Mathieu Belay, Le vendredi 08 juin 2018
Restaurants

Paris : on a testé Vida, le tout nouveau restaurant de Juan Arbelaez dans le 10ème

Hyperactif et débordant d’énergie, on retrouve Juan Arbelaez, ex Top Chef saison 1, devenu chef, restaurateur et multi-entrepreneur dans le 10ème arrondissement. Son nouveau terrain de jeu ? Vida, un restaurant de poche pour « se faire plaisir tout en se faisant du bien ».
  • Décor clair et coloré chez Vida © www.instagram.com/vidarestaurant_paris
    Décor clair et coloré chez Vida © www.instagram.com/vidarestaurant_paris
On retrouve le bouillant Juan Arbelaez dans sa toute nouvelle adresse de la rue de l'Echiquier, en plein cœur du boboland gourmand du 10ème arrondissement.

Le contexte

Déjeuner le mercredi 6 juin, un convive.

Le pitch

Après avoir mis le feu à Taste of Paris sous la nef du Grand Palais il y a quelques semaines, on retrouve le bouillant Juan Arbelaez (Plantxa à Boulogne, Yaya à Saint-Ouen et bientôt à la Halle Secrétan dans le 19ème) dans sa toute nouvelle adresse de la rue de l'Echiquier, en plein cœur du boboland gourmand du 10ème arrondissement. Le jeune chef colombien, chouchou des réseaux sociaux et chéri de ses dames, vient d'inaugurer discrètement (tout est relatif, les posts Instagram annonçant l’ouverture du restaurant, dont ceux de sa compagne Laury Thilleman, 509,000 followers, ont déjà fait le plein de likes) le restaurant Vida, en lieu et place du bistrot A Mère dont il fut associé.

La philosophie du lieu, expliquée en introduction de la carte ? « Des produits de saison, bons, naturels » (comme un air de déjà vu jusqu'ici) préparés pour « se faire plaisir tout en se faisant du bien », dans la veine des adresses healthy qui poussent comme des champignons dans la capitale. Le tout est mis en musique par la jeune cheffe Whitney.
 

  • Juan Arbelaez en pleine explication avec sa cheffe © YONDER.fr

Réservez cet hôtel gratuitement et immédiatement en ligne !

Le tapioca se décline entre gourmandise (coulis de mangue, crumble) et fraîcheur (basilic) dans une verrine dont on aurait tort de se priver.

 

Dans l’assiette

Le midi, la carte ne fait pas de fioritures, filant à l'essentiel. Trois salades (qui se révéleront pour certaines être de véritables plats froids plutôt que des salades à proprement parler), une soupe, deux ceviches (dont un végétarien), le « Vida’Dwtich » (sic) signature, déjà promu dans les stories du chef ultra connecté, et deux desserts.

Le passage à l’acte ? Convaincant ! La volaille grillée se voit accompagner du meilleur des produits de saison (asperges, petits pois), de sucrine brûlée (pas super healthy mais carrément bon) et d’orange sanguine apportant peps et couleur. Le Vida’Dwitch (13€, malheureusement un peu cher par rapport au reste de la carte) est tout aussi jouissif, mélangeant joyeusement influences orientales (falafel de quinoa, concombre, herbes aromatiques) et latines (galette de maïs, guacamole).

Même réussite côté dessert : le tapioca se décline entre gourmandise (coulis de mangue, crumble) et fraîcheur (basilic) dans une verrine dont on aurait tort de se priver.

  • Asperges, petits pois, volaille grillée, orange sanguine © YONDER.fr
  • Vida'Dwich (pain au maïs, falafels de quinoa, guacamole, concombres, herbes aromatiques) © YONDER.fr

 

La cuisine de Juan Arbelaez, fraîche, vivante, colorée et vive, fonctionne à merveille sur le créneau du fast good branché.

 

Dans la salle

Àl’image de la personnalité du chef, elle est colorée, pleine de vie et forcément très instagrammable. Malgré l’espace restreint, on y est confortablement installés.

Le service

Sympathique et ultra rapide à l’heure du déj’, l’absence de plats chauds à la carte le midi expliquant – en partie – cette célérité hors-norme. S’il manque encore quelques automatismes (un verre de vin oublié dans la bataille), le service est à l’écoute des premiers convives. Ont-ils apprécié les plats ? Comment ont-ils connu le restaurant ? Juan Arbelaez et sa team ne semblent rien laisser au hasard.

L’addition

  • Le midi : soupe à 8€ ; salades de 14 à 16€ ; ceviches de 11 à 15€ ; sandwich à 13€ ; desserts à 6€. Verre de vin à partir de 6€.
  • Le soir : plat unique à 18€. Menu entrée/plat/dessert à 32€. Menus carte blanche, respectivement en 5 et 7 services à 46 et 65€.

  • La déco de la salle © www.instagram.com/vidarestaurant_paris
  • La déco de la salle © www.instagram.com/vidarestaurant_paris

 


Ce qu’il faut retenir / Notre avis

La cuisine de Juan Arbelaez, fraîche, vivante, colorée et vive, fonctionne à merveille sur le créneau du fast good branché, à travers des assiettes saines, gourmandes et joyeuses. Le midi, cette formule incarnée à travers une carte ultra simplifiée, met dans le mille. Il faudra donc revenir le soir pour savoir si la philosophie de Vida se montre tout aussi pertinente au moment, plus festif et moins healthy par nature, du dîner.

 

PRATIQUE

Vida

49 rue de l’Echiquier
Paris 10ème  - FRANCE

Horaires
Du lundi au samedi, de 12h30 à 14h30  puis de 19h30 à 22h30

Contact
Tél : +33 (0)1 48 00 08 28
Informations et réservation en ligne sur le site Web du restaurant

Réservez cet hôtel gratuitement et immédiatement en ligne !