Vous êtes ici

Liana, Le lundi 01 juin 2015
Hôtels du mois

Mama Shelter Marseille : le chez-soi rêvé des voyageurs contemporains

De Paris à Istanbul, bientôt à Los Angeles et depuis quelques années, à Marseille bien entendu, Mama Shelter a pris le pari de proposer des hôtels atypiques, ressemblant à l’appart entre potes que l’on a toujours voulu avoir, l’intimité privilégiée, l’ultra-confort et le design de Starck en plus.
  • Le restaurant du Mama ©Mama Shelter
    Le restaurant du Mama ©Mama Shelter
  • Le fameux baby-foot rose ©Mama Shelter
    Le fameux baby-foot rose ©Mama Shelter
  • Le restaurant du Mama ©Mama Shelter
    Le restaurant du Mama ©Mama Shelter
Dans cette histoire, à l'origine il n’y a que des hommes : tous différents et ayant pour désir de créer des lieux qui leur ressemblent : un peu fous, patchworkés, urbains, mais surtout des lieux qui vous chouchoutent.

Le pitch

Mama Shelter a acquis en l'espace de quelques années une telle notoriété qu'il n'est sûrement pas nécessaire de le pitcher, tant les différents hôtels qui composent ce nom brandé sont désormais des lieux incontournables des villes qu’ils investissent. Mais pour la forme quand même, un rapide résumé de l'histoire de Mama.

Crée par la famille Trigano (le père et ses fils) et Philippe Starck, le Mama Shelter c’est d’abord l’ambition de recevoir différemment et de créer une hôtellerie aux couleurs des villes qu'ils aiment. Une hôtellerie vivante donc, avec de sacrés accords esthétiques (merci Starck).

Dans cette histoire, à l'origine il n’y a que des hommes : tous différents et ayant le désir de créer des lieux qui leur ressemblent : un peu fous, patchworkés, urbains, mais surtout des lieux qui vous chouchoutent, qui vous aiment et qui vous couvent. Au Mama Shelter, le mot le plus important à retenir est bien Mama.

Vous êtes ici comme chez vous : petites attentions, détente, éclectisme et une page blanche : vous êtes tellement chez vous qu’il semblerait que vous pouvez aussi personnaliser le lieu et y laisser votre empreinte.

Le Mama Shelter c'est aussi un fabuleux lieu de passage, avec une idée-phare : les gens voyagent plus facilement qu'avant et plus souvent pour des courtes durées : " faisons alors en sorte que leur escapade soit la plus agréable et funky (s’ils le souhaitent) possible " en créant par exemple de l’identité : pas question de se retrouver dans un hôtel « fantôme ».  

Au Mama, il y a de la vie, tellement de vie que la plupart des Marseillais qui prennent un verre au bar du restaurant sont étonnés d'apprendre qu’il y a aussi des chambres à l’étage avec un véritable service hôtelier.

Ces Marseillais-là ne veulent plus jouer à la pétanque mais au baby-foot, ne boivent pas de pastis mais un cocktail aux accords du pays (tout de même) et veulent manger aussi bien que chez leur mère. Pari réussi au Mama. Ils traversent donc la ville pour se retrouver dans des quartiers où ils n’allaient pas avant mais qui pourtant, regorgent de bons plans ! 

Le Cours Julien à quelques stations de métro du Vieux-Port : des rues qui montent et qui descendent, sans vue sur la mer mais sur une nouvelle carte postale de Marseille, avec le Mama Shelter qui vous ouvre ses bras. Voici un lieu qui empreinte à sa ville le bruit des verres de l’apéro qui s’entrechoquent, ses couleurs vives, l’odeur du large et son énergie légendaire : chantante ! 

La première impression

La première impression est résolument neutre parce qu’on ne remarque pas forcément l'hôtel lorsque l'on arrive rue de la Loubière : un bâtiment moderne d’environ cinq étages. L’entrée est simplement signalée par des portes vitrées et une inscription discrète : Mama Shelter.

Pourtant, dès que l’on pénètre dans l’hôtel, on est pris dans un tourbillon de couleurs et d’objets : plusieurs bibliothèques avec des livres et des créations design; une longue table en bois clair, un large comptoir de réception et signe distinctif du Mama : un plafond comme un tableau d’école rempli d’écritures et de dessins colorés à la craie.

Urbain et joyeux, le Mama est bel et bien un abri qui envoie illico de très bonnes ondes. Le lieu est atypique et on a hâte de découvrir sa chambre, lorsqu'on aperçoit les prémices des autres espaces qui prennent le pas sur le lobby : le restaurant, lieu branché par excellence ou encore l'ascenceur-dictonnaire (voir plus bas).

Il n'y a pas un lieu qui soit laissé au hasard. Tous les espaces sont investis de l'esprit du Mama sans non plus que cela soit too much.

Comment sont les chambres ?

Le Mama Shelter est un hôtel qui se targue de réunir le meilleur des deux mondes : luxe, design, identité et chaleur.  De ce fait, toutes les chambres (de la plus petite de 15 mètres carrés à la suite de 45 métres carrés) ont à quelques détails près, les mêmes attributs essentiels : 

- Un lit extrêmement confortable (les mêmes qu’au Plaza Athénée !)

- Une grande propreté et un grand sens du détail.

- Du lino funky au sol.

- Une petite penderie (court-séjour-oblige).  

- Une grande fenêtre comme une baie vitrée d’où vous pourrez admirer la cité phocéenne (et sans aucun bruit merci)

- Des produits bio en guise de savons, des serviettes épaisses, un jet d’eau parfait dans la douche.

- Un bureau pour écrire des poésies ou une carte postale à sa mémé.

- Quelques magazines à dispositions.

- Une kitchenette. 

- Une grande douche à l'italienne.

- Quelques miroirs annotés de phrases chaleureuses de la Mama : " You are Georgous ! " ou encore "Welcome Home"

- Un Mac sur le mur pour : prendre des photos, accéder au Wi-Fi, surfer sur le Web

- Un parfum d'intérieur qui sent rudement bon. 

Et le reste de l’hôtel ?

Le reste de l'hôtel est tout aussi agréable, surprenant et pensé pour donner envie de rester des heures en son sein.

Il est aux couleurs de votre chambre et du lobby : funky, design et très chaleureux sans pour autant tomber dans le bricolage home-made. Vous êtes véritablement dans un hôtel mais celui-ci, a la différence de ressembler à un chez-vous-rêvé où tous les espaces sont des lieux à part.

Le restaurant est un resto de ville branché avec toujours ses écritures au plafonds, des inspirations riviera et des écrans pour prendre des photos (Mama est votre mère : elle veut vous immortaliser partout, tout le temps, car "ça-fait-des-souvenirs-tu-me-remercieras-plus-tard". 

Vous y trouverez un petit bar à cocktails mediterranéen très réputé, une déco fantastique avec des instruments et des photos un peu partout, un bar central avec des bouées pour enfants suspendues (au cas où vous avez une virée prévue dans les Calanques), des lumières douces et pop qui viennent éclairer les rayures sur les chaises, des baby-foot, une scène pour le musicien qui vient vous aider à danser et OH Magique ! une piscine interieure-extérieure où flottent des canards pour vous donner un air de vacances sur la côte même en plein hiver.

Il n'y a pas un lieu qui ne soit laissé au hasard. Tous les espaces sont investis de l'esprit du Mama sans non plus que cela soit too much. Les couloirs, lieux mythiques des hôtels ont la chance d'être des espaces intermédiaires originaux : blancs, noirs et gris, vous n’avez qu’à suivre les écritures au sol pour vous diriger facilement vers votre chambre.

L’ascenceur n'est pas en reste, tandis que vous montez ou descendez, vous pouvez vous cultiver : un dictionnaire est inscrit sur les murs afin de vous acclimater au mieux à l'argot marseillais : plutôt pratique.

Assez central et assez excentré pour vous permettre de découvrir un autre Marseille, plus inédit, plus authentique et surprenant.

Ce qu’il faut retenir

Un lieu idéal pour les courts séjours, afin de ne jamais céder au glauque que l’on peut parfois ressentir dans les chambres d’hôtels anonymes. 

Tout est parfait au Mama Shelter, du premier bonjour au dernier sourire :  il n’y a pas un faux-pas, certainement parce que cela ressemble à un chez-soi plus fantasque, sans fioritures mais avec une bonne touche de dérision et de goût grâce à Philippe Starck. On est chez Mama parfois mieux que chez sa mère (éviter de lui dire)

L'info en plus qui fait la différence

Du 15 juin au 15 septembre 2015 la Mama Beach ouvre ses portes ! La plage privée de l'hôtel à 10 minutes de voiture.

En réservant une chambre à 119 € / la nuit, vous avez aussi le droit à un transat et un parasol rien que pour vous sur la plage du Mama. La Mama Beach est bien sûr dans le même esprit que l'hôtel : tables de pique-nique, baby-foot ou tables de ping-pong, et si vous avez envie de faire la fête : tous les jeudis soirs et quatre vendredis par mois jusqu'à minuit, la Mama Beach vous reçoit. 

C’est où ?

Le Mama Shelter se situe dans le 6 ème arrondissement de Marseille, à côté de Cours Julien, un quartier d'artistes, festif et tendance bobo, appelé aussi La Plaine.

L'hôtel est bien desservi (arrêt Castellane ou Baille) : sur la ligne 1 et 2, vous êtes à deux stations du Vieux-Port et à quatre de la Gare Saint Charles. Assez central et assez excentré pour vous permettre de découvrir un autre Marseille, plus inédit, plus authentique et surprenant.

La chambre à booker ?

La chambre à booker serait la chambre 318. 

Parce qu’elle est Deluxe, elle a l'avantage d'être très spacieuse, de plus elle est en angle : elle a deux très grandes fenêtres et est extrêmement lumineuse. La 318 se situe dans une gamme de prix intermédiaire, ce n’est pas le plus petit prix mais l’espace à gagner est important. 

Idéale, si vous restez plus d'une nuit. 

Pour qui ?

Le Mama Shelter est l'hôtel-rêvé pour tous les amoureux des week-ends dans différentes villes voulant "voir du pays" même en restant à l'hôtel; pour les business(wo)men qui veulent décompresser entre deux rendez-vous et voir des gens en jean le soir ; pour les familles qui veulent un lieu aussi ludique pour eux que pour leurs enfants. Pour tout le monde en fait.

Combien ça coûte ?

En réservant bien à l'avance : à partir de 79 € / la nuit pour la plus petite chambre (environ 15 mètre carrés), si vous voulez de l'espace, le prix se situe autour de 130 € / la nuit. 

10 choses que l’on a aimées

- Le confort et la personnalisation des chambres.

- L’esprit funky mais pas too much de l’hôtel.

- Le design de Starck.

- Le petit déjeuner fastueux (pain perdu, baguette succulente, chocolat chaud onctueux...)

- La restauration en règle générale : tout est simple, tout est bon, tout peut être partagé. Les assiettes sont copieuses et le Mama connaît le goût de ses clients : des salades méditerranéennes des aubergines grillées, des couteaux, une burrata fondante et exquise ou des desserts incroyables (le mille-feuille ou le moelleux au chocolat avec un cœur fondant au carambar).

- Les cocktails originaux qui font l'identité de la maison (on recommande : Mint Julep ou Hemingway Special).

- La vue sur la piscine au restaurant.

- Les photos de tous les voyageurs.

- Le service irréprochable : le personnel est à l'écoute et toujours de bonne humeur.

- La situation de l’hôtel, dans un quartier en pleine mutation.

 

Pratique

Mama Shelter Marseille

A partir de 79 € la nuit

64 Rue de La Loubière
13006 Marseille France

Tel : +33 (0)4 84 35 20 00 

Site Web : mamashelter.com

No posts available.