Vous êtes ici

La rédaction Yonder, Le lundi 14 mai 2018
En partenariat avec Suisse Tourisme Sponsorisé

Été : quand les Bâlois se jettent à l'eau... dans le Rhin !

Bâle est une ville qui vit l'été intensément ! Lorsque le mercure grimpe, les Bâlois n'hésitent pas à se jeter à l'eau... dans le Rhin. Pendant toute la saison estivale, le majestueux fleuve aimante la vie bâloise. Découverte.
  • La baignade dans le Rhin ? Une activité typiquement bâloise très populaire pendant la belle saison © Switerland Tourism
    La baignade dans le Rhin ? Une activité typiquement bâloise très populaire pendant la belle saison © Switerland Tourism
Les amateurs de farniente n’auront qu’à se laisser flotter jusqu’à la ligne d’arrivée.

Dès le retour des beaux jours, sachez-le, Bâle vit au rythme du Rhin ! Le fleuve, qui a façonné l’histoire de la ville et fortement contribué à son essor économique, est au centre de toutes les attentions. Les Bâlois, de tous âges et de toutes origines, le lui rendent bien, multipliant les activités sur ses rives… mais aussi directement dans l’eau. On vous en dit plus.

Le Top 4 des activités pour vivre l’été comme un Bâlois

  1. Se baigner dans le Rhin !

Aussi étonnant que cela puisse paraître pour nous Français, l’une des activités estivales favorites des habitants de Bâle consiste à se jeter à dans les eaux du fleuve ! Depuis une dizaine d’années, la baignade dans le Rhin (« Rheinschwimmen » en VO) s’est imposée comme l’une des pratiques populaires lorsque les températures grimpent !

Le succès est tel qu’une grande course, réunissant des milliers de personnes (plus de 5,000), est organisée chaque année au mois d’août. Et contrairement à ce que l’on pourrait penser, nul besoin d’être un excellent nageur pour prendre part à l’évènement : le parcours de deux kilomètres, qui passe sous quatre ponts, est balisé et surveillé. Il se fait bien entendu dans le sens du courant ! Les amateurs de farniente n’auront qu’à se laisser flotter jusqu’à la ligne d’arrivée.
 

  • Quand les Bâlois se baignent dans le Rhin © Claude Giger

 

Le conseil en plus ? L’heure du grand bain a sonné ? N’oubliez pas votre Wickelfisch ! Ce sac coloré imperméable en forme de poisson est une invention typiquement bâloise. Imaginé par le créateur Tilo Ahmels, il permet de conserver au sec toutes ses affaires. Sam Keller, le directeur de la Fondation Beyeler, grand amateur Rheinschwimmen, l’utiliserait tout le temps.

Ça se passe où ? Longez le Rhin jusqu'au musée Tinguely, changez-vous dans les cabines de style 1900 et jetez-vous à l'eau !

Par sécurité ? Nagez à deux, ne cherchez pas à traverser le fleuve de part en part et surtout, respectez la signalisation !

 

  1. Se poser en terrasse dans une Buvette typique

Les Buvettes ? Elles sont un emblème de la ville ! Dès que le soleil pointe le bout de son nez, les Bâlois se précipitent dans ces lieux très appréciés pour boire un verre ou manger un morceau, sans chichis et en plein air. Façon guinguette ou Biergarten, les buvettes, dont le nom est bien entendu dérivé du français, sont le lieu idéal pour s’immerger parmi les locaux.

Ça se passe où ? Si les buvettes sont majoritairement installées au bord de l'eau, elles ne le sont pas toutes. Retrouvez ci-dessous notre sélection de buvettes (classées d’amont en aval) pour boire un verre tout en profitant des vues dégagées sur le fleuve.

  • Rhyschänzli Buvette: la buvette la plus proche du Mittlere Brücke (le pont du milieu), côté Petit-Bâle (Rive Droite). On y déguste des glaces au parfum de coing et caïpirinha. Miam !
     
  • Flora Buvette : à peine plus loin, cette buvette offre boissons (café, bière, etc.), snacks et une grande terrasse ensoleillée en fin de journée.
     
  • Oetlinger Buvette : à quelques minutes de marche à peine, cette buvette renommée a la particularité de mettre à disposition de ses clients un coin barbecue. On peut donc griller ses propres viandes, poissons ou légumes avant de les déguster au bord du Rhin !
     
  • Saint Louis Buvette : juste en face, Saint Louis Buvette, située à côté du charmant parc St. Johann, est la seule buvette sur cette rives du Rhin, côté Grossbasel (Rive Gauche).
     
  • Dreirosen Buvette : quasiment au pied du Dreirosenbrücke (Pont des Trois Roses), le cinquième et dernier pont à relier les deux rives de Bâle, cette buvette est la destination idéale des nageurs du Rhin, dont le parcours de baignade se termine à deux pas.
     
  • Marina Basel : le bar du port « Marina Basel », non loin de la triple frontière Suisse-France-Allemagne. Il abrite la dernière buvette avant de quitter la ville de Bâle (toujours en suivant le sens du fleuve). Large carte de boissons et comptoir en plein air.

Et si vous partiez en week-end à Bâle ? Découvrez ici tous nos articles sur la destination !

Les quatre bacs qui font la navette fonctionnent sans moteur, se déplaçant uniquement grâce à la force du courant.

 

  1. Traversez le Rhin comme il y a 150 ans

Le Rhin, on s’y baigne ou on le regarde s’écouler paisiblement mais il faut parfois le traverser ! Si cinq ponts relient les deux rives (Grossbasel et la vieille ville côté Rive Gauche ; Kleinbasel ou le Petit-Bâle côté Rive Droite), il est aussi possible de franchir le fleuve en empruntant un bac et de la manière la plus écologique qui soit !

Voilà qui est non seulement pratique mais insolite. Les quatre bacs qui font la navette fonctionnent en effet sans moteur, se déplaçant uniquement grâce à la force du courant et à un astucieux système de câble. Les voyageurs et touristes sont évidemment surpris. Les Bâlois, nombreux à l’utiliser comme moyen de transport, semblent rester indifférents à ce défi aux lois de la physique !
 

  • L’un des quatre bacs sans moteur de la ville traversant le fleuve © Switzerland Tourism
  •  


Bon à savoir ? Grâce à la BaselCard (offerte au moment de votre check-in dans un hôtel de la ville), bénéficiez d’une traversée gratuite en bac. Autrement, cela vous en coûtera 1,60 CHF par personne (moitié prix pour les enfants).

Trouvez un petit coin libre, installez-vous et laissez le soleil faire son œuvre !

 

  1. Prendre un bain… de soleil !

Vous appréciez les bords de l’eau mais l’idée de tremper plus que vos orteils ne vous tente pas plus que ça ? Prenez votre serviette (de plage !) et faites comme des centaines et milliers de Bâlois : trouvez un petit coin libre, installez-vous et laissez le soleil faire son œuvre !
 

  • Les berges du Rhin sont très populaires parmi les Bâlois qui veulent faire un bain de soleil © Andreas Zimmermann

 

Ça se passe où ? Tout dépend où l’on se situe par rapport au coude du Rhin et du moment de la journée mais la Rive Droite (Petit-Bâle) est plus propice à ces bains de soleil urbains.

Au moment de l’apéro ? On file sur les berges du Rhin, de part et d’autre du Mittlere Brücke. Tous les jeunes Bâlois semblent s’être donné rendez-vous ici pour finir la journée en beauté.

Et si vous partiez en week-end à Bâle ? Découvrez ici tous nos articles sur la destination !

72 heures à Bâle

Musées, hôtels, restaurants, quartiers, balades ou édifices emblématiques, retrouvez toutes les meilleures adresses de la ville dans notre reportage 72 heures à Bâle : les meilleures adresses d’un city break culturel et épicurien.