Vous êtes ici

Mathieu Belay, Le vendredi 18 janvier 2019
Hôtels du mois

Ski : La Folie Douce ouvre son premier hôtel à Chamonix et casse les codes du genre

Événement au pied du Mont Blanc ! Dans la mythique station savoyarde de Chamonix vient d’être inauguré le premier hôtel estampillé Folie Douce. Entre ski, fête et bien-être, on a testé ce nouveau concept hôtelier, novateur et rassembleur.
  • Atmosphère cosy et décor instagrammable dans les salons du Janssen Bar © YONDER.fr
    Atmosphère cosy et décor instagrammable dans les salons du Janssen Bar © YONDER.fr
  • La Folie Douce Hôtel Chamonix occupe 3 bâtiments historiques de la station, un ancien palace des années 1900 © DR
    La Folie Douce Hôtel Chamonix occupe 3 bâtiments historiques de la station, un ancien palace des années 1900 © DR
  • Le staff de l'hôtel aux couleurs de La Folie Douce © MC-Pix
    Le staff de l'hôtel aux couleurs de La Folie Douce © MC-Pix
  • Décor contemporain et confortable dans les salons du Janssen Bar © YONDER.fr
    Décor contemporain et confortable dans les salons du Janssen Bar © YONDER.fr
  • Les shows et performances (ici un danseur aérien en action) constituent l'ADN de La Folie Douce © MC-Pix
    Les shows et performances (ici un danseur aérien en action) constituent l'ADN de La Folie Douce © MC-Pix
  • Détails de décoration dans le hall central de l'hôtel © JE FILMS
    Détails de décoration dans le hall central de l'hôtel © JE FILMS
  • L'hôtel dispose de son propre club au décor léché © MC-Pix
    L'hôtel dispose de son propre club au décor léché © MC-Pix
  • Coin salon au Feel God Club, le vaste espace dédié au bien-être © DR
    Coin salon au Feel God Club, le vaste espace dédié au bien-être © DR
  • À l'intérieur d'une chambre Premium double © DR
    À l'intérieur d'une chambre Premium double © DR
  • L'hôtel dispose d'un Kids' Palace, accueillant les enfants de 4 à 12 ans © DR
    L'hôtel dispose d'un Kids' Palace, accueillant les enfants de 4 à 12 ans © DR
Ici, au pied du Mont-Blanc, le premier hôtel estampillé Folie Douce se veut hybride, à mi-chemin entre l'auberge de jeunesse nouvelle génération et l'hôtel 2.0 pour Millenials en quête de coolitude.

Le pitch : la Folie Douce et Les Hôtels (très) Particuliers s’associent et ouvrent leur premier hôtel à Chamonix

Événement dans l’univers conservateur et tradi de l’hôtellerie de montagne ! Des restaurants d’altitude festifs à l’hôtellerie nouvelle génération, c’est le pari relevé par Luc Reversade, créateur du concept Folie Douce en 1981 à Val d’Isère. Après avoir conquis toutes les Alpes françaises, de Val Thorens à Saint-Gervais-Megève en passant par Méribel-Courchevel ou l’Alpe d’Huez, le voici associé à Guillaume Multrier, et son groupe Les Hôtels (très) Particuliers. Ensemble, ils ambitionnent de réinventer l’hébergement au ski à travers un concept novateur et rassembleur.

  • Bienvenue à La Folie Douce Hôtel Chamonix © YONDER.fr
  • Le décor, ici au Janssen Bar, joue la carte du contraste entre le brut et les belles matières © YONDER.fr

 

C’est à Chamonix-Mont-Blanc, dans l’ancien palace Belle Époque Le Savoy (occupé du milieu des années 1970 jusqu’en 2017 par le Club Med) que le duo fait ses débuts. Ici, au pied du Mont-Blanc, le premier hôtel estampillé Folie Douce se veut hybride, à mi-chemin entre l'auberge de jeunesse nouvelle génération et l'hôtel 2.0 pour Millenials en quête de coolitude. Aux chambres Premium (niveau 4*) s’ajoutent donc des chambres Access (niveau 3*, de 2 à 6 personnes, conçues pour voyager en duo, en famille comme en tribu). Ou encore des espaces Hostel réservables au lit (superposé), pour une capacité totale d'environ 700 lits.

Mais surtout, le lieu entend faire la différence grâce à son habile mélange de convivialité (pas moins de cinq bar et restaurants dont l’emblématique Fruitière), de fête (Après-Ski entre clubbing et cabaret chaque jour à partir de 16h) et d’activités (ski évidemment mais aussi yoga, spa, club pour les enfants, etc.). On vous explique tout.

  • La fête, et notamment les shows et performances live, rythme le quotidien de l’hôtel © DR

Réservez cet hôtel gratuitement et immédiatement en ligne !

« La prochaine génération d’hôtels doit proposer tout ce que l’on a envie de faire dans la journée » explique Guillaume Multrier.

 

Comment est l’hôtel ?

Impossible de ne pas être impressionné en découvrant la manière dont l’hôtel s’est approprié les lieux. Utilisant au maximum les espaces XXL de l’ancien palace, La Folie Douce Hôtel Chamonix surprend d’abord par l’ampleur de ses parties commune. Au centre de l’édifice, un bar majestueux coiffé d’un vaste miroir au donne le ton. À gauche, on retrouve la Petite Cuisine, néo-cantine avec sa grande cuisine ouverte et ses shows nocturnes. À droite, les salons du Janssen Bar sont aussi confortables qu’instagrammables. Baigné de lumière naturelle, le décor imaginé par un studio interne surfe sur les tendances, mélangeant allégrement brut (béton, bois) et belles matières (laiton, velours, cuir). Le résultat a indéniablement de l’allure.

Un peu plus loin ? Deux autres restaurants. L’emblématique Fruitière est le restaurant signature de l’hôtel avec son cadre chaleureux et sa carte bistronomique bien ficelée. À côté, le Mayen, entièrement dédié aux spécialités savoyardes attend les inconditionnels de fromage fondu.
 

  • L’hôtel, au pied des pistes, est situé à quelques minutes de marche du centre de Chamonix © YONDER.fr

 

Bien plus qu’un hôtel où dormir…

Et ce n’est pas tout ! En fin connaisseur du marketing et des consommateurs d'ajourd'hui, Guillaume Multrier, l'ex fondateur de Webedia (maison-mère d'Allociné, Jeuxvideo.com, etc.), aujourd’hui reconverti dans l’hôtellerie précise sa vision. « La prochaine génération d’hôtels doit proposer tout ce que l’on a envie de faire dans la journée ».

Ce qui explique la multitude de services offerts par l’hôtel, du Kids' Palace qui accueille les petits de 4 à 12 ans à l’espace bien-être, le Feel God Club (fitness, spa avec soins signatures, piscine extérieure chauffée à 30°, studio de yoga infrarouge en partenariat avec le spécialiste parisien YUJ) en passant par son « après-ski » en mode teuf, entre clubbing spectaculaire (plus proche de l’Ushuaïa à Ibiza que de la scène berlinoise) et performances live (chanteuses, danseurs, musiciens, acrobates…) chaque jour de 16h à 20h. De quoi faire plaisir à tout le monde.

  • Vue sur l'hôtel depuis le bâtiment Brévent © YONDER.fr
  • Vue sur la piscine et Chamonix depuis la chambre B-106 © YONDER.fr

 

Testées par nos soins, les chambres Premium conjuguent habilement confort et modernité.

 

Et les chambres ?

Rappelons-le, le concept même de l’établissement est de faire cohabiter sous un même toit des clientèles très différentes. Aux 141 chambres Premium (niveau 4*) s’ajoutent donc 109 chambres dites "Access" (niveau 3*, de 2 à 6 personnes, conçues pour voyager en duo, en famille comme en tribu). Les espaces Hostel, réservables au lit (superposé) comme dans une auberge de jeunesse traditionnelle, complètent le tableau.

Testées par nos soins, les chambres Premium (doubles, triples ou suites familiales avec salon séparé) conjuguent habilement confort (super literie, plaids, porte serviette chauffant, produits d’accueil Maison Margiela) et modernité (prises – électriques ou USB - omniprésentes, Wi-Fi très rapide, fresques graphiques, salle de bain vitrée). Montagne oblige, l’ambiance reste chaleureuse grâce au bois à la palette de couleurs chaudes. On ne s’en plaindra pas.

  • Les numéros des chambres sont inscrits sur des skis © JE-FILMS
  • Détails de décoration dans une chambre Premium © YONDER.fr

 

La clientèle, internationale à 80% ou française, qui se presse pour découvrir l’hôtel depuis son inauguration valide déjà l’attractivité du concept.

 

Ce qu’il faut retenir

Défi relevé avec succès pour le premier hôtel signé Folie Douce, premier jalon d’un développement d’envergure dans les Alpes (des ouvertures à Samoëns et Serre-Chevallier sont déjà sur les rails) ? C’est encore trop tôt pour le dire, l’hôtel est ouvert depuis moins d’un moins, mais cela semble très bien parti !

La clientèle, internationale à 80% ou française, qui se presse pour découvrir l’hôtel depuis son inauguration valide déjà l’attractivité du concept. Notre passage sur place nous a permis de constater que sa réalisation était à la hauteur des attentes suscitées par le projet.
 

Ce qui fait la différence ?

  • Le savoir-faire "Folie Douce" pour mettre le feu, sur sa terrasse extérieure, dans son nightclub (qui fonctionne en l’occurrence en mode day-clubbing) ou dans son restaurant La Petite Cantine. Grosse ambiance assurée pour les amateurs du genre.
  • Le rapport qualité-prix : c’est l’un des points forts de l’hôtel. L’hébergement seul, mais aussi le petit-déjeuner ou la demi-pension de la Petite Cantine, offrent des tarifs très compétitifs pour la montagne.
  • Les salons du Janssen Bar, l'espace le plus agréable de l'hôtel © YONDER.fr
  • Les salons du Janssen Bar, l'espace le plus agréable de l'hôtel © YONDER.fr

 

 

Bon à savoir ?

Au pied des pistes du Brévent, La Folie Douce Hôtel Chamonix est donc un hôtel ski aux pieds. Et tout a été pensé pour faciliter la vie des passionnés de glisse :

  • Navettes gratuites pour rejoindre les autres stations de la vallée.
  • École de ski, la Folie Ride Team, créée par l’hôtel (une première en France) avec l’ESF et 12 de ses moniteurs.
  • Mountain Proshop en partenariat avec la marque de skis chamoniarde Black Crows, spécialiste du freeride.
  • Tarif négocié pour accéder à tous les domaines de Chamonix (LAFOLIEPASS) : 40€ (préachat), 48 € (achat sur place) pour un adulte.
  • Consignes pour ranger ses skis.
     

La chambre à booker ?

Une chambre Premium évidemment ! Si vous souhaitez avoir plus d’espace, y compris en voyageant à deux, optez pour une Chambre Premium 2+1 (comme la B106 qui donne accès au balcon surplombant la montagne) : a minima 26m² garantis.

  • Chambre Premium 2+1 © DR

 

Dommage ?

Encore quelques réglages avant que tout ne soit au top : une tablette dans la cabine de douche serait, par exemple, la bienvenue pour poser ses flacons. Côté service, le staff semble parfois dépassé par le succès et l’affluence, en particulier du côté du bar. Tous ces petits soucis devraient être réglés dans les semaines à venir.

  • Table avec vue à La Petite Cuisine © YONDER.fr
  • Des lustres monumentaux évoquent la riche histoire de l'ancien palace © YONDER.fr

 

 

5 choses que l’on a aimées à la Folie Douce Hôtels Chamonix

  • Les parties communes (bar, restaurants, club…) qui tirent le meilleur de l’espace laissé vacants par le Club Med : l’aménagement de l’espace est astucieux, l’esthétique léchée.
  • L’esprit festif et convivial : si l’on peut faire la fête à l’hôtel, il n’y a rien d’obligatoire, chacun fait ce qu’il veut !
  • Les chambres Premium : confortables, fonctionnelles et abordables.
  • L’offre de restauration solide : de la pizza au pied des pistes à la jolie assiette bistronomique de la Fruitière en passant par les classiques savoyards.
  • La situation stratégique, au pied des pistes du Brévent et à cinq minutes à pied du cœur de Chamonix.
     

Combien ça coûte ?

À partir de 129€ la nuit en chambre Premium double. Un tarif imbattable pour la montagne compte tenu du standing et des services proposés .

Réservez cet hôtel gratuitement et immédiatement en ligne !

Pratique

 

La Folie Douce Hôtels Chamonix

250 chambres et suites dont 141 chambres Premium
À partir de 59€ la nuit en chambre Access, 129€ la nuit en chambre Premium.

191 Avenue du Savoy
74400 Chamonix-Mont-Blanc

Tél : +33(0)4 50 55 10 00
Site Web officiel de La Folie Douce Hôtels