Vous êtes ici

Emmanuel Laveran, Le mercredi 16 janvier 2019
Hôtels du mois

Ultima Gstaad : le luxe ultime, entre chalet traditionnel et palace contemporain

Adresse hyper luxe et écrin confidentiel, cet ensemble de chalets intimistes comprend un spa et des services dignes d’un palace. Bienvenue à l’Ultima Gstaad, devenu en l’espace de deux saisons l'un des plus prestigieux hôtels de montagne au monde.
  • Cette Junior Suite (la 10) témoigne du niveau de confort inouï de l'Ultima Gstaad © Bruno Preschesmisky
    Cette Junior Suite (la 10) témoigne du niveau de confort inouï de l'Ultima Gstaad © Bruno Preschesmisky
  • Bienvenue à l'Ultima Gstaad © YONDER.fr
    Bienvenue à l'Ultima Gstaad © YONDER.fr
  • Le jacuzzi extérieur vu d'en haut © Bruno Preschesmisky
    Le jacuzzi extérieur vu d'en haut © Bruno Preschesmisky
  • Intérieurs du Spa La Prairie © Bruno Preschesmisky
    Intérieurs du Spa La Prairie © Bruno Preschesmisky
  • L'Ultima Gstaad est situé à quelques minutes de marche du cœur du village © YONDER.fr
    L'Ultima Gstaad est situé à quelques minutes de marche du cœur du village © YONDER.fr
L’enjeu de l'Ultima Gstaad est complexe mais s’énonce simplement : se différencier des palaces et hôtels de luxe déjà existants dans l’un des spots hivernaux les plus prisés au monde.

Si l’Ultima Gstaad a déjà fait l'objet d'un article fin 2016, nous vous proposons cet hiver un reportage au cœur de cet hôtel déjà considéré comme l'une des références absolues en termes de luxe à la montagne.

Le pitch : Ultima, le lancement d’un hôtel à Gstaad et d’une collection prestigieuse à travers les Alpes

Revenons quelques années en arrière. Les deux entrepreneurs Max-Hervé George et Byron Baciocchi recherchent un terrain dans l’idée de construire un nouvel hôtel de luxe dans la très select station de Gstaad en Suisse. Il en existe un, idéal, à cinq minutes à pied du centre du village, mais l'incertitude est de taille : il s'agit du dernier terrain commercial disponible à la vente pour… les vingt prochaines années !

À Gstaad, rien ne se passe comme ailleurs. Pour marquer la réussite de l’acquisition, les deux hommes décident de nommer le projet « Ultima ». Dès lors, il faut construire très beau et hors-norme. L’enjeu est complexe mais s’énonce simplement : se différencier des palaces et hôtels de luxe déjà existants dans l’un des spots hivernaux les plus prisés au monde. Le pari est audacieux face à la concurrence d’établissements ouverts ces dernières années comme l’Alpina Gstaad ou l'hôtel design HUUS.

  • Deluxe Suite © Bruno Preschesmisky

 

Le concept : un chalet ultra luxe, intime par la taille, grand par les services

L’Ultima Gstaad concilie avec malice services hyper exclusifs (majordome, école de ski privée, soins médicaux, chirurgicaux et tests ADN particuliers, chef à domicile dans les résidences...), atmosphère familiale, capacité confidentielle (seulement 11 suites et 6 résidences pour au maximum une quarantaine de guests), équipements premium dignes d’un palace (Spa de 800m2, grande piscine intérieure chauffée, bar à chicha, salle de cinéma privée...) et déco contemporaine pointue via un foisonnement d’œuvres d’art et d’objets exclusifs.

Bienvenue dans un cocon hyperluxe, un refuge caché idoine pour les familles royales, les chanteurs pop célèbres, les stars mondiales du ballon rond ou les meilleurs coureurs cyclistes professionnels. La possibilité pour les people de disposer d’un ou plusieurs grands appartements privés avec services (les résidences), dans un bâtiment à part et relié (par un souterrain blanc design constellé de photos contemporaines) aux installations de l’hôtel (spa, clinique, salle de sport, bar, restaurant…) n’a pas de prix. Et surtout peu d’équivalent dans les Alpes.

Réservez cet hôtel gratuitement et immédiatement en ligne !

  • Dans les couloirs de l'hôtel © Frédéric Ducout
  • À l'intérieur de la Suite Présidentielle © YONDER.fr

 

À côté de la réception, le lustre de cristal Baccarat surmonte un immense bouquet de fleurs.

 

Comment est l’hôtel ?

L’Ultima est d’abord très bien situé. À quelques minutes à pied du centre piétonnier du village et face aux pistes de ski, sa localisation permet de concilier shopping de luxe et balades faciles, accès au domaine skiable, avec discrétion et isolement relatif.

À l’intérieur, tout brille de mille feux. Le piano customisé de dollars fluo par Alec Monopoly fait face à une œuvre clin d’œil de Joseph baptisée In Gold we Trust. À côté de la réception, le lustre de cristal Baccarat surmonte un immense bouquet de fleurs. Le ton est donné pour les parties communes. L’Ultima est une ode à un art contemporain décomplexé, pointu et teinté d’humour.

Le restaurant Duchessa s’inspire de Marie Louise d’Autriche, la Duchesse de Parme. Il propose une cuisine italienne généreuse et éclectique. Les étoiles Michelin ne sont pas le but recherché. Le cadre feutré et moderne, la convivialité et la simplicité à l’état chic sont les valeurs du lieu. Le carpaccio de bœuf Angus/parmesan/roquette/copeaux de truffes noires côtoie la burrata géante et les spaghettis à la langouste, l’entrecôte de bœuf wagyu. Produits nobles, préparations simples et généreuses, c’est tout ce qu’il faut pour se faire plaisir.
 

  • La piscine intérieure de l’Ultima Gstaad © DR
Suites et résidences jouent la carte d’une déco alpine plus traditionnelle.

 

Et les chambres ?

Suites et résidences jouent la carte d’une déco alpine plus traditionnelle. Le bois, du sol au plafond, le métal et le marbre noir, posé en larges plaques, donnent une impression d’élégante et luxueuse rusticité. Une photo contemporaine, un livre d’Helmut Newton ou une statue de King Kong rouge ne sont jamais loin, rappelant la contemporanéité de l’Ultima Gstaad. 

Les suites sont toutes d’un confort absolu. Les vastes résidences, comportant plusieurs chambres et salles de bains, ont été conçues pour accueillir les familles comme chez elles. L’environnement est calme avec une vue sur les champs de neige, les sommets bernois et quelques chalets voisins.

  • Suite Présidentielle © Bruno Preschesmisky

 

Ce qu’il faut retenir

Hôtel 5-étoiles supérieur, de grand luxe, alliant l’intimité d’un chalet privé aux équipements d'un grand hôtel, Ultima Gstaad offre la synthèse parfaite entre l'intimisme d'un boutique-hôtel et les services d'un palace. Ce concept exclusif est désormais décliné dans d'autres stations huppées des Alpes (Crans-Montana en Suisse, Courchevel et Megève) et bientôt dans un format urban resort à Genève (ouverture en juin 2019).

Ce qui fait la différence ?

Le niveau de services exceptionnel et d’équipement associé à un nombre de chambres et de clients limité.

La chambre à booker ?

Si votre budget le permet, optez pour la Suite Présidentielle de 160 m2, toute de bois et de confort. Autrement choisissez, la très belle et spacieuse Junior Suite.

  • Sur la terrasse extérieure de l’hôtel © Bruno Preschesmisky

 

5 choses que l’on a aimées à l’Ultima Gstaad

  • L’atmosphère décontractée et familiale véhiculée par le personnel aux petits soins.
  • Le sublime Spa et sa piscine intérieure exceptionnelle.
  • Le service plus que parfait et les attentions personnalisées.
  • Les cocktails du bar à la précision et l’originalité diaboliques.
  • Le sentiment de séjourner dans un chalet privé tout en bénéficiant d’un niveau d’équipement d'un palace.

Combien ça coûte ?

Suites à partir de 1,200 CHF la nuit (environ 1,100€).

Réservez cet hôtel gratuitement et immédiatement en ligne !

Pratique

Ultima Gstaad

11 suites (de 50 à 240 m2) et 6 résidences (de 160 à 250m2)
À partir de 1,200 CHF la nuit

Gsteigstrasse 70
3780 Gstaad, Suisse

Tél : +41 33 748 05 50
Site Web officiel de l'Ultima Gstaad

Y aller

Depuis Paris, le meilleur moyen de rejoindre Gstaad est d'embarquer à bord d'un TGV Lyria à destination de Lausanne (3h40 de trajet, 5x par jour depuis la Gare de Lyon) puis d’emprunter un transfert privé (1h30 de trajet) ou de poursuivre en train jusqu'à la station via Montreux (environ 2h30).

Le conseil en plus ? Lors de vos déplacements avec TGV Lyria, voyage à bord de la classe Business 1ère (champagne, service à l'assiette) pour profiter d'un confort optimal pendant le trajet. Ce service sera étendu à la ligne Paris <> Lausanne en 2019 en même temps que l’arrivée de nouvelles rames et du Wi-Fi. Pour le menu automne-hiver 2018-2019, carte blanche a été donnée au chef étoilé Michel Roth.