Vous êtes ici

Mathieu Belay, Le dimanche 17 juillet 2016
Openings

Au Pyla-sur-Mer, l’hôtel Ha(a)ïtza renaît sous la houlette de Philippe Starck

Après la Co(o)rniche, le couple Techouyeres associé à Philippe Starck s’est attaqués à la renaissance d’une adresse mythique du Pyla, le Haïtza. Visite guidée de l’une des ouvertures les plus marquantes de l’année en France.
  • Au bord de la piscine du Ha(a)ïtza, renaissance cool et chic du mythique Haïtza par Philippe Starck au Pyla-sur-Mer © Nicolas Anetson
    Au bord de la piscine du Ha(a)ïtza, renaissance cool et chic du mythique Haïtza par Philippe Starck au Pyla-sur-Mer © Nicolas Anetson

Réservez cet hôtel gratuitement et immédiatement en ligne !

Ce qu'il faut retenir en 5 points

  • L’Hôtel Haïtza – le roc en basque – est, depuis son ouverture en 1930 par le visionnaire Louis Gaume, l’une des adresses mythiques de la Côte d’Argent. Fréquentés par les célébrités au fil des décennies, l’établissement a su s’imposer comme l’un des points de rencontre incontournable des amoureux du Bassin d’Arcachon.
     
  • William et Sophie Techouyeres, déjà̀ à l’origine de la renaissance de La Co(o)rniche, autre hôtel d’exception de la région remis en selle avec le concours de Philippe Starck, ont rappelé le célèbre designer français pour donner une seconde vie au Haïtza qui en profite pour gagner un second A entre parenthèses, comme La Co(o)rniche avait glané un O avant lui.
     
  • L’objectif ? Redonner au lieu son panache d’antan à travers une approche du design contemporaine et ludique comme Starck sait si bien le faire.
     
  • Le résultat ? Derrière la façade à l’architecture néo-basque sublimée, trente chambres simples, cinq suites, deux suites juniors et un appartement de 120 m2 faisant la part belle aux bois clairs et aux tons blancs relevés de quelques touches d’inox dans un style élégant et moderne sans la moindre ostentation.
     
  • Mais le Ha(a)ïtza version 2016, ce n'est pas qu'un lieu où dormir. C’est aussi une splendide piscine couverte par une verrière qui s’ouvre aux beaux jours, un restaurant gastronomique dirigé par le chef étoilé Stéphane Carrade (ex Grand Hôtel de Bordeaux), un bar, un café aux allures de brasserie, un spa signé REN, un salon de coiffure ultra chic où officie David Lucas, une salle de fitness et même une pâtisserie où le jeune talent Anthony Prunet, 26 ans et Champion du monde de canelés 2012 (ça ne s’invente pas !), réinvente tous les grands classiques de la pâtisserie française. Ajoutez à cela un lobby à la croisée des chemins entre la galerie d’art et le concept-store pointu et vous comprendrez pourquoi l’Hôtel Ha(a)ïtza a le potentiel pour s’affirmer comme l’une des adresses les plus séduisantes de toute la façade Atlantique.

Bonus : les premières images du Ha(a)ïtza, plus que prometteuses ! Voilà qui donne très envie d’aller voir cela de plus près sur place…

 

La visite en images

Le Ha(a)ïtza 2016, c’est d’abord une spectaculaire façade de style néo-basque, fidèle à l’architecture originelle de l’hôtel ouvert par Louis Gaume en 1930

Le Ha(a)ïtza 2016, c’est d’abord une spectaculaire façade de style néo-basque, fidèle à l’architecture originelle de l’hôtel ouvert par Louis Gaume

 

Atmosphère chic et ambiance lumineuse soignée à l’entrée de l’hôtel où se détache la nouvelle pâtisserie des lieux

 

Dans le lobby, des oeuvres d’art, une sélection de produits atypiques réalisée par la maîtresse des lieux Sophie Techoueyeres et des vitraux signés Ara Starck

 

Dans les chambres, Philippe Starck a insufflé un style lumineux : bois clair, tons blancs, salles de bain vitrées

 

Elément central des chambres, le lit fait face à la fenêtre, invitant les hôtes à profiter de la vue

 

Pour les plus chanceux, le Ha(a)ïtza dispose de deux Junior Suites et cinq Suites

 

Couverte par une verrière qui s’ouvre aux beaux jours, la piscine est accessible toute l’année

 

Canapés cosy, transats doubles et objets de déco et de design habillent les lieux

 

Le salon est également l’un des lieux phares de l’établissement, porté par la signature Starck et ses nombreux masques africains

 

Si l’hôtel compte un restaurant gastronomique, un café façon brasserie et un bar, la pâtisserie est la cerise sur le gâteau du Ha(a)ïtza 2016

 

Le Chef pâtissier Antony Prunet y revisite tous les grands classiques de la pâtisserie française

 

PRATIQUE

HA(A)ÏTZA

30 chambres, 7 suites et un appartement
À partir de 195€ la nuit en chambre classique.

1 Avenue Louis Gaume
33115 Pyla-sur-Mer, France

Tél : +33 05 56 22 06 06
E-mail: contact@haaitza.com
Site Web du HA(A)ÏTZA

Réservez cet hôtel gratuitement et immédiatement en ligne !

Le Ha(a)ïtza 2016, c’est d’abord une spectaculaire façade de style néo-basque, fidèle à l’architecture originelle de l’hôtel ouvert par Louis Gaume