Vous êtes ici

Mathieu Belay, Le mardi 01 mars 2016
Hôtels du mois

Le Conservatorium, audacieux palace des temps modernes à Amsterdam

Attention, les lignes qui vont suivre vont vous donner furieusement envie de partir à Amsterdam. Bien plus qu’un simple hôtel de luxe, le Conservatorium incarne le palace du XXIème siècle. Découverte d’une adresse hors du commun.
  • L'atrium, le chef d'oeuvre du Conservatorium @ Yonder.fr
    L'atrium, le chef d'oeuvre du Conservatorium @ Yonder.fr
  • Design sobre et élégant dans une chambre Duplex Deluxe @ Conservatorium Hotel
    Design sobre et élégant dans une chambre Duplex Deluxe @ Conservatorium Hotel
  • La fastueuse chambre à coucher du Penthouse, la plus grande suite de l'hôtel @ Conservatorium Hotel
    La fastueuse chambre à coucher du Penthouse, la plus grande suite de l'hôtel @ Conservatorium Hotel
  • Salle de bain somptueuse dans le Penthouse @ Conservatorium Hotel
    Salle de bain somptueuse dans le Penthouse @ Conservatorium Hotel
  • La Concerto Suite, l'une des suites signatures de l'hôtel @ Conservatorium Hotel
    La Concerto Suite, l'une des suites signatures de l'hôtel @ Conservatorium Hotel
  • Les Rooftops Suites disposent également de salles de bain spectaculaires @ Conservatorium Hotel
    Les Rooftops Suites disposent également de salles de bain spectaculaires @ Conservatorium Hotel
  • Vue sur Amsterdam depuis la terrasse privée de la suite I Love Amsterdam @ Conservatorium Hotel
    Vue sur Amsterdam depuis la terrasse privée de la suite I Love Amsterdam @ Conservatorium Hotel
  • Sculpture du lapin Miffy dans le lounge @ Yonder.fr
    Sculpture du lapin Miffy dans le lounge @ Yonder.fr
  • La Brasserie, au coeur de l'atrium, vue depuis la passerelle du 3ème étage @ Yonder.fr
    La Brasserie, au coeur de l'atrium, vue depuis la passerelle du 3ème étage @ Yonder.fr
  • Le Tunes Bar, rendez-vous des noctambules @ Conservatorium Hotel
    Le Tunes Bar, rendez-vous des noctambules @ Conservatorium Hotel
Le Conservatorium définit un nouveau standard pour l’hôtellerie de luxe urbaine et contemporaine.

Le pitch

Le Conservatorium n’est pas un hôtel comme les autres. Ouvert depuis la fin 2011, cet hôtel membre de The Set, récente collection comptant par ailleurs le Café Royal à Londres et le Lutetia à Paris, définit un nouveau standard pour l’hôtellerie de luxe urbaine. À Amsterdam bien sûr, mais bien au-delà tant le Conservatorium semble incarner à lui le « Grand Hôtel » contemporain.

Pourquoi ? Parce qu’en se réappropriant un lieu historique, majestueux – une ancienne caisse d’épargne de la fin du XXème transformée au tournant des années 80 en conservatoire de musique – le Conservatorium réussit là où bon nombre d’hôtels modernes échouent : marier style contemporain et grandeur passée. L’association d’un homme visionnaire dans le domaine de hôtellerie, l’homme d’affaires israélien Alrov à qui l’on doit également l’excellent Mamilla à Jérusalem, à Piero Lissoni, architecte d’intérieur milanais, fait décidément des miracles.
 

La première impression

On se doit d’être honnête. Si ce séjour au Conservatorium était pour nous la première occasion de dormir sur place, ce n’était pas la première fois que nous poussions la porte de cet hôtel désormais emblématique de la capitale néerlandaise. À de nombreuses reprises, nous avions eu le plaisir de venir admirer la fantastique reconversion de cette imposante bâtisse faisant face au Stedeljik Museum en un hôtel de luxe. Et à chaque fois, nous avions le sentiment  de découvrir l’un des plus des plus beaux hôtels d’Europe. Il suffit de jeter un œil au lobby-lounge, fruit de la transformation de l’ancienne cour du bâtiment originel en un spectaculaire atrium vitré pour comprendre ce sentiment. Le design est impeccable, les volumes gigantesques. N’oublions pas que le vrai luxe, en particulier dans nos villes européennes, c’est avant tout l’espace.

Réservez cet hôtel gratuitement et immédiatement en ligne !

  • Design soigné dans les couloirs de l'hôtel @ Yonder.fr
  • Design soigné dans les couloirs de l'hôtel @ Yonder.fr
  • Partout dans l'hôtel, des touches fleuries... @ Yonder.fr
  • ... et des clins d'oeils contemporains à la peinture flamande @ Yonder.fr
Le Conservatorium se révèle tout à la fois élégant et spectaculaire, raffiné et majestueux, contemporain et intemporel.


Comment est l’hôtel ?

Tout à la fois, élégant et spectaculaire, raffiné et majestueux, contemporain et intemporel. Il y a bien sûr cet atrium central, agora moderne de l’hôtel où l’on revient sans cesse. Pour le check-in, pour le petit-déjeuner, pour poser une question au concierge, pour bosser un cappuccino à la main, pour immortaliser le moment avec son smarphone ou tout simplement pour flâner. Véritable chef d’œuvre de la transformation de l’ancien conservatoire en hôtel de luxe, tout s’articule autour de cet espace gigantesque, visible depuis les couloirs, traversé de part en part par une passerelle, accueillant une énigmatique tour de verre  – c’est ici que se cache les espaces de conférence et l’übercool suite Penthouse.

Une ampleur que l’on retrouve dans les impressionnants couloirs, dans l’ensemble des chambres des 3ème et 5ème niveaux (les 2 et 3ème étages de la bâtisse et même au fitness qui bénéficie lui-même d’un puits de lumière !

On notera enfin la présence d’un vaste espace dédié au bien-être (l’Akasha Holistic Wellbeing Centre, plus de 1 000 mètres carrés dont une piscine longue de 18 mètres), d’un bar à la mode (Tunes), d’un restaurant de cuisine asiatique contemporaine populaire parmi les amstellodamois (Taiko) et d’une galerie de boutiques chics (parfums, cigares et même… Bentley) comme dans les palaces d’autrefois.

 

  • Vue sur le salon depuis la mezzanine d'une Grand Deluxe Duplex Suite @ Yonder.fr
  • Lampe @ Yonder.fr
  • La "coffeetable" du salon vue depuis la chambre @ Yonder.fr
  • La décoration rend hommage au patrimoine néerlandais @ Yonder.fr
Le minimalisme du design ne se fait jamais au détriment du sentiment de confort et d’intimité.


Et les chambres ?

Il existe de nombreuses catégories parmi les 129 chambres et suites de l’hôtel mais que l’on soit dans une chambre standard ou les très luxueuses suites signatures, on notera une forte cohérence. La sobriété du décor, l’esprit résidentiel chaleureux – parquet, tons beiges et gris, sofas italiens -, la qualité des matériaux, les touches rapplant que l’on est aux Pays-Bas, les finitions dignes des grands palaces…  le tout sans une seule faute de goût.

Les chambres et suites en duplex (au 3ème et 5ème) séduisent  au premier coup d’œil avec leurs 4,50 mètres de hauteur sous plafond, donnant une sensation d’espace particulièrement rare à Amsterdam. Mention spéciale également  aux salles de bain qui résument à elles-seules l’esprit de ces chambres : le minimalisme du design ne se fait jamais au détriment du sentiment de confort et d’intimité.

Seul bémol : le système d’entertainment, très attrayant sur le papier, se révèle un peu compliqué à l’usage.

  • Dans la salle de bain d'une Grand Deluxe Duplex Suite @ Yonder.fr
  • Dans la salle de bain @ Yonder.fr
  • Dans les salles de bain, des lignes géométrique... @ Yonder.fr
  • ... et un design minimaliste réussi @ Yonder.fr
Le Conservatorium s’impose sans aucun doute comme l’une des plus belles adresses d’Europe, incarnant à merveille le palace des temps modernes.


Ce qu’il faut retenir

Joyau de la prestigieuse collection Leading Hotels of the World, le Conservatorium joue une partition éblouissante sans la moindre fausse note. Décor grandiose, design étincelant, confort impeccable sans oublier le service attentionné sans être emprunté, le Conservatorium s’impose sans aucun doute comme l’une des plus belles adresses d’Europe, incarnant à merveille le palace des temps modernes.
 

C’est où ?

En plein cœur du quartier des Musées, littéralement en face du Stedeljik Museum et à quelques pas seulement du Musée Van Gogh et du Rijksmuseum, les deux autres étoiles de Museumplein. L’hôtel est aussi tout proche du Vondelpark, le poumon vert du centre-ville, de PC Hoofstraat, l’Avenue Montaigne amstellodamoise et des quartiers chics environnants.

Loin des clichés de l’hôtel au bord du canal, le Conservatorium bénéficie d’une situation ultra centrale pour qui souhaite découvrir la capitale néerlandaise dans tout ce qu’elle a à offrir : ses musées, son centre historique mais aussi ses quartiers alternatifs (l’ouest et l’est) en plein boom, vite rejoints en tram ou en vélo.
 

Ce qui fait la différence

Les superbes vélos Van Moof mis à la disposition des clients de l’hôtel pour partir vadrouiller en ville comme un local.

  • Oeufs Bénédicte au petit-déjeuner @ Yonder.fr
  • Le buffet du petit-déjeuner rappelle les natures mortes flamandes auxquelles les peintures rendent hommage @ Yonder.fr
  • Le barista en action @ Yonder.fr
  • Le buffet du petit-déjeuner rappelle les natures mortes flamandes auxquelles les peintures rendent hommage @ Yonder.fr
La chambre 328 où nous avons séjourné : un petit bijou d’élégance et de confort avec sa chambre en mezzanine, son salon en contrebas et ses deux salles de bain.


La chambre à booker ?

L’une des 15 Grand Deluxe Duplex Suites comme la splendide 328 où nous avons séjourné : un petit bijou d’élégance et de confort avec sa chambre en mezzanine, son salon en contrebas et ses deux salles de bain.

À défaut on optera pour une Deluxe Duplex Guest Room, moins spacieuses mais à l’esprit similaire.

Et si l’argent n’est pas un souci, profitez du charme fou de la Concerto Suite ou des deux Rooftop Suites avec leurs salles de bain à couper le souffle.
 

Pour qui ?

Pour ceux qui veulent s’offrir un week-end de rêve à Amsterdam.
 

Combien ça coûte ?

À partir de 437,50€ pour une Superior Duplex Guest Room et 550€ pour une Grand Deluxe Duplex Suite. Le prix de l’excellence.

Les chambres les moins chères (les Superior Single Guest Rooms) se négocient autour de 400 €, un tarif certes plus doux, mais quitte à venir au Conservatorium, autant se faire vraiment plaisir en choisissant une chambre Duplex.

Toutes les informations et réservations sur le site Web de Leading Hotels of the World ou au téléphone (00 800 2888 8882).

  • Sculpture contemporaine dans le lounge @ Yonder.fr
  • Escalier dans l'atrium @ Yonder.fr
  • Vue impressionnante de la Brasserie depuis les couloirs de l'hôtel @ Yonder.fr
  • L'accueil du bar Tunes. Vu d'en haut @ Yonder.fr


Quand y aller ?

Amsterdam a du charme toute l’année. Le début du printemps, quand les arbres bourgeonnent et que la météo se fait à nouveau plus clémente, est notre saison préférée.
 

10 choses que l’on a aimées au Conservatorium

  • Le luxe de l’espace : dans l’atrium, dans les chambres Duplex, dans les suites, dans les couloirs…
  • Le design signé Piero Lissoni : sobre, moderne, chaleureux. Comme dans un bel appartement contemporain.
  • La qualité des matériaux et des finitions, partout dans l’hôtel
  • Les clins d’œil à l’héritage flamand : peintures revisitées façon photo, céramiques, natures mortes…
  • L’Akasha Wellbeing Centre bien-être et sa grande piscine, malgré l’absence – relatif – d’espace pour se relaxer.
  • Le petit-déjeuner, servi dans la brasserie : juste parfait.
  • La situation idéale pour découvrir Amsterdam et ses plus beaux musées
  • Les vélos prêtés pour explorer la ville comme un vrai Amstellodamois.
  • Les salles de bain, sensationnelles.
  • Les suites  d’exception, pour ceux qui ont les moyens.

 

 

Réservez cet hôtel gratuitement et immédiatement en ligne !

Pratique

Conservatorium Hotel

À partir de 400€ la nuit

Van Baerlestraat 27 1071 AN
Amsterdam, Pays-Bas

Tél : + 31 (0) 20 570 0000

Réservations sur le site Web de Leading Hotels of the World

 E-mail : info@conservatoriumhotel.com

Leading Hotels

Avec de plus de 375 hôtels dans 75 pays, Leading Hotels of the World est une collection d’hôtels de luxe unique en son genre.

Dans chaque ville, elle regroupe des hôtels de référence comme le le Bristol ou le Ritz à Paris, le Byblos à Saint-Tropez, les Airelles ou le K2 à Courchevel ou le légendaire Negresco à Nice.

Tous les hôtels de la collections sont à retrouver sur le site Web de Leading Hotels of the World.