Vous êtes ici

Mathieu Belay, Le jeudi 26 mars 2015
Hôtels du mois

Le Trisara, retraite romantique de rêve à Phuket

Paradisiaque. Utilisé à torts et à travers, le mot est souvent galvaudé. Pourtant rien ne saurait mieux définir Trisara que cet adjectif évocateur de plages immaculées et de séduisants couchers de soleil. Découverte de ce havre de paix exceptionnel.
  • Le Trisara est composé d’un ensemble de pavillons ouverts vers l’extérieur | © Trisara
    Le Trisara est composé d’un ensemble de pavillons ouverts vers l’extérieur | © Trisara
  • Chaque chambre, suite ou villa dispose d’une piscine infinity privative, comme ici dans une Ocean View Pool Villa | © Yonder.fr
    Chaque chambre, suite ou villa dispose d’une piscine infinity privative, comme ici dans une Ocean View Pool Villa | © Yonder.fr
  • Les piscines des villas surplombent la mer d’Andaman | © Yonder.fr
    Les piscines des villas surplombent la mer d’Andaman | © Yonder.fr
  • A l’intérieur d’une chambre à coucher d’une Ocean View Pool Villa : le lit est orienté vers la terrasse et la mer | © Yonder.fr
    A l’intérieur d’une chambre à coucher d’une Ocean View Pool Villa : le lit est orienté vers la terrasse et la mer | © Yonder.fr
  • Coucher de soleil sur la plage privée du Trisara | © Yonder.fr
    Coucher de soleil sur la plage privée du Trisara | © Yonder.fr
  • Coucher de soleil sur la plage privée du Trisara | © Yonder.fr
    Coucher de soleil sur la plage privée du Trisara | © Yonder.fr
  • Le splendide deck de l’hôtel, à la nuit tombée | © Trisara
    Le splendide deck de l’hôtel, à la nuit tombée | © Trisara
Au total, 48 suites et villas, disposant chacune d’une piscine privée à débordement, réparties au cœur d’un vaste jardin de 16 hectares. Une configuration exceptionnelle.

Régulièrement listé dans les classements anglo-saxons parmi les plus beaux resorts du monde, Trisara est depuis 2004 l’un des lieux de villégiature les plus exclusifs de Phuket, si ce n’est d’Asie du Sud-Est.

Rien d’étonnant à cela quand on sait que l’un des hommes à qui l’on doit la conception de ce « resort » (difficile d’utiliser ce mot tant Trisara est aux antipodes des resorts traditionnels) n’est autre qu’Anthony Lark. Passé par le Regent Sydney, cet Australien est surtout connu dans le monde de l’hôtellerie de luxe pour avoir été le premier General Manager du fameux Amanpuri, la toute première adresse d’Aman dans le monde, avant de contribuer de manière significative au développement de la très exclusive enseigne dans le monde.

Voilà qui place la barre très haut.

Le pitch

L’ambition de Trisara – dont le nom signifie « le troisième jardin du paradis » en sanskrit -  est née de la volonté des propriétaires – thaïs – et d’Anthony Lark d’apporter sur l’île de Phuket un nouvel hôtel exclusif, petit par la taille mais grand par le luxe.

Jugez en par vous même : 48 suites et villas, disposant chacune d’une piscine privée à débordement, réparties au cœur d’un vaste jardin de 16 hectares, lui-même situé dans un coin préservé de l’île, sur près de 2 kilomètres de côtes le long de la mer d’Andaman.

La confidentialité absolue et le luxe discret sont ainsi deux notions clés indissociables du Trisara depuis son ouverture en 2004.

La première impression

L’expérience débute en foulant le sol de l’aéroport de Phuket. A peine sa valise récupérée, on est pris en charge par le staff, aussi chic que courtois, de l’hôtel qui nous débarrasse de nos bagages et nous propose immédiatement un rafraîchissement.

Après un court trajet (une quinzaine de minutes) à bord d’un luxueux SUV Volvo, on aperçoit le panneau indiquant l’entrée de l’hôtel, ou plutôt de son domaine tant l’endroit semble vaste.

Quelques instants plus tard, on débarque dans l’un des splendides pavillons d’architecture thaïlandaise qui compose l’hôtel, celui dédié au check-in. (qui se poursuivra plus tard dans la chambre, au calme).

L’occasion de constater à quel point le lieu est exceptionnel : en contrebas des pavillons, un superbe deck domine la plage privée de l’hôtel et les flots bleus de la mer Andaman.

Tout simplement magique.

Difficile de croire que l’on est dans un hôtel une fois que l’on a rejoint sa villa tant la confidentialité atteint des sommets.

Comment sont les chambres ?

Au nombre de 48, les « chambres » du Trisara sont avant tout … des suites et des villas. Au-delà du confort et des équipements qui les caractérisent, la particularité de ces espaces est de systématiquement offrir (on insiste sur ce point) des piscines privées à débordement, dominant la mer d’Andaman.

Au programme également, une confidentialité rarement égalée (difficile de croire que l’on est à l’hôtel une fois que l’on a rejoint sa villa), une décoration élégante, un confort absolument impeccable côté chambre (literie merveilleuse, équipements au top, on apprécie notamment la sonorisation Bose, du jamais-vu dans un hôtel, et le Wi-Fi ultra rapide entre autres) et une immense salle de bain.

Vue depuis la terrasse d’une Ocean View Pool Villa.

 

Et le reste de l’hôtel ?

S’il est très tentant de ne pas quitter sa villa  une fois installés, il serait fort dommage de ne pas profiter des « installations » tant celles-ci contribuent à faire du Trisara un resort au charme unique.

Le deck, où sont installés le bar et les restaurants de l’hôtel, est splendide, en particulier lors du coucher de soleil ; la piscine, longue de 47 mètres (!) aussi spectaculaire que reposante alors que la plage privée de l’hôtel, avec son très plaisant côté low key, est le clou du spectacle, donnant définitivement au Trisara ses lettres de noblesse.

On n’oubliera pas non plus de faire un tour à la très chic bibliothèque, idéale pour bouquiner avant d’aller dormir ou à la Yoga Sala, dont la situation idyllique au bord de l’océan ne peut qu'inciter à se mettre au yoga.

Sans oublier l'incontournable et lumineux spa, perché lui aussi sur une colline verdoyante au dessus de la mer. On y pratique des soins exceptionnels dans un environnement relaxant à souhait, comme le soin signature des lieux, un remarquable massage à 6 mains. On murmure même que ce soin est si populaire qu'il attire, au-delà des résidents du Trisara, une clientèle VIP installée sur les yachts mouillant en Mer d'Andaman ! 

Ce qu’il faut retenir

Idyllique, paradisiaque, enchanteur, les adjectifs ne manquent pas pour décrire Trisara. Car beaucoup plus qu’un simple hôtel, Trisara est un havre de paix et de luxe exceptionnel, de la trempe des tout meilleurs resorts dans le monde. On pense notamment – et forcément - à Aman côté référence.

Du moment où l’on arrive jusqu’à celui où l’on repart, on a le sentiment de vivre dans une bulle de bien-être et de bonheur, bien loin de toute autre considération.

C’est où ?

Trisara est situé sur un vaste domaine de 16 hectares le long d’une baie privée, au nord-ouest de Phuket et à seulement 15 minutes de route de l’aéroport. Le lieu est relativement éloigné de Patong ou de Phuket Town au sud de l’île, mais qui aurait raisonnablement l’idée de quitter le petit paradis qu’est le Trisara ?

La chambre à booker ?

Une Ocean View Pool Villa. 240 mètres carrés d’espace privatifs à l’abri des regards, dont 96 pour la seule chambre à coucher, une somptueuse terrasse en teck et une piscine infinity de 10 mètres, le tout surplombant la mer d’Andaman. En deux mots, le rêve.

Mais pour autant pas d’inquiétudes si vous ne pouvez pas vous offrir la villa, les Ocean View Pool Room offrent un excellent niveau de confort – et toujours des piscines privatives – à des prix plus abordables.

Pour qui ?

Resort à haute teneur romantique, Trisara séduira les couples à la recherche d’un lieu hors du commun pour une échappée à deux hors du temps ou pour une occasion spéciale (de la demande de mariage au mariage lui-même en passant par tous les anniversaires possibles).

Les familles sont également les bienvenues, avec de jeunes enfants (qui pourront être pris en charge par le  Trisara Kids club) comme avec des adolescents pour qui toute une gamme d’activités peut être proposée.

On notera simplement que, de par son isolement, l’hôtel ne conviendra pas à ceux qui ont prévu d’effectuer des sorties fréquentes.

La piscine, longue de 47 mètres, domine la plage privée de l’hôtel.

 

Combien ça coûte ?

A partir de 588 USD pour une Ocean View Pool Room en basse-saison (à partir de mai et jusqu’à l’automne). Au même moment, l’Ocean View Pool Villa se négocie à 798 USD.

En saison, les prix grimpent, jusqu’à atteindre plus de 1 500 USD la nuit pour une villa. Pas donné certes, mais la qualité de l’expérience justifie amplement ces prix élevés.

10 choses que l’on a aimées à Trisara

  • La beauté et l’atmosphère enchanteresse des lieux : jardins, pavillons thaïs, plage privée, piscine, bibliothèque, tout est propice à un séjour idyllique.
  • Les piscines infinity « vue mer » dans chaque chambre, suite ou villa. Pas besoin d’en dire plus.
  • Le deck : difficile d’imaginer plus bel endroit pour prendre un verre en contemplant le coucher de soleil.
  • Le sens du détail : il est absolu au Trisara où jamais rien ne cloche. Mention spéciale aux éclairages qui donnent à l’hôtel toute son élégance une fois la nuit tombée.
  • La piscine principale : même si l’on ne s’y baigne pas, on ne peut qu’apprécier ce bassin majestueux surplombant la plage privée du Trisara.
  • Le spa : composé de six immenses cabines, nichées sur l’une des collines verdoyantes du domaine. L’occasion d’essayer le fameux massage à 6 mains du Trisara, le fabuleux soin signature des lieux, moment de relaxation unique. 
  • Le restaurant Trisara Seafood : il offre une approche gastronomique réussie de la cuisine de la mer. Pas si courant à ces latitudes…
  • La plage privée : on adore son côté low key et son aménagement relax, loin de toute tentation bling bling. Le vrai luxe.
  • Le confort impeccable des chambres : literie parfaite, climatisation silencieuse, vaste bureau, coin salon, équipements hi-tech (dont un réseau Wi-Fi parfait pour écouter de la musique ou regarder des films en streaming). Rien à redire.
  • Le niveau de service exceptionnel : tout le staff, en plus d’être d’une courtoisie exemplaire, se montre efficace en toutes circonstances. Chapeau bas.
     

Et les points négatifs ?

On a beau chercher, il est difficile, si ce n’est impossible, de trouver le moinde défaut au Trisara. Seul le petit-déjeuner pourrait, peut-être, monter légèrement en gamme pour un hôtel de ce niveau.  

Vue depuis la terrasse d’une Ocean View Pool Villa

Pratique

Trisara

A partir de 588 USD la nuit

60/1 Moo 6, Srisoonthorn Rd., Cherngtalay, Phuket 83110, Thaïlande

 Tél : +66 76 310 100
 Site Web : http://trisara.com/fr/
E-mail : reservations@trisara.com