Vous êtes ici

La rédaction Yonder, Le jeudi 08 mai 2014
Openings

Shangri-La The Shard ouvre ses portes à Londres

C’est l’un des projets hôteliers les plus attendus de ces dernières années. Le groupe d’hôtellerie de luxe hongkongais Shangri-La ouvre enfin sa première adresse londonienne dans la plus haute tour du pays.
  • Chambre Iconic City View | © 2014 Shangri-La International Hotel Management Ltd.
    Chambre Iconic City View | © 2014 Shangri-La International Hotel Management Ltd.
  • The Shard avec au premier plan le London Bridge | © 2014 Shangri-La International Hotel Management Ltd.
    The Shard avec au premier plan le London Bridge | © 2014 Shangri-La International Hotel Management Ltd.
  • Sky Lobby | © 2014 Shangri-La International Hotel Management Ltd.
    Sky Lobby | © 2014 Shangri-La International Hotel Management Ltd.
  • Le bar GŎNG au 52ème étage | © 2014 Shangri-La International Hotel Management Ltd.
    Le bar GŎNG au 52ème étage | © 2014 Shangri-La International Hotel Management Ltd.

Le topo

Si la concurrence fait rage entre les palaces parisiens – en témoigne l’ouverture du Peninsula prévue cet été et la réouverture du Ritz et du Plaza Athénée en fin d’année – l’effervescence est encore plus grande de l’autre côté de la Manche. A Londres il ne semble plus se passer un mois sans qu’un nouvel hôtel prestigieux n’ouvre ses portes. En ce mois de mai 2014, c’est au tour du géant asiatique Shangri-La de dévoiler son adresse londonienne. Perchée entre les 34ème et 52ème étages de The Shard, la plus haute tour du pays, c’est l’ouverture événement du mois.

Ca se passe où ?

A Londres au Royaume-Uni, la ville où les projets hôteliers excitants sont aussi nombreux que les jours de pluie. Mais pour une fois ce n’est ni du côté de Mayfair ou Knightsbridge que ça se passe, mais dans Southwark, sur la rive sud de la Tamise. Pourquoi ? Tout simplement parce que l’hôtel a élu domicile dans The Shard, le gratte-ciel imaginé par Renzo Piano et livré à l’été 2012.

Le Borough Market et la Tate Modern sont à deux pas, la City juste de l’autre côté de la Tamise et Bermondsey, le quartier qui n’en finit pas de monter, à distance de marche.

Pourquoi on s’y intéresse ?

L’équation est simple : Shangri-La, un poids lourd de l’hôtellerie de luxe asiatique repositionné sur le super luxe en Europe (les adresses parisiennes et stambouliotes  en témoignent) + une ouverture dans The Shard, la plus haute tour d’Europe Occidentale = le projet le plus excitant de l’année dans la capitale britannique.

Perchée entre les 34ème et 52ème étages de The Shard, la plus haute tour du pays, c’est l’ouverture événement du mois.

Comment sont les chambres ?

Au total ce sont 202 chambres et suites perchées entre les 34ème et 52ème étages de The Shard qui sont proposées aux voyageurs. Des chambres parmi les plus vastes de la ville – en moyenne 42 mètres carrés – et disposant toutes de vues époustouflantes sur la ville derrière les baies vitrées inclinées du Shard.

Décor contemporain, matériaux nobles (marbre et soie), literie luxueuse avec matelas à mémoire de forme, draps Frette 300 fils, salle de bain avec sol chauffant, produits Acqua di Parma, toilettes à la japonaise sur le papier le Shangri-La fait un sans faute.

Et pour les VIP, ce ne sont pas moins de 17 suites avec service de majordome inclus, dont 3 suites de prestige dont les superficies évoluent entre 120 et 250 mètres carrés.

Et le reste de l’hôtel ?

En août prochain, le Shangri-La at The Shard inaugurera une spectaculaire piscine perchée au 52ème étage – évidemment la plus haute d’Europe - qui risque fort d’être à elle seule une raison de descendre au Shangri-La.

En attendant de pouvoir aller faire sa gym dans le fitness le plus haut d’Europe, on peut d’ores et déjà aller siroter un cocktail au GŎNG, l’élégant bar d’altitude de l’hôtel (au 52ème étage lui aussi), se restaurer au TĪNG, le restaurant à tout faire de l’hôtel (du petit déjeuner au dîner en passant par l’inévitable afternoon tea) ou attraper un croissant au LÁNG, le café-déli-boulangerie du rez-de-chaussée.

Seule surprise : l’absence d’ambitions gastronomiques de Shangri-La. Dans une ville où les restaurants d’hôtels sont la chasse gardée de chefs stars – Alain Ducasse, Heston Blumenthal, Hélène Darroze – la nouvelle a de quoi étonner.

Des chambres parmi les plus vastes de la ville – en moyenne 42 mètres carrés – et disposant toutes de vues époustouflantes.

Ce qui fait la différence

Les vues, les vues, les vues ! C’est bien sur ce point que Shangri-La entend faire la différence et attirer une clientèle plutôt prompte à descendre dans les grands hôtels de Mayfair et Knightsbridge à l’ouest de la ville. Dans les chambres, au bar ou en nageant, les vues sur Londres sont la raison d’être de ce palace contemporain.

Pour résumer

En attendant d’aller voir sur place de quoi il retourne dans le détail, le Shangri-La at The Shard semble tenir toutes ses promesses. Seul hôtel d’altitude de la ville, on ne doute pas qu’il séduise un public avide de nouvelles expériences.

5 chiffres à retenir

202 chambres dans l’hôtel dont 17 suites

306 mètres : la hauteur atteinte par l’antenne de The Shard, le plus haut gratte-ciel du Royaume-Uni

52 : l’étage auquel on trouve le chic bar de l’hôtel – le GŎNG – mais aussi la piscine et le fitness (accessibles à partir d’août 2014)

450 £ : le prix d’une chambre Double, taxes et petit-déjeuner inclus

232 mètres carrés pour la prestigieuse Shangri-La Suite

Pratique

Shangri-La at The Shard - London

A partir de 450 £ la nuit

31 St Thomas Street, Londres, Royaume-Uni

Tél: +44 20 7234 8000 
Site Web : http://www.shangri-la.com/london/shangrila/