Vous êtes ici

La rédaction Yonder, Le mercredi 12 avril 2017
En partenariat avec Tourisme en Champagne
Sponsorisé

10 expériences incontournables à vivre en Champagne

Caves de champagnes, villages idylliques, châteaux fastueux, monuments historiques, paysages de vignobles… un week-end en Champagne réserve bien des émotions. On liste pour vous les 10 expériences à ne rater sous aucun prétexte.
  • Les caves de champagne, désormais inscrites au Patrimoine mondial de l'UNESCO sont incontournables, comme ici dans les galeries de la Maison Ruinart © Maison Ruinart
    Les caves de champagne, désormais inscrites au Patrimoine mondial de l'UNESCO sont incontournables, comme ici dans les galeries de la Maison Ruinart © Maison Ruinart
  • Les armoiries de la famille Ruinart de Brimont anoblie sous le règne de Louis XVI  © Maison Ruinart
    Les armoiries de la famille Ruinart de Brimont anoblie sous le règne de Louis XVI © Maison Ruinart
  • Vignes du producteur Diebolt-Vallois à Cramant (Côte des Blancs) © Remi Loisel - Studio Amarante pour Diebolt-Vallois
    Vignes du producteur Diebolt-Vallois à Cramant (Côte des Blancs) © Remi Loisel - Studio Amarante pour Diebolt-Vallois
  • Vignes du producteur Diebolt-Vallois à Cramant (Côte des Blancs) © Remi Loisel - Studio Amarante pour Diebolt-Vallois
    Vignes du producteur Diebolt-Vallois à Cramant (Côte des Blancs) © Remi Loisel - Studio Amarante pour Diebolt-Vallois
  • L'Ange au Sourire, statue mythique de la Cathédrale de Reims © CC ##jean-marc@@https://flic.kr/p/b3S57Z
    L'Ange au Sourire, statue mythique de la Cathédrale de Reims © CC jean-marc
  • L'impressionnante Salle du Festin, au sein du Palais du Tau à Reims © CC ##DXR@@https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Salle_du_Festin,_Palais_du_Tau,_Reims_20140306_3.jpg
    L'impressionnante Salle du Festin, au sein du Palais du Tau à Reims © CC DXR
Épernay, considérée comme la « Capitale du Champagne », compte près de 110 kilomètres de caves souterraines pour 130 kilomètres de voirie !

Que faire, quoi voir, où aller pendant un séjour en territoire champenois ? Éléments de réponses à travers 10 expériences incontournables et emblématiques de ce territoire unique qu'est la Champagne, la Marne.

  1. Arpenter les immenses caves de champagne

Aucun séjour en Champagne ne saurait être complet sans une visite des célèbres caves champenoises où sont précieusement stockées des dizaines, si ce n’est des centaines de millions de bouteilles de champagnes à l’abri de la lumière et de la chaleur !

Deux villes concentrent les plus impressionnants sites :

  •  Les caves de Reims, s’étendant sur plus de 120 kilomètres de galeries souterraines, jouissent ainsi d’une réputation mondiale. Certaines des plus grandes maisons de champagne sont installées sur les pentes de la colline Saint-Nicaise, trouée de galeries appelées « crayères ».
    Citons entre autres
    • la Maison Ruinart (4 rue des Crayères, Reims) qui propose une visite exceptionnelle de ses crayères gallo-romaines accompagnées d’une dégustation de ses grands crus
    • la Maison Taittinger (9 pl. St-Nicaise, Reims) où sont entreposées 15 millions de bouteilles
    • la Maison Vranken-Pommery (5 impasse du Général-Gouraud, Reims) où, au-delà des 120 crayères reliées par 18 kilomètres de galeries, il est possible de s’extasier devant un foudre (immense tonneau) de 75,000 litres, soit 100,000 bouteilles !
    • la Maison GH. Mumm (34 rue du Champ de Mars, Reims) : trois visites permettent aux curieux et aux amateurs éclairés de découvrir ou approfondir leurs connaissances dans l’art de la dégustation. À la fin de la visite, possibilité de visiter un musée sur la fabrication du Champagne avant de déguster une des cuvées d’exception de la Maison.
       
  • Un peu plus au sud, Épernay, considérée comme la « Capitale du Champagne », compte près de 110 kilomètres de caves souterraines pour 130 kilomètres de voirie ! Au total, ce ne sont pas moins de 200 millions de bouteilles stockées dans les caves de craie d’Épernay par Moët & Chandon, Mercier ou De Castellane.

Et si ces immenses galeries servent aujourd’hui à entreposer les précieuses bouteilles, il est à noter qu’elles ont également, en raison de leur solidité, servi d’abris pendant les périodes de guerre. Un seul incident majeur est à déplorer : l'effondrement en 1990 des caves de la Maison Pol Roger qui entraîna l'ensevelissement de 1,5 million de bouteilles !

À l’intérieur des crayères de la Maison Ruinart à Reims © Maison Ruinart
Une escapade en Champagne, c’est aussi l’occasion de s’offrir, le temps d’un week-end, une authentique vie de château.
  1. Marcher sur les traces des Rois de France

Si vous vous souvenez de vos cours d’Histoire, vous vous rappellerez certainement que Reims fut la ville du sacre des Rois de France pendant près de huit siècles, de 1223 à 1825. La Cathédrale Notre-Dame de Reims, l’une des plus grandes et des plus belles cathédrales de France et du monde chrétien, symbolise l’héritage fascinant de la ville dans l’Histoire de notre pays. Fleuron de l’architecture gothique, inscrite au Patrimoine mondial de l’UNESCO depuis près de 25 ans, la Cathédrale impressionne tant par ses volumes majestueux (longue de 138 mètres, hauteur sous voûte de 38 mètres pour des tours culminant à 81 mètres) que par ses lignes élégantes. On ne manquera pas d’admirer l'Ange au Sourire, célèbre statue située au portail nord de la façade ouest.

Adjacent à la Cathédrale, le Palais du Tau, lui aussi inscrit au Patrimoine mondial de l’UNESCO, mérite également le détour. Ce palais du XII siècle en forme de T (tau en grec, qui lui donna ce nom curieux), qui fut le lieu de résidence des archevêques de Reims, servait de lieu de séjour pour le roi et sa suite à l’occasion du sacre. Ne reste plus qu’à faire appel à son imagination pour revivre les couronnements et le grand cérémonial du sacre…

  • Le fameux Ange au Sourire, à ne pas manquer lors de la visite de la Cathédrale de Reims © S. Millot-Coll. ADT Marne
  • L’impressionnante Salle du Festin, au sein du Palais du Tau à Reims © CC DXR

 

Dom Pérignon aurait, pour la première fois, fait renforcer les bouteilles pour éviter que le verre n’explose sous la pression des bulles !
  1. Vivre la vie de château

Une escapade en Champagne, c’est aussi l’occasion de s’offrir, le temps d’un week-end ou de quelques jours, une authentique vie de château. Que l’on séjourne aux Crayères à Reims où le style « château » séduit une clientèle sensible au raffinement à la française ou que l’on choisisse de résider à l’harmonieux Château d’Étoges, on a la certitude de pouvoir s’immerger dans l’atmosphère incomparable de la vie des châtelains d’antan.
 

Le Château d’Étoges, l’un des plus beaux châteaux-hotels de la région © Château d’Étoges

 

Et si vous préférez un hébergement plus contemporain, sachez que certains des plus beaux châteaux du département, qui n’ont pas été transformés en hôtels, se visitent. Parmi eux, le Château de Pierry, dans les environs d’Épernay, organise des dégustations de champagne et permet d’admirer la plus imposante flûte au monde (plus de 2 mètres de hauteur pour une contenance de 200 bouteilles !).

  1. Improviser un pique-nique au cœur des vignobles

Avant d’être stocké dans les fameuses caves (voir plus haut), le vin de Champagne doit son origine aux quelques 34 500 hectares de vignoble de la région. Dans cet environnement partiellement classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO depuis juillet 2015, de splendides paysages de vignobles s’offrent aux voyageurs.

Quoi de plus normal que de profiter de cadre unique pour improviser un pique-nique et déboucher une bonne bouteille de champagne, au milieu des vignes ? Le blog Made in Champagne propose ainsi cinq lieux « qui en mettent plein la vue » pour pique-niquer avec style, des hauteurs d’Hautvillers (« le plus romantique ») au village de Grauves près d’Épernay (« panorama exceptionnel) en passant par l’inévitable Parc de Champagne à Reims (mais sans les vignobles…).

Vue des vignes à Grauves, au sud d’Épernay : un spot idéal pour pique-niquer © Made in Champagne

 

  1. Visiter le village de Dom Pérignon

Que celui qui n’a jamais rêvé de s’offrir une bouteille de Dom Pérignon, en particulier pendant les fêtes de fin d’année, lève la main. Pour n’importe quel amateur de champagne, le nom de Dom Pérignon est synonyme de prestige et d’excellence. La raison ? Le Dom Pérignon est une cuvée millésimée élaborée, lors d'années exceptionnelles, par la maison Moët & Chandon et considérée comme l’un des meilleurs champagnes du monde.
 

Dom Pérignon Vintage 2006

 

À l’origine de ce nom mythique, un homme qui a marqué à jamais l’histoire du  plus célèbre des vins effervescents. C’est en effet un certain dom Pérignon, moine de l'abbaye bénédictine d’Hautvillers, qui va être le premier en 1670 à introduire une technique d’assemblage du raisin pour améliorer la qualité du vin. Selon la légende, il aurait également, pour la première fois, fait renforcer les bouteilles pour éviter que le verre n’explose sous la pression des bulles ou utiliser un bouchon de liège maintenu à la bouteille par une ficelle de chanvre imprégnée d'huile (!) pour conserver la fraîcheur et la mousse du vin.

Dans les rues d’Hautvillers © CC Jim Woulfe

Visiter Hautvillers, charmant village perché à plus de 200 mètres d’altitude sur le versant sud de la Montagne de Reims, c’est donc l’opportunité de marcher sur les traces de ce nom mythique du champagne en se recueillant dans l’église abbatiale Saintt-Sindulphe où il repose depuis 1715. Ou plus joyeusement, en participant aux exceptionnels Ateliers Dom Pérignon, sessions réservées à quelques happy few qui, pour la coquette somme de 600€; pourront goûter à quelques-unes des meilleures cuvées de la maison !

Plus modestement, le très recommandable bar-bistrot Au 36 permet de goûter à d’excellents champagnes mono-cépages à des tarifs bien plus accessibles.

>> EN SAVOIR PLUS : RETROUVEZ ICI TOUS LES ARTICLES DE NOTRE DOSSIER SPÉCIAL CHAMPAGNE <<

En transit entre la Scandinavie et le sud de l'Europe, ce ne sont pas moins de 200 000 grues cendrées feraient étape au Lac du Der chaque automne.
  1. Dîner dans un restaurant trois-étoiles

De passage en Champagne, on pourra en profiter pour s’offrir un dîner exceptionnel, le genre dont on se rappelle toute une vie, dans l’un des tous meilleurs restaurants de France, L’Assiette Champenoise. Cette table gastronomique tenue d’une main de fer par Arnaud Lallement a été définitivement consacrée en 2014 par le Guide Michelin qui lui a décerné une troisième étoile, le Graal absolu pour n’importe quel chef (ils sont moins d’une trentaine à travers la France à avoir obtenu cette distinction suprême dans la dernière édition du célèbre Guide Rouge).

L’élégante salle à manger de l’Assiette Champenoise © L’Assiette Champenoise

 

Cadre chic et moderne et cuisine d’une précision diabolique attendent les convives de cette table d’exception installée au cœur d’une belle maison bourgeoise. Avec en prime l’accord grande cuvée de champagne pour accompagner de la manière la plus noble possible ces assiettes décidément… très champenoises !

  1. Aller à la plage… au lac du Der !

48 km2, c’est la superficie du Lac du Der à la limite de la Marne (51) et de la Haute-Marne. Un lac méconnu dont la surface est supérieure de 50% à celle du lac d’Annecy ! Ce lac, qui s’avère être le plus grand lac artificiel d’Europe, est particulièrement populaire auprès des autochtones qui affectionnent sa plage aux beaux jours.

Le reste de l’année ce sont les sentiers de randonnées dans la forêt adjacente qui font la renommée du lac dans l’Est de la France. Il faut dire que le lieu est réputé pour sa flore et sa faune. Près de 300 espèces de volatiles (oies cendrées, pygargues à queue blanche, héron, cygnes de Bewicl, canards siffleurs, balbuzards, sternes…) ont ainsi été observées dans cet écosystème né de la main de l’homme. À l’automne (généralement courant novembre), la spectaculaire migration des grues cendrées de la Scandinavie pour des contrées plus clémentes dans le sud de l’Espagne ou au nord de l’Afrique fait le bonheur des amateurs d’ornithologie. Ce sont en effet pas moins de 200,000 oiseaux de l’espèce qui feraient étape au lac, chaque année !
 

Vue aérienne du lac du Der © P. BOurguignon / Tourisme en Champagne
Le champagne de vigneron Emmanuel Brochet, décrit comme « tendu, ciselé, et porté par une bulle puissante » est recommandé par Antoine Pétrus, l'un des meilleurs sommeliers du monde.
  1. Faire le plein de champagne !

  • Les champagnes de vignerons

Louis Roederer, Ruinart, Veuve Cliquot… ces maisons de champagne sont célèbres en France et partout dans le monde. Pourtant, la Champagne ce ne sont pas que des grandes marques au marketing parfaitement maîtrisé. « À prix égal, certains offrent des produits plus pointus que les marques », assure ainsi Benjamin Cherrière, spécialiste de ces champagnes que l’on pas trouve dans les grandes surfaces. Parmi ces champagnes de vignerons (plus de 4,000 au total) à moins de 30€, un panel de grands sommeliers français réuni par le magazine Capital recommande notamment le Diebolt-Vallois (cuvée Prestige, blanc de blancs), le Egly-Ouriet (cuvée Brut Tradition grand cru), le De Sousa (cuvée Réserve, blanc de blancs). Ou encore l’Emmanuel Brochet (cuvée Le Mont Benoît, premier cru), un champagne décrit comme « tendu, ciselé, et porté par une bulle puissante » par Antoine Pétrus, Meilleur Ouvrier de France en Sommellerie (2011) et Directeur du Restaurant Le Clarence.

  • Les Jeunes Talents du Champagne

Quant à l’opération des Jeunes Talents du Champagne (organisée depuis 2012 sous la forme d'un concours articulé autour de quatre catégories : Chardonnay, Pinot, Rosé et Assemblage), elle a pour objectif de valoriser les jeunes vignerons qui vinifient, mettent en bouteille et commercialisent leur propre champagne, récompensant ainsi leurs savoir-faire et leurs produits. Retrouvez ici l'ensemble des lauréats de l'édition 2016 pour découvrir la liste des grands du champagne de demain et sortir des sentiers battus !

  • Le label "Vignobles et découvertes"

Pas moins de huit territoires sont labellisés Vignobles & Découvertes dans la zone d'appellation Champagne. Ces différents territoires permettent de découvrir autant de facettes du champagne grâce à la diversité des sols, la variété des climats ou des pratiques vigneronnes. Au total, on retrouve sur ces territoires près de 500 prestataires champenois qui s’engagent à respecter un cahier des charges exigeant pour garantir la qualité de l'accueil des visiteurs. Sensibilité particulière à l’univers du vin, capacité à accueillir en langue étrangère, goût de la transmission, authenticité, ouverture au patrimoine, qu'il soit naturel, culturel ou humain font ainsi parti des critères pris en compte pour l'attribution du label.
 

Les caves du producteur Diebolt Vallois © Remi Loisel - Studio Amarante pour Diebolt Vallois

 

  1. Parcourir les routes de la Montagne de Reims

Vaste plateau de 50,000 hectares culminant à près de 300 mètres d’altitude, le Parc naturel régional de la Montagne de Reims, coincée entre Reims au nord et Épernay au sud, mérite son roadtrip. Entre forêts et vignobles, villages idylliques et faune préservée, la « Montagne » comme on la surnomme offre certains des plus beaux paysages de la région.

Pour la découvrir, rien de tel que d’emprunter la D26 qui suit la côte nord, serpentant parmi les vignes et beaux villages de Champagne (on ne manquera pas le moulin à vent et surtout le phare de Verzenay, du haut duquel un spectaculaire panorama à 360° s’offre aux visiteurs).

Décor typique de la Montagne de Reims, ici dans la zone d’Hautvillers © CC G.Bailyss

 

La D9 permet de poursuivre vers le sud en direction d’Aÿ, au cœur d’un vignoble millénaire. C’est également ici qu’est établie la Maison Gosset, la plus ancienne de Champagne. On pourra compléter le tour en direction de Nanteuil-la-Forêt (joli jardin botanique) et Coulommes-la-Montagne (belle église romane) en empruntant la D286, en n’oubliant évidemment pas de faire un stop à Hautvillers, le village de Dom Pérignon (lire plus haut à ce sujet).

  1. Partir à la conquête de la Marne historique

Un peu plus à l’est de l’axe vinicole Reims-Épernay, la Champagne dévoile quelques sites historiques remarquables. De Châlons-en-Champagne, préfecture de la Marne, réputée tant pour ses églises (la Cathédrale St-Étienne, la collégiale Notre-Dame-en-Vaux, église gothique du XIIème siècle inscrite au Patrimoine mondial de l'UNESCO au titre des églises des chemins de St-Jacques-de-Compostelle ou encore  St-Alpin…) que pour ses lieux de mémoire (ancien siège de la Gestapo, aujourd’hui transformé en musée). 

Encore plus à l’est, aux confins des plaines de Champagne, le Pays d’Argonne fut au centre de toutes les attentions pendant la Grande Guerre. La Butte de Vauquois fut par exemple le théâtre de batailles acharnées entre Français et Allemands, qui n’ont jamais réussi à l’emporter. S’en suivit alors une guerre de mines dont la terre porte encore aujourd’hui les stigmates (des cratères de 30 mètres de profondeur !).

Entre Châlons et le Pays d’Argonne le Centre d'interprétation Marne 14-18 de Suippes, invite les amateurs d’histoire à se plonger dans le quotidien des soldats et civils ayant vécu la Première Guerre mondiale. Une expérience fascinante, tout comme celle proposée par le Centre Historique Valmy 1792 (Valmy, à un quart d'heure de Suippes) qui s'appuie sur les nouvelles technologies pour faire revivre les différentes étapes de la mythique bataille de Valmy du 20 septembre 1792, première victoire décisive de l'armée française après la Révolution.

Bonus : découvir la Champagne avec un local

Tout le monde vous le dira : rien de tel que la découverte d'une ville, d'une région ou d'un territoire par un local. Ces insiders ou greeters (hôtes en anglais), passionnés par leur territoire sont généralement les mieux placés pour partager les secrets, les adresses confidentielles, les bons plans et leurs coups de coeurs.

Dans la Marne, ce ne sont pas moins de 42 greeters proposant bénévolement leurs services. Le temps d’une promenade dans les vignes, d’une balade urbaine ou d’une immersion dans les villages champenois, ils sont les meilleurs éclaireurs et ambassadeurs de leur département.  Un site est même dédié à l'initiative et sert de plateforme aux rencontres avec les greeters en Champagne

>> EN SAVOIR PLUS : RETROUVEZ ICI TOUS LES ARTICLES DE NOTRE DOSSIER SPÉCIAL CHAMPAGNE <<

« L’abus d’alcool est dangereux pour la santé ».

Note de l'éditeur : cet article a été publié initialement le 5 septembre 2015. Il a été mis à jour le 11 avril 2017.

Où dormir en Champagne

Hôtels, chambres d'hôtes, gîtes : retrouvez toutes les meilleures adresses de Champagne dans notre top 10 des meilleurs hébergements champenois.

Où manger

Restaurants gastronomique étoilés ou bars à vins, 10 des meilleures tables de la région sont à retrouver dans notre classement dédié pour être sûr de toujours bien déjeuner et dîner pendant votre séjour champenois.