Mathieu Belay, Le dimanche 30 juillet 2017
Restaurants

Paris : On a testé Orties, nouveau bistrot écolo-gourmand du 9ème arrondissement

Les ouvertures de bistrots à Paris se suivent sans se ressembler. Le preuve avec l’ouverture récente d’Orties dans le 9ème arrondissement, une adresse écolo-gourmande enthousiasmante, emmenée par un chef autodidacte talentueux.
  • Orties est l'une des ouvertures les plus marquantes de l'année à Paris © Nicolas Maday
    Orties est l'une des ouvertures les plus marquantes de l'année à Paris © Nicolas Maday
« Mis à part quelques rares exceptions, tout ce qui est servi est bio et vient de France » précise Thomas Benady.

Le contexte

Déjeuner le vendredi 28 juillet 2017 à 13 heures, 1 convive.

Le pitch d'Orties

Depuis quelques mois, le jeune chef autodidacte Thomas Benady, croisé à Boulogne-Billancourt du côté de La Machine à Coudes, s’est installé au cœur d’un 9ème arrondissement plus gourmand que jamais. Le voici donc chez lui rue Rodier, en plein Paris, prêt à démontrer son attachement à des produits impeccablement sourcés (« Mis à part quelques rares exceptions, tout ce qui est servi ici est bio et vient de France » nous précise-t-il) à travers une cuisine du marché aussi spontanée que réfléchie. Le menu unique servi au déjeuner comme au dîner ? Une « nécessité économique et écologique » pour proposer les prix les plus justes et minimiser l’impact sur l’environnement. Côté vins, une ample sélection de vins naturels ou biodynamiques a été choisie par Antoine, le sommelier de l’établissement. Elle vient parfaitement compléter la proposition culinaire du patron des lieux., déjà saluée par la fine fleur des observateurs de la scène gastronomique parisienne (Emmanuel Rubin, François Régis Gaudry, Le Fooding…).
 

  • Portrait du chef et propriétaire d’Orties, Thomas Benady © Nicolas Maday
    ​​​​​​​L’espadon qui suivra [...] se révélera être l’une des assiettes les plus enthousiasmantes goûtées cette année !

     

    Dans l’assiette

    Testé à l’heure du déjeuner, et alors que le restaurant s’apprête à fermer ses portes pour les vacances, on part donc à la découverte de la cuisine de Thomas Benady grâce à un menu unique en quatre séquences (2 entrées, 1 plat, 1 dessert) proposé au tarif particulièrement intéressant de 28€. Et ce déjeuner va aller crescendo ! Si les sardines de Saint-Jean-de-Luz démontrent la fraîcheur irréprochable de l'approvisionnement maison, le champignon farci au veau et câpres prouve la capacité de Thomas Benady à imaginer une cuisine nature sortant des sentiers battus.
     

    • Champignon farci, câpres, veau © YONDER.fr


    L’espadon qui suivra, à la cuisson parfaite, avec son accompagnement onctueux (jus de moule, salicorne et carottes), se révélera être l’une des assiettes les plus enthousiasmantes goûtées cette année ! Le bœuf normand, purée d'aubergine fumée, est un brin plus convenu, esthétiquement comme gustativement, mais garde le plaisir intact. Quant au dessert (tarte aux myrtilles, crème glacée à la levure), s’il n’impressionne ni par son visuel ni sa technique, il confirme que l’on peut allier naturalité et approche durable sans jamais perdre en gourmandise. De beaux produits, des assiettes équilibrées, une exécution impeccable et quelques pointes d'audaces, que demander de plus ?

      • - Espadon, jus de moule, salicorne et carottes © YONDER.fr
      • Boeuf normand, puree d'aubergine fumée © YONDER.fr

       

      Au déjeuner comme au dîner, le rapport qualité-prix est imbattable.

       

      Dans la salle

      Décor dans l’esprit scandinave, très joliment travaillé (chaises Baumann, suspensions en laine de mouton, serviettes en lin, papier recyclé, grande table d’hôtes en bois…) pour ce néobistrot d’une trentaine de couverts. L’harmonie avec l’assiette est on ne peut plus évidente.

      Le service

      Décontracté et bon enfant, pas prise de tête pour un sou.

      L’addition

      Menus carte blanche uniquement. Au déjeuner, menu à 28€ (2 entrées/1 plat /1 dessert). Au dîner, menu dégustation à 45€ (environ 6 séquences). Dans les deux cas, le rapport qualité-prix est imbattable.

       
      • Les intérieurs soignés du restaurant Orties © Nicolas Maday
      • Les intérieurs soignés du restaurant Orties © Nicolas Maday

       


      Ce qu’il faut retenir / Notre verdict

      Thomas Benady. N’oubliez pas ce nom dont on aura très certainement l’occasion de reparler. Avec Orties, ce jeune chef prouve, avec une très grande humilité et sans aucune volonté d’épater qui que ce soit, que l’on peut concilier conscience écologique, plaisirs de la chère et inventivité gastronomique, et ce, à des prix plus que raisonnables. Bonne nouvelle pour les habitants du quartier : Orties va s’étendre se doubler d’une épicerie exigeante, juste de l’autre côté de la rue, d’ici à la fin de l’année. Vous savez ce qu'il vous reste à faire...

      PRATIQUE

      Orties

      24 rue Rodier
      Paris 9ème - FRANCE

      Horaires
      Ouvert du mardi soir au samedi soir. Fermé les dimanche, lundi et mardi midi.

      Informations et réservations
      Téléphone : +33 (0) 1 45 26 86 26
      Plus d’informations et réservation sur le site Web d’Orties