Vous êtes ici

Paris : les 10 restaurants incontournables de la rentrée

Mathieu Belay, Le jeudi 01 octobre 2015
Mathieu Pacaud - Histoires
À l'intérieur du nouveau restaurant de Mathieu Pacaud, Histoires : l'une des ouvertures gastronomiques de l'année. © Jérôme-Galland
Chaque rentrée est synonyme de son lot de nouveautés dans tous les domaines. On fait le point pour vous sur les 10 tables qui font la rentrée gastronomique parisienne. Bonne nouvelle, il y en a pour tous les budgets.

La scène gastronomique parisienne n’est peut-être pas aussi vivace qu’à Londres ou New York où l’émergence de nouvelles tables en vogue semble ne jamais s’estomper, il n’empêche que la rentrée offre son lot d’actualités intéressantes dans la capitale.

Du Grand Restaurant de Jean-François Piège au Balcon, la table flambant neuve de la Philarmonie en passant par l’arrivée de Gastón Acurio ou les nouveaux projets de Thibault Sombardier, Giovanni Passerini ou Fernando Di Tomaso, on vous dévoile les dix tables qui font la une de cette rentrée 2015.

1. Le Grand Restaurant

Quand ? Ouvert depuis le 10 septembre 2015

Où ? 7 rue d'Aguesseau, Paris 8ème (à deux pas de l’Élysée)

Qui ? Jean-François Piège

Pourquoi on réserve ?  L’emblématique juré de Top Chef quitte son fief de la Rive Gauche (Thoumieux, jusqu'alors co-géré avec Thierry Costes) pour ouvrir son nouveau vaisseau amiral gastronomique. Seulement 25 couverts au programme, mais 200 mètres carrés et un espace entièrement conçu par le chef et son épouse. L’objectif officieux du Grand Restaurant, qui représente « tout ce dont rêvait le chef » ? La troisième étoile bien sûr.

L’addition ? Menus à 180 et 220 euros, avec un déjeuner à 80 euros.

Le Grand Restaurant - Jean-François Piège

En savoir plus sur le site du restaurant

2. Fulgurances, l’Adresse

Quand ? Ouverture des réservations le Jeudi 1er octobre.

Où ? 10 rue Alexandre Dumas, Paris 11ème

Qui ? Les grands chefs de demain.

Pourquoi on réserve ?  Le très chic magazine gastronomique Fulgurances, à l’origine de la revue « Itinéraires d’une cuisine contemporaine », carnet de portraits de chefs tendances, installe dans le 11ème arrondissement de Paris un « restaurant-tremplin » de 35 couverts.

À la manière d’une résidence, cette adresse accueillera tous les semestres un jeune talent de la cuisine contemporaine et grand chef en devenir. Début des hostilités cet automne avec Chloé Charles, passée par l’Astrance et ancienne seconde de Bertrand Grébaut au Septime.

L’addition ? Menus déjeuner: 19 et 22€ (en semaine), menu carte: 44€ (le soir et le samedi midi)

Fulgurances L’Adresse

En savoir plus sur le site du restaurant

3. Manko

Quand ? Cet automne.

Où ? Au 15 avenue Montaigne, Paris 8ème, sous le Théâtre des Champs-Elysées.

Qui ? La star de la gastronomie péruvienne Gastón Acurio.

Pourquoi on réserve ?  Car l’arrivée à Paris de Gastón Acurio, le chef de file de la désormais très réputée gastronomie péruvienne, est forcément intéressante. Qui plus est car Manko, plus que le restaurant d'un grand chef, décline un concept inédit à Paris, celui du « cabaret fantasmagorique ». Le tout en plein Triangle d'Or, dans l'ancienne salle des ventes Drout, sous le Théâtre des Champs-Élysées et à deux pas du Plaza Athénée. Voilà qui ne peut que susciter notre curiosité...

Rendez-vous dans quelques semaines pour découvrir le résultat, dans l'assiette (les ceviche promettent d'être exceptionnels) comme dans la salle.

L’addition ? À partir de 35€ le midi et 55€ le soir.

Manko - Gaston Acurio Aperçu du futur restaurant parisien de Gastón Acurio à Paris, Manko.

 

En savoir plus sur le site du restaurant

4. Mensae

Quand ? Octobre 2015

Où ? À deux pas des Buttes-Chaumont, dans le 19ème arrondissement de Paris.

Qui ? Le chef étoilé Thibault Sombardier, remarqué en finale de Top Chef 2014

Pourquoi on réserve ?  Thibault Sombardier, chef étoilé au style très BCBG du restaurant Antoine (Paris 16ème) vient s’encanailler dans l’Est de Paris en ouvrant un bistrot façon table d'hôtes à quelques encablures du plus grand parc de Paris.

L’addition ? Accessible. Du moins, on l’espère.

Thibault Sombardier Le chef Thibault Sombardier dans sa cuisine.

5. Le Balcon

Quand ? Ouvert depuis le 3 septembre 2015.

Où ? À la Philharmonie de Paris (221, avenue Jean-Jaurès, Paris 19ème)

Qui ? Karil Lopez (ex Bristol, ex Cristal de Sel)

Pourquoi on réserve ? Il manquait au spectaculaire bâtiment de Jean Nouvel une bonne adresse pour manger un morceau avant ou après les concerts. Le problème est réglé depuis début septembre avec l’ouverture du Balcon, vaste bistrot contemporain installé au sixième étage de la Philharmonie.

Au menu, vue panoramique imprenable sur Paris et le parc de la Villette et une carte imaginée par le chef Karil Lopez, passé par le Bristol et le Cristal de Sel faisant la distinction entre les « temps courts » (planches, salades, tapas) et les « temps longs » (carte saisonnière d’inspiration bistrot).

L’addition ? 40€ à la carte.

En savoir plus sur le site du restaurant

6. Capucine Caffette

Quand ? Depuis juillet

Où ? 159, rue du Faubourg Saint Antoine, Paris 11ème

Qui ? Stefania Melis

Pourquoi on réserve ?  Le Caffè Dei Cioppi, table italienne réputée de l’Est parisien a peut-être fermé ses portes. Ce n’est pas pour autant que le 159 rue du Faubourg Saint Antoine est devenu infréquentable. Repris par la jeune Stefania Melis (28 ans), ancienne salariée du restaurant, Capucine propose une authentique carte italienne : focaccia, polpette, lasagnes ou pana cotta.

Pas de réservations et pas de chichis pour cette adresse ouverte en continu de 9h à 22h, du lundi au samedi.

L’addition ? 10 à 18€ pour une planche ou un plat.

Capucine Cafette

En savoir plus sur le site du restaurant

7. Biondi

Quand ? Octobre 2015

Où ? 118 rue Amelot, Paris 11ème

Qui ? Fernando Di Tomaso

Pourquoi on réserve ?  Après avoir enthousiasmé les amateurs de gastronomie sud-américaine à La Pulperia, le chef argentin Fernando Di Tomaso s’apprête à remettre le couvert à Bastille avec une seconde adresse, rue Amelot. Au programme ? Viande (avec un grand V) et tapas. De quoi réchauffer les longues soirées d’hiver.

L’addition ? Inconnue pour le moment.

La PulperiaÀ La Pulperia.

8. Le Bachaumont

Quand ? Déjà ouvert. 

Où ? Dans le très branché quartier de Montorgueil au 18, rue Bachaumont, Paris 2ème

Qui ? Grégory Marchand (chef du Frenchie) et l’équipe de l’Experimental Cocktail Club.

Pourquoi on réserve ? Un quartier branché, le chef d’une des tables les plus en vue de la capitale, le Frenchie, le renfort de l’équipe l’Experimental Group, qui régale déjà les Parisiens au Beef Club & Ballroom et au Fish Club, une déco élégante réussie, une cuisine ouverte… tous les ingrédients sont réussis pour faire de ce restaurant d’hôtel l’un des succès de la rentrée.

Le Bachaumont

En savoir plus sur le site du restaurant

9. Il Pastificio

Quand ? Dans le courant de l’automne.

Où ? 65 rue Traversière, Paris 12ème

Qui ? Giovanni Passerini, ancien chef du Rino

Pourquoi on réserve ?  Attention, Giovanni Passerini revient ! Après avoir rendu les clés de son bistrot du quartier de Charonne début 2014, le lauréat prix du Fooding 2011 du meilleur bistrot d'auteur revient dans le 12ème avec l’ouverture programmée d’Il Pastificio.

Le chef promet « une trattoria totale » souhaitant que « le client se frotte les mains en se disant « Alors, qu’est-ce ce qu’on mange ? » » tandis que M, le magazine du monde évoque « l’un des moments importants de la scène gourmande cet hiver ». On en a l’eau à la bouche.

L’addition ? Inconnue pour le moment.

Giovanni Passerini

10. Mathieu Pacaud - Histoires

Quand ? Depuis l’été.

Où ? 85 avenue Kléber, Paris 16ème

Qui ? Mathieu Pacaud

Pourquoi on réserve ?  Après avoir ouvert Hexagone, le jeune chef Mathieu Pacaud, fils de Bernard Pacaud, chef trois-étoiles de l’Ambroisie, remet ça, toujours dans le tr!s bourgeois 16ème arrondissement, en ouvrant Histoires.

Un lieu décrit comme « secret, caché » par Gilles Pudlowski qui salue une « cuisine comme de la haute voltige » mettant à l’honneur les produits les plus nobles (langoustine, caviar, sole, turbot…) dans un décor digne d’« Alice au pays des Merveilles ». Une table qui regarde définitivement du côté des étoiles.

L’addition ? Menus à 195 et 250€ (95€ au déjeuner). Comptez 220 à 250€ à la carte.

Mathieu Pacaud Histoires

En savoir plus sur le site du restaurant