier romantique, évoque tantôt les larges avenues de l'Eixample de Barcelone, tantôt Paris avec ses immeubles bourgeois, ses jolies places et ses façades Art Nouveau.
     
  • Retour au Maria Cristina enfin. En face de l’hôtel, côté Est, c’est le fleuve Urumea que trois ponts (dans le centre) enjambent, dont le Puente Maria Cristina inspiré du Pont Alexandre III à Paris.
     
  • Juste de l’autre côté du fleuve, on s’aventure dans le quartier Gros. Les anciens faubourgs industriels ont laissé place à nombre de magasins, cafés, restaurants dans l'air du temps. C’est également ici que l’on retrouve l’emblématique Palais Kursaal, siège principal du festival international du film de Saint-Sébastien depuis 1999. Ou la la belle playa de la Zurriola, plage prisée des surfeurs à toute époque de l’année.
  • La plage de la Zurriola, prisée des surfeurs © YONDER.fr

 

20h – Faire la tournée des bars à pintxos (1ère partie)

Testé et approuvé par YONDER – Coup de cœur de la rédaction

Si vous passez votre weekend à San Sebastián, il est fort probable que vous soyez là pour bien manger. Ville à la réputation gastronomique mondiale, Donostia est particulièrement célèbre pour deux choses. Sa concentration inédite de restaurants étoilés. On en reparle un peu plus bas. Mais surtout, ses bars à pintxos, les pintxos étant l’équivalent basque des tapas espagnols.

  • Les pintxos modernes et inventifs de Zeruko © YONDER.fr

 

Pour en savoir plus, on ne peut que vous inviter à lire notre sujet complet sur les meilleurs bars à pintxos de San Sebastián. On en profite tout de même pour vous donner tout de même un conseil spécifique. Ne comptez pas découvrir en une soirée tous les bons spots de Parte Vieja. C’est géographiquement possible, oui. Tous les bars sont concentrés dans un mouchoir de poche dans la vieille ville. Mais physiquement ? Votre corps ne le supporterait pas.

Pour ce premier soir, concentrez-vous sur les bars à pintxos modernes, ceux réinventant la tradition culinaire du pintxo avec créativité et audace. Les cinq incontournables de cette catégorie recommandées sont :

  • Atari Gastroteka (Calle Mayor, 18)
  • A Fuego Negro (Calle 31 de Agosto, 31)
  • La Cuchara de San Telmo (Calle 31 de Agosto, 28)
  • Zeruko (Calle Pescadería, 10)
  • Borda Berri (Calle Fermin Calbeton, 12)

Retrouvez (beaucoup) plus d’information sur ces adresses dans notre article complet sur les meilleurs bars à pintxos de San Sebastián.

  • Atari Gastroteka © YONDER.fr
  • Atari Gastroteka © YONDER.fr

 

Ce steak fondant et parfaitement assaisonné est très probablement le meilleur que vous mangerez cette année.

 

SAMEDI

11h – Visiter l’historique Musée San Telmo

Visité par YONDER

Consacrez la fin de la matinée à la découverte du Musée San Telmo, le plus ancien musée du Pays basque (inauguré en 1902). Occupant un ancien couvent dominicain fondé au XVIème siècle et comprenant une église décorée par le Catalan José María Sert et un magnifique cloître, le musée permet de se plonger dans la culture et l'histoire basque. Ne ratez pas la section ethnographique, bénéficiant d’une scénographie moderne et interactive très réussie.

Au rez-de-chaussée, une aile moderne, partiellement dissimulée derrière une façade perforée se fondant dans la paroi rocheuse du Mont Urgull, abrite des expositions d’art contemporain.

  • Musée San Telmo © YONDER.fr
  • Musée San Telmo © YONDER.fr

 

Musée San Telmo
Plaza Zuloaga, 1
+34 943 48 15 80
Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 20h.

 

12h30 – Faire le tour du Mont Urgull et découvrir la Baie de Concha

Visité par YONDER

Si vous ne faites pas l’ascension du Mont Urgull, vous pouvez tout de même emprunter le Paseo Nuevo, corniche faisant le tour du mont en question et offrant son lot de jolies vues sur la Mer de Cantabrique. Le samedi et le dimanche, les Donostiarras sont très nombreux à s’y promener.

Après avoir dépassé la sculpture monumentale Construction Vide (Jorge Oteiza, 2002), on débouche sur le port – toujours bondé le weekend – après avoir vu surgir la majestueuse Baie de la Concha.

  • Vue sur la mer de Cantabrique le long du Paseo Nuevo © YONDER.fr

 

13h30 – Déguster le meilleur steak de la ville, au comptoir du Bar Néstor

Testé et approuvé par YONDER – Coup de cœur de la rédaction

C’est un lieu de pèlerinage pour tout foodie qui se respecte ! Le célèbre Bar Néstor, fondé en 1980, ne sert plus de pintxos depuis bien longtemps et concentre sur un plat unique, le txuleton. Cette côte de bœuf locale est servie aussi saignante que fumante, simplement accompagnée de tomates à l’huile d’olive et de poivrons grillés. Ce steak fondant et parfaitement assaisonné est très probablement le meilleur que vous mangerez cette année.

Trois choses à retenir avant de pénétrer dans le Bar Néstor :

  1. Si vous ne mangez pas de viande rouge, passez votre chemin ! Il n’y a pas d’alternative au txuleton.
  2. Si vous aimez votre viande bien cuite, passez également votre chemin. La cuisson de la viande est la cuisson « idéale » des cuistots maison. Ne songez pas un instant à vouloir changer cela...
  3. Le Bar Néstor ne dispose que d’une table. Si vous comptiez déjeuner tranquillement assis, c’est raté. Le steak se mérite ici. Et se déguste debout, au comptoir.
  • Le txuleton du Bar Néstor © YONDER.fr

 

Bar Néstor
Calle Pescaderia, 11
+34 943 42 48 73
Ouvert du mardi au samedi de 13h à 15h30 et de 20h à 23h. Fermé le dimanche soir et le lundi.

 

15h – Se balader dans Centro, le quartier romantique

Visité par YONDER

Quittez – momentanément – la Vieille-Ville pour explorer Centro. Ce quartier, surnommé quartier romantique, nous rappelle que San Sebastián fut l’une des villes les plus chics d’Europe à la fin du XIXème et au début du XXème siècle. Vastes rues plantées d’arbres, édifices Belle Époque (Hotel Maria Cristina, Théâtre Victoria Eugenia), belles façades Art Nouveau, immeubles bourgeois, le quartier ne manque pas de charme.

El Centro est également le centre commerçant de Donostia, avec comme colonne vertébrale l’artère piétonne Loiola Kalea menant à la Cathédrale. Le Mercado de San Martín abrite, entre autres, le plus grand magasin Zara d’Espagne, étendant ses rayons sur près de 3,000 mètres carrés.

 

16h – Flâner le long de la Baie de la Concha

Visité par YONDER – Coup de cœur de la rédaction

Oubliez Rio de Janeiro, c’est à San Sebastián que ça se passe ! S’étendant entre deux collines surplombant la ville, les monts Igueldo et Urgull et partiellement fermée par la minuscule île de Santa Clara, la Baie de la Concha est aussi belle vue d’en haut que le long de son front de mer.

  • Le long de la Baie de la Concha © YONDER.fr

 

À la belle saison, locaux et touristes sont nombreux à venir se dorer la pilule sur la plage de la Concha – et dans une moindre mesure sur celle voisine et plus familiale d’Ondaretta, souvent sélectionnées, à juste titre, parmi les plus belles plages urbaines du monde. Lorsque la météo ne permet pas encore les bains de soleil, les badauds privilégient les balades... et les selfies !

Au centre de la Baie, La Perla, centre de thalasso chic et délicieusement surrané, témoigne de la glorieuse époque balnéaire de San Sebastián.

Le conseil en plus ? Les bons nageurs pourront facilement rejoindre la plage de l'île de Santa Clara, la seule orientée au sud de tout le Pays basque !

En haut de la colline, un parc d’attractions joliment rétro et des vues spectaculaires sur la Baie de la Concha.

 

17h30 – Admirer San Sebastián d’en haut au Mont Igueldo

Visité par YONDER – Coup de cœur de la rédaction

Après avoir atteint le bout de la Baie, on grimpe un sommet d’Igueldo à bord d’un funiculaire historique (1,75€ AS, 3,15€ AR), resté dans son jus. En haut de la colline coiffée d’une tour fortifiée du XVIIIème siècle, un parc d’attractions joliment rétro (rappelant Tibidabo à Barcelone, en plus modeste) et des vues spectaculaires - les plus belles de la ville - sur la Baie de la Concha.

Comptez une vingtaine de minutes de marche si vous souhaitez redescendre à pied. Sur les hauteurs de la route en lacet, du côté du phare, on prend la mesure de l’aspect sauvage de la côte qui s'étend à deux pas du centre.

  • La plus belle vue sur San Sebastián ? Depuis les hauteurs du Mont Igueldo © YONDER.fr

 

21h15 – Dîner chez Arzak, le mythique grand restaurant du Pays basque

Testé et approuvé par YONDER – Coup de cœur de la rédaction

Après Kyoto et Courchevel (!), la ville dispose de l’une des plus fortes concentrations d’étoiles Michelin au monde ! Au cœur de ce fascinant foisonnement gastronomique, la Nouvelle Cuisine basque, qui comme la Nouvelle cuisine française incarnée par les Bocuse, Chapel, Troisgros, Guérard, Vergé de l’autre côté des Pyrénées, a marqué l’avènement d’une nouvelle donne culinaire au Pays basque au milieu des années 1970.

  • Elean Arzak et son père Juan-Mari Arzak © Coconut

 

À San Sebastián, ce mouvement mélangeant respect du produit, avant-garde, ancrage régional et innovation fur très largement porté par Juan-Mari Arzak, qui, dans son auberge familiale, étoilée depuis 1974, a su hisser sa haute-cuisine d’auteur au firmament de la gastronomie mondiale. Depuis 1989, Arzak est l’un des rares restaurants ibériques à avoir été récompensé de trois étoiles par le Guide Rouge.

Aujourd’hui, le patriarche âgé de 75 ans travaille en tandem avec sa fille Elena. Midi et soir, cinq jours par semaine, le duo offre à ses convives, aussi nombreux à s'y rendre décennie après décennie, une expérience gastronomique mémorable. Demandez à visiter la cuisine, la cave ainsi que le "lab" où sont inventés les nouvelles recettes !

Découvrez Arzak, le mythique restaurant trois-étoiles de San Sebastián, dans notre reportage dédié.

Arzak
Avda. Alcalde Elósegui 273
Tél : +34 943 278 465
Ouvert du mardi au samedi de 13h30 à 15h15 et de 21h à 22h30.
Menu dégustation à 210€ par personne (H.T).
Réservation recommandée un mois à l’avance en semaine, trois à cinq mois à l’avance le vendredi soir et le samedi.

  • Sole en canne servie chez Arzak © YONDER.fr
  • Plus d'un millier de saveurs sont stockées dans le "lab" d'Arzak © YONDER.fr

 

 

DIMANCHE

10h30 – Petit-déjeuner à La Guinda Deli & Coffee

Testé et approuvé par YONDER

Laissez derrière vous le confort de votre hôtel pour aller prendre le petit-déj’ avec les jeunes Donostiens. La Guinda, agréable café du quartier Gros, à deux pas de la Plage de Zurriola, est la destination idéale de vos pérégrinations matinales. Gâteaux faits maison, jus de fruits frais et viennoiseries, à déguster en terrasse, permettent de démarrer la journée du bon pied.

La Guinda Deli & Coffee
Calle Zabaleta 55
+34 843 98 17 15
Ouvert du mardi au samedi de 8h à 22h30. Le dimanche de 9h à 14. Fermé le lundi.

 

11h30 – Découvrir le meilleur du quartier du Gros

Visité par YONDER

Enchaîner votre petit-déjeuner avec une balade digestive le long de la plage de la Zurriola. C'est ici que les surfeurs attendent par dizaines patiemment chaque vague. Puis filez jusqu’au Palais Kursaal, le grand édifice contemporain imaginé par l’architecte espagnol Rafael Moneo.

  • La plage de la Zurriola, un dimanche matin de février © YONDER.fr

 

De là, longez le fleuve Urumea en direction du Sud jusqu’à atteindre le centre culturel Tabakalera. Depuis 2015, cette ancienne manufacture de tabac a été transformée, après de longues années de travaux, en un centre de culture contemporaine dont la vocation est double : être un centre de production (résidences d’artistes, ateliers) et offrir une programmation d’activités au public (espaces d’expositions temporaires, salles de projection). On y retrouve aussi un café contemporain à la mode si les bars à pintxos vous ont lassés.

Tabakalera
Andre zigarrogileak plaza, 1
+34 943 118 855
Ouvert tous les jours de 8h-10h à 22h-23h (voir horaires détaillés sur le site). Entrée libre

 

20h – Faire la tournée des bars à pintxos (2nde partie)

Testé et approuvé par YONDER – Coup de cœur de la rédaction

Après avoir écumé les bars à pintxos contemporains le vendredi soir, consacrez vos dernières heures à aller de bar en bar dans Lo Viejo. Dans votre viseur cette fois, les adresses traditionnelles de la scène pinxto locale. Ils restent toujours aussi populaires, et ce parmi toutes les générations et toutes les nationalités de gourmands.

Des addictifs pintxos aux anchois de Txpetxa (Calle Mayor, 18) à l’incroyable Tarta de Queso de La Viña (Calle 31 de Agosto, 3) en passant par le solomillo (un petit moceau de filet de bœuf parfaitement cuit et assaisonné, simplement juché sur un morceau de pain) de Gandarias (Calle 31 de Agosto, 23), les bonnes occasions de se régaler – y compris un dimanche midi - ne manquent évidemment pas. Et comme dans chaque bar à pintxos, le vin - dès 2€ le verre - coule à flots.  

Retrouvez (beaucoup) plus d’information sur ces adresses dans notre article complet sur les meilleurs bars à pintxos de San Sebastián.

  • "Gilda", le pintxo traditionnel le plus courant de San Sebastián © YONDER.fr
  • Les pintxos aux anchois de Txepetxa © YONDER.fr

 

Y aller

Le plus rapide pour rejoindre San Sebastián est de voler jusqu'à Biarritz (BIQ) puis de prendre le bus jusqu'à Donostia (plusieurs rotations par jour ; 45 minutes à 1 heure de trajet en fonction de la circulation).

L'alternative terreste consiste à prendre le TGV jusqu'à Hendaye (4h40 de trajet depuis la Gare Montparnasse ; 2h35 depuis Bordeaux Saint-Jean) puis à monter à bord de l'EuskoTren, le train régional du Pays basque espagnol (40 minutes de trajet).

Il est enfin possible de relier San Sebastián en volant jusqu'à Bilbao (BIO).

Où dormir

Fréquenté par les stars de cinéma chaque année à l'occasion du Festival international du film de Saint-Sébastien, l'Hotel Maria Cristina, membre de la prestigieuse Luxury Collection de Starwood, est le grand hôtel de référence de la ville.

Décor palatial, chambres ultra confortables et situation géographique imbattable sont au menu. À partir de 200€ la nuit.

Retrouvez ici notre reportage exclusif sur l'Hôtel Maria Cristina.