Vous êtes ici

Quels vins boire cet été ? Les conseils avisés de l'un des meilleurs sommeliers de France

Mathieu Belay, Le lundi 29 mai 2017
Le sommelier Fabricer Sommier, MOF 2007, nous livre ses conseils sur ses coups de coeur de l'été © Valérie Semensatis
Au-delà de ses fonctions au sein du groupe Georges Blanc, Fabrice Sommier Fabrice Sommier est Meilleur Ouvrier de France en Sommellerie depuis 2007 et est un véritable passionné de gastronomie.
Alors que les températures sont déjà plus qu'estivales, le sommelier Fabrice Sommier, qui officie depuis près de 20 ans auprès du chef triplement étoilé Georges Blanc, nous livre ses coups de coeur.

Alors que le mercure grimpe (particulièrement en cette fin mai où les températures battent des records historiques de chaleur dans l'Hexagone), une question revient fréquemment dans la bouche des amateurs de vin : quels flacons ouvrir pour continuer à se faire plaisir pendant la saison estivale ?

Le sommelier Fabrice Sommier, Meilleur Ouvrier de France en Sommellerie depuis 2007, secrétaire général et directeur du comité technique des concours de l’UDSF (Union de la Sommellerie Française) et véritable passionné de gastronomie, officie auprès du chef triplement étoilé Georges Blanc depuis près de vingt ans. En connaisseur et conseiller hors pair (il sélectionne notamment les vins servis à bord des TGV), il nous livre ses coups de cœur pour l'été qui débute, et ce pour toutes les couleurs de vins. Voici ses recommandations résumées ci-dessous :

Les Rosés, les rois de l'été

  • Un Côte de Provence rosé : « frais, gourmand, pulpeux et charnu », ils sont à « savourer avec la simplicité d’un poisson blanc grillé agrémenté d’une tapenade ». À déguster les pieds dans l'eau, les doigts de pied en éventail !
  • Un Beaujolais rosé : plus inattendu, il sera « friand et souple grâce au gamay aux notes de petits fruits rouges poivrés » et se révèle idéal en accord avec « une salade de fraises rehaussées d’un tour de poivre du moulin ».

Les Blancs, les outsiders

  • Les vins de Savoie, « souples et amples », parfaits pour accompagner des « langoustines mayonnaises » avec leurs notes de fruits blancs et jaunes.
  • Un Cour-Cheverny (Moulinsart, comme dans Tintin !) : « un vin noble issu du cépage unique, le Romorantin ». À déguster d'urgence avec un fromage de chèvre bien affiné de la région, au cœur des Châteaux de la Loire.

Portrait du sommelier Fabrice Sommier © Valérie Semensatis

 

Les Rouges, incontournables, même pendant l'été

  • Les vins des terroirs Limouxins dans le Languedoc : « un pinot noir sudiste parfait pour les pique-nique : du fruit rouge et noir, de la fraicheur et une incroyable gourmandise ». À servir un peu frais et en accord avec quelques charcuteries locales.
  • Les vins de Collioure : un assemblage grenache syrah « à savourer avec des anchois frais ou fumés ».

Les Bulles, pour un apéro festif ou un déjeuner en famille

  • Un crémant de Bourgogne : un vin « frais et suave pour mettre en appétit » sans se ruiner.
  • Un champagne blanc de blancs, « minéral et puissant », « s’accordera avec gourmandise au poulet de Bresse rôti et poêlée de pommes rattes », grâce à ses touches de « fruits blancs et exotiques ».
      © Crédit photos : Valérie Semensatis
      No posts available.