Vous êtes ici

Les combats de sumos

Crédit : Flickr CC - Pedro Szekely - http://flic.kr/p/7d3BHW
Joutes traditionnelles

Plus amusants que le théâtre Nô, plus typiques qu’un match de baseball, les combats de sumos sont l’une des attractions phares pour les voyageurs qui souhaitent vivre une expérience authentiquement japonaise. Jacques Chirac en grand amateur de la culture japonaise en raffolait à tel point qu’un de ses chiens fut nommé Sumo ! Ambiance électrique garantie pendant les matches, de la traditionnelle parade des rikishi (le nom donné aux lutteurs professionnels) avant le début des hostilités jusqu’au kimarite, une prise gagnante signifiant la fin du combat, à la manière du ippon au judo.

Six grands tournois sont organisés chaque année au Japon dont trois sont organisés au hall national du sumo de Tokyo, le Ryōgoku Kokugikan. Si vous avez la chance d'être dans la capitale japonaise en janvier, mai ou septembre vous pourrez peut-être assister à l’une des trois sessions annuelles, en réservant vos sièges à l’avance les soirs et week-end ou en vous présentant suffisamment tôt dans la journée.
En dehors des grands tournois, la seule alternative est d’assister à un entraînement matinal des rikishi. Mais mieux vaut alors être un fan : arriver à 6h du matin pour assister dans un silence quasi religieux à la préparation des champions n’est pas franchement exaltant pour le néophyte...

Les combats de sumos
Tags
TraditionnelAuthentiqueFolklore Sumos Combat Arène
Les +
L'ambiance électrique qui règne pendant les grands tournois nationaux
Quartier
Arène Ryōgoku Kokugikan (Quartier de Sumida)
Tarifs
-
Horaires
-
Adresse

-

Téléphone
-