Vous êtes ici

Mathieu Belay, Le mercredi 21 mars 2018
Hôtels du mois

À l’Amanyangyun, nouvelle adresse prodigieuse d’Aman près de Shanghai

Relocalisation d'une forêt millénaire et reconstruction d'un village historique, c’est le pari fou relevé ensemble par l’entrepreneur chinois M. Ma Dadong et Aman. Nous avons pu découvrir le temps d’un séjour cette nouvelle adresse hors norme près de Shanghai.
  • Intérieurs splendides dans l'une des 13 Antique Villas de l'Amanyangyun © YONDER.fr
    Intérieurs splendides dans l'une des 13 Antique Villas de l'Amanyangyun © YONDER.fr
  • Chemin menant à l'une des villas historiques, reconstruite brique par brique © YONDER.fr
    Chemin menant à l'une des villas historiques, reconstruite brique par brique © YONDER.fr
  • Kerry Hill Architects signe le design ultra léché de l'Amanyangyun © Aman
    Kerry Hill Architects signe le design ultra léché de l'Amanyangyun © Aman
  • Sculptures sur les villas historiques © Aman
    Sculptures sur les villas historiques © Aman
  • De très nombreux camphriers centenaires ont été également replantés dans l'enceinte du resort © YONDER.fr
    De très nombreux camphriers centenaires ont été également replantés dans l'enceinte du resort © YONDER.fr
  • Le lobby, majestueux, donne le la © Aman
    Le lobby, majestueux, donne le la © Aman
  • Détails de décoration dans le restaurant de cuisine chinoise Lazhu © YONDER.fr
    Détails de décoration dans le restaurant de cuisine chinoise Lazhu © YONDER.fr
  • Chambre à coucher dans l'une des 24 Ming Courtyard Suites © YONDER.fr
    Chambre à coucher dans l'une des 24 Ming Courtyard Suites © YONDER.fr
  • Le Nan Shufang, ambitieux complexe culturel, est installé dans l'une des plus belles villas antiques de l'Amanyangyun © Aman
    Le Nan Shufang, ambitieux complexe culturel, est installé dans l'une des plus belles villas antiques de l'Amanyangyun © Aman
  • L'Amanyangyun dispose d'un Spa de 2,840 mètres carrés, le plus vaste de toute la collection Aman © YONDER.fr
    L'Amanyangyun dispose d'un Spa de 2,840 mètres carrés, le plus vaste de toute la collection Aman © YONDER.fr
L’ampleur de la tâche est titanesque. Il s’agit de déplacer des milliers de camphriers dont certains arbres millénaires, ne pèsent pas moins de 80 tonnes !

La lecture de cet article a été optimisée pour ordinateurs (desktop, laptop) et tablettes.
Cliquez sur les images pour les visionner en plein écran et afficher les légendes !

Début décembre, nous publiions en avant-première les premières images de l'Amanyangyun, la toute dernière adresse signée Aman près de Shanghai en Chine. Du 11 au 14 mars derniers, nous avons pu séjourner sur place. Découvrez ici notre récit.
 

Le pitch : une quatrième adresse Aman en Chine, plus audacieuse que jamais

L’histoire d’Amanyangyun remonte au début des années 2000. À l’époque, M. Ma Dadong se met en tête de sauver d’une destruction inéluctable une forêt d’arbres séculaires – des camphriers – et des dizaines de maisons datant des dynasties Ming et Qinq (du XIVème au XIXème siècle). De sa ville natale Fuzhou, dans la province de Jiangxi, le jeune entrepreneur chinois entreprend une relocalisation aussi rocambolesque qu’ambitieuse. L’ampleur de la tâche est titanesque. Il s’agit de déplacer des milliers de camphriers dont certains arbres millénaires, ne pèsent pas moins de 80 tonnes ! Les maisons sont à quant elle démontées pierre par pierre, avant d’être stockées dans de vastes entrepôts près de Shanghai, où M. Ma Dadong réside désormais et mène ses affaires.

Il faudra attendre une rencontre entre l’entrepreneur chinois et Adrian Zecha, fondateur et ex-patron d’Aman Resorts pour mettre le projet d’Amanyangyun sur les rails. C’est décidé, les maisons antiques seront méticuleusement restaurées pour donner vie à un projet hôtelier follement audacieux, à mi-chemin entre le sanctuaire contemporain, le resort ultra-luxe et un lieu de préservation de la culture chinoise. Ce qui n’a évidemment rien d’anecdotique dans un pays réputé pour ne faire que peu de cas de son patrimoine !
 

  • L’une des imposantes villas historiques de l’Amanyangyun © YONDER.fr

 

La première impression

Une petite heure suffit pour rejoindre l’Amanyangyun depuis l’aéroport international de Pudong. Un rapide coup d’œil au GPS permet de constater que nous ne sommes qu’à une trentaine de kilomètres du Bund, en plein centre de Shanghai. Alors qu’Aman nous a habitués à installer ses splendides resorts dans des contrées reculées, à s’intégrer au mieux dans l’environnement naturel, l’Amanyangyun s’est installé dans une zone périurbaine de la mégapole chinoise.

Pour qui connaît bien Aman, c’est étonnant. Intriguant. D’autant que les abords de l’hôtel cultivent le mystère. Les imposants murs d’enceinte gris, un brin austères, ne donnent que peu d’indices sur ce qui nous attend. Et bien que l’on ait déjà vu de nombreuses photos des lieux, l’effet de surprise reste total.

Réservez cet hôtel gratuitement et immédiatement en ligne !

  • Le Lobby de l'Amanyangyun © YONDER.fr
  • Arrangement floral dans le lobby © YONDER.fr

 

Quant à l’esthétique Aman, elle est omniprésente. Impossible d’imaginer que l’on soit ailleurs.

 

Comment est l’hôtel ?

Une fois passé le seuil de la porte, on découvre un lobby aux dimensions monumentales avec ses immenses claustras de bois précieux et son éclairage travaillé. Les fins connaisseurs reconnaîtront la patte sophistiquée de l’Australien Kerry Hill (The Sukhothai à Bangkok, The Datai à Langkawi) déjà à l'origine des intérieurs des deux propriétés d’Aman au Japon : l'Aman Tokyo et Amanemu.

Cette porte d’entrée s’ouvre d’un côté sur la gauche vers la partie contemporaine de l’Amanyangyun, une vaste zone peuplée de trois restaurants (dont Arva et Nama, les deux nouveaux concepts de cuisines italienne et japonaise), d’un bar, d’un Spa (le plus étendu de toute la collection Aman avec plus de 2,800 mètres carrés dédiés au bien-être) et de 24 suites au minimalisme inspiré. Le design est plus léché que jamais, les espaces sont démesurés. Quant à l’esthétique Aman, elle est omniprésente. Impossible d’imaginer que l’on soit ailleurs.
 

  • Le restaurant italien Arva et ses volumes démesurés © Aman

 

Mais pour découvrir les véritables trésors de l’Amanyangyun, il convient de filer à droite du lobby. C’est ici que le cœur du projet fou imaginé par M. Ma Dadong et Aman a pris vie. Après avoir arrosé l’arbre « Empereur » millénaire (un rite de bienvenue auquel sont conviés tous les hôtes de l’Amanyangyun), on découvre finalement les Antique Villas remontées briques par briques, fidèles aux édifices historiques de Fuzhou.

Le clou du spectacle ? La visite du Nan Shufang, complexe culturel créé en hommage à l’ancien Pavillon royal de lecture de la Cité Interdite de Beijing. C’est ici, dans l’une des plus belles maisons antiques de la collection, que les guests sont invités à s’initier aux arts ancestraux de la tradition chinoise la plus raffinée. Calligraphie, peinture, cérémonies de l’encens ou du thé, on voyage à travers le temps comme rarement dans un hôtel.

À lire également : notre reportage exclusif sur l'Amanfayun, autre propriété d'Aman en Chine, proche d'Hangzhou et du Lac de l'Ouest.

  • Design contemporain ouvert sur la nature © YONDER.fr
  • Entrée d'une Antique Villa © YONDER.fr

 

Les Antique Villas offrent le meilleur des deux mondes : une plongée inédite dans l’Histoire de la Chine impériale et un luxe tout à fait contemporain.

 

Et les chambres ?

L’Amanyangyun est si grand (plus de 10 hectares) et a tant à offrir que l’on oublierait presque que c’est aussi un hôtel, un lieu où l’on vient dormir ! Deux options s’offrent alors aux guests, en fonction de leurs envies… et de leurs moyens.

Le must ? C’est évidemment de séjourner dans l’une des 13 Antique Villas. Offrant jusqu’à 4 chambres, s’étalant sur près de 1,000 mètres carrés, disposant de piscines privées et entièrement à l’abri des regards, elles offrent le meilleur des deux mondes : une plongée inédite dans l’Histoire de la Chine impériale et un luxe tout à fait contemporain. Il y a quelque chose de muséal dans ces gigantesques villas où se mêlent habilement bas-reliefs centenaires, bois précieux et aménagement de toute beauté.

Pour le commun des mortels (on évoque les tarifs un peu plus bas), il faudra se diriger vers l’aile contemporaine du resort. C’est ici que se situent les 24 Ming Courtyard Suites. Certes, c’est moins vaste (99mtout de même). Moins historique. Moins spectaculaire et certainement un peu plus attendu. Pourtant, ces suites sont une réussite totale avec leurs deux cours extérieures privées, leur salle de bain surdimensionnée, leur bain extérieur ou leur esthétique zen parfaitement maîtrisée. C’est aussi beau que fonctionnel et confortable. On ne boude pas notre plaisir à y dormir.

  • Chambre à coucher dans une Antique Villa © YONDER.fr
  • Chambre à coucher dans une Antique Villa © YONDER.fr

 

L’Amanyangyun, havre de luxe contemporain, permet une immersion sans équivalent dans la tradition chinoise

 

Ce qu’il faut retenir

Pour sa quatrième adresse en Chine après Beijing, Hangzhou et Lijiang, Aman frappe très fort avec ce nouveau resort, façon sanctuaire des temps modernes, à deux pas de Shanghai. L'Amanyangyun, absolument unique en son genre, se révèle aussi fascinant que singulier. Il ravira les fidèles d’Aman en leur proposant une expérience inédite à la croisée des chemins entre culture, bien-être et art de vivre sophistiqué. Ceux qui ne sont pas encore familiers de l’atmosphère Aman pourraient en revanche être déroutés.
 

  • « L’arbre de l’Empereur », camphrier millénaire haut de 17 mètres, est le symbole du projet de reforestation de l’Amanyangyun © YONDER.fr

 

Ce qui fait la différence ?

Au-delà de tout ce qui fait la réputation incomparable des adresses Aman (le confort des suites et villas, le service ultra personnalisé tout en discrétion, la qualité des installations, notamment en termes de restauration ou de bien-être), c’est la manière dont la culture chinoise séculaire a été intégrée au cœur du resort qui fait ici toute la différence.

  • Dans l'un des salons contemporains du Nan Shufang © YONDER.fr
  • Il est possible de s'adonner à l'art de la calligraphie au Nan Shufang © YONDER.fr

 

Des activités proposées dans l'enceinte du Nan Shufang aux séances de méditation du Spa en passant par le Cultural Discovery Centre où les plus petits pourront également découvrir la culture chinoise à travers des activités ludiques (découpage de papiers, fabrication de lanternes, spectacles de marionnettes et ombres chinoises, etc.), l’Amanyangyun, havre de luxe contemporain, permet une immersion sans équivalent dans la tradition chinoise.

C’est où ?

À une trentaine de kilomètres au Sud-Ouest du cœur de Shanghai. Comptez 40 à 45 minutes de route pour rejoindre la zone de Xintiandi en plein centre. Environ 1h15 lorsque le trafic est dense. Ce qui est objectivement un peu loin pour en faire son camp de base pour visiter Shanghai.

L’aéroport international de Pudong, distante de 55 kilomètres, est à une petite heure de route tandis que celui de Shanghai Hongqiao (abritant également une grande gare) est à seulement 20 minutes de route.

  • Le salon d'une Antique Villa © Aman
  • À l'intérieur d'une Antique Villa © Aman

 

 

La chambre à booker ?

L’argent n’est pas un souci pour vous ? Optez dans ce cas pour une Antique Villa que l’on peut s’offrir, en fonction des disponibilités, dans des configurations allant de une à quatre chambres.
Si votre budget n’est pas illimité, vous profiterez du très grand confort des Ming Courtyard Suites qui sont, rassurez-vous, bien plus qu’un plan B !

Cet hôtel est fait pour vous si :

  • Vous êtes un Amanjunkie !
  • Vous aimez les concepts hôteliers singuliers.
  • Vous souhaitez vous immerger dans la culture chinoise.
  • Vous n’êtes pas allergique au design minimaliste.
  • Vous avez envie de vous ressourcer après un séjour trépidant à Shanghai.
     
  • Vue sur la piscine depuis le studio de yoga et Pilates © YONDER.fr

 

Combien ça coûte ?

Comptez 6,000 CNY la nuit [environ 775€ au cours du Yuan à la date de publication de cet article, NDLR] pour séjourner dans une Ming Courtyard Suite. À ce prix, le petit-déjeuner est inclus tout comme les transferts depuis les aéroports ou gares de la ville, une activité culturelle au Nan Shufang, un déjeuner au restaurant italien Arva ou les boissons non alcoolisées du minibar (sur la base d’un séjour de deux nuits).

Pour une Antique Villa, il faudra casser votre tirelire puisque les villas de 4 à 5 chambres se négocient entre 57,000 et 85,000 CNY la nuit (de 7,500 à 11,000€ la nuit) ! Bonne nouvelle (toute relative), il est possible, en fonction des disponibilités, de séjourner dans une 1-Bedroom Antique Villa pour un peu plus de 20,000 CNY la nuit, soit environ de 2,500€ la nuit. Une paille...

  • Ming Courtyard Suite © YONDER.fr
  • Décor minimaliste dans les couloirs extérieurs menant aux suites © YONDER.fr

 

 

5 choses que l’on a particulièrement aimées à l’Amanyangyun

  • La préservation de maisons centenaires et de milliers de camphriers promis à la destruction.
  • Le confort inouï des villas et des suites : comme toujours avec Aman, c’est tout simplement parfait.
  • Le très fort ancrage culturel. Grâce au Nan Shufang, c’est une plongée dans la Chine ancestrale qui vous attend.
  • L’immense Aman Spa. Design, équipements, qualité des soins, programmes de méditation ou de Pilates et bientôt des traitements ultra pointus d’acupuncture au laser, l’Amanyangyun place la barre très, très haut.
  • Les restaurants Arva (cuisine italienne) et Lazhu (cuisine chinoise). Il a souvent été reproché aux Aman de ne pas être au niveau en termes de gastronomie. Voilà qui devrait faire changer d’avis les plus sceptiques.

 

PARTIR À L'AMANYANGYUN AVEC PRIVILÈGES VOYAGES

L'agence Privilèges Voyages propose un voyage sur mesure combinant la découverte de l'Amanyangyun et celle de l'Amanfayun à Hangzhou.

  • 6 jours / 4 nuits 
  • Vols A/R Paris/Shanghai avec Air France ou son partenaire China Eastern Airlines, en classe Economy. 
  • Transferts privés et train en 1ère classe entre Shanghai et Hangzhou.
  • Hébergement de 2 nuits à l'Amanyangyun et 2 nuits à l'Amanfayun.

À partir de 2 950 €/personne.
Plus d'informations sur ce voyage exclusif sur le
site Web de Privilèges Voyages.

Renseignements et réservation auprès de Privilèges Voyages

46, avenue Marceau – Paris 8ème
Tél. : 01 47 20 81 99

privilegesonline@privileges-voyages.com
www.privileges-voyages.com

Réservez cet hôtel gratuitement et immédiatement en ligne !

  • Espace de relaxation dans l'une des 10 cabines de traitement du Spa © YONDER.fr
  • Séance de méditation dans le vaste studio de yoga et pilates, baigné de lumière naturelle © YONDER.fr

 

Pratique

Amanyangyun

24 suites et 13 Antique Villas
À partir de 6000 CNY la nuit avec l’offre Discover Amanyangyun (séjour de deux nuits minimum).

6161 Yuanjiang Road
Minhang District
201111 Shanghai, Chine 

Tél : +86 21 8011 9999
Email : amanyangyun.res@aman.com
Site Web de l’Amanyangyun

Y aller

Au départ de Paris-CDG, Air France et son partenaire China Eastern Airlines ne proposent pas moins de quatre vols quotidiens à destination de Shanghai Pudong.

Les vols d'Air France sont opérés en B777 (équipés de la nouvelle cabine BEST, et notamment la Business en configuration 1-2-1) ou en A380. Les vols de China Eastern Airlines sont exclusivement opérés à bord de B777. À noter enfin qu'au moins un vol Air France chaque jour est équipé d'une cabine La Première.