Vous êtes ici

Mathieu Belay, Le mercredi 22 mars 2017
Grand angle

Norvège : escale à Bergen, porte d’entrée vers les fjords

Deuxième ville la plus peuplée de Norvège, Bergen est la porte d’entrée de la spectaculaire région des fjords. On fait escale pour 48 heures dans cette charmante cité portuaire tout à la fois historique et définitivement tournée vers l’avenir.
  • Décor carte postale sur le quai de Bryggen à Bergen, le lieu le plus touristique de la deuxième ville de Norvège © YONDER.fr
    Décor carte postale sur le quai de Bryggen à Bergen, le lieu le plus touristique de la deuxième ville de Norvège © YONDER.fr
  • Il est possible de faire des promenades, à pied ou en ski de fond, depuis les hauteurs du mont Fløyen © YONDER.fr
    Il est possible de faire des promenades, à pied ou en ski de fond, depuis les hauteurs du mont Fløyen © YONDER.fr
  • Vue sur les environs de Bergen depuis le mont Fløyen © YONDER.fr
    Vue sur les environs de Bergen depuis le mont Fløyen © YONDER.fr
  • Coucher de solei sur Bergen © YONDER.fr
    Coucher de solei sur Bergen © YONDER.fr

Alors que nous prenons la direction d'une région considérée comme l’une des plus belles d’Europe pour sa nature grandiose, nous faisons escale à Bergen, porte d’entrée incontournable vers les majestueux fjords norvégiens et deuxième ville la plus peuplée du Royaume de Norvège. Entourée de sept collines, proche de la nature, l’ancienne cité hanséatique séduit autant par sa riche histoire que par son ancrage dans le présent. Comme partout où nous passons nous vous proposons de découvrir Bergen à travers ses meilleures adresses (boutique-hôtels, restaurants, cafés, shopping) sans oublier les visites - culturelles -inévitables et les plus belles balades.

JOUR 1

14h – Faire son check-in à la Villa Terminus

Hôtel testé et approuvé par YONDER

En attendant l’ouverture très attendue du Bergen Børs Hotel fin avril, promis à devenir l’hôtel de référence dans le centre de Bergen, la Villa Terminus, annexe boutique et design de l’historique Grand Hotel Terminus, est l’adresse que nous vous recommandons en priorité pour séjourner à Bergen. Ambiance intimiste, décor scandinave soigné, grands espaces communs (salon, bibliothèque, cuisine pour le petit-déjeuner) et chambres à la pointe des tendances contemporaines (Serif TV Samsung, produits de bain Aesop) font de la Villa Terminus l’un des hôtels les plus élégants de Bergen. Pour ne rien gâcher, sa proximité avec la gare permet aussi bien de découvrir la ville (on est rarement à plus de 10 ou 15 minutes de marche de son objectif) que d’enchaîner facilement vers la région des fjords (le célèbre tour Norway in a nutshell est à découvrir au départ de la gare de Bergen).

  • La charmante Villa Terminus à Bergen © YONDER.fr
  • Décor scandinave à l'intérieur de la Villa Terminus © YONDER.fr

 

15h – Parcourir le quartier mythique de Bryggen, classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO

Vous n’êtes de passage que quelques heures à Bergen ? Alors ne ratez sous aucun prétexte le quartier historique de Bryggen, vestige de la présence de la puissante Ligue hanséatique qui y installa un « bureau » au milieu du XIVème siècle, faisant alors de Bergen l’un des plus ports les plus prospères d’Europe. « La morue séchée était alors l’or noir des Norvégiens » s’amuse notre guide, faisant le parallèle entre cette denrée très convoitée à l’époque et le pétrole découvert au sein de vastes gisements de la mer du Nord à la fin des années 1960. Si Bryggen est aujourd’hui un haut-lieu du tourisme à Bergen (les boutiques de souvenirs en témoignent), on notera que l’aspect actuel du quartier, tout en bois, est semblable à celui de la zone après le grand incendie de 1702, constituant un témoignage unique sur la manière dont vivaient la colonie de marchands allemands, tous célibataires, qui ont commercé pendant des siècles dans la cité norvégienne.
 

Coucher de soleil sur Bryggen, lieu incontournable des voyageurs à Bergen © YONDER.fr

 

16h – Visiter le Musée Hanséatique pour tout savoir sur le riche passé de la ville

Après avoir fait les photos de rigueur des maisons colorées de Bryggen, entrez dans l’une d’elle pour visiter le Musée Hanséatique (Hanseatic Museum and Schøtstuene, Finnegården 1A) qui retrace l'histoire des marchands allemands de la Ligue hanséatique arrivés à Bergen entre le XIIème et le XIIIème siècle. Ouvert en tant que musée en 1872, il s’agit de la seule maison de Bryggen ayant gardé son intérieur d'origine datant de 1704.

Attention, si vous visitez Bergen l’hiver comme nous l’avons fait, soyez vigilant sur les horaires d’ouverture du musée : ouverture à 11 heures pour une fermeture à… 15 heures seulement.
 

16h45 – Boire le meilleur café de la ville au Det Lille Kaffekompaniet

Adresse testée et approuvé par YONDER

« Ma fille, qui habite Oslo, me dit que c’est ici que l’on boit le meilleur café de la ville » nous confie notre guide en nous entraînant à l’intérieur du minuscule Det Lille Kaffekompaniet (Nedre Fjellsmauet 2), ouvert en 1996 par quatre étudiants soucieux d’importer la culture du bon café dans leur ville. En suivant les conseils avisés des baristas maison, on pourra aujourd’hui y trouver la sélection la plus pointue de Bergen en matière (espresso ou filtre, plus de 25 variétés de cafés différents…).
 

Det Lille Kaffekompaniet © NordicVibes.com

 

17h30 – Profiter du plus beau panorama sur Bergen depuis le mont Fløyen

C’est avec la visite de Bryggen l’autre point de passage incontournable de toute visite de Bergen. À deux pas du café Det Lille Kaffekompaniet, Le funiculaire Fløibanen, en service depuis 1918, permet de rejoindre le sommet de l’une des sept collines entourant la ville, en l’occurrence le mont Fløyen, à 320 mètres d'altitude et ce en peine à dix minutes. Les panoramas sur la ville et ses environs, comme l’atmosphère relax qui y règne, valent sans aucun doute détour. Notre conseil en plus ? Montez en fin de journée pour profiter de la lumière rasante du coucher de soleil.

À faire également ? Se promener à travers les bois qui couvrent le mont Fløyen (possibilité de le faire en ski de fond quand l’enneigement est suffisant durant l’hiver) ou s’attabler au Fløien Folkerestaurant, inauguré en 1925 et ouvert tous les jours de 10 à 22 heures.

  • Le funiculaire Fløibanen permet d'accéder au sommet du mont Fløyen, à 320 mètres d'altitude © YONDER.fr
  • Le restaurant Fløien Folkerestaurant a été inauguré en 1925. Il est encore ouvert tous les jours © YONDER.fr
  • Vue sur tout Bergen depuis les hauteurs du mont Fløyen © YONDER.fr

 

Un séjour chic à Bergen ne saurait être complet sans un passage à The Grieg Hall, la grande salle de concert de Bergen.

 

19h – Assister à un concert, un ballet ou un opéra à la Grieghallen

Un séjour chic à Bergen ne saurait être complet sans un passage à The Grieg Hall (Grieghallen en VO ; Edvard Griegs plass 1), la prestigieuse salle de concert de Bergen. Nommée ainsi en hommage au célèbre compositeur et pianiste norvégien Edvard Grieg - il fut le directeur musical de l’Orchestre Philarmonique de Bergen à la fin du XIXème siècle - la salle, signée de l’architecte danois Knud Munk, est réputée tant pour son acoustique que pour sa programmation exigeante. N'hésitez pas à jeter un œil au site Web de l'institution pour acheter vos billets à l'avance.
 

La salle de concert Grieghallen à Bergen © Willy Haraldsen / VisitBergen

 

21h30 – Goûter les tapas norvégiennes de Bare Vestland

Restaurant testé et approuvé par YONDER – Coup de cœur de la rédaction

S’il n’est pas trop tard, filez chez Bare Vestland (Fresco Hall, Vågsallmenningen 1), taverne contemporaine qui propose de découvrir la cuisine norvégienne de manière décontractée, autour d’un concept inspiré des tapas, au moins sur le format ! Produits locaux et bios sont à l’honneur de petites assiettes inventives et savoureuses comme dans nos meilleurs bistrots. Très réussi dans le genre, d’autant que le rapport qualité-prix est imbattable (comptez une centaine de couronnes pour une assiette). Ce qui n'est pas une mince affaire dans un pays où le coût de la vie, et de la gastronomie en particulier, est parfois prohibitif.

L’adresse alternative pour dîner : Marg og bein

Restaurant testé et approuvé par YONDER

Autre adresse qui sort du lot en ville, le bistrot carnivore Marg og bein (Fosswinckels gate 18), littéralement l’os et la moelle, qui met à l’honneur les coupes de viandes moins nobles (moelle, foie, langue, queue…) dans des compositions dignes des meilleurs gastropubs britanniques. Décor contemporain chaleureux et service très attentif pour ne rien gâcher.

Marg ob bein, l’une des meilleures tables de Bergen pour un dîner décontracté © DR

 

JOUR 2

10h30 – Arpenter les charmants quartiers historiques de Bergen

Profitez de votre seconde matinée à Bergen pour approfondir votre visite de la ville. Votre terrain de jeu ? Les quartiers historiques du centre-ville comme Stølen, sur les hauteurs derrière Bryggen, notamment en s’enfonçant vers le Nord, offrent un concentré de Scandinavie historique, digne d’un décor de carte postale avec leurs ruelles pavées et leurs petites maisons en bois.

Dans le centre historique de Bergen © YONDER.fr

 

11h30 – Faire son shopping dans les boutiques tendances du centre

Si Bergen ne peut s’enorgueillir d’être une destination shopping, certaines boutiques du centre méritent le détour. C’est notamment le cas de Ting (Bryggen 13), adresse dans l’air du temps à mi-chemin entre le concept store cool et l’emporium design qui a les faveurs de la famille royale lorsqu’elle vient en villégiature dans la région. Autres magasins à visiter pour les aficionados de shopping : Regn (Strandgaten 75) pour ses tenues imperméables chics, Kaibosh (Nikolaikirkeallmenningen 1F) pour ses lunettes (de vue comme de soleil) stylées et abordables, Robotbutikken (Domkirkegaten 4) pour sa sélection de produits alternatifs et locaux cools, Høyer (Torgallmenningen 2) pour sa sélection d’articles de mode multimarques exigeantes ou encore Galleriet (Torgallmenningen 8), juste de l’autre côté de la rue et considéré comme le meilleur shopping mall de Bergen.
 

La boutique Kaibosh est l’un des spots incontournables de Bergen pour acheter norvégien © Kaibosh

 

12h30 – Déjeuner sur le pouce à Colonialen Litteraturhuset

Adresse testée et approuvée par YONDER

Déjeuner au restaurant ne fait pas partie de la culture locale, les Norvégiens ayant pour habitude de pratiquer la journée continue et de se contenter d’un rapide repas froid (en général un sandwich froid avalé sans perdre une minute ; le dîner, organisé en milieu d’après-midi, étant considéré comme le « vrai » repas de la journée). Ce qui explique pourquoi il est difficile de trouver de bonnes tables ouvertes à l’heure du déjeuner. Pas de panique pour autant, il existe des alternatives plus que satisfaisantes. Colonialen Litteraturhuset (Østre Skostredet 5), adresse favorite des jeunes branchés Bergenois offre un service continu de 9 heures (petit-déjeuner) jusqu’à 23 heures.  Le midi, on y retrouve une carte de sandwiches, salades, soupes et petits plats revisitant la cuisine norvégienne traditionnelle aussi réussie qu’abordable.

  • Colonialen Litteraturhuset © YONDER.fr
  • Colonialen Litteraturhuset © Colonialen

 

Culminant à 643 mètres d'altitude, Ulriken est la plus haute des sept montagnes entourant la ville de Bergen.

 

14h – Découvrir le patrimoine culturel de Bergen dans les musées KODE

Regroupés sous l’appellation ombrelle KODE, décliné de 1 à 4 en autant de bâtiments, les musées de Bergen constituent l’une des plus grandes collections d’art de Scandinavie. Des chefs d’œuvre des artistes Edvard Munch, Nikolai Astrup, Pablo Picasso, Paul Klee, J. C. Dahl sont à retrouver au sein des quatre musées jouxtant le petit lac urbain Lille Lungegårdsvannet (« petit lac de la ferme de Lunge » en norvégien).
 

Le musée KODE 4, où l’on retrouve le restaurant gastronomique Lysverket © YONDER.fr

 

Détail des musées KODE :

  • KODE 1 : Musée des Arts appliqués de la Norvège occidentale
  • KODE 2 – Stenersen : expositions temporaires d'art contemporain
  • KODE 3 : collections de Rasmus Meyer (art norvégien du XIXème siècle à 1915).
  • KODE 4 – Musée des Beaux Arts Lysverket : collection d’art norvégien et international : maîtres flamands, panorama de la peinture norvégienne (avec Johan Christian Dahl) et la collection Stenersen comprenant des œuvres de Klee, Miró, Picasso ou des plus célèbres artistes Norvégiens (Edvard Munch et Jacob Weidemann)
     

16h – Monter sur le toit de Bergen à Ulriken

Culminant à 643 mètres d'altitude, Ulriken est la plus haute des sept montagnes entourant la ville de Bergen. Contrairement à Fløyen, lieu éminemment touristique de par son accessibilité depuis le centre-ville, Ulriken n’est que peu visité par les voyageurs de passage à Bergen, en particulier pendant la saison hivernale. Dommage, car les vues sur la ville et les paysages environnants y sont particulièrement spectaculaires. Le téléphérique Ulriksbanen, inauguré en 1961, permet de rejoindre le sommet de la collinne, où se trouvent une tour de TV, un restaurant et des télescopes d’observation, en quelques minutes seulement. Incontournable en cas de beau temps.

Coucher de soleil depuis le mont Ulriken © Espen Haagensen - visitBergen.com

 

19h – Goûter la cuisine « néo-fjordique » de Lysverket, le meilleur restaurant de Bergen

Restaurant testé et approuvé par YONDER – Coup de cœur de la rédaction

D’une boutade adressée à un journaliste, Christopher Haatuft a su transformer l’idée en concept accrocheur au retentissement international. Au restaurant Lysverket (à l’intérieur du musée KODE 4, Rasmus Meyers allé 9), le jeune chef norvégien, ancien punk anarchiste passé par certains des meilleures tables américaines (Alinea du chef Grant Achatz à Chicago, Per Se du chef Thomas Keller à New York, Blue Hill at Stone Barns du chef Dan Barber dans la Vallée de l’Hudson), a imaginé une cuisine célébrant l’écosystème des fjords norvégiens à travers une sélection des meilleurs ingrédients locaux. Car derrière l’expérience fine dining très aboutie (menu dégustation créatif, accords mets-vins de haut niveau) et le cadre design léché se cache une démarche écologique et éthique que l’on ne peut que saluer. Sans aucun doute possible, Lysverket est la table la plus intéressante de Bergen.

  • Dans le restaurant Lysverket, Christopher Haatuft développe une cuisine personne dite "néo-fjordique" © Bonjwing Lee
  • Intérieur du restaurant Lysverket © Line Thit Klein

 

 

Alternative : trois autres des meilleurs restaurants de Bergen pour un dîner gastronomique

La cuisine néo-fjordique de Christopher Haatuft ? Les trois adresses suivantes permettent de découvrir d'autres facettes d'une interprétation gastronomique de la cuisine norvégienne.

- Restaurant 1877 (Vetrlidsallmenningen 2) - Restaurant testé et approuvé par YONDER

En plein centre ville, le Restaurant 1877 est unaniment considéré comme l'un des restaurants les plus aboutis de Bergen. L'équipe en cuisine se relaie en salle pour présenter elle-même ses créations à l'instar de ce qui se fait chez Noma à Copenhague. Tout n'est certes pas parfait, les explications très longues autour des plats témoignent d'une complexité parfois un peu excessive des compositions, mais on ne peut que prendre du plaisir à découvrir la cuisine norvégienne au travers d'une une exécution aussi créative. Mention spéciale aux poissons locaux : fraîcheur exceptionnelle et cuisson digne des meilleures tables du monde.

- Restaurant Cornelius (Katlavika 14, Bjørøyhamn)

Par les mêmes propriétaires que le 1877, Cornelius est considéré comme l'une des plus belles tables, non seulement de Bergen, mais de tout l'Ouest du pays. Au programme, un restaurant situé sur l'île d'Holmen et spécialisé dans les poissons et fruits de mer frais. Et au-delà du menu Météorologique signature, renouvellé quotidiennement en fonction de la pêche du jour, le déplacement en bateau jusqu'au restaurant (30 minutes de trajet) constitue un voyage en lui-même. Comptez un départ à 18 heures pour un retour à 22h30 au port de Bergen.

- Colonialen (Kong Oscars gate 44)

Le très respecté White Guide, équivalent du Guide Michelin pour les pays nordiques, a attribué l'excellente note de 77/100 à Colonialen ce qui en fait le deuxième restaurant le mieux noté de Bergen après Lysverket (82/100) et devant le Restaurant 1877 (74/100). Pour le guide, Colonialen s'impose comme « un moment et roc de la scène gastronomique locale », notant que les amateurs d'expériences fine dining y ont leurs habitudes depuis déjà plus de dix ans. Une valeur sûre donc.

JOUR 3

8h43 – Embarquer pour le périple Norway in a nutshell, à la découverte des fjords

8h43, c'est l'heure précise à laquelle le train embarquant les passagers pour le célèbre périple Norway in a nutshell quitte la gare de Bergen. Pour suivre la suite de nos aventures en Norvège, nous vous invitons à lire l'article consacré à la découverte des fjords en hiver (lien ci-dessous).

À lire également : Norvège, la découverte des fjords en hiver
Aller à Bergen
  • Des vols directs (non quotidiens) assurés par SAS et Norwegian relient Paris à Bergen en seulement 2h10 minutes. Le reste du temps, il est possible d'atteindre Bergen (BGO) via Oslo, Copenhague ou Amsterdam.
  • L'aéroport le plus proche est celui de Bergen Flesland (BGO). Il se trouve à environ 17 kilomètres du centre-ville que l'on peut rejoindre très facilement en bus (départ toutes les 10 à 15 minutes).
Découvrir les fjords

Un séjour à Bergen ne saurait être complet sans une incursion, même rapide, dans la région des fjords. Pour en savoir plus sur le célèbre tour Norway in a nutshell, retrouvez ici notre article complet "La Norvège en hiver : voyage majestueux dans les fjords" illustré de dizaines d'images de notre périple norvégien sous la neige !