Vous êtes ici

Mathieu Belay, Le jeudi 26 février 2015
Hôtels du mois

Le St. Petersbourg, adresse chic et intimiste à Tallinn

Récemment rénové de fond en comble, le plus ancien hôtel de Tallinn n’est peut-être pas le plus luxueux des établissements de la ville mais réussit à s’imposer comme l’une des adresses qui compte dans la capitale estonienne.
  • Atmosphère tamisée dans les couloirs du St. Petersbourg | © Hotel St. Petersbourg
    Atmosphère tamisée dans les couloirs du St. Petersbourg | © Hotel St. Petersbourg
  • L’agence britannique Andrew Martin s’est permise quelques fantaisies comme ces sièges sphériques accrochés dans l’escalier | © Hotel St. Petersbourg
    L’agence britannique Andrew Martin s’est permise quelques fantaisies comme ces sièges sphériques accrochés dans l’escalier | © Hotel St. Petersbourg
  • Le lobby est particulièrement confortable avec sa cheminée | © Hotel St. Petersbourg
    Le lobby est particulièrement confortable avec sa cheminée | © Hotel St. Petersbourg
  • L’une des Junior Suites de l’hôtel (malheureusement la photo ne rend pas hommage à la chambre )| © Hotel St. Petersbourg
    L’une des Junior Suites de l’hôtel (malheureusement la photo ne rend pas hommage à la chambre )| © Hotel St. Petersbourg

Le pitch

Héritier direct du plus ancien hôtel de la ville, l’ancien Hotel Rataskaevu, inauguré en 1850, est depuis 1999 l’Hotel St. Petersbourg. Ce boutique hotel 4-étoiles au cœur de la vieille ville de la Tallinn refait parler de lui depuis l’an dernier, date à laquelle il a été redécoré par les équipes de décorateurs de l’agence britannique Andrew Martin.

La première impression

Avec seulement 27 chambres, on s’attendait à trouver une modeste entrée et un lobby étriqué, comme souvent dans la vieille ville médiévale. En lieu et place, on découvre un espace vaste et chic digne d’un hôtel de catégorie 5-étoiles. Parquet au sol, feu de cheminée, coin salon façon lounge chic, éclairages travaillés, l’arrivée au St. Petersbourg donne immédiatement envie d’en (sa)voir plus.

Comment sont les chambres ?

Le style imaginé par Andrew Martin aurait certainement pu être plus subtil mais force est de constater que ça fonctionne plutôt bien dans l’ensemble. Ambiance lumineuse tamisée, parquet au sol (encore une fois), grand bureau, canapé et  photos contemporaines accrochées au mur donnent aux chambres un cachet résidentiel séduisant.

Le plus impressionnant restant probablement la sensation d’espace qui se dégage de ces chambres grâce à une très belle hauteur sous plafond, particulièrement  remarquable dans une ville à l’architecture médiévale.

Deux déceptions tout de même : les salles de bain, parfaitement rénovées, mais toutes petites, surtout en comparaison avec le volume de la chambre. Et le lit double qui n’excède pas les 140 centimètres de large. Dommage, on aurait préféré, a minima, un Queen.

Et le reste de l’hôtel ?

Au-delà de son lobby très agréable, le St. Petersbourg dispose d’un agréable bar (qui a également une cheminée) et de deux restaurants : l’Hermitage, une table de gastronomie russe cossue, voire un peu bling, mais malgré tout réputée pour la qualité sa cuisine, et Kuldse Notsu Kõrts, cantine estonienne authentique plus oubliable.

A noter enfin qu’un sauna est disponible mais il faut malheureusement payer pour y accéder (et le privatiser par la même occasion) après 11h du matin. Dommage.

Parquet au sol, feu de cheminée, éclairages travaillés, l’arrivée au St. Petersbourg donne immédiatement envie d’en (sa)voir plus

Ce qu’il faut retenir

Malgré un décor parfois trop chargé et quelques fautes de goût (est-ce bien raisonnable que les lits arborent des couvre-lits en fourrure synthétique grise ?), le St. Petersbourg se révèle être une jolie adresse, chic et moderne, pour découvrir la capitale estonienne avec style.

On a d’ailleurs le sentiment que l’hôtel aurait pu être un 5-étoiles réussi si les murs avaient pu être poussés pour accueillir des salles de bain à la hauteur de ses ambitions.

C’est où ?

Sur une petite placette en plein cœur de la vielle ville de Tallinn. La place de l’Hôtel de Ville est littéralement à trois minutes tout comme la cathédrale orthodoxe Alexander Nevski. Difficile de faire plus central pour découvrir la capitale estonienne.

La chambre à booker ?

Sans hésiter l’une des 5 Junior Suites, certes sensiblement plus chères mais ô combien plus vastes et plus confortables. Ces chambres sont certainement d’ailleurs parmi les plus belles de la vieille ville. Dommage que leurs salles de bain ne soient pas plus spacieuses…

Pour qui ?

Les couples à la recherche d’une adresse chic et romantique sans tomber dans le cliché de l’hôtel de charme vieillot.

Combien ça coûte ?

A partir de 106€ la nuit pour une chambre Superior (que l’on ne recommande pas) et 162€ pour l’une des très belles Junior Suites. Un bon rapport qualité-prix.

 

Le St. Petersbourg se révèle être une jolie adresse, chic et moderne, pour découvrir la capitale estonienne.

5 choses que l’on a aimées à l’Hotel St. Petersbourg

  • l’atmosphère romantique : ce n’est pas un hasard si le St. Petersbourg a été élu meilleur hôtel romantique par les utilisateurs de TripAdvisor en 2014.
  • les feux de cheminée, dans le lobby et au bar, qui apportent à l’hôtel un vrai côté chic et chaleureux.
  • la sensation d’espace dans les Junior Suites : on se croirait davantage dans un appartement bourgeois que dans un hôtel.
  • le très bon niveau d’équipement des chambres. Machine à espresso, Wi-Fi  très rapide et accessible sans mot de passe, lecteur DVD, produits de bain Gilchrist & Soames, peignoirs, chaussons, stylos… : on se croirait volontiers dans un 5-étoiles.
  • La situation ultra centrale et imbattable au cœur de la vieille ville de Tallinn.
Pratique

Hotel St. Petersbourg

A partir de 96€ la nuit en basse-saison

Rataskaevu 7
10123 Tallinn, Estonie

Tél: +372 628 65 00
Site Web : http://www.hotelstpetersbourg.com/
E-mail : stp@schlossle-hotels.com