Vous êtes ici

Mathieu Belay, Le jeudi 31 août 2017
Grand angle

City Break à Athènes : 10 adresses chics, branchées ou décalées

Au-delà de son patrimoine incomparable, Athènes est aussi une capitale ancrée dans son temps, avec son lot d’adresses chics ou branchées, idéales pour une escale prolongée avant d’aller sur les îles ou un city break dédié.
  • AthensWas, un hôtel design avec vue sur l'Acropole, en plein cœur d'Athènes © AthensWas
    AthensWas, un hôtel design avec vue sur l'Acropole, en plein cœur d'Athènes © AthensWas
  • Tasse de café grec servi à l’Hôtel Grande Bretagne © DB / YONDER.fr
    Tasse de café grec servi à l’Hôtel Grande Bretagne © DB / YONDER.fr
  • Le Jardin d'Hiver de l’Hotel Grande Bretagne, la grande dame d'Athènes © DB / YONDER.fr
    Le Jardin d'Hiver de l’Hotel Grande Bretagne, la grande dame d'Athènes © DB / YONDER.fr
  • Coucher de soleil sur le port d'Hydra © DB / YONDER.fr
    Coucher de soleil sur le port d'Hydra © DB / YONDER.fr
  • La terrasse avec vue du Restaurant Sunset à Hydra © DB / YONDER.fr
    La terrasse avec vue du Restaurant Sunset à Hydra © DB / YONDER.fr
  • Canon faisant face à la mer sur l'île d'Hydra. © DB / YONDER.fr
    Canon faisant face à la mer sur l'île d'Hydra. © DB / YONDER.fr
Particulièrement réussie, la terrasse de l'AthensWas offre des vues spectaculaires sur l’Acropole.

La rédaction de YONDER de retour à Athènes ! Deux ans après avoir établi le programme idéal d’un weekend dans la capitale grecque, nous vous suggérons une liste de dix adresses incontournables (et pas moins d'une quinzaine d’adresses supplémentaires en bonus !), prouvant que la ville est aussi une destination de choix en route vers les Îles ou à l’occasion d’un city break dédié.

OÙ DORMIR ?

01. Hotel Grande Bretagne, a Luxury Collection Hotel : l’incontournable palace athénien

Testé et approuvé par YONDER – Mention spéciale de la rédaction

Ouvert originellement en 1874, l’Hotel Grande Bretagne, aujourd’hui membre de la prestigieuse Luxury Collection de Starwood, est le grand hôtel de référence de la capitale grecque.

Sur la place Syntagma, face au Parlement grec, l’établissement historique, rénové à grands frais au début des années 2000 (plus de 100 millions d’euros sont alors investis) a tout les atours de ce que l’on appelle en France un palace : lobby somptueux, chambres et suites ultra confortables et cohorte d’équipements pour répondre aux désirs des voyageurs les plus exigeants : vaste spa avec piscine intérieure, piscine extérieure sur le toit de l’hôtel, rooftop avec restaurants et deux bars (lire plus bas à ce sujet), Jardin d’Hiver, Cigar Lounge, boutiques et on en passe. Difficile de ne prendre goût à toute cette débauche de luxe.

  • Chambre luxueuse à l’Hotel Grande Bretagne, le grand palace athénien © Starwood Hotels & Resorts


Le conseil en plus ? Pour un rapport qualité-prix optimal, choisissez une chambre Deluxe avec vue sur le Parlement, comme la 528, particulièrement vaste et lumineuse. Pensez à le préciser au moment de votre réservation (certaines chambres de la même catégorie sont en deçà).

Pratique : 1 Vasileos Georgiou A’ str., Syntagma Square. À partir de 310€ la nuit.
 

02. AthensWas Hotel : un havre design au pied de l’Acropole

Visité par YONDER – Mention spéciale de la rédaction

Situé sur Dionysiou Areopagitou, rue piétonne pittoresque, l’AthensWas, boutique-hôtel conçu sur les principes du modernisme classique, se trouve juste en face de l'Acropole et de son splendide musée. Cette adresse intimiste, membre des Design HotelsTM, est un petit paradis pour les amateurs du genre avec ses meubles et boiseries en noyer, ses marbres ou son mobilier signé Le Corbusier, Ettore Sottsas et Konstantin Grcic.

Le terrasse façon rooftop, prolonge le décor léché jusqu’à l’extérieur de l’hôtel. Particulièrement réussie, elle offre des vues spectaculaires sur l’Acropole.

  • La façade de l'AthensWas Hotel © DR
  • La terrasse de l'AthensWas Hotel, avec vue sur l'Acropole © DR

 

Le conseil en plus ? Si vous n’y séjournez pas, aller profiter de la vue de l’AthensWas en allant dîner au Sense, le restaurant semi-gastronomique de l’hôtel (sur son rooftoop).

Pratique : Hotel Dionysiou Areopagitou, 5. À partir de 165€ la nuit.
 

Mais aussi :

  • King George, a Luxury Collection Hotel (3 Vasileos Georgiou A str., Syntagma Square ; à partir de 300€ la nuit) : le voisin du mythique Grande Bretagne, également membre de la Luxury Colllection. Tout aussi luxueux mais plus intimiste.
  • Electra Palace (18 Nikodimou Street; à partir de 180€ la nuit) : un charmant 5-étoiles dans le quartier de Pláka, avec piscine sur le toit et jardin en pleine ville.
  • 360 Degrees Hotel (Monastirakiou ; à partir de 110€ la nuit) : sur la place Monastiraki, en plein cœur d’Athènes, un boutique-hôtel cool, contemporain et abordable, avec en prime un rooftop aux vues à couper le souffle.
  • Fresh Hotel (Sofokleous 26 ; à partir de 100€ la nuit) : l’un des plus jolis hôtels design de la capitale grecque, non loin de la place Omonia et du quartier de Psiri.
     

OÙ MANGER ?

03. Hytra : un rooftop étoilé et glamour

Testé et approuvé par YONDER – Mention spéciale de la rédaction

Il faut s’éloigner du centre-ville pour trouver cette adresse prisée des Athéniens branchés. Au dernier étage du Centre Culturel Onassis, le long de la route reliant Athènes au Pirée, Hytra est l’un des rares restaurants de la capitale grecque à avoir été couronné d’une étoile par le Guide Michelin. Ce macaron vient récompenser une cuisine créative, inspirée par ingrédients et saveurs grecs, et déclinée à travers des menus dégustation fleuves (8 ou 14 services), hyper inventifs et bourrés de clins d’œil. 

Le décor spectaculaire – design contemporain et éclairages soignés, à l’intérieur comme sur la terrasse pendant la belle saison – contribue à faire d’Hytra l’un des restaurants les plus en vue d’Athènes. Service ultra attentif et jolie carte de cocktails complètent l’expérience.

  • Le bar design du restaurant Hytra, occupant les deux derniers étages du Centre Culturel Onassis © DR


Le conseil en plus ? Si Hytra propose un audacieux pairing autour de ses cocktails, on préférera s’en tenir au traditionnel accord mets-vins pendant le repas. Les cocktails, très réussis par ailleurs, auront en revanche vos faveurs avant ou après le dîner.  

Pratique : Onassis Cultural Centre (6ème étage), 107-109 Syngrou Ave C3. Ouvert tous les jours au dîner seulement. Comptez de 70 à 120€ par tête, boissons incluses.

04. NOLAN : bistronomie grecque façon tapas

Testé et approuvé par YONDER – Mention spéciale de la rédaction

Entre la place Syntagma et Pláka, NOLAN est l’un des bistrots contemporains illustrant le mieux l’évolution culinaire de la ville. Sous la houlette d’un jeune chef aux origines grecques, allemandes et asiatiques, la cuisine se décline au format tapas (au choix, une vingtaine d’assiettes à partager, de 8 à 16€) avec beaucoup de gourmandise et de malice. C’est bon, inventif, sans prétention, pour un rapport qualité-prix formidable. Le Guide Michelin ne s’y est d’ailleurs pas trompé, attribuant au restaurant un Bib’ Gourmand amplement mérité.

  • NOLAN, un bistrot contemporain... © DR
  • ... doté d'une cuisine bistronomique déclinée sous forme de tapas à partager © DR

 

Le conseil en plus ? Venez dîner en bande et commander toute la carte ou presque !

Pratique : 31 Voulis St. Ouvert du lundi au samedi de 13h à minuit. Comptez de 25 à 40€ par tête en fonction de votre appétit (hors boissons).
 

05. Matsuhisa Athens : la cuisine Nobu face à la mer

Sélectionné par YONDER – Mention spéciale de la rédaction

Le légendaire Nobu est aussi à Athènes ! Il faut filer du côté de l’exclusive villégiature Vouliagmeni, à une demi-heure du centre d’Athènes, pour trouver l’un des six restaurants estampillés Matsuhisa (comme au Royal Monceau à Paris, à Beverly Hills, Aspen, Munich eou Mykonos) de l’empereur de la gastronomie japonaise branchée.

Au sein de l’Astir Palace, le restaurant, surplombant les eaux du Golfe Saronique, offre un cadre idyllique et une cuisine, certes calibrée, mais toujours aussi séduisante. La clientèle est, comme vous pouvez l’imaginer, très beautiful people. Une réussite dans le style.

  • Matsuhisa Athens, un restaurant chic au bord de la mer © DR
  • Matsuhisa Athens, un restaurant chic au bord de la mer © DR

 

Le conseil en plus ? Réservez à l’avance pour être sûr d’obtenir une bonne table. Et préparez vous à faire chauffer votre CB.

Pratique : Apollonos 40, Vouliagmeni 166 71. Ouvert tous les jours de 19h30 à 1h. Comptez de 75 à 100€ par personne, hors boissons.
 

Mais aussi :

  • Spondi (5 Pyronos, Varnava Sq, Pangrati) : à l’écart du centre, cette table s’est imposée depuis son ouverture en 1996 comme la référence gastronomique d'Athènes. Grande cuisine contemporaine d’inspiration française et deux étoiles Michelin au compteur.
  • Funky Gourmet (13 Paramythias St et Salaminos, Keramikos, 104 35) : deux-étoiles également pour cette table créative (la gastronomie moléculaire y a toute sa place), installée dans une maison néoclassique à l’écart du centre.
  • Varoulko Seaside (Akti Koumoundourou 52, Mikrolimano Marina, Le Pirée) : dans la marina de Mikrolimano au Pirée, Varoulko est à juste titre considéré comme l’un des tout meilleurs restaurants de poissons et de fruits de mer de la ville. La salle à manger s’ouvrant vers l’extérieur permet d’observer le va-et-vient des yachts depuis sa table.
  • Tudor Hall (3 Vasileos Georgiou A Str., Syntagma Square) : le restaurant semi-gastronomique du King George Hotel. Belle cuisine grecque contemporaine (semi-gastronomique) à l’exécution impeccable et terrasse en marbre avec vue sur l’Acropole et le Parlement. Une valeur sûre.
  • Tzitzikas kai Mermigas (Mitropoleos 12) : à deux pas de Syntagma, la « Cigale et la Fourmi » propose l’une des cartes les plus alléchantes du coin. Une cuisine grecque savoureuse est servie dans cette taverne des temps modernes. Les daily specials offrent garantie de fraîcheur et rapport qualité-prix imbattable.
  • Psarras (Erechtheous 16 & Erotokritou 12) : l’un des rares restaurants du très touristique quartier de Pláka à également avoir les faveurs des locaux. La terrasse, arrangée sur les marches grimpant vers l’Acropole, est aussi « cliché » qu’irrésistible.
  • Mama Roux (Erechtheous 16 & Erotokritou 12) : à un jet de pierre de Monastiraki, la comfort food réjouissante et colorée de Mama Roux enthousiasme les hipsters locaux.

 

OÙ BOIRE UN VERRE ?

06. The Clumsies : l’un des meilleurs bars à cocktails du monde

Testé et approuvé par YONDER – Coup de cœur de la rédaction

Pour les World’s 50 Best Bars, The Clumsies est le 9ème meilleur bar du monde en 2016 ! Voilà qui en dit long sur ce spot à la mode situé au beau milieu du triangle Monastiraki, Syntagma et Omonia.

Au-delà de l’incroyable carte de créations (des dizaines de références, superbement présentées dans un menu d’une cinquantaine de pages), The Clumsies se distingue autant par un lieu hors normes (découpé en plusieurs espaces, dont une charmante terrasse intérieure) que par la singularité de son offre (ouvert toute la journée, on peut également y boire un café ou manger un morceau). Cerise sur le gâteau : malgré la renommée internationale du bar, toutes les équipes sont éminemment sympathiques et accueillantes. Loin de l’atmosphère souvent prétentieuse des bars équivalents à New York, Londres ou Paris.

  • The Clumsies, le bar à cocktails incontournables d'Athènes © DR
  • The Clumsies, le bar à cocktails incontournables d'Athènes © DR

 

Le conseil en plus ? Arrivez entre 18 et 22h pour profiter de l’offre « Degustation Cocktail Menu ». 3 cocktails à goûter pour 15€, 4 pour 20€

Pratique : Praxitelous 30. Ouvert tous les jours de 10h à 2h (4h le weekend).
 

07. GB Roof Garden Restaurant & Bar : le rooftop de luxe de l’Hotel Grande Bretagne

Testé et approuvé par YONDER – Mention spéciale de la rédaction

En plein été, alors que les Athéniens désertent leur ville, le GB Roof Garden Restaurant & Bar, au sommet de l’Hotel Grande Bretagne (lire plus haut à ce sujet), s’affirme comme l’un des lieux nocturnes chics les plus courus de la capitale grecque. Par ses dimensions, par sa vue (sur l’Acropole et le Parlement) et par sa polyvalence (un restaurant façon brasserie de luxe et pas moins de deux bars occuent l'immense espace du 8ème étage ), ce rooftop est aussi unique qu’incomparable.

  • Le bar principal du GB Roof Garden Restaurant & Bar offre une vue sur l’Acropole © DR


Le conseil en plus ? Abandonnez la vue sur l’Acropole et installez-vous au Bar 8, le second bar des lieux : plus exclusif, moins touristique.

Pratique : 1 Vasileos Georgiou A’ str., Syntagma Square. Tous les jours de 13h à 2h (de 19h à 2h pour le Bar 8).
 

Mais aussi :

  • Baba Au Rum (Klitiou 6) : autre bar à cocktails listé dans le classement des World’s 50 Best Bars, Baba au Rum prouve que l’on n’a pas besoin de beaucoup d’espace pour êtreparmi les meilleurs. Atmosphère intimiste et branchée, cocktails créatifs au programme.
  • Les bars de Gazi : depuis une dizaine d’années, l’ancien quartier industriel de Gazi s’est transformé en haut lieu de la vie nocturne athénienne. Autour d’une ancienne usine à gaz reconvertie en centre culturel multidisciplinaire (« Technopolis »), on retrouve pléthore de restos, bars et clubs plébiscités par la jeunesse locale. Plus que des adresses individuelles, c’est ici l’ensemble du quartier qui se prête à un barathon informel.
  • Les bars de Psiri : un quartier historique du centre, bondé à la nuit tombée. Les ruelles, souvent piétonnes, sont couvertes de terrasses de bars, tavernes et clubs pour le plus grand plaisir de ceux qui souhaitent boire des coups jusque tard dans la nuit sans se ruiner.
Avec ses maisons blanchies à la chaux et ses fleurs colorées, le décor d’Anafiótika rappelle celui d’une île grecque.

 

OÙ ÉCHAPPER AUX TOURISTES (ET FAIRE DE JOLIES PHOTOS POUR INSTAGRAM) ?

08. Le quartier d’Anafiótika, sur les contreforts de l’Acropole

Visité par YONDER – Coup de cœur de la rédaction

Surplombant Pláka, sur les contreforts de l’Acropole, Anafiótika est le « secret le mieux gardé d’Athènes», pour reprendre l’expression consacrée. Il faut dépasser les rues bondées de Monastiraki et de Pláka, grimper les escaliers les plus étroits des environs et s’aventurer au bout d’un dédale de ruelles tortueuses pour découvrir ce micro-quartier pittoresque à souhait.

Avec ses maisons blanchies à la chaux et ses fleurs colorées, le décor rappelle celui d’une île grecque, le calme et le silence en plus en pleine saison ! C’est peut-être ce qui est plus frappant ici : rares sont les touristes à venir se balader ici, l’immense majorité d’entre eux restant sagement contenus à quelques dizaines de mètres plus bas, autour des boutiques de souvenirs.

  • Le quartier d’Anafiótika © YONDER.fr
  • Le quartier d’Anafiótika © YONDER.fr

 

Le conseil en plus ? Si la « visite » d’Anafiótika peut se faire en coup de vent, prenez votre temps pour faire des photos dans ce quartier parmi les plus photogéniques d’Athènes.

En savoir plus sur Anafiótika dans Libération (Là-haut sur la colline, le quartier d'Anafiotika) ou Good Morning Europe.

OÙ ALLER À LA PLAGE ?

09. Astir Beach : un beach club exclusif à une demi-heure d’Athènes

Sélectionné par YONDER – Coup de cœur de la rédaction

Lorsque l’on demande à Michalis Anousakis, fondateur des prestigieux salons de coiffure éponymes, une bonne adresse pour bronzer autour d’Athènes, il nous lâche un nom, sans hésiter l’ombre d’un instant. « Astir Beach ». « C’est la plage la plus agréable des environs d’Athènes. Il faut dépenser  pour y accéder mais c’est aussi la plus confortable, avec ses transats, son bar, son restaurant. Il faut y aller dès le matin et y passer toute la journée. »

Un spa, un lounge, un centre dédié aux sports de plage ou l’accès à Internet par Wi-Fi complètent l’offre de cette plage haut de gamme, dont on pourra coupler la visite avec un dîner à Matsuhisa Athens.

  • Coucher de soleil sur la plage privée Astir Beach à Vouliagmeni © DR


Le conseil en plus ? L’option « Reserved Area » (supplément de 12 à 22€ en fonction du jour de la semaine) permet de booker en ligne un transat spécifique en temps réel. 

Pratique : Apollonos 40, Vouliagmeni. Ouvert de 8h à 21h pendant l’été. Accès et transat : 18€ en semaine, 28€ le weekend.
 

OÙ S’ÉCHAPPER POUR LA JOURNÉE (OU PLUS SI AFFINITÉS) ?

10. L’île d’Hydra : le joyau des Îles Saroniques

Testé et approuvé par YONDER – Coup de cœur de la rédaction

Célèbre île grecque du golfe Saronique, dans la mer Égée, Hydra s’avère être la destination idéale pour une excursion dans les fameux Îles grecques, et ce sans se rendre jusqu’aux Cyclades.

  •  
  • Panorama d’Hydra, Grèce © YONDER.fr
    Panorama d’Hydra, Grèce © YONDER.fr

 

À seulement 1h30 de speedboat du Pirée, Hydra ne semble pourtant pas paradisiaque au premier abord. Aride, austère, rocailleuse, l’île longue de vingt kilomètres ne se révèle qu’avec la découverte de son charmant port, semblant être la scène d’un gigantesque amphithéâtre naturel peuplé de maisons blanches et de riches demeures de pierre.

Un chat assoupi dans les ruelles d’Hydra © YONDER.fr

 

Une fois à quai, on part explorer une petite ville charmante, où les voitures sont bannies (on s’y déplace à pied, à cheval, à dos d’âne, ou encore en bateau-taxi) et où les chats sont nombreux à lézarder au soleil. Ruelles fleuries (bougainvillées et jasmin), boutiques de créateurs et terrasses innombrables, c’est toute la petite île qui est une invitation à la flânerie. La jet-set grecque et internationale ne s’y est pas trompé. Elle fréquente l’île  depuis des décennies, sans pour autant ruiner son authenticité.

  • Coucher de soleil sur le petit port d'Hydra © YONDER.fr
  • Vue aérienne d’Hydra © YONDER.fr

 

Le conseil en plus ? S’il est possible de faire l’aller-retour dans la journée, on recommande malgré tout de passer une nuit sur place. Ne serait-ce que pour pouvoir profiter tranquillement du coucher de soleil.

Pratique : La compagnie Hellenic Seaways dessert Hydra 6 à 8 fois par jour en saison depuis Le Pirée. Comptez environ 1h30 de trajet et une cinquantaine d’euros pour faire l’aller-retour.

  • Dans le village d'Hydra © YONDER.fr
  • Dans le village d'Hydra © YONDER.fr

 

Encore + d'adresses

Retrouvez encore plus de bonnes adresses à Athènes et ses environs dans nos autres articles  :

  • 48 heures à Athènes : un condensé de ce que la ville a à offrir de meilleur pour un weekend dans la capitale grecque (inclus des conseils et informations sur les principaux sites historiques d'Athènes).
     
  • Parenthèse enchantée à l'Amanzoe : l'un des plus hôtels les plus sublimes d'Europe se trouve à 2h30 de route d'Athènes (ou 25 minutes d'hélicoptère). Idéal pour un séjour combiné.