Mathieu Belay, Le lundi 25 juillet 2016
Restaurants

Séville : les 15 meilleurs bars à tapas et restaurants de la ville

Où manger les meilleures tapas de Séville, qu’elles soient créatives et modernes ou tout simplement traditionnelles ? Notre sélection des 10 meilleurs bars à tapas – et 5 meilleurs restaurants de la ville – vous permettra de trouver les adresses les plus réputées de la capitale andalouse.
  • Crumble de fruits et glaces, un dessert façon tapas servi à La Azotea © Yonder.fr
    Crumble de fruits et glaces, un dessert façon tapas servi à La Azotea © Yonder.fr
  • Intérieur de La Azotea Santa Cruz, en plein centre historique © La Azotea
    Intérieur de La Azotea Santa Cruz, en plein centre historique © La Azotea
  • Perro Viejo s'est imposé comme l'un des hauts lieux des tapas modernes et créatifs © Perro Viejo
    Perro Viejo s'est imposé comme l'un des hauts lieux des tapas modernes et créatifs © Perro Viejo
  • La carte de Perro Viejo © Yonder.fr
    La carte de Perro Viejo © Yonder.fr
  • Décor contemporain et volumes majestueux chez Perro Viejo © Yonder.fr
    Décor contemporain et volumes majestueux chez Perro Viejo © Yonder.fr
  • Décor traditionnel andalou dans l'enceinte de l'hôtel de luxe Alfonso XIII © Yonder.fr
    Décor traditionnel andalou dans l'enceinte de l'hôtel de luxe Alfonso XIII © Yonder.fr
Impossible de faire l’impasse sur les tapas, véritable institution de ce côté des Pyrénées et principal curseur de la scène culinaire locale.

Si nos coups de cœur font généralement la part belle aux restaurants gastronomiques et à l’expérience fine dining, il en va autrement à Séville. Dans la capitale andalouse, où les températures estivales dépassent fréquemment les 40°, impossible de faire l’impasse sur les tapas, véritable institution de ce côté des Pyrénées et principal curseur de la scène culinaire locale.

Fidèle à notre volonté de toujours sélectionner les meilleures adresses dans chacune des villes que nous visitons, c’est donc un article consacré aux meilleurs bars à tapas de Séville que nous livrons ici.. Créatives et contemporaines, revisitées et modernisées ou simplement traditionnelles, les tapas se déclinent à toutes les envies dans notre best of et s’agrémentent même de quelques tables plus traditionnelles, car oui, il est aussi possible de s’attabler dans un « vrai » restaurant. Bonne lecture et surtout… bon appétit !
 

I. Tapas créatives et contemporaines

1. Perro Viejo

Table testée et approuvée par Yonder – Coup de cœur de la rédaction

Pourquoi on réserve ? Si Le Fooding existait en Espagne, il serait très certainement plus qu’enthousiaste au sujet de ce bar à tapas nouvelle génération. En cochant toutes les cases des adresses affectionnées par le guide parisien (décor dans l’air du temps, prix accessibles, service sympathique et surtout une cuisine débordante d’énergie et de créativité) Perro Viejo met dans le mille !

Derrière ce lieu qui révolutionne le concept de bar à tapas sur la forme (service à table, vaste espace de plus de 200 couverts façon brasserie des temps modernes) se cache l’Equipo MpuntoR (Antonio Martin Madrid, Ernesto Malasaña Calvo et Pedro Rodriguez Aragon), déjà remarquée pour avoir donné un coup de jeune à l’offre de restauration dans les quartiers nord de la capitale andalouse (Bar Antojo, La Niña Bonita, Nikkei Bar). Mais au-delà d’un lieu remarquable où l’on pourra siroter un cocktail au pied d’un olivier (!), c’est surtout l’inventivité des assiettes qui frappe. Antonio Martin, passé par les cuisines de El Celler de Can Roca en Catalogne ou de Mugaritz au Pays Basque, deux tables avant-gardistes réputées pour être des laboratoires culinaires, apporte un brin de folie aux traditionnelles tapas. Pas de demi-mesure pour ces mini-assiettes puisant leur inspiration aux quatre coins du monde, poussant les goûts à leur paroxysme, à l’image d’une photo dont les couleurs seraient trop saturées ! Fantastiques sardines au portobello et bouillon de dashi, ribs sauce BBQ ultra gourmandes, poulpe à la galicienne dynamité, tartare fondant à souhait et relevé comme il faut, ça dépote à tous les étages. On commande, on recommande, on déguste jusqu’à ne plus en pouvoir et on se dit qu’il faudra revenir goûter le reste de la carte !

Où ? À un jet de pierre du Metropol Parasol, en plein cœur du centre historique sévillan.

Quand ? Dès que l'on a faim !

Avec qui ? Entre potes pour profiter de l’atmosphère conviviale.

L’addition ? Tapas dès 2,90€. Comptez 15 à 20€ par tête (sans les boissons) pour être rassasié.

Le conseil en plus ? Commandez des tapas - et non des portions - pour goûter un maximum de choses. Et ne manquez sous aucun prétexte les incroyables sardines au portobello, dashi et croustillant de parmesan, l’un des meilleurs plats que nous ayons goûté ces derniers mois, tous restaurants confondus !

Adresse : Calle Arguijo, 3 / Téléphone : +34 954 02 50 82

  • Chez Perro Viejo, la créativité est à l'honneur dans les assiettes © Perro Viejo
  • Les sardines accompagnée de portobello, bouillon de dashi et croustillant de parmesan : un concentré de goût umami absolument bluffant © Yonder.fr
  • Décor contemporain soigné dans l'enceinte du restaurant. Au milieu du bar trône ainsi un olivier © Perro Viejo
  • Tapa servie à Perro Viejo © Perro Viejo
La Azotea [...] fait partie de ces adresses qui ont propulsé les traditionnelles tapas sévillanes au rang de créations gastronomiques à part entières.

 

2. La Azotea

Table testée et approuvée par Yonder – Coup de cœur de la rédaction

Pourquoi on réserve ? La Azotea (la terrasse en VO, un nom ironique pour un restaurant qui n’en dispose pas) fait partie de ces adresses qui ont propulsé les traditionnelles tapas sévillanes au rang de créations gastronomiques à part entières. Depuis 2009 et un premier restaurant au nord de la ville, La Azotea a fait des petits et compte désormais pas moins de quatre adresses en ville dont une à deux pas de la Cathédrale et du centre touristique (c/ Mateos Gago, 8), très pratique pour bien manger dans un quartier pauvre en bonnes adresses. Dans chacun des restaurants, on retrouve une recette identique (mais une carte légèrement adaptée à la personnalité de chaque chef) : une carte courte, des produits frais et une cuisine inventive aux antipodes des tapas de mamie !

Goûtées et approuvées par nos soins : le rafraîchissant carpaccio de courgettes, anchois et « neige de fromage de chèvre », l’aubergine glacée à la sauce miso et feta, le miniburger revisité au rosbif et manchego ou plus traditionnellement, les gaspachos et salmorejos, ici exécutés à la perfection. Que du bon donc, sans oublier le service aux petits oignons assuré par une équipe jeune et ultra dynamique.

Où ? Avec quatre adresses en ville (Grand Poder, Zaragoza, Abacería, Santa Cruz), La Azotea n’est jamais bien loin.

Quand ? Au déjeuner si l’on souhaite manger plus tranquillement. Au dîner pour s’immerger dans l’ambiance sévillane.

Avec qui ? En couple, entre amis ou avec n’importe quel amateur de bonne cuisine !

L’addition ? Comptez 20 à 25€ par tête pour vous faire plaisir.

Le conseil en plus ? Arrivez tôt (ou tard) pour trouver une table libre. Les différentes adresses d’Azotea ne prennent pas de réservations au dîner. Et ne commandez pas trop, les portions (même au format tapas) sont toujours généreuses.

Adresse : Cale Mateos Gago, 8 / Téléphone : +34 954 21 58 78 (retrouvez les coordonnées des trois autres restaurants sur le site Web d’Azotea)

  • La Azotea : aubergine glacée au miso, flocons de bonite, feta © Yonder.fr
  • La Azotea : carpaccio de courgette, anchoix, neige de fromage de chèvre © Yonder.fr

 

 

3. ENA by Carles Abellán (Hôtel Alfonso XIII)

Pourquoi on réserve ? Plus chic, plus exclusif – et plus cher – que les deux adresses précédentes, ENA par le réputé chef catalan Carles Abellán (Comerç 24, Tapas 24 à Barcelone) est le bar à tapas contemporain de l’Alfonso XIII. On y retrouve les ingrédients qui ont fait le succès des autres restaurants du chef (gourmandise, créativité, simplicité) et une terrasse extérieure aménagée dans un style lounge de bon aloi, tranchant avec le style andalou traditionnel de l’hôtel.
Attention, pendant l’été, ENA n’ouvre pas avant l’heure du dîner, chaleur étouffante oblige.

Adresse : Hôtel Alfonso XIII - Calle San Fernando, 2 / Téléphone : +34 954 91 70 00

La terrasse du bar à tapas ENA by Carles Abellán à l’Alfonso XIII

 

 

4. Zelai

Pourquoi on réserve ?  À deux pas de la Plaza Nueva, le restaurant et bar à tapas Zelai allie influences asiatiques, basques et andalouses pour servir des tapas harmonieuses et créatives, le tout dans un décor minimaliste réussi. Malgré sa situation centrale, Zelai ne fait pas le plein parmi les touristes qui lui préfèrent des alternatives plus andalouses. On ne s’en plaindra pas.

Adresse : Calle Albareda 22 / Téléphone : +34 954 22 99 92

 

II. Tapas revisitées et modernisées
 

5. Eslava

Table testée et approuvée par Yonder

Pourquoi on réserve ? Régulièrement cité comme le meilleur bar à tapas de la ville par par la critique, les blogueurs food et les Sévillans eux-mêmes, c’est peu de dire qu’Eslava enthousiasme ses clients. Pour le Michelin, Eslava « s'impose peu à peu comme une référence en matière de cuisine traditionnelle actualisée ». Contrairement à Perro Viejo ou La Azotea qui ont gardé le nom tapas mais ont choisi de s’affranchir des codes du genre, Eslava inscrit sa cuisine dans une lignée plus classique. Il y a certes quelques fulgurances comme ce jaune d’œuf servi sur un gâteau au bolet ou encore ce surprenant « cigare » à l’encre de seiche et au brie, deux tapas tous deux récompensés au concours Sevilla en Boca de Todos mais pour le reste, la carte fait la part belle aux tapas traditionnelles, actualisées avec succès. Cela ne révolutionne certes pas le genre mais l’ensemble fleure bon l’authenticité et mérite amplement son excellente réputation. Une valeur sûre.

Où ? À quelques encablures de la charmante place San Lorenzo.

Quand ? Au dîner bien entendu.

Avec qui ? Tout le monde !

L’addition ? Tapas au prix unique de 2,90€. Comptez 4 à 6 tapas par personne pour dîner.

Le conseil en plus ? Eslava ne prenant pas de réservations, il est recommandé d’arriver tôt (20h30) ou tard (23h30) pour éviter la longue attente à l’heure de pointe. Et comme dans tous les bars à tapas sévillans, n’ayez pas les yeux plus gros que le ventre.

Adresse : Calle Eslava, 3 / Téléphone : +34 954 90 65 68
 

Jaune d’oeuf, "gâteau au bolet" et réduction de vin caramélisée : l’une des tapas signatures d’Eslava © Yonder.fr

 

6. Albarama

Pourquoi on réserve ?  Juste en face de l’Ayuntamiento de Sévile, Albarama séduit tout autant par son élégant décor contemporain, à la limite du minimalisme, que pour la qualité de ses tapas préparées devant les convives dans une vaste cuisine ouverte. Sans aucun doute, l’une des meilleures adresses du centre touristique.

Adresse : Plaza de S. Francisco, 5 / Téléphone : +34 954 22 97 84

 

7. Puratasca

Pourquoi on réserve ?  Dans le quartier de Triana, Puratasca a su s’imposer comme l’une des adresses de référence de ce côté du Guadalquivir délaissé des touristes. Le Michelin évoque « une cuisine actuelle, bien élaborée et servie généreusement ». Les locaux, eux, recommandent abondamment le lieu.

Adresse : Calle Numancia, 5 / Téléphone : +34 954 33 16 21

Fondé en 1670, El Riconcillo peut se targuer d’être le plus ancien bar à tapas et restaurant de la capitale andalouse.

 

III. Tapas traditionnelles
 

8. El Rinconcillo

Table testée et approuvée par Yonder

Pourquoi on réserve ? Fondé en 1670, El Riconcillo peut se targuer d’être le plus ancien bar à tapas et restaurant de la capitale andalouse. Pour certains, le lieu se repose sur ses lauriers, aidé par le flux continu de touristes curieux. Pour d’autres, dont nous faisons partie, El Rinconcillo mérite le détour, ne serait-ce que pour assister au rituel des serveurs inscrivant l’addition à la craie sur le comptoir. Idéal pour un apéro sans chichi – et au comptoir -  avant de partir s’attabler ailleurs (à Perro Viejo par exemple, à quelques minutes de marche seulement).

Adresse : Calle Gerona, 40 / Téléphone : +34 954 22 31 83

  • À l'intérieur du plus ancien bar à tapas de Séville, El Rinconcillo © Yonder.fr
  • Poissons frits et addition à la craie sur le comptoir à El Rinconcillo © Yonder.fr

 

 

9. Dos de Mayo

Pourquoi on réserve ?  Établissement de style bodega datant de la fin du XIXème siècle, Dos de Mayo sert de très bonnes tapas dans un style traditionnel légèrement modernisé à une clientèle le plus souvent locale. Passez outre l’accueil un peu rugueux au premier abord, faites-vous inscrire sur la liste pour obtenir une table en terrasse (si vous n’êtes pas arrivés suffisamment tôt) et prenez ensuite votre temps pour savourer le charme de cette adresse sans prétention.

Adresse : Plaza de la Gavidia, 6 / Téléphone : +34 954 90 86 47

 

10. Casa Morales

Pourquoi on réserve ?  Fondé en 1850, la Casa Morales appartient toujours aujourd’hui à la même famille. Le décor est typique des tavernes historiques tout comme la cuisine, qui met à l’honneur tous les grands classiques de la cuisine ibérique et andalouse : tortillas, jamón ibérico et autres spécialités marines (thon fumé, anchois, sardines), entre autres choses. Bon et efficace.

Adresse : Calle García de Vinuesa, 11 / Téléphone : +34 954 22 12 42

La carte du restaurant San Fernando permet de (re)découvrir les grands cuisines de la classiques andalouse ou espagnole.

 

IV. Les restaurants (car oui, on trouve aussi de « vrais » restaurants à Séville)
 

11. Restaurante San Fernando (Hôtel Alfonso XIII)

Table testée et approuvée par Yonder

Pourquoi on réserve ?  Les bars à tapas, aussi agréables soient-ils, sont parfois un peu trop… conviviaux ! Pour un repas à deux en amoureux, à l’abri de l’agitation des adresses les plus populaires, le restaurant San Fernando de l’Hôtel Alfonso XIII propose une alternative chic, à la fois intimiste et fastueuse. Si la carte n’est pas transcendante sur le papier, elle permet de (re)découvrir les grands cuisines de la classiques andalouse ou espagnole, impeccablement réalisés, et servis dans un cadre des plus agréables. Le chef, ancien restaurateur récemment arrivé au sein du plus prestigieux hôtel sévillan, promet d’évoluer prochainement vers une cuisine plus personnelle. On a hâte !

Adresse : Hôtel Alfonso XIII - Calle San Fernando, 2 / Téléphone : +34 954 91 70 00

  • Spécialités frites d'Andalousie en entrée, au Restaurant San Fernando (Hôtel Alfonso XIII) © Yonder.fr
  • La traditionnelle paella, servie pour deux personnes au Restaurant San Fernando (Hôtel Alfonso XIII) © Yonder.fr

 

 

12. Abantal

Pourquoi on réserve ?  Réserver dans un restaurant étoilé n’est pas franchement un réflexe dans une ville comme Séville. Pourtant, la ville compte actuellement une table récompensée d’une étoile par le Guide Rouge, Abantal. Le Michelin, tout comme les guides gastronomiques ibériques, salue,t la « cuisine créative bien maîtrisée » du chef Julio Fernández Quintero. Menus dégustation de rigueur, réservation fortement recommandée.

Adresse : Calle Alcalde José de la Bandera, 7 / Téléphone : +34 954 54 00 00

 

13. Tribeca

Pourquoi on réserve ?  À l’écart du centre historique (comptez un bon quart d’heure de marche depuis la cathédrale en direction de Nervíon), Tribeca a su s’imposer comme l’un des rares restaurants de cuisine contemporaine qui compte dans une ville encore très largement dominée par la scène tapas. Au programme, cuisine du marché, assiettes inventives et large sélection de produits de la mer. Décor contemporain et clientèle attentive à son look.

Adresse : Calle Chaves Nogales, 3, / Téléphone : +34 954 42 60 00

 

14. Enrique Becerra

Pourquoi on réserve ?  En plein cœur de Séville, le chef Enrique Becerra s’est fait un nom depuis bien longtemps. Dans son fief à la décoration authentiquement sévillane, il semble s’être donné pour objectif de sublimer les spécialités andalouses, loin de toute velléité moderniste. Qualité des produits et service aux petits soins sont au rendez-vous pour ce restaurant « tradi » au sens le plus noble du terme.
Comme dans de nombreux restaurants de la ville, il est également possible de déguster la cuisine du chef au comptoir, sous forme de tapas.

Adresse : Calle Gamazo, 2 / Téléphone : +34 954 21 30 49

 

15. Restaurante Oriza

Pourquoi on réserve ?  Bienvenue chez José Mari Egaña ! Dans une salle façon jardin d’hiver un poil kitsch, le chef d’origine basque déroule une cuisine gastronomique andalouse mâtinée d’influences de sa région natale. Produits de saison, approvisionnement locavore, assiettes abouties (de plus en plus épurées avec le temps d’après ceux qui ont la chance de suivre l’évolution du chef), Oriza fait partie de ces tables qui peuvent prétendre au titre de meilleur restaurant de la ville. C’est en tout cas ce que disent ceux qui y ont mangé.

Adresse : Calle San Fernando, 41 / Téléphone : +34 954 22 72 54

Où dormir à Séville

Au Palacio de Villapanés, boutique-hôtel luxueux installé dans un ancien palais mauresque du XVIIIème siècle. Une adresse testée et approuvée par les équipes de Yonder.

Notre article complet sur le Palacio de Villapanés est à lire ici.