Vous êtes ici

La rédaction Yonder, Le mardi 31 octobre 2017
En partenariat avec Logo Suisse Tourisme
Grand angle

Jungfraubahn : à bord du plus haut train d'Europe

Depuis plus d’un siècle, la Jungfraubahn (Chemin de fer de la Jungfrau) dépose ses passagers dans la gare de chemin de fer la plus élevée d’Europe, à exactement 3,454 mètres d’altitude. Sur le « toit de l'Europe », le paysage de neige et de glace est tout simplement fascinant. 

  • L'un des sites plus spectaculaire des Alpes : l'observatoire astronomique et météorologique du Sphinx © Jungfrau Region
    L'un des sites plus spectaculaire des Alpes : l'observatoire astronomique et météorologique du Sphinx © Jungfrau Region

 

Le point culminant de tout voyage en Suisse ? La montée à la Jungfraujoch bien évidemment ! À plus de 3,450 mètres d'altitude, ce lieu unique dans le pays permet une immersion sans pareille dans l'univers de la haute montagne, des neiges éternelles et des immenses glaciers.

Depuis 1912, le Chemin de fer de la Jungfrau (Jungfraubahn) emmène les voyageurs du monde entier sur le « toit de l'Europe », déposant ses passagers dans la gare de chemin de fer la plus élevée d’Europe. Une expérience inoubliable à vivre au moins une fois dans sa vie !

Votre voyage en direction de la Jungfrau commence à la gare d’Interlaken Ost, à une trentaine de kilomètres de votre destination finale, dans la vallée en contrebas.

Vue sur Interlaken depuis le sommet du Harder Kulm.

Interlaken, dans l'Oberland bernois, bénéficie d'une situation stratégique, entre les lacs de Thoune et de Brienz, au pied d'un trio de majestueux sommets composé par l'Eiger, le Mönch et la Jungfrau, évidemment.

Point de chute prisé des voyageurs venus du monde entier, Interlaken est parfaitement connectée au réseau de chemin de fer de la CFF. La GoldenPass Line permet de rejoindre Montreux d'un côté, Lucerne de l'autre tandis que Berne, la capitale fédérale, est à seulement 47 minutes de train.

Vue depuis Interlaken sur l'église du village d'Unterseen.

Avant d'embarquer pour la Jungfrau (ou au retour de votre périple), n'oubliez pas de profiter des nombreuses excursions qu'offre la région d'Interlaken

À 1,322 mètres d’altitude, le Harder Kulm, montagne emblématique de la ville, offre un panorama dégagé sur Interlaken ainsi que sur les imposants sommets que sont l’Eiger, le Mönch et la Jungfrau. Si ce sommet n'est accessible en funiculaire que pendant la période estivale (d'avril à octobre), les alternatives sont nombreuses pendant les mois d'hiver : Interlaken, Beatenberg, Axalp-Brienz, Habkern, Wilderswil et la région de la Jungfrau disposent ainsi de 220 kilomètres de chemins de randonnée d’hiver.

Depuis Interlaken Ost, les trains pittoresques du Berner Oberland-Bahn permettent de rejoindre Lauterbrunnen ou Grindelwald, en respectivement 20 et 36 minutes.

La vallée de Lauterbrunnen compte pas moins de 72 cascades. La plus emblématique est la chute d’eau du Staubbach, l'une des plus hautes d’Europe, se jetant d’une paroi rocheuse à plus de trois cents mètres en contrebas.  La chute du Trümmelbach offre un décor naturel tout aussi spectaculaire. Près de 20,000 litres d’eau se déversent chaque second le long de dix cascades d’origine glaciaire, sur une hauteur d’environ 200 mètres. On ne peut en revanche assister à ce spectacle qu’en été, en empruntant un tunnel.

Berner Oberland-Bahn.

La première ascension de l’Eiger, considérée comme particulièrement difficile, eut lieu en 1858. Celle de la paroi nord eut lieu 80 ans plus tard, en 1938.

Berner Oberland-Bahn - Grindelwald-First.
Jungfraubahnen - Wengeneralpbahn.

Village de l’Eiger dans l’Oberland bernois, et autre escale possible pour rejoindre la Jungfraujoch, Grindelwald est une destination touristique réputée depuis la fin XVIIIème siècle, sous l'impulsion des Anglais. Le développement de l'alpinisme dans la seconde moitié du XIXème siècle accentuera l'attractivité de la localité, tout comme le renforcement du réseau de transports.

Fait historique notable : le premier téléphérique des Alpes a vu le jour à Grindelwald en 1908  au Wetterhorn. Et dès 1912, le chemin de fer arrivait à la Jungfraujoch en passant par la Petite Scheidegg (Kleine Scheidegg) !

Adolf Guyer-Zeller (1839-1899), riche industriel zurichois, est à l'origine du projet titanesque que représentait la construction du Chemin de fer de la Jungfrau, à la fin du XIXème siècle.

La Petite Scheidegg est située au pied de la paroi nord de l’Eiger. On y croise des vachers, des alpinistes partant à l’assaut de la paroi nord de l’Eiger, et des visiteurs du monde entier, en route vers la Jungfraujoch.

C'est en effet d'ici que le train à crémaillère s'élance en direction du « toit de l'Europe ». Au programme de ce dernier tronçon, une ligne de 9 kilomètres (dont plus de sept en tunnel) pour près de 1,400 mètres de dénivelée, empruntée chaque année par près d'un million de passagers.

À 3,160 mètres d’altitude, la gare d’Eismeer apparaît. C’est ici que le train s’arrête pour que les passagers puissent prendre des photos depuis l'intérieur du tunnel.

Finalement arrivé au sommet, le voyageur découvre un univers de glace et de neige absolument saisissant !

Les possibilités d'activités sont alors nombreuses : découverte des œuvres gelées du Palais des Glaces, randonnées sur le glacier d'Aletsch, le plus grand glacier des Alpes, à moins que l'on ne profite du confort de l'ascenseur ultra rapide (108 mètres en 25 secondes) pour rejoindre le spectaculaire Observatoire du Sphinx,  une station de recherche internationale perchée  à 3,571 mètres d'altitude sur le Sphinx, un éperon rocheux de la Jungfraujoch.

1. Sur le « toit de l'Europe » !
2. Partout, des vues à couper le souffle sur les montages environnantes.
3. Le glacier d'Aletsch.
Vue depuis la Jungfraujoch.

LES CHIFFRES CLÉS DE LA JUNGFRAUJOCH

  • -7,9 °C de température moyenne, sur toute l'année
  • 1,700 heures d'ensoleillement par an
  • 267,5 km/h : la vitesse extrême des rafales de vent les plus puissantes
  • 1912 : la date d'ouverture du Chemin de fer de la Jungfrau
  • 3,454 mètres : l'altitude de la plus haute gare de chemin de fer d'Europe

La Mönchsjochhütte est la cabane en fonctionnement la plus haute de Suisse ! Elle est accessible depuis la Jungfraujoch en 45 minutes grâce à un sentier balisé, et sert de point de départ pour de nombreuses balades toute l’année.

 

Soleil sur l'Eiger, Moench et la Jungfrau.

Et si vous visitiez la Suisse cet hiver ? Découvrez les plus beaux voyages en train du pays !

 

Copyright des images, numérotées de haut en bas, et de droite à gauche (à l'exception des photos du slider en haut de page) :

Bloc 1 - Photo 1 : © swiss-image.ch // Photo 2 : © Suisse Tourisme
Bloc 2 - Photo 3 : © Suisse Tourisme // Photo 4 : © Suisse Tourisme // Photo 5 : © Suisse Tourisme
Bloc 3 : Photo 6 : © Suisse Tourisme // Photo 7 : © Suisse Tourisme // Photo 8 : © YONDER.fr // Photo 9 : © YONDER.fr // Photo 10 : © YONDER.fr // Photo 11 : © YONDER.fr
Bloc 4 : Photo 12 : © Jungfrau Region // Photo 13 : © Suisse Tourisme  // Photo 14 : © YONDER.fr // Photo 15 : © YONDER.fr // Photo 16 : © YONDER.fr AG // Photo 17 : © Suisse Tourisme - Martin Maegli