Vous êtes ici

La rédaction Yonder, Le lundi 14 mars 2016
En partenariat avec Visiter la flandre !
Sponsorisé

Est-ce que les bières belges sont les meilleures du monde ?

En Belgique, impossible d’échapper aux bières tant elles sont incontournables. Mais est-ce que la réputation solide de ces bières est méritée ? On fait le tour de la question pour répondre à la question qui tue : les bières belges sont-elles les meilleures du monde ?
  • Les bièges belges se dégustent dans des verres différents, adaptés pour exalter leurs saveurs © www.milo-profi.be
    Les bièges belges se dégustent dans des verres différents, adaptés pour exalter leurs saveurs © www.milo-profi.be
L'eau n'étant pas toujours potable, les moines étaient autorisés à boire des quantités limitées de la boisson qu’ils fabriquaient !

« Des bienfaits du ciel et de la terre, par la grâce de Saint Arnould et le savoir des hommes, est née cette boisson divine : la bière ». Cette inscription gravée sur le fronton de la Maison des Brasseurs sur la Grand-Place de Bruxelles montre une chose : on ne badine pas avec la bière en Belgique !

Mais alors qu’en est-il vraiment ? Pourquoi les bières belges ont-elles si bonne réputation avec en ligne de mire, une question cruciale, est-ce que les bières belges sont réellement les meilleures du monde ?

Mais avant d’y répondre, intéressons-nous à l’histoire du breuvage et ses particularités avant de jeter un œil à quelques chiffres marquants en la matière.
 

#1. La Belgique et la bière, une longue histoire d’amour

Il était une fois des moines qui fabriquaient de la bière. À l’époque – le Moyen-âge – les abbayes étaient des centres de connaissance sur l’agriculture et certains métiers artisanaux, dont l’art brassicole. L’eau n’étant alors pas toujours propre à la consommation, les religieux étaient autorisés à boire des quantités limitées de la boisson qu’ils fabriquaient !

Au fil des siècles, la technique de fabrication s’améliore. Au 11ème siècle – il y a près de 1 000 ans - l’abbaye bénédictine d’Affligem joue un rôle essentiel dans l’introduction de la culture du houblon en Flandre. En 1364, c’est par un décret (« novus Modus Fermentandi Cerevisiam ») que le Saint-Empire romain impose l’usage du houblon aux brasseurs.
 

Bière belge - Historique

 

Les siècles suivants marquent l’apogée de la bière belge – les inventions de bières d’orge, brunes, blanches ou mises en cellier, les exportations au-delà des frontières jusqu’au démantèlement des brasseries d’abbaye à la fin du XVIIIème siècle puis la concurrence de la révolutionnaire Pils tchèque, plus claire, au milieu du XIXème.

Il faudra finalement attendre la fin des années 1960 pour que la bière belge revienne sur le devant de la scène grâce au gourou britannique de la bière Michael Jackson (non, pas celui de Billie Jean !).

La fin du XXème siècle et le début des années 2000 achève le retour en grâce des bières du Plat Pays : réouverture de brasseries fermées, création de micro-brasseries artisanales travaillant sur des breuvages uniques, émergence d’une génération de passionnés qui prend la tradition brassicole très au sérieux.

Un mouvement qui n’est d’ailleurs pas exclusivement belge puisqu’on assiste dans le même temps à un engouement international pour les bières artisanales et les créations « maison », de Brooklyn à Berlin, d’Amsterdam à Paris !

Réservez cet hôtel gratuitement et immédiatement en ligne !

Boire une bonne bière et faire une bonne action par la même occasion : plutôt cool, non ?

#2. Tout savoir sur les différentes bières belges

On pourrait quasiment écrire un livre sur le sujet mais ce n’est pas l’objet ici. Essayons de dresser un panorama complet sans rentrer dans des détails barbants !

01. Les bières à basse fermentation

Peu alcoolisées (entre 4,5 et 5,5%), elles sont réputées désaltérantes comme les Stella Artois, Primus, Romy, Bavik, Vedett, etc. On les trouve partout.

02. Les bières à haute fermentation

Plus fortes, plus goûtues, elles font la réputation de la Belgique et de la Flandre auprès des amateurs de bières.

On en distingue un grand nombre. Nos préférées ce sont les fameuses trappistes (Westmalle, Westvleteren, Achel, Chimay, Orval et Rochefort) encore produites par des moines ou sous leur supervision qui, notons-le, ne doivent pas en tirer de bénéfices. Le surplus des ventes est ainsi reversé à des associations de bienfaisance. Boire une bonne bière et faire une bonne action par la même occasion : plutôt cool, non ?

  • Bières trappistes © www.milo-profil.be
  • Bières trappistes © www.milo-profil.be

 

La microflore la plus adaptée pour cette fermentation en plein air se trouve dans au sud-ouest de Bruxelles, c’est dire si ces bières sont spécifiques !

Mais les bières de trappistes ne sont pas les seules à rentrer dans cette catégorie très diverse dans laquelle on retrouve également :

  • les bières d’abbaye, une appellation générique plutôt qu’un type de bière spécifique. Elles peuvent faire référence à une abbaye existante ou dissoute comme dans le cas de Grimbergen, Affligem, Tongerlo, Sint-Bernardus ou Bornem…
     
  • les bières blanches ou bières de froment (ex. Hoegaarden, Vedett White, Mater Witbier, etc.) au goût rafraîchissant (on y trouve souvent de la coriandre et des écorces d’orange)
     
  • les blondes (ex. Maneblusser, Smiske Nature-Ale, Augustijn Blond, etc.). et les blondes fortes (de 7 à 11%, ex. Duvel, Hapkin, Omer, Gentse Strop, etc.) à la mousse abondante
     
  • les Triple (de 7 à 9%, ex. Triple Karmeliet, Triple de Bruges, etc.), à la robe plus dorée et au goût parfois légèrement épicé.
     
  • les brunes ou bières foncées : sucrées au goût de réglisse, de sucre candi, de raisin et présentant parfois une fin de bouche légèrement brulée (ex. Witkap Pater, Pater Lieven Bruin, etc.). Elles ont leur variante forte (8 à 13%) comme la mythique Gouden Carolus.
     

La bière Gouden Carolus

 

  • la spéciale belge, ambrée et maltée créée au début du XXème en réaction aux pils allemandes et bières britanniques, extrêmement populaires à l’époque (ex. la bolleke De Koninck, Palm, Special De Ryck, Tonneke, etc.).
     
  • la bière brut (11-11,5%) vieillie en bouteilles de 75cl que l’on tourne régulièrement d’un quart de tour, à la manière d'un champagne.

Mais aussi les Stout, les IPA (India Pale Ale) ou les Barley Wine d’inspiration anglo-saxonne.
 

03. Les bières à fermentation spontanée et bières à fermentation mixte

Ce sont quant à elle des bières typiquement belges destinées à un public de connaisseurs. La fermentation spontanée, se fait sans levure. À la place, le moût houblonné est exposé à l’air extérieur frais. Et on dit que la microflore la plus adaptée pour cette fermentation en plein air se trouve dans au sud-ouest de Bruxelles, c’est dire si ces bières sont spécifiques !

La kriek et la vieille kriek, fruitée, exaltant un goût de griottes (ex. Mort Subite, Boon, Lindemans, Timmermans, De Troch, Cantillon, Drie Fonteinen, De Cam, etc.) est la plus connue des bières à fermentation spontanée et bénéficie d’une appellation contrôlée tout comme la vieille gueuze. Le lambic, la gueuze ou le faro, plus rares, sont fabriquées suivant la même méthode.

La Versnijbier, la Vlaams Bruin (Brune Flamande), la « Oud Bruin » et la bière flamande rouge-brun, bières typiquement flamandes, sont obtenues par un assemblage de des bières à fermentation spontanée avec des bières à haute et basse fermentation.
 

Voilà, si vous êtes arrivés au bout de ce paragraphe, vous ne pourrez plus dire que vous ne saviez pas quoi commander en arrivant dans un bar à bières !

Au total, ce ne sont pas moins de douze bières belges qui figurent dans le top 100 des meilleures bières du monde.

#3. Le saviez-vous ? Les chiffres clés au sujet de la bière belge

 

  • Bières belges - Faits et chiffres clés

 

#4. La question à la réponse que tout le monde se pose : les bières belges sont-elles les meilleures du monde ?

Soyons clairs. Il n’y a pas de réponse évidente à cette question. Est-ce que les vins français sont les meilleurs du monde ? Les vignerons bordelais ou bourguignons vous diront oui sans détour. Mais tout le monde – les Italiens les premiers -  ne sera pas du même avis, loin s’en faut.

En matière de bière, un ensemble d’indices sérieux et concordants semblent pourtant indiquer que les bières du Plat Pays sont parmi les meilleures du monde.

Les World Beer Awards, l’une des références quand il s’agit de classer les bières, consacrent chaque année nombre de références belges dans leurs différentes catégories de récompenses. Tout comme le site RateBeer.com, alimenté par des fins connaisseurs du sujet qui sacre la bière trappiste – encore produite de manière artisanale par des moines - Westvleteren XII comme la meilleure bière du monde avec un score maximal de 100 sur 100.
 

La bière trappiste Westvleteren 12 (XII), la meilleure du monde selon le site RateBeer.com

 

Et ce n’est pas tout : au total, ce ne sont pas moins de douze bières belges qui figurent dans le top 100 des meilleures bières du monde. Et huit d'entre elles viennent d'une seule province, la Flandre occidentale !

On ne peut pas affirmer avec certitude que les bières belges sont les meilleures du monde sans mais elles figurent en tout cas en bonne place dans le cœur des plus fins connaisseurs. Et on vous promet une chose : avec plus de 700 variétés et 1 500 marques, vous êtes certain de trouver la bière de vos rêves !

Chaque bière – ou presque – dispose de son propre verre de dégustation, parfaitement adapté à faire ressortir les saveurs du breuvage.

#5. Mais alors pourquoi les bières belges sont-elles si bonnes ?

Beaucoup de facteurs jouent en faveur des bières belges :

  • le savoir-faire séculaire évidemment : une tradition transmise de génération en génération, au fil des siècles, par les moines trappistes et les brasseurs spécialistes.
     
  • La diversité des bières brassées dont certaines sont uniques et introuvables ailleurs qu’en Belgique : les trappistes et bières d’abbaye, les lambic (gueuze, faro, kriek), les bières de couleur brune rougeâtre, les « belges spéciales », la « bière brut », et les bières fruitées mûries en fut...
     
  • Chaque bière – ou presque – dispose de son propre verre de dégustation, parfaitement adapté à faire ressortir les saveurs du breuvage. Là encore, il s’agit d’une particularité belge.
     
  • La cuisine à base de bière : dans les carbonades flamandes comme dans d’autres plats, la bière jour un rôle primordial. Outre-Quiévrain, la bière est également souvent utilisée en alternative au vin pour des accords lors de repas gastronomiques.
  • À l'intérieur de la brasserie Het Anker à Malines © www.milo-profil.be
  • C'est ici que l'on produit la mythique Gouden Carolus © www.milo-profil.be
  • Installations ultra modernes dans la brasserie Rodenbach à Roulers © www.milo-profil.be
  • Installations ultra modernes dans la brasserie Rodenbach à Roulers © www.milo-profil.be
Avec 75,000 visiteurs chaque année en septembre, le Belgian Beer Weekend c’est le plus grand rassemblent annuel dédié à la bière.

Bonus : 10 spots en Flandre et à Bruxelles où déguster de bonnes bières

Après le temps de l’apprentissage vient celui de la dégustation.  Si l’on dénombre en Belgique plus de 50,000 débits d’alcool servant de la bière à leurs clients, du simple bistrot au restaurant gastronomique, on liste pour vous 10 des meilleures adresses pour déguster les meilleures des bières belges.
 

Dans les brasseries et musées

  • Carte des brasseries et musées de la bière en Flandre
  • Carte des brasseries et musées de la bière en Flandre - Légende

 


Avec plus d’une dizaine de musées consacrés à la bière et près de 75 brasseries visitables, il n’y a pas besoin d’aller au bar pour déguster les bonnes bières belges ! Parmi les adresses incontournables en la matière, nous recommandons tout particulièrement :

01. Le Centre d’expérience De Koninck (Anvers)

Ouvert depuis l’été 2015, la légendaire brasserie De Koninck a ouvert un centre ultra moderne de découverte de la bière qui permet de se plonger corps et âme dans  l’univers de la bière – la Bolleke, une bière « spéciale belge » à travers un parcours interactif sans oublier l’incontournable dégustation de fin de visite.

À ne pas manquer : l’appariement bières-fromages grâce au partenariat avec les maîtres fromagers Michel Van Tricht et fils, élus par le Wall Street Journal « meilleurs affineurs d’Europe ».
 

Centre d’expérience de la bière De Koninck à Gand © Visit Antwerpen

 

02. Brasserie Rodenbach (Roeselare / Roulers)

La visite de cette brasserie historique permet de suivre la totalité du procédé́ brassicole, de A à Z. La récente salle de brassage vitrée permet de voir les installations depuis la cour. Et comme chez De Koninck, Rodenbach a misé sur le multimédia pour favoriser l’immersion des visiteurs dans son univers. Une visite recommandée.
 

Brasserie Rodenbach à Roulers © www.milo-profil.be


 

03. Brasserie Mort Subite (Kobbegem, près de Bruxelles)

Brassée dans le village pittoresque de Kobbegem (près de Bruxelles) depuis 1604, la Mort Subite est produite dans cette brasserie établie à la fin du 17ème siècle par Joris Van Hasselt. Idéal pour découvrir cette bière à fermentation spontanée typiquement belge.
 

04. Brasserie Het Anker (Malines)

Le « Anker », à Malines, est l’une des plus anciennes brasseries du pays. Elle est principalement connue pour la Gouden Carolus Classic, une bière brune de renommée internationale, qui doit son succès à l’authenticité́ du processus de brassage, fondé sur d’anciennes recettes et herbes. C’est LA brasserie à visiter à Malines.
 

Pendant les festivals

05. Le Belgian Beer Weekend (Bruxelles)

Avec 75,000 visiteurs, c’est le plus grand rassemblent annuel dédié à la bière. Rendez-vous en septembre sur la Grand-Place bruxelloise et dans les rues autour de la Bourse, où il sera possible de déguster bières blondes, blanches, ambrées, fruitées et fortes.
 

Le Belgian Beer Weekend sur la Grand-Place à Bruxelles © Lander Loeckx

 

06. Les autres festivals

Dans le cœur historique de Bruges en février, à Leuven en avril au cours de dîners évènementiels centrés autour de la bière puis toujours à Leuven fin avril à l’occasion du Zythos Beer Festival, à Anvers en juin lors du Beer Passion Weekend ou en août lors de la fête de la « Bolleke », les occasions de célébrer la bière dans les rues des villes belges ne manquent pas !
 

Dans les bars

07. Sur l’Oude Markt de Leuven

Surnommé « le plus long comptoir du monde », la Place du Vieux Marché de Leuven aligne les cafés et les bars où une foule s’amasse chaque soir pour déguster les fameuses bières locales. La cité estudiantine raffole de la bière. On adore quant à nous l’ambiance authentiquement belge qui règne ici. Décontraction assurée et fin de soirée difficile en perspective.
 

08. In de Verzekering tegen de Grote Dorst (Eizeringen, près de Bruxelles)

C’est le lieu le plus atypique de cette sélection. In de Verzekering tegen de Grote Dorst, littéralement « Dans l’Assurance contre la Grande Soif » est un café historique de la commune d’Eizeringen et le seul à être encore ouvert dans le village. Mais attention, ce bistrot à l’ancienne n’ouvre que 3 heures par semaine, le dimanche matin à l’heure de la messe et pendant les enterrements ! On y trouve l’une des plus belles sélections de lambic, gueuzes et kriek du pays. Les aficionados des bières à fermentation spontanée en ont fait un lieu de pèlerinage unique au monde.
 

Dans les restaurants

09. De Heeren van Liedekercke (Denderleeuw, entre Bruxelles et Gand)

Fait notable, De Heeren van Liedekercke a reçu le titre de « meilleur Restaurant à Bière du Monde » en 2013 ! Le lieu sert des plats originaux à base de bière, mettant en évidence la saveur caractéristique que seule la bière peut apporter à une assiette. Avec plus de 400 références différentes, toutes belges, sa cave à elle-seule vaut le détour.
 

10. Nüetnigenough (Bruxelles)

Café ou restaurant, on ne sait pas très bien comment classer cette adresse bruxelloise plébiscitée par les amateurs de bières. On vient tant pour sa carte qui met à l’honneur la gueuze et le lambic (l’une des plus belles cartes de bières de restaurant d’après les meilleurs connaisseurs) que pour son atmosphère authentique. Des serveurs passionnés, des bons petits plats typiquement belges (oiseaux sans tête, râble de lièvre, carbonnades...) et des bières confidentielles par dizaines : la clé du succès pour ce lieu qui ne désemplit jamais.

 

Découvez tous nos articles sur la Flandre et Gand dans notre dossier spécial...
 

... ou réserver votre week-end sur place avec Weekendesk !

 

L'ABUS D'ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ.

Réservez cet hôtel gratuitement et immédiatement en ligne !