Vous êtes ici

Mathieu Belay, Le mardi 10 octobre 2017
72 heures à...

72 heures à Kiev : les meilleures adresses de la capitale ukrainienne

Malgré une période politiquement et économique difficile, Kiev, la capitale ukrainienne, séduit autant par son dynamisme et son énergie, que par sa riche Histoire ou son fabuleux patrimoine. Découvrez-la le temps d'un weekend hors des sentiers battus.
  • Architecture soviétique sur Krechtchatyk, les « Champs Elysées de Kiev » © YONDER.fr
    Architecture soviétique sur Krechtchatyk, les « Champs Elysées de Kiev » © YONDER.fr
  • La Cathédrale Sainte-Sophie de Kiev est un incontournable de toute visite à Kiev © YONDER.fr
    La Cathédrale Sainte-Sophie de Kiev est un incontournable de toute visite à Kiev © YONDER.fr
  • En face de la Cathédrale, une oeuvre d'art rend hommage aux disparus originaires de la région de Donetsk dans l'est du Pays, depuis le début du conflit avec la Russie en 2014 ©
    En face de la Cathédrale, une oeuvre d'art rend hommage aux disparus originaires de la région de Donetsk dans l'est du Pays, depuis le début du conflit avec la Russie en 2014 ©
L’ancienne gloire ukrainienne de la boxe Wladimir Klitschko est à l’origine du 11 Mirrors Design Hotel.

Plongés dans une actualité tourmentée depuis l’annexion de la Crimée par la Russie en 2014, l’Ukraine, et sa capitale au passé millénaire, Kiev, vivent une période difficile. « La situation économique est rude pour de très nombreux Ukrainiens. La classe moyenne qui pouvait se permettre de vivre à l’européenne a été décimée. Les conséquences de la guerre sont catastrophiques pour le pays ».

Mais doit-on pour autant renoncer à voyager en Ukraine ? Absolument pas. Bien au contraire ! Malgré les difficultés, Kiev ne se laisse pas abattre et va de l'avant. Fière et dynamique, la vaste métropole ukrainienne entreprend dans de nombreux domaines, et notamment celui de l'art contemporain. Ajoutez à cela une pépite hôtelière, quelques très bonnes tables, un opéra de classe mondiale, une vie nocturne intense, de jolies adresses shopping ou un rapport qualité-prix imbattable et vous comprendrez pourquoi la capitale ukrainienne est une destination idéale pour ceux souhaitant passer un weekend hors des sentiers battus !
 

LE VENDREDI : PREMIERS PAS DANS KIEV ET VIE NOCTURNE

15h – Faire son check-in au 11 Mirrors, le meilleur hôtel de Kiev

Testés et approuvés par YONDER – Coups de cœur de la rédaction

Où dormir à Kiev ? La réponse sonne comme une évidence pour qui connaît la scène hôtelière locale : au 11 Mirrors Design Hotel ! L’ancienne gloire ukrainienne de la boxe Wladimir Klitschko est à l’origine de cette adresse singulière, considérée à juste titre comme le seul boutique-hôtel de stature internationale de la ville.

Pour l’ancien champion, habitué à voyager aux quatre coins du monde, cet hôtel incarne le meilleur de l’hôtellerie contemporaine, en termes de design, de confort ou de service. Après avoir dormi trois nuits sur place, on ne peut qu’acquiescer.

  • Le lobby coloré du 11 Mirrors Design Hotel © 11 Mirrors
  • Chambre avec vue au 11 Mirrors Design Hotel © YONDER.fr

 

En savoir plus sur le 11 Mirrors Design Hotel, un établissement testé, approuvé et recommandé par la rédaction de YONDER.

Le conseil en plus ? Réservez la chambre 603 pour profiter de ce que le 11 Mirrors a à offrir de meilleur.

Pratique : Adresse : 34A, Bohdana Khmelnytskogo St. À partir de 160€ la nuit. Informations et réservations sur le site de l’hôtel.
 

16h – Prendre le pouls de la ville sur Krechtchatyk, les « Champs Elysées de Kiev »

Visité par YONDER 

Avant d’entamer les hostilités, prenez le pouls de la capitale ukrainienne sur Krechtchatyk, sa principale avenue, longue de 1,300 mètres, et véritable cœur battant de Kiev où déambulent chaque jour des dizaines de milliers de locaux, ici pour faire leurs courses, boire un café en terrasse ou tout simplement pour le plaisir de se promener.

Vers le nord de l’avenue, ne ratez pas la Place de l’Indépendance, plus connue sous la dénomination de Maïdan et symbole des dernières révolutions ukrainiennes (la Révolution orange de 2007 et la révolution « de Maïdan » de février 2014, destinée à destituer Viktor Ianoukovytch, le président alors en exercice). Pour des célébrations joyeuses comme pour les manifestations politiques cruciales, c'est le lieu de rassemblement favori des Kiéviens.
 

  • Architecture soviétique sur Krechtchatyk, la principale avenue de la ville © YONDER.fr


Le conseil en plus ? La fin de journée, le début de soirée ou le weekend (durant lequel une partie de l’avenue est interdite à la circulation automobile et rendue aux piétons), sont les meilleurs moments pour se mélanger aux Kiéviens.
 

18h – S’offrir une session shopping avec les fashionistas locales au TSUM

Testé et approuvé par YONDER

Inauguré à la veille de la Seconde guerre mondiale, le TSUM, grand magasin emblématique du centre de Kiev (comparable aux Galeries Lafayette ou au Printemps du boulevard Hausmann) connaît une seconde vie depuis sa rénovation de fond en comble par le studio d’architecture Benoy.

Les éléments extérieurs originels, datant de la fin des années 1930 et du milieu des années 1950, ont été conservés tandis que les intérieurs du centre commercial ont été repensés pour offrir une expérience de shopping contemporaine et exclusive. Dizaines de corners ou boutiques de mode, immense espace dédié à la beauté, aménagements intérieurs spectaculaires et bar à champagne au dernier étage font de TSUM un terrain de jeu particulièrement apprécié des Kiéviennes à la pointe des tendances.
 

  • La façade multicolore de TSUM sur Krechtchatyk © YONDER.fr
  • L'entrée du grand magasin TSUM © YONDER.fr
  • À l'intérieur du grand magasin TSUM © YONDER.fr

 

 

Pratique : Adresse : Khreshchatyk St, 38. Ouvert tous les jours de 10h à 22h.

L’alternative ? À seulement quelques minutes de marche de TSUM, Atelier 1 (Tarasa Shevchenko Blvd, 10) est l’un des concept-stores les plus réputés de la capitale ukrainienne. On y retrouve des marques de mode pointues (Comme des Garçons, Junya Watanabe, Peachoo & Krejberg...), des pièces issues de l’imagination des meilleurs designers ukrainiens ou des parfums confidentiels dans un environnement résolument underground. Attention, l’entrée du magasin est dissimulée dans une cour en retrait du boulevard Shevchenko.
 

20h – S’attabler chez SHOTI et se régaler de cuisine… géorgienne

Testé et approuvé par YONDER – Coup de cœur de la rédaction 

Et si le meilleur restaurant de Kiev était… géorgien ? S’il nous est difficile d’affirmer que SHOTI est la meilleure table de la ville, une chose est certaine, voilà un restaurant qui s’avère particulièrement séduisant. Les frères Gusovsky, à la tête d’un petit empire de la restauration à Kiev (cinq adresses au compteur et d’autres projets en cours de développement) mettent à l'honneur une cuisine méconnue de ce côté de l’Europe, la gastronomie géorgienne.

Gourmande, savoureuse et propice au partage, la cuisine du (presque) voisin caucasien bénéficie d’une exécution sans faille, notamment sous la houlette de Yevgen Gusovsky, foodie averti (les grands restaurants de Paris à Stockholm en passant par la Californie, où il a longuement vécu, n’ont aucun secret pour lui) et fin connaisseur du terroir géorgien qu’il visite plusieurs fois par an.

Last but not least, SHOTI se distingue également par son décor contemporain racé, parvenant à allier minimalisme et atmosphère chaleureuse à la perfection. On réserve donc les yeux fermés.

  • Les délicieux pains faits maison de SHOTI, cuits selon la tradition géorgienne © 2014 Sergiy Kadulin
  • Design, éclairage, service... et cuisine géorgienne succulente, SHOTI met dans le mille à tous les niveaux © 2014 Sergiy Kadulin

 

Le conseil en plus ? N’oubliez pas de goûter les pains faits maison (vraiment délicieux) et les surprenants vins « orange » (un vin blanc vinifié comme du vin rouge) de Géorgie, élaborés selon des méthodes ancestrales et bénéficiant d’une réputation prestigieuse dans le monde entier.

Pratique : Adresse : Mechnikova St. 9. Ouvert tous les jours de midi à 23h. Comptez de 20 à 30 euros par personne, boissons comprises.
 

22h30 – Siroter un cocktail ou danser en terrasse ?

Adresses testées et approuvées par YONDER

Pour poursuivre la soirée en bonne compagnie, direction les bars les plus en vue du moment.

En plein centre ville, Loggerhead (Tarasa Shevchenko Blvd, 1) joue la carte du speakeasy pour attirer les amateurs de cocktails, alors que la terrasse avec vue façon rooftop de Mur Mur (Pushkinska St, 42) est prisée du tout-Kiev, en particulier aux beaux jours.

Plus excentré, en direction des rives du Dniepr, Hangover (Mykhaila Hrushevskoho St, 3), resto-bar-club surmonté de pas moins de deux terrasses, est l’un des hot spots de 2017. Ambiance festive et laidback (entrée gratuite et physio relax) sont au programme de ce bar de nuit créé par les têtes pensantes du célèbre club D*Lux, actuellement en cours de rénovation.
 

  • Les cocktails du resto-bar-club Hangover © DR


Le conseil en plus ? Arrivez avant 23h-23h30 pour éviter de faire la queue, en particulier à Hangover.
 

22h30 – Faire la teuf comme à Berlin à CLOSER

Testé et approuvée par YONDER - Mention spéciale de la rédaction

Amateurs de clubbing underground, grimpez dans un taxi et filez à CLOSER, le temple local de la techno. Inauguré il y a moins de cinq ans, le lieu, installé dans une usine désaffectée du quartier de Podil, joue chaque weekend la carte de la teuf techno en continu, invite régulièrement des pointures du genre (Nastia, Margaret Dygas, Daniel Bell, Rhadoo, Jane Fitz…) et accueille tout ce que la ville compte de teufeurs avertis.

N’hésitez pas à revenir en journée pour profiter du reste de la programmation exigeante de CLOSER (expositions d’art contemporain, performances live, etc.).

Pratique : Adresse : Nyzhniyurkivska Str. 31. Pensez à vérifier le planning des soirées sur Resident Advisor avant de vous rendre sur place.
 

  • Atmosphère underground à CLOSER © Mixmag


Les alternatives ? Si l’ambiance underground de CLOSER ne vous branche pas plus que ça, CHI by Decadence House (Parkova Rd, 16) bénéficie d’une programmation tout ç fait correcte, accueillant de temps en temps des DJs de classe mondiale, à l’instar de Solomun venu il y a quelques semaines.
Avec son voisin, le D*Lux (Parkova Rd, 3), ils se partagent la clientèle VIP amatrice de champagne et de vodka (et de grosses cylindrées à en croire le parking !).

Les hôtes du restaurant Odessa sont invités à goûter le meilleur de la cuisine ukrainienne [...] réinventées avec créativité et malice par le chef Yurii Pryyemsky.

 

LE SAMEDI : DÉCOUVERTE DES INCONTOURNABLES

10h – Se remettre d’aplomb avec un petit-déjeuner XXL

Sélectionné par YONDER

Pour beaucoup de Kiéviens dans le coup, The Life of Wonderful People (Zhizn Zamechatelnykh Lyudey en VO) est l’adresse incontournable des petits déjeuners qui n’en finissent pas. Véritable repaire d’une comfort food internationale bien pensée, le spot a nos faveurs pour commencer la journée du bon pied (et accessoirement se remettre de la soirée de la veille !).
 

  • Petit-déjeuner soigné à The Life of Wonderful People © DR


Pratique : Adresse : Velyka Vasylkivska St, 36. Ouvert tous les jours de 9h à minuit.
 

11h – Découvrir les merveilles du patrimoine local

Sélectionnées et visitées par YONDER – Coup de cœur de la rédaction

Même si vous n’êtes pas venu spécifiquement pour cela, consacrez l’essentiel d’une journée à la découverte du fabuleux patrimoine d'une ville au passé millénaire.

Parmi les immanquables de votre séjour kiévien, retenez tout particulièrement :

  • Laure des Grottes de Kiev : à l'origine simple ermitage, la Laure des Grottes, dont la construction remonte au XIème siècle, est devenue au fil du temps l'un des grands centres spirituels du monde orthodoxe. Cet impressionnant ensemble architectural est inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1990.
     
  • Cathédrale Sainte-Sophie de Kiev : autre lieu inévitable de toute visite de Kiev, la cathédrale Sainte-Sophie, également classée au patrimoine de l'UNESCO depuis 1990. On y découvre, entre autres merveilles, une collection majeure de fresques et de mosaïques du début du XIème siècle (1017 à 1031) mais également un témoignage exceptionnel de l’époque baroque. Ne ratez pas la vue panoramique du haut de la tour de l’horloge.
     
  • La Cathédrale Sainte-Sophie de Kiev © YONDER.fr
  • Porte dorée : absolument plus dorée pour un sou, la Porte en question était l’un des accès à ce qui fut jadis la forteresse de Kiev. Construite sous le règne de Iaroslav le Sage, elle est mentionnée dès 1037 avant d’être endommagée à de multiples reprises. Rénovée à l’occasion du 1,500ème de Kiev en 1982, on y retrouve désormais un musée.
     
  • Descente Saint-André (Andriyivsky Uzviz) : le « Montmartre de Kiev ». La rue, parmi les plus visitées à Kiev, abrite parmi d'autres monuments, le château de Richard Cœur de Lion, la splendide église Saint-André de Kiev ou la maison de Mikhaïl Boulgakov. De nombreux artistes de rue y ont également élu résidence. On y retrouve enfin l’un des meilleurs restaurants de cuisine ukrainienne de la ville, Kanapa (lire plus bas à ce sujet).
     
  • Monastère Saint-Michel-au-Dôme-d'Or : profitez de votre passage à la Cathédrale Sainte-Sophie, toute proche, pour jeter un œil à cette spectaculaire église, copie récente (2001) de l’original (1108) détruite par les Soviétiques en 1937. L'histoire fascinante de l'église est expliquée en détail dans un Musée situé dans le clocher du monastère.
     
  • Statue de la Mère-Patrie (Rodina Mat) : une statue monumentale érigée en mai 1981 et inaugurée par Léonid Brejnev, alors secrétaire général du Parti communiste de l'Union soviétique. Un symbole de l’ère communiste.
     
  • Musée national de Tchernobyl : depuis avril 1986, l’Histoire de l’Ukraine est tragiquement liée à celle de la catastrophe nucléaire de Tchernobyl, survenue à une grosse centaine de kilomètres au nord de Kiev. Si vous ne prévoyez pas de vous rendre sur place, le musée, consacré au drame et à ses conséquences, permet une immersion sans pareil sur le sujet.


Le conseil en plus ? Sur la place adjacente à la Porte dorée, accordez-vous une heure de pause pour goûter les meilleures pâtes de Kiev à l’Osteria Pantagruel (Mykoly Lysenka St, 1). Le premier restaurant des frères Gusovsky (lire plus haut notre paragraphe consacré à SHOTI pour en savoir plus) est encore aujourd'hui réputé comme étant l’une des meilleures tables de Kiev, 22 ans après son ouverture !


19h – Aller à l’Opéra… sans se ruiner !

Sélectionné par YONDER – Mention spéciale de la rédaction

Fondé à l'été 1867, et installé dans un superbe édifice du début du XXIème siècle depuis son inauguration en septembre 1901, l’Opéra de Kiev est le troisième plus ancien en Ukraine, après ceux d'Odessa et de Lviv. Salle magnifique, représentations (opéras, ballets ou concerts) de haut niveau, ambiance chic et tous petits prix (moins de 1€ pour les sièges les plus mal placés et seulement de 15 à 20€ pour les meilleurs sièges) permettent de passer une soirée d’exception sans se ruiner. Parfait pour ceux qui souhaitent découvrir le merveilleux univers de l’opéra à moindre frais.

  • Opéra National de Kiev © DR


Le conseil en plus ? Pensez à réserver vos tickets en avance sur le site Web de l’Opéra de Kiev pour trouver les meilleurs sièges avant votre départ.

Pratique : Volodymyrska St, 50. Représentations tous les jours ou presque. Retrouvez l’intégralité du programme et achetez vos tickets en ligne sur le site de l’Opéra de Kiev.
 

21h30 – Goûter le meilleur de la nouvelle cuisine ukrainienne au Restaurant Odessa

Testé et approuvé par YONDER – Coup de cœur de la rédaction

Direction les faubourgs Sud de Kiev (comptez 10 à 15 minutes de taxi depuis le centre) pour rejoindre le restaurant Odessa, l’une des tables les plus enthousiasmantes de Kiev.

Dans un splendide décor marin contemporain (salué par le magazine britannique Wallpaper, il abrite notamment plus de 30 kilomètres de corde (!) façonnant le cœur de la salle à manger), où le spectacle est assuré par une cuisine semi-ouverte, les hôtes du restaurant sont invités à goûter le meilleur de la cuisine ukrainienne (et notamment les recettes issues de la communauté juive d’Odessa) réinventé avec créativité et malice grâce au talent du chef Yurii Pryyemsky.
 

  • Hommage à l’univers maritime au restaurant Odessa, l’un des plus beaux restaurants de Kiev © Odessa


Ne manquez pas les plats phares du lieu : le traditionnel forshmak (spécialité juive à base de hareng) revisité, la pâté en trompe l’œil dans une mandarine (on ne vous en dit pas plus !), la salade d’anguille, sans oublier les délicieux plats de truite. On arrosera le tout de maousses cocktails, une autre signature de la maison.

  • La cuisine ukrainienne revisitée de manière contemporaine au restaurant Odessa © Odessa
  • La cuisine ukrainienne revisitée de manière contemporaine au restaurant Odessa © Odessa

 

Pratique : Velyka Vasylkivska St, 114. Ouvert tous les jours de 11h à 23h. Comptez de 15 à 30€ par tête (boissons comprises, sur la base du cours actuel du hryvnia).

L’alternative ? Autre adresse testée et approuvée par la rédaction de YONDER, Kanapa (Andreevskiy Spusk, 19, Kiev 01025, Ukraine), situé le long de la Descente Saint-André, est le restaurant idéal pour goûter une cuisine ukrainienne ancrée dans la tradition, mais twistée avec ce qu’il faut de modernité. Décor traditionnel un brin kitsch.

  • Dans un registre plus traditionnel, Kanapa vaut également le détour pour goûter le meilleur de la cuisine ukrainienne © YONDER.fr
  • Dans un registre plus traditionnel, Kanapa vaut également le détour pour goûter le meilleur de la cuisine ukrainienne © YONDER.fr

 

« Plateforme d’initiatives culturelles » originaire de Donetsk dans l’Est du pays, Izolyatsia est en exil à Kiev depuis le déclenchement du conflit armé avec la Russie en 2014.

 

LE DIMANCHE : LE KIEV ARTY ET UNDERGROUND

11h – Explorer le Kiev arty et décalé

Adresses visitées ou sélectionné par YONDER

Après avoir exploré le Kiev historique et millénaire, profitez de votre dernière matinée pour découvrir ce que la ville a à offrir de meilleur en matière d’art contemporain.

  1. Première étape du périple, Izolyatsia. « Plateforme d’initiatives culturelles » originaire de Donetsk dans l’Est du pays, Izolyatsia est en exil à Kiev depuis le déclenchement du conflit armé avec la Russie en 2014, et la saisie des locaux d'origine par les « mercenaires de la ‘République populaire de Donetsk ' ». Ce centre culturel pluridisciplinaire, à la source de multiples activités culturelles (projets in situ, programmes éducatifs ou développement des industries créatives), permet une immersion au cœur de la création contemporaine ukrainienne.
     
  2. Seconde étape incontournable de ce tour thématique, le PinchukArtCentre, une galerie de classe mondiale financée par le milliardaire et mécène ukrainien Viktor Pinchuk. Si les expositions sont de qualité inégale, vous aurez toutes les chances d’admirer des œuvres de géants de la discipline, à l’instar de Damian Hirst, Ai Weiwei ou Antony Gormley.
     
  3. Enfin, vous pourrez dans un troisième et dernier temps consacrer une ou plusieurs heures à dénicher les immenses fresques de street art qui pullulent dans Kiev depuis 2014. Le Lonely Planet a publié son top 5 des plus belles fresques, s’appuyant sur le travail du blogueur Sergii Gryshkevych qui en recense pas moins de 149, réalisées par 28 artistes, sur sa formidable carte interactive.
  • Une galerie du PinchukArtCentre © Benoît Fougeirol
  • La "Plateforme d’initiatives culturelles" Izolyatsia, relocalisée à Kiev depuis 2014 © Izolyatsia

 

Le conseil en plus ? Une jolie cafétéria avec vue panoramique se cache au dernier étage du PinchukArtCentre. Idéal pour faire le plein de caféine entre deux expos.

Pratique :

  • Izolyatsia (Naberezhno-Lugova St, 8). Ouver tous les jours de 10h à 20h.
  • PinchukArtCentre (1/3-2, "А" Block, Velyka Vasylkivska / Baseyna St.). Ouvert du mardi au dimanche de 12h à 21h.
     

14h – Déjeuner sur le pouce avec la jeunesse kiévienne au Besarabsky Market

Visité par YONDER

Avant ou après votre visite au PinchukArtCentre, n’oubliez pas de jeter un œil au Besarabsky Market, marché historique à l’extrémité sud de Khreshchatyk. C’est non seulement l’occasion de voir le plus grand marché de produits frais de Kiev, mais également de manger sur le pouce avec la jeunesse ukrainienne, dans l’un des nombreux stands de street food émaillant le marché (soupes et salades vegan, burgers, falafels, ou cantine vietnamienne (notre recommandation).
 

  • Vietnamskyy Privet, une cantine de street food vietnamienne très populaire parmi la jeunesse locale © YONDER.fr


Pratique : Vietnamskyy Privet (Adresse : 2, Besarabska Square, à l’intérieur du Besarabsky Market). Ouverture continue et prix dérisoires.

Où dormir ?

Retrouvez notre reportage complet sur le 11 Mirrors Design Hotel, un hôtel testé et approuvé par la rédaction de YONDER.