Vous êtes ici

Mathieu Belay, Le mardi 27 janvier 2015
Hôtels du mois

Le Cinq Codet, nouvel écrin luxueux dans le 7ème arrondissement parisien

Décidément l’actualité hôtelière est plus riche que jamais à Paris. La preuve en est avec le Cinq Codet, nouvel établissement 5-étoiles signé Jean-Philippe Nuel qui a discrètement ouvert ses portes au creux de l’automne. On revient en mots et en images sur cette ouverture remarquée.
  • Le style chaleureux et résidentiel, la signature du Cinq Codet | © Le Cinq Codet
    Le style chaleureux et résidentiel, la signature du Cinq Codet | © Le Cinq Codet
  • Dans l’une des luxueuses Junior Suite Duplex de l’hôtel, la mezzanine accueille la chambre à coucher | © Le Cinq Codet
    Dans l’une des luxueuses Junior Suite Duplex de l’hôtel, la mezzanine accueille la chambre à coucher | © Le Cinq Codet
  • Des œuvres d’art ornent les chambres et suites de l’hôtel | © Le Cinq Codet
    Des œuvres d’art ornent les chambres et suites de l’hôtel | © Le Cinq Codet
  • L’architecture originelle des années 30 du bâtiment a été respectée | © Le Cinq Codet
    L’architecture originelle des années 30 du bâtiment a été respectée | © Le Cinq Codet

Le topo

La métamorphose d’un ancien central télécom des années 1930 en hôtel de luxe, le tout loin des sentiers habituels de l’hôtellerie de luxe parisienne ? Le pari était risqué mais a été relevé par les propriétaires du Burgundy (un remarquable hôtel 5-étoiles à Madeleine) et Jean-Philippe Nuel, l’architecte d’intérieur qui n’en finit plus de faire parler de lui (on lui doit ces dernières années le Radisson Blu à Nantes, l’InterContinental Hôtel-Dieu à Marseille ou plus récemment à Paris, l’Indigo ou la transformation de la Piscine Molitor en hôtel).

Le résultat est un nouvel établissement 5-étoiles au luxe impeccable et à la personnalité bien affirmée.

Ca se passe où ?

A Paris, dans le très bourgeois 7ème arrondissement, entre les Invalides (que l’on peut voir d’une partie des chambres) et l’Ecole Militaire. Autant dire, qu’en ne choisissant pas le 8ème arrondissement, la rue Saint Honoré, Opéra ou Saint-Germain-des-Prés, le Cinq Codet prend le risque de désorienter la clientèle habituelle des 5-étoiles de la capitale.
Et pourtant avec les rues Clerc et Saint Dominique à quelques minutes de marche, le 7ème a une vie de quartier beaucoup plus séduisante que les abords des Champs-Elysées.

Pourquoi on s’y intéresse ?

L’ouverture d’un 5-étoiles à Paris est toujours un petit événement. A fortiori quand le projet est associé à l’un des architectes d’intérieur français les plus en vue du moment, Jean-Philippe Nuel.

La métamorphose d'un ancien central télécom des années 30 en hôtel de luxe ? Un pari relevé par Jean-Philippe Nuel.

La première impression

Avant même de franchir la porte de l’hôtel, on est frappés par la discrétion de l’entrée du Cinq Codet, niché au coin de deux rues secondaires du 7ème arrondissement. En levant le nez, on aperçoit le dôme de l’Hôtel des Invalides. Un coup d’œil sur Google Maps permet de constater que la rue de Grenelle est à deux pas. On est bien dans le centre parisien.

Une fois à l’intérieur, c’est la sensation d’espace qui surprend. Le lobby est à lui seul une synthèse de l’esprit de l’hôtel, qui se veut un pied-à-terre parisien : les desks ont été repensés pour éviter le côté monolithique des réceptions traditionnelles, d’élégants canapés contemporains accueillent les voyageurs tout en les empêchant de s’affaler, de nombreux livres et objets viennent émailler la décoration des lieux, jusqu’au au bureau du concierge (un Clef d’Or forcément), créé spécifiquement par l’architecte pour l’occasion

On ne peut s’empêcher de penser que Nuel en fait peut-être un peu trop (le lobby ne serait-il pas plus élégant avec quelques objets de moins ?) mais ne boudons pas notre plaisir, peu d’hôtels à Paris peuvent se targuer d’aussi bien accueillir leurs hôtes.

Comment sont les chambres ?

Au total ce sont 67 chambres et suites qui accueillent le voyageur dont pas moins de 29 typologies différentes, la preuve du défi qu’a représentée la reconversion de l’ancien central télécom en hôtel ! Des chambres Deluxe aux suites les plus prestigieuses, on retrouve un style chaleureux et cosy. Le bois est omniprésent, la décoration rappelle celle d’un appartement, la technologie reste discrète, la baignoire se fait la malle de la salle de bain pour s'installer devant le lit King Size : bref les codes de l’hôtellerie traditionnelle sont cassés. Le Cinq Codet, qui se veut offrir un véritable « pied-à-terre parisien » à ses hôtes, passe le test haut la main.

Mention spéciale aux Junior Suites, très réussie, qu’elles soient en duplex ou non. Avec des tarifs débutant à à peine plus de 400€ la nuit en période creuse pour des surfaces allant jusqu’à 50 mètres carrés, le rapport qualité-prix est exceptionnel pour cette catégorie de chambre.

Ne boudons pas notre plaisir, peu d’hôtels à Paris peuvent se targuer d’aussi bien accueillir leurs hôtes.

Et le reste de l’hôtel ?

Le Cinq Codet a fait le pari de ne pas ouvrir un restaurant à proprement parler pour se concentrer sur un espace  bar-lounge informel où sont servis aussi bien les petit-déjeuners que des clubs sandwiches et autres classiques des cartes d’hôtel à toute heure de la journée. Un peu décevant pour les gourmands et gourmets mais le choix est probablement malin, évitant d’éventuelles déconvenues si le restaurant - malgré tout un peu isolé - n’avait pas trouvé son public.

A noter également un patio prometteur pour les beaux jours (y compris pour les Parisiens !) et un agréable spa intimiste doté d’un surprenant jacuzzi extérieur (une première à Paris à notre connaissance).

Ce qui fait la différence

Le sens du détail et des finitions, absolument impeccable. Le rapport qualité-prix, excellent pour un hôtel de ce standing pourrait bien aussi faire la différence. On aurait pu craindre le pire en sachant que le 7ème arrondissement bat des records en termes de foncier, il n’en est rien : le Cinq Codet propose une expérience de grand luxe à des prix raisonnables (pour Paris bien entendu, tout est relatif).

Pour résumer

Le style contemporain chic imaginé par Nuel, respectueux de l’architecture d’origine, fait mouche. On pourrait bien lui reprocher ça et là quelques détails et faire valoir que le tout pourrait être un chouïa plus sobre mais ne soyons pas chafouins : l’ensemble est une grande réussite. Incontestablement le Cinq Codet est l’une des ouvertures d’hôtels européenne les plus marquantes de 2014.
 

5 chiffres à retenir

- 5 : le numéro de la rue Codet auquel l’hôtel est installé, donnant son nom à l’établissement

- 67: chambres et suites. Le Cinq Codet est un « gros » boutique hotel pour la capitale.

- 83 : la taille en mètres carrés de la Suite Prestige qui dispose d’un jacuzzi sur sa terrasse privative.

- 288 € : le prix par nuit minimal.

- 400 : le nombre d’œuvres d'art qui viennent souligner l’ambiance résidentielle du Cinq.
 

Pratique

Le Cinq Codet

A partir de 288 € la nuit

5 rue Louis Codet
75007 Paris

Tél: +33(1) 53 85 15 60
Site Web : http://www.le5codet.com/
E-mail : contact@le5codet.com