Vous êtes ici

La rédaction Yonder, Le mercredi 28 mai 2014
Hôtels du mois

Escapade vénitienne au Londra Palace

Avec ses vues idylliques sur le Bassin de Saint-Marc, le Londra Palace s’impose sans peine comme l’un des plus somptueux hôtels de Venise. Week-end en amoureux, demande en mariage ou lune de miel, toutes les occasions sont bonnes d’y séjourner.
  • Vue depuis l'hôtel sur le Bassin Saint-Marc et l'île de San Giorgio Maggiore | © Londra Palace
    Vue depuis l'hôtel sur le Bassin Saint-Marc et l'île de San Giorgio Maggiore | © Londra Palace
  • Chambre Deluxe | © Londra Palace
    Chambre Deluxe | © Londra Palace
  • Vue sur la Riva Degli Schiavoni en direction de la Place Saint-Marc depuis l'hôtel | © Londra Palace
    Vue sur la Riva Degli Schiavoni en direction de la Place Saint-Marc depuis l'hôtel | © Londra Palace
  • Terrasse privative avec vue sur la lagune d'une Junior Suite | © Londra Palace
    Terrasse privative avec vue sur la lagune d'une Junior Suite | © Londra Palace
Le Londra Palace cultive son classicisme et son héritage prestigieux avec un goût certain.

L’hôtel aux cent fenêtres

Cent. C’est précisément le nombre de fenêtres du Londra Palace qui font face au Bassin de Saint-Marc. Du Lido à la Punta della Dogana en passant par l’île de San Giorgio Maggiore juste en face, le panorama est époustouflant. Dans une ville où les hôtels de luxe sont souvent installés dans de sombres palais, cette particularité n’est pas un détail, elle fait partie intégrante de l’âme de l’hôtel.

C’est d’ailleurs dans la chambre 108  de ce prestigieux établissement de la Riva Degli Schiavoni que Piotr Ilitch Tchaikovski composa sa Quatrième Symphonie, visiblement inspiré par les vues à couper le souffle sur la lagune. « J’ai pris un logement très agréable sur la Riva degli Schiavoni, à l’Hôtel Beau Rivage, où j’ai trouvé deux chambres qui me conviennent très bien avec une vue délicieuse sur la lagune, l’île de San Giorgio et le Lido. » écrit-il à son amie Nadeja von Meck en 1877. Le Londra Palace s’appelle encore Beau Rivage – ce n’est que dans les années 1970 que le Beau Rivage, devenu Londres et Beau Rivage en 1900 prendra son nom définitif – mais la magie est déjà là.

L’élégance de la tradition

Près de 140 ans plus tard, rien n’a vraiment changé. Certes les bateaux de croisière déversent dans la ville des groupes toujours plus nombreux agglutinés autour de guides désabusés,  certes prendre des photos avec son iPad semble être devenue la norme pour une catégorie de touristes, toujours plus pressée de partager l’expérience vénitienne sur les réseaux sociaux, mais l’élégance du Londra Palace qui a fait la réputation de l’établissement à la fin du 19ème semble immuable.

Il suffit de quitter la cohue du quai et de pousser la porte d’entrée de l’hôtel pour comprendre instantanément que le Londra fait partie de ces hôtels qui ont fait le choix du respect de la tradition.

Ni velléité design, ni jeunisme forcené, le Londra Palace cultive son classicisme et son héritage prestigieux avec un goût certain. Le cadre est chic, le personnel aux petits soins, les concierges – Clefs d’Or forcément – soucieux de répondre à vos moindres désirs, en italien, en anglais ou en français. Tout s’annonce très bien.

Réservez cet hôtel gratuitement et immédiatement en ligne 

On est immédiatement fascinés par la vue à couper le souffle qui s’ouvre sur le bassin de Saint-Marc avec en ligne de mire la somptueuse Basilique San Giorgio Maggio.

Des vues enchanteresses sur le Bassin Saint-Marc

Après avoir pris possession de la clé – une vraie clé et non une simple carte magnétique - on prend l’ascenseur pour gagner sa chambre. Les couloirs ne paient pas de mine mais nous rappellent que le Londra a fait le pari d’un luxe sans ostentations, fidèle à son héritage. Après quelques instants de suspense, on pénètre finalement dans la chambre située au quatrième étage de l’hôtel, la 414.

A peine la porte ouverte, on est immédiatement fascinés, transportés, ensorcelés par la vue à couper le souffle qui s’ouvre sur le bassin de Saint-Marc avec en ligne de mire la somptueuse Basilique San Giorgio Maggiore. Au delà de la vue enchanteresse, on découvre une vaste terrasse surplombant le quai Schiavoli et offrant une intimité parfaite. Idéal pour roucouler à deux.

Le choc visuel passé, on se rend compte que l’intérieur n’est pas en reste. Très belle hauteur sous plafond, coin salon cosy, beau mobilier Biedermeier, tapisseries, salle de bain en marbre : la chambre est un modèle de luxe « à l’ancienne ». Relais & Châteaux a accueilli à bras ouverts l’adresse en 2012, on comprend bien pourquoi.

Seul souci : après avoir pris ses quartiers dans une telle chambre, difficile de reprendre le chemin de l’ascenseur pour se mêler à nouveau à la foule qui bat le pavé autour de la place Saint-Marc. S’arracher à un tel cocon est un crève-cœur, mais la perspective du dîner au Do Leoni nous redonne du baume au cœur.

 

Le Do Leoni, une grande table

Si les palaces parisiens ou londoniens ont toujours eu une forte tradition gastronomique, accueillant en leurs seins les plus grands chefs, il n’en va pas de même en Italie, où l’on ne trouve que rarement la grande cuisine dans les grands hôtels. C’est sans compter sur Loris Indri, le chef du Do Leoni qui fait joyeusement mentir ce principe. Taglioni maisons, risottos, poissons frais en provenance du marché du Rialto, fromages italiens, jusqu’au traditionnel soufflé à la vanille et sa sauce chocolat parfaitement exécuté, l’italien connaît ses classiques, alliant tradition vénitienne et sophistication contemporaine avec brio. On ne manquera pas d’arroser le repas d’un Amarone della Valpolicella, l’un des plus prestigieux vins transalpins, produit en Vénétie et disponible en abondance au Do Leoni.

Aux beaux jours, le restaurant s’ouvre vers l’extérieur avec une vaste terrasse sur la Riva degli Schiavoni, de loin la plus élégante de la promenade qui se poursuit vers l’Arsenale. C’est sur cette même terrasse que l’on viendra prendre le lendemain matin le petit-déjeuner face à la lagune. Le Do Leoni n’a pas besoin de ses vues pour exister mais elles sont un indéniable plus.

 

10 raisons de choisir le Londra Palace

Vous l’aurez compris, les raisons de choisir le Londra Palace pour votre prochaine escapade à Venise sont nombreuses. On vous les résume ici.

- Les vues sur la lagune, absolument époustouflantes. Difficile d’imaginer mieux à Venise. Deux tiers des 53 chambres de l’hôtel bénéficient de cette vue magique, dont 18 Junior Suite.

- Le service. Extrêmement professionnel, courtois et sympathique. Pas nécessaire de sortir son passeport pour récupérer la clé laissée à la réception, dans cet hôtel à taille humaine chaque client est connu.

- Les chambres luxueuses et confortables, dans le plus pur style Relais & Châteaux (le Londra Palace est affilié au réseau depuis 2012).

- Les terrasses des Suites et Junior Suites, fantastiques pour siroter un prosecco en profitant de la vue avant d’aller dîner

- Le restaurant Do Leoni, probablement la meilleure table d’hôtel de la ville avec sa cuisine gastronomique et son élégante terrasse.

- La situation ultra centrale. La place Saint-Marc est à 5 minutes, le Rialto à 10. L’Arsenale, qui accueille la Biennale est accessible à pied en suivant la Riva degli Schiavoni tandis que les embarcadères des bateaux taxis, vaporettis et autres gondoles sont à moins de 100 mètres pour ceux qui préféreraient naviguer sur les canaux.

- La légende : vous connaissez beaucoup d’hôtels où Tchaikovski écrivit ses symphonies ?

- Les produits de bain Ortigia, made in Sicily : bonheur assuré au moment de prendre sa douche

- Le WiFi : on espère que vous n’êtes pas venus à Venise pour travailler mais si tel était le cas, sachez que le WiFi, en plus d’être gratuit et disponible pour autant de devices que vous le souhaitez, est ultra rapide ! Pas si courant, même dans les 5-étoiles les plus chers…

… et pour finir, les vues : c’est vrai on l’a déjà dit, mais on ne s’en lasse pas !

Pratique

Londra Palace

A partir de 250 euros la nuit

Riva Degli Schiavoni 4171, Venise, Italie

Tél: +39 041 520 0533 
Site Web : http://www.londrapalace.com/ 
E-mail : info@londrapalace.com

Aller à Venise

- Venise est desservie 5 à 6 fois par jour par Air France depuis Paris CDG ; jusqu'à, 4 fois par jour par Easyjet en saison depuis Paris ORY et Paris CDG et 1 fois par jour depuis Paris ORY (1h40 de vol, à partir de 90€ AR) par Transavia

- Des vols directs relient également Venise depuis Bordeaux, Lille, Lyon, Marseille, Nantes, Nice et Toulouse

Aller à Venise

- Un train de nuit opéré par Thello relie quotidiennement Venise depuis Paris Gare de Lyon en 13h30 (à partir de 70€ AR en couchettes partagées).

- La compagnie Venice Simplon Orient Express relie régulièrement Venise depuis Paris Est pour un trajet d'exception via Innsbruck et Vérone (20h de trajet, à partir de 2 000 € par personne)

Plus sur Venise

Retrouvez 72 heures à Venise, notre carnet d'inspirations dédié à la Sérénissime. Ou comment s'assurer de passer un week-end de rêve dans la plus romantique des villes italiennes.