Vous êtes ici

Mathieu Belay, Le mardi 06 février 2018
Grand angle

Roadtrip aux USA : sur le toit des Rocheuses, au Rocky Mountain National Park

Souvent délaissé des voyageurs européens qui lui préfèrent les parcs du Wyoming (Yellowstone, Grand Teton) ou deux de l'Utah ou de l'Arizona, Rocky Mountain National Park dans le Colorado offre une spectaculaire immersion dans les Rocheuses, à près de 4,000 mètres d'altitude et à seulement 1h30 de Denver.
  • Les paysages grandioses du Rocky Mountain National Park, à plus de 3,700 mètres d'altitude © YONDER.fr
    Les paysages grandioses du Rocky Mountain National Park, à plus de 3,700 mètres d'altitude © YONDER.fr
  • Sur l'autoroute depuis Denver en direction d'Estes Park, à quelques kilomètres de l'une des entrées du parc © YONDER.fr
    Sur l'autoroute depuis Denver en direction d'Estes Park, à quelques kilomètres de l'une des entrées du parc © YONDER.fr
  • Les forêts du parc commencent à jaunir dès la mi-septembre © YONDER.fr
    Les forêts du parc commencent à jaunir dès la mi-septembre © YONDER.fr
  • Bikers, side-cars, coupés, cabriolets, SUV se croisent sur les routes du parc © YONDER.fr
    Bikers, side-cars, coupés, cabriolets, SUV se croisent sur les routes du parc © YONDER.fr
  • Sur le toit des Rocheuses, à près de 4,000 mètres d'altitude © YONDER.fr
    Sur le toit des Rocheuses, à près de 4,000 mètres d'altitude © YONDER.fr
  • Les vues sur le parc sont particulièrement grandioses depuis la Trail Ridge Road, qui grimpe à plus de 3,700 mètres d'altitude © YONDER.fr
    Les vues sur le parc sont particulièrement grandioses depuis la Trail Ridge Road, qui grimpe à plus de 3,700 mètres d'altitude © YONDER.fr
  • Si la route est très élevée en altitude, elle est également très large et permet de circuler facilement © YONDER.fr
    Si la route est très élevée en altitude, elle est également très large et permet de circuler facilement © YONDER.fr
  • Sur la route en direction du Wyoming, environ une heure après quitté l'enceinte du parc © YONDER.fr
    Sur la route en direction du Wyoming, environ une heure après quitté l'enceinte du parc © YONDER.fr
Le Rocky Mountain National Park est traversé par la Trail Ridge Road, la plus haute route du pays à 3,700 mètres d'altitude.

La lecture de cet article a été optimisée pour ordinateurs (desktop, laptop) et tablettes.
Cliquez sur les images pour les visionner en plein écran et afficher les légendes !

 

5 choses à retenir au sujet du Parc national de Rocky Mountain

  • Le Rocky Mountain National Park (ou Parc National des Montagnes Rocheuses) se situe au centre-nord de l’Etat du Colorado, non loin de Boulder et de Denver, la capitale de l'Etat et l'une des villes les plus dynamiques du pays.
     
  • Reconnu comme Parc national depuis 1915, ainsi que comme réserve de biosphère par l'UNESCO depuis 1976, il s’étend sur une superficie de 1,000 kilomètres carrés et est dominé par quelque 58 sommets de plus de 4,000 mètres d’altitude (72 au delà de 3,500 mètres) ! Son plus haut sommet, le Longs Peak, culmine à 4,345 mètres d'altitude (le 3ème plus haut du Colorado et le 5ème des 48 Etats-Unis contigus).
     
  • Il est traversé de part en part par la Trail Ridge Road, une spectaculaire route grimpant à plus de 3,700 mètres d'altitude. Elle fut construite dans les années 1930 par le Civilian Conservation Corps, un programme du New Deal de Franklin Delano Roosevelt visant à donner de l'activité aux jeunes chômeurs pendant la Grande Dépression et est encore aujourd'hui la plus haute route goudronnée (et continue) du pays !
     
  • Rocky Mountain National Park est réputé pour la beauté de ses paysages naturels (sommets, glaciers, lacs d'altitudes, rivières, vallées, canyons) que pour la diversité de la faune (des dizaines d'espèces de mammifères, 300 espèces d'oiseaux) et de la flore. On y retrouve notamment une toundra alpine, caractéristique des régions de haute altitude.
     
  • Avec plus de 4,5 millions de visiteurs, il était en 2016 le 4ème parc national le plus visité du pays derrière les Great Smoky Mountains (Tennessee et Caroline du Nord), le Grand Canyon (Arizona) et Yosemite (Californie). La croissance des visites du parc est l'une des plus fortes des USA.

    Réservez cet hôtel gratuitement et immédiatement en ligne !

    • Le début de l'automne à Rocky Mountain National Park (photo prise le 15 septembre 2017) © YONDER.fr
    • La vue depuis Many Parks Curve Overlook © YONDER.fr

     

    Aussi étroite que pentue et particulièrement sinueuse, la Old Fall River Road offre certains des plus beaux panoramas sur le parc.

     

    Que voir ? Les incontournables du parc

    L'essentiel de Rocky Mountain National Park en un clin d’œil :

    • TRAIL RIDGE ROAD
      Cette route panoramique, qui traverse le parc d'Est (Estes Park) en Ouest (Grand Lake), est tout simplement la plus haute route goudronée et continue des Etats-Unis. Au plus haut, elle grimpe à plus de 3,700 mètres d'altitude et permet d'avoir une vue d'ensemble du Rocky Mountain National Park, sans même quitter le siège de sa voiture ! 
      Le site RoadTrippin, qui propose d'excellents contenus sur l'ensemble des parcs nationaux américains, recommande une sélection d'une douzaine d'arrêts où vous pourrez profiter de vues à couper le souffle sur les sommet environnants ou faire une balade au grand air. Pour autant, le tracé de la route permet de s'arrêter au gré de son instinct, sans forcément suivre un itinéraire spécifique. En résumé, faites comme vous le sentez !

    • Le long de la Trail Ridge Road, un paysage de toundra © YONDER.fr

     

    • TUNDRA COMMUNITIES TRAIL / TOLL MEMORIAL TRAIL
      Si vous ne devez vous arrêter qu'une fois pour vous dégourdir les jambes, faites-le ici ! Cette balade d'un niveau facile (1,6km aller-retour) est l'un des incontournables de la visite du Rocky Mountain National Park. Elle vous emmènera à son sommet, à plus de 3,700 mètres, d'où vous aurez une vue à couper le souffle sur les sommets environnants des Rocheuses, dans cette zone du parc tellement haute que plus rien ne pousse à part... la toundra. N'oubliez pas que l'endroit est particulièrement exposé aux vents, sortez couverts !

      Départ du trail au niveau du Rock Cut Overlook, où la route a été construite au milieu des rochers à grands coups d'explosifs.

    • Ce sentier serpentant au milieu de la toundra est battu par les vents © YONDER.fr
    • OLD FALL RIVER ROAD
      Ouverte uniquement de juillet à septembre, cette route historique (la première à grimper aussi haut dans le parc, avant que la Trail Ridge Road ne soit achevée) de 11 miles à sens unique, réservée aux véhicules légers (les trailers et RV ne peuvent pas l'emprunter) rejoint d'Est en Ouest la zone de Sheep Lakes / Horseshoe Park, non loin de la Fall River Entrance, à Fall River Pass.
      Partiellement goudronnée, aussi étroite que pentue, particulièrement sinueuse et délaissée par la majorité des touristes, la Old Fall River Road offre certains des plus beaux panoramas sur les montagnes et vallées du parc.

      Vitesse limitée à 15 mph. Si vous souhaitez emprunter la Old Fall River Road, pensez à entrer dans le parc par la Fall River Entrance. Vous rejoindrez ensuite la Trail Ridge Road où vous pourrez au choix revenir vers Estes Park pour voir la portion que vous n'avez pas encore faite ou filez directement vers Grand Lake si votre temps est compté.
       

    • KAWUNEECHE VALLEY 
      Même si vous n'y randonnez pas, prenez un peu de temps pour admirer les paysages idylliques de cette vallée verdoyante (la « vallée des coyotes » en langage arapaho), proche de Grand Lake. Le contraste avec les paysages de toundra vus au sommet du Trail Ridge Road est saisissant.

    • Les paysages idylliques de la Kawuneeche Valley (cliquez sur l'image pour l'afficher en grand) © YONDER.fr

     

    Que faire ? Les activités à ne pas rater

    Rocky Mountain National Park est un paradis pour les amateurs d'activités outdoor. On liste ici quelques-unes des activités les plus populaires du parc.

    RANDONNER

    C'est l'activité reine du Rocky Mountain National Park qui compte pas moins de 570 kilomètres de sentiers de randonnée balisés ! N'ayant pas eu l'occasion de randonner nous-mêmes lors de notre passage éclair dans le parc, nous ne nous étendrons pas sur la question mais sachez tout de même qu'il existe des opportunités, quel que soit votre niveau, le temps dont vous disposez ou le dénivelé que vous souhaitez affronter.

    Dans tous les cas, n'oubliez pas les basiques : le parc est situé en altitude, entre 2,300 et 3,800 mètres, ce qui nécessite un petit temps d'acclimatation si vous arrivez directement depuis les plaines et le temps en montagne est versatile.

    En savoir plus sur les 12 itinéraires de randonnées les plus populaires sur le site officiel du National Park Service.

    • Les "Mushroom Rocks" visibles le long du Toll Memorial Trail © YONDER.fr

     

    OBSERVER LA VIE SAUVAGE

    Comme à Yellowstone, Grand Teton ou dans d'autres grands parcs nationaux, l'observation de la faune sauvage fait partie intégrante de l'expérience du Rocky Mountain National Park peuplé de mouflons canadiens, wapitis, cerfs, castors. Ces animaux, parmi les plus faciles à observer, côtoient d'autres mammifères (60 espèces au total), et notamment des prédateurs, plus difficiles à observer comme les ours, les pumas ou les coyotes.

    Les animaux, qui ne sont pas chassés, se laissent facilement approcher par les visiteurs du parc. Soyez prudents et respecter les consignes de sécurité habituelles.

    • Dès l’entrée du parc, peu après Beaver Meadows Visitor Center, on aperçoit de nombreux animaux sauvages © YONDER.fr

     

    SE BALADER À CHEVAL

    Il existe une longue tradition équestre dans le parc qui dispose de deux écuries en son sein, Glacier Creek Stables et Moraine Park Stables mais surtout de plus de 400 kilomètres de sentier accessibles aux chevaux, poneys et autres mules.

    Rendez vous sur le site Web de Sombrero, spécialiste du genre pour découvrir toutes les possibilités de balade à cheval au départ de Glacier Creek Stables, non loin d'Estes Park. Excursions quotidiennes longues de 2 à 10 heures, à partir de $60 par personne.

    PÊCHER

    Les possibilités de pêche sportive devraient ravir les amateurs du genre. Pour satisfaire l'appétit de pêche des visiteurs, olusieurs espèces de truites non indigènes peuplent d'ailleurs les cours d'eau de la région depuis des décennies,. Attention toutefois à respecter les règles édictées par le parc : détention d'un port de pêche de l'Etat du Colorao, une seule canne à pêche par personne, et autres spécifités sur les appâts à utiliser...

    Retrouvez plus d'information sur la pratique de la pêche dans Rocky Mountain National Park sur le site officiel du National Park Service.

    FAIRE DU VÉLO

    Pédaler tout en profitant d'un décor aussi grandiose, l'expérience est particulièrement gratifiante ! À condition d'être capable d'affronter des pentes à 10° à plus de 3,000 mètres d'altitude...

    DÉCOUVRIR LE PARC PENDANT L'HIVER

    Faire du ski de fond, des raquettes ou de la luge dans le parc ou observer les grands mammières dans les paysages enneigés du Colorado, tout cela est possible durant la longue saison hivernale.

    Retrouvez l'ensemble des activités hivernales sur le site Web du National Park Service.

    • Observer les animaux sauvages fait partie intégrante de l'expérience du Rocky Mountain National Park © YONDER.fr
    • Observer les animaux sauvages fait partie intégrante de l'expérience du Rocky Mountain National Park © YONDER.fr

     

    À l'automne, nombre d'arbres prennent alors de magnifiques couleurs, se teintant de jaune, d’orangé puis de rouge flamboyant.

     

    Nos conseils pratiques & autres infos utiles

    Quand visiter Rocky Mountain National Park ?

    Rocky Mountain National Park est ouvert 24 heures sur 24, 365 jours par, an clame fièrement le National Park Service. Dans les faits, c'est un petit peu plus compliqué que ça. La Trail Ridge Road, seule route qui traverse le parc, est en effet fermée pendant tout l'hiver. Et l'hiver dans les Rocheuses commence dès la mi-octobre pour ne s'achever qu'à la mi-mai, soit 7 mois dans l'année !

    Si vous envisagez une visite complète du parc, il est donc impératif de venir entre la fin mai et début octobre. Dans la mesure du possible, mieux vaut éviter le pic touristique de juillet/août et viser les mois de juin ou septembre, plus propices à une visite dans des conditions optimales. Autant que possible, tâchez également d'éviter les jours de weekend, lorsque les locaux affluent de tout le Colorado.

    Le début de l'automne (toute la seconde moitié du mois de septembre et les premiers jours d'octobre) est idéal pour profiter du spectacle des magnifiques feuillages de saison. Nombre d'arbres prennent alors de magnifiques couleurs, se teintant de jaune, d’orangé puis de rouge flamboyant.

    Comment s'habiller pour visiter le parc ?

    Assurez-vous d'être habillé chaudement (gants, bonnet, coupe-vent imperméable...), même si vous planifiez une visite en été ! À près de 4,000 mètres d'altitude, et avec un vent décoiffant, il n'est pas rare de se faire surprendre par le froid. En particulier lorsqu'il fait entre 25 et 30°C à Denver que l'on a quitté 2 heures auparavant.

    • Vues spectaculaires sur les sommets et vallées du parc © YONDER.fr

     

    Combien de temps faut-il pour visiter le parc ?

    Relier Grand Lake depuis Estes Park via la Trail Ridge Road met théoriquement 1h40 pour un peu moins de 50 miles à parcourir. Si vous ne prévoyez pas de randonnées ou balades, mais simplement des pauses le long de la route pour admirer les points de vue et faire quelques photos, 4 à 5 heures dans l'enceinte du parc sont suffisantes pour un avoir un bon aperçu. 

    Si vous envisagez de faire quelques randonnées, et de prendre votre temps, il est raisonnable de prévoir une journée complète, doublée d'un réveil matinal, tout en passant une nuit avant ou après à proximité immédiate du parc. C'est le format recommandé pour un voyageur "lambda".

    Au-delà d'une journée, c'est à vous de voir. Le sightseeing classique ne le justifie pas nécessairement. En fonction des activités que vous planifiez, et en particulier selon temps que vous souhaitez consacrer à la randonnée, on peut tout à fait imaginer passer quelques jours sur place.

    Combien ça coûte ?

    Le pass d'accès au parc compte coûte $30 par véhicule (incluant ses occupants) pour 7 jours de validité.

    Procurez-vous le Pass America the Beautiful ($80 USD pour un an) pour accéder de manière illimitée à tous les Parcs nationaux (et autres lieux gérés par le National Park Service comme les national monuments) si vous prévoyez visiter plus de 2-3 parcs (Grand TetonYellowstone, Devils Tower dans le Wyoming ; Badlands, si vous passez également par le Dakota du Sud).

    • La toundra caractéristique des zones les plus en altitude du parc © YONDER.fr

     

    Y aller ?

    EN AVION
    L'aéroport international de Denver (DEN), l'un des dix plus fréquentés des Etats-Unis, est à 75 miles (1h30 quand le trafic est fluide) d'Estes Park et de l'entrée Est (Beaver Meadows Entrance) du Rocky Mountain National Park.

    La compagnie low cost Norwegian offrira deux vols directs par semaine depuis Paris-CDG vers Denver à compter du 9 avril 2018. Air France et Delta proposent de nombreux vols avec escale pour rejoindre la plus grande ville de la région.

    EN VOITURE
    La visite du Rocky Mountain Nation Park peut s'effectuer très facilement depuis Denver, porte d'entrée internationale vers les Rocheuses. On peut également tout à fait l'intégrer dans le cadre d'un roadtrip dans l'Ouest des USA, soit dans le Colorado (auquel cas on peut ensuite pousser jusqu'au Nouveau-Mexique), soit en poursuivant au nord vers le Wyoming comme nous l'avons fait lors de notre périple.

    Le parc est en revanche trop éloigné pour envisager une visite couplée avec l'Utah ou l'Arizona.

    • Vues spectaculaires sur les sommets et vallées du parc © YONDER.fr
    Le Stanley Hotel a inspiré à Stephen King son roman Shining après que l'auteur y ait séjourné en 1974 !

     

    Où dormir ? Les meilleurs hôtels autour de Rocky Mountain National Park

    Contrairement à de nombreux parcs nationaux, il n'existe pas d'hébergements de type hôteliers (lodges, cabins) dans l'enceinte de Rocky Mountain National Park. Les alternatives consistent donc à se loger aux abords immédiats du parc, à l'Est, côté Estes Park, ou à l'Ouest, dans la zone de Grand Lake, à moins que vous ne soyez tentés par le camping... 

    À ESTES PARK, CO

    Destination de villégiature prisée des touristes, notamment pendant la belle saison, Estes Park est la principale portes d’accès au Parc National. C'est aussi le principal point de ralliement des amateurs d’activités outdoor, très populaire dans les environs. La petite ville de 6,000 habitants abrite une trentaine d'hôtels dont le Stanley Hotel, un imposant 4-étoiles de 142 chambres, qui a inspiré à Stephen King son roman Shining  (adapté au cinéma par Stanley Kubrick) après y avoir séjourné en 1974 !

    Cet hôtel de style néo-géorgien, construit entre 1907 et 1909, offre des vues panoramiques à couper le souffle sur les Rocheuses. Il a accueilli, comme nombre d'établissements historiques de la région, l’ancien Président Teddy Roosevelt.

    • The Stanley Hotel à Estes Park, l’hôtel qui a inspiré Shining à Stephen King © Stanley Hotel

     

    Au-delà de ce « grand hôtel », on retrouve nombre d'hôtels et B&B très confortables à Estes Park, parmi lesquels The Estes Park Resort (4*), le Blue Door Inn, The Historic Crag's Lodge ou le Kokopelli Inn (tous les trois 3*).

    À GRAND LAKE, CO

    Nettement moins fréquentée et touristique qu'Estes Park, la petite ville de Grand Lake constitue une alternative intéressante à cette première. L'atmosphère y est plus tranquille et les prix moins élevés, en moyenne. Le Gateway Inn offre le meilleur rapport qualité-prix si vous n'y faites qu'étape pour une nuit, alors que The Historic Rapids Lodge and Restaurant est l'adresse de charme (toutes proportions gardées) de Grand Lake.

    DANS UN RANCH DE LUXE

    À environ une demi-heure de route de Kawuneeche Visitor Center, du côté de l'entrée ouest du parc, le C Lazy U Ranch est l'un des meilleurs dude ranches [ce que l'on pourrait traduire par un « ranch d’hôtes », NDLR] du Colorado. C'est le spot idéal pour multiplier les activités (balades à cheval, pêche à la mouche) et profiter du grand air des Rocheuses, tout en bénéficiant d'un niveau de confort et de services de très haut niveau.

    Mais il serait dommage de ne servir du ranch que comme d'un camp de base pour découvrir le parc...

    • L’entrée du C Lazy U Ranch, à 30 minutes de route de Grand Lake © YONDER.fr


    À partir de $366 par nuit et par personne sur la base d'une chambre double. Tarif all-inclusive (hébergement, pension complète, activités) comme dans la majorité des ranches de la région.

    À BOULDER, CO

    Si aucune des options décrites ci-dessus ne vous a convaincu, il reste toujours la possibilité de dormir à Boulder, la plus grande ville proche des entrées Est du parc (une petite heure de route est nécessaire pour rejoindre Estes Park).

    Boulder a l'avantage de proposer un choix d'hôtels très confortables (Hyatt Place BoulderHomewood Suites by Hilton Boulder, Residence Inn BoulderBoulder Marriott). En raison de l'éloignement de la ville, cette option n'est valable qu'en derniers recours (si vous ne trouvez aucune chambre à Estes Park ou Grand Lake pour résumer la situation).

    RETROUVEZ ICI TOUS LES CONTENUS CONSACRÉS À NOTRE ROADTRIP DANS L'OUEST AMÉRICAIN

    Note de l'éditeur : le voyage décrit dans ce reportage a été réalisé par les équipes de YONDER entre le 15 et le 16 septembre 2017.
    Copyrights : Texte et images © Mathieu BELAY pour YONDER.fr

    Réservez cet hôtel gratuitement et immédiatement en ligne !