Vous êtes ici

Mathieu Belay, Le mardi 18 avril 2017
72 heures à...

72 heures à Bordeaux : les meilleures adresses pour un weekend entre ville et vignobles

Bordeaux, destination touristique de classe mondiale ? Sans aucun doute ! Pour la découvrir, nous vous offrons une sélection du meilleur des adresses et expériences de la ville et de ses vignobles pour un city break chic et épicurien.
  • Bordeaux et son célèbre
    Bordeaux et son célèbre "Miroir d'eau", le plus grand du monde (3 450 m2) face à la place de la Bourse, entre le quai de la Douane et le quai Louis XVIII © Bordeaux Tourisme
  • La Cité du Vin, un incontournable de toute visite à Bordeaux depuis son inauguration au printemps 2016 © Cité du Vin
    La Cité du Vin, un incontournable de toute visite à Bordeaux depuis son inauguration au printemps 2016 © Cité du Vin
  • Le légendaire Château d'Yquem, dans la région de Sauternes, légèrement voilé par la brume matinale © YONDER.fr
    Le légendaire Château d'Yquem, dans la région de Sauternes, légèrement voilé par la brume matinale © YONDER.fr
  • L'écosystème DARWIN, haut lieu du Bordeaux cool, branché et alternatif © YONDER.fr
    L'écosystème DARWIN, haut lieu du Bordeaux cool, branché et alternatif © YONDER.fr
Décor élégante, atmosphère intimiste et vues sur les vignes au Château Le Pape.

Sans aucun doute, 2017 est l’année de Bordeaux ! Après deux classements internationaux (le Lonely Planet et le Los Angeles Times) qui ont placé la ville en tête des destinations les plus attractives de l’année, après l’inauguration très attendue de la Cité du Vin l’été dernier et en attendant l’ouverture, en juillet, de la nouvelle LGV Atlantique plaçant la Capitale de l'ancienne Guyenne à 2 heures de Paris, Bordeaux, est plus que jamais candidate à un weekend chic et épicurien. Au programme, la découverte du centre-ville, magnifiquement restauré, des adresses de haut niveau (hôtels de luxe, grandes tables gastronomiques et restaurants d’auteurs, musées, opéra), des nouveautés (la Cité du Vin), des spots tendances (l’écosystème Darwin) sans oublier les vignobles environnants, qui font la réputation de Bordeaux dans le monde entier, depuis la fin du XVIIIème siècle. Pour découvrir le meilleur de Bordeaux et de sa région, suivez le guide !
 

VENDREDI

12h – S’installer au cœur des vignes bordelaises, au Château Le Pape

Adresse testée et approuvée par YONDER – Coup de cœur de la rédaction

Faire un city break à Bordeaux... en séjournant au milieu des vignes, voilà la promesse du Château Le Pape ! Ce château historique, réaménagé en une splendide maison d’hôtes dans les vignobles de l’appellation Pessac-Léognan, est en effet situé à seulement une vingtaine de minutes du centre de Bordeaux en voiture (comptez 30€ la course avec Uber, 40 en taxi). Décor élégante, atmosphère intimiste et vues sur les vignes dans une propriété cousine du très prestigieux Château Haut-Bailly (voisin de quelques kilomètres il partage le même propriétaire), le tout sans trop s’éloigner du centre de Bordeaux, bref, un camp de base parfait !

En savoir plus sur l’établissement en lisant notre reportage consacré au Château Le Pape à Léognan.

  • Les intérieurs chics du Château Le Pape © YONDER.fr
  • La façade élégante du Château Le Pape © Château Le Pape

 

Filez directement au nord du centre pour découvrir l’atmosphère bobo / cool du quartier des Chartrons.

 

Les alternatives ?  Si, malgré nos recommandations, vous souhaitez tout de même séjourner dans le centre de la ville, trois options s’offrent alors à vous :

  1. InterContinental Bordeaux – Le Grand Hôtel (2-5 Place de la Comédie) : le cinq-étoiles de référence à Bordeaux. Situation de rêve face à l’Opéra, décor signé Jacques Garcia, restaurant gastronomique 2* par Gordon Ramsay et spa Nuxe sont au menu.

Retrouvez ici notre article complet sur l’InterContinental Bordeaux – Le Grand Hôtel. 

  1. Yndo Hotel (108 Rue Abbé de l'Épée) : 12 chambres et suites pour ce boutique-hôtel design installé dans une demeure de caractère du XIXème, à deux pas de quelques unes des adresses phares du Bordeaux contemporain comme l’excellent restaurant Garopapilles (lire plus bas à ce sujet).
  2. Mama Shelter Bordeaux (19 Rue Poquelin Molière) : l’hôtel cool, pratique, confortable et abordable par excellence. Parfait si vous prévoyez de ne passer que peu de temps à l’hôtel (ou si vous êtes fauché !).
     

13h – Déjeuner à la Table Privée du Château Haut-Bailly

Table testée et approuvée par YONDER – Coup de cœur de la rédaction

Quoi de mieux pour s'imprégner de l’atmosphère bordelaise que de s’attabler dans un château pour un déjeuner, accompagné d’une dégustation ? Pour ce faire, arrêtez-vous au Château Haut-Bailly, Grand Cru Classé de Pessac-Léognan sur la route des Graves, où la Table Privée vous accueillera pour un déjeuner de haut-vol sous la houlette du chef Jean-Charles Poinsot. L’occasion pour les amateurs et connaisseurs du Grand Cru d’y déguster leurs millésimes préférés, mis en valeur par une cuisine du marché millimétrée (du niveau d’un solide étoilé).
Poursuivez par la visite du Château pour découvrir les secrets de vinification d’un Grand Cru, depuis le vignoble et le cuvier de vinification jusqu’aux chais à barriques.

  • La Table Privée du Château Haut-Bailly © YONDER.fr


Pratique : sur réservation uniquement, à partir de 4 personnes. Menu dégustation en 4 services, incluant la dégustation de 3 millésimes du Château Haut-Bailly à 170€ par personne (inclus le cocktail d’apéritif).
 

16h - Découvrir le quartier des Chartrons et faire son shopping dans le « Marais de Bordeaux »

De retour à Bordeaux, filez directement au nord du centre pour découvrir l’atmosphère bobo / cool du quartier des Chartrons. Jusqu'aux années 1980, les quais des Chartrons étaient le cœur du négoce bordelais de vins. Le départ des négociants dans les années 1990 a amené le quartier à se renouveler de fond en comble, devenant un havre pour les métiers d’art. Ébénistes, doreurs, sculpteurs sur bois, antiquaires, brocanteurs,  galeristes y sont ainsi chez eux. Tout comme de une multitude de shops indépendants et boutiques de créateurs. On retrouve ces derniers en nombre rue Notre-Dame, artère aux allures de petit « Marais bordelais ».
 

17h – Visiter le CAPC, le musée d’art contemporain de Bordeaux

Installé depuis 1974 dans ancien entrepôt de denrées coloniales, le CAPC (centre d’arts plastiques contemporains), est, aux côtés du Centre Pompidou à Paris, l’un des lieux pionniers en France accompagnant les différents mouvements de l’art contemporain. Au programme,  architecture remarquable (n’oubliez pas de jeter un œil au mobilier signé Andrée Putman sur le toit-terrasse de l’édifice), expositions exigeantes et collection permanente parmi les plus riches de France. Cette dernière compte pas moins de 1 299 œuvres de 189 artistes, faisant actuellement l’objet d’un accrochage original imaginé par le commissaire invité, José Luis Blondet du LACMA (Los Angeles County Museum of Art). Incontournable depuis plus de quatre décennies..

Pratique : 7 Rue Ferrere, Bordeaux. Ouvert du mardi au dimanche de 11h à 18h (« nocturne » le mercredi jusqu’à 20h).

  • White Rock Line (1990), une oeuvre "in situ" par l'artiste Richard Long sur le toit-terrasse du CAPC © YONDER.fr
  • Le mobilier créé par Andrée Putman sur le toit-terrasse du CAPC © YONDER.fr

 

La visite du Château d'Yquem permet de se plonger dans l’univers fascinant de la production de l'’un des vins les plus prestigieux au monde.

 

19h30 – Siroter un cocktail chez Symbiose, le speakeasy le plus tendance de Bordeaux

Testé et approuvé par YONDER – Coup de cœur de la rédaction

Arrêt obligatoire au 4 quai des Chartrons pour faire une pause chez Symbiose, hot spot bordelais ouvert il y a à peine plus d'un an. Passez derrière l’horloge pour vous faufiler jusqu’au speakeasy imaginé par le quatuor de vingtenaires formé dans les meilleurs bars à cocktails de France et de Navarre (l’Experimental Cocktail Club, le Park Hyatt Paris Vendôme…). Classiques revisités ou créations maisons, il y a de l’expérience et de la malice dans ces verres à siroter pour se mettre en appétit.
Côté assiette, Symbiose mise aussi sur une créativité à tout crin pour séduire sa clientèle branchée. Métissage à tous les étages, associations de saveurs originales et pairing mets-cocktails sont au menu.


Pratique : 4 quai des Chartrons, Bordeaux. Ouvertures :

  • Restaurant : déjeuner du lundi au vendredi de 12h à 14h30. Dîner de 20h à 23h30, uniquement les mardi et mercredi.
  • Cocktail Club (bar) : du mardi samedi, de 19h à 2h.
     

21h – Dîner chez Garopapilles, le restaurant le plus en vue de Bordeaux

Testé et approuvé par YONDER 

Ancien de l’École Ferrandi, Tanguy Laviale a roulé sa bosse à Paris (Lasserre, Ledoyen, le Carré des Feuillants) puis à Bordeaux (La Table Privée du Château Haut-Bailly qu’il contribua à créer) avant de fonder Garopapilles, le restaurant le plus en vogue de Bordeaux depuis son ouverture en 2014. « Il faut réserver un mois et demi à l’avance pour dîner. Pour déjeuner, normalement, quelques jours suffisent » prévient le chef et co-fondateur de ce spot hybride, mi-restaurant d’auteur, mi-cave à vins (plus de 500 références à la carte). Et gare à ceux qui voudraient découvrir la cuisine de Tanguy Laviale en coup de vent. « On veut des clients qui prennent le temps de manger ou de boire un coup sur la terrasse. On refuse les réservations de ceux qui souhaitent déjeuner en 40 minutes » explique placidement le patron des lieux. Bonne idée car la table mérite qu'on lui consacre temps et attention.
 

  • Garopapilles © YONDER.fr
     

Pratique : 62 Rue Abbé de l'Épée, Bordeaux.
Ouvert au déjeuner du mardi au vendredi de 12h15 à 14h et au dîner, uniquement les jeudi et vendredi, de 19h30 à 21h.
Menu unique du marché :
 35€ le midi (Entrée – Plat – Dessert)
 ; 69 € le soir (5 plats).

L’alternative ? Sur le même format (salle intimiste, cuisine créative, menu carte blanche), MILES (33 Rue du Cancera) est l’autre référence du genre à Bordeaux, également testée et approuvée par nos soins. Si le lieu et l'assiette séduisent, le concept de comptoir et de cuisine ouverte inciterait à plus d’interactions entre la team de jeunes chefs en cuisine et leurs hôtes ! Le grand avantage de MILES, notamment comparé à Garopapilles ? Il est nettement plus facile d’y obtenir une table, le restaurant compensant son format intimiste (environ 25 couverts), par une ouverture cinq soirs par semaine.

 

SAMEDI

10h30 – S’arrêter au légendaire Château d’Yquem

Visite testée et approuvé par YONDER - Coup de cœur de la rédaction

C’est l’un des châteaux bordelais les plus connus ! Oubliez le rouge, c’est ici un vin liquoreux d’appellation sauternes (une des subdivisions du vignoble de Bordeaux) que l’on produit ici depuis plus de quatre siècles. La visite permet de se plonger dans l’univers fascinant de la production d’un des vins les plus prestigieux au monde, en comprenant précisément l’immense travail réalisé, du pied de vigne jusqu’à la mise en bouteille. La visite guidée, certes pas donnée (72€ par personne), permet de terminer en beauté avec une dégustation d’un millésime de Château d’Yquem. « L’impression laissée par la dégustation rappelle la citation de Frédéric Dard « au silence qui suit Mozart, qui est encore du Mozart » explique le château, désormais dans le giron du groupe LVMH. Nous n’aurions pas dit mieux !
Le conseil en plus ? Faire la première du visite en matin pour voir de ses propres yeux les fameuses brumes matinales qui permettent à la pourriture noble - faisant la spécificité des sauternes -  de se développer.

Pratique : Château Yquem, 33210 Sauternes - Visite guidée suivie d'une dégustation (un millésime de Château d’Yquem et un millésime d'Y) à 72€ par personne. Durée environ 90 minutes, dégustation comprise.
Visites du lundi au vendredi à 9h30, 14h et 16h. Le weekend à 10h30, 14h et 16h.

  • L'accès au chai du Château d'Yquem © YONDER.fr
  • Dégustation d'un millésime de Château d'Yquem à la fin de la visite © YONDER.fr

 

Le Grand-Théâtre de Bordeaux est considéré comme l’une des plus belles salles de spectacle du XVIIIème siècle d'Europe.

 

12h45 – Déjeuner chez Racines, la table du chef écossais Daniel Gallacher

Restaurant testé et approuvé par YONDER – Coup de cœur de la rédaction

Direction les abords du centre de Bordeaux pour déjeuner chez Racines, la table du jeune chef écossais Daniel Gallacher. Le décor ne paye pas de mine mais l’assiette met dans le mille grâce à une cuisine du marché enthousiasmante : inventive sans être prétentieuse, généreuse sans jamais être approximative. Le rapport qualité-prix (25€ le menu entrée, plat, dessert le samedi, et même à 19€ en semaine) est tout simplement ahurissant. Le genre de restaurants que l’on aimerait avoir en bas de chez soi.

  • Entrées au Restaurant Racines © YONDER.fr
  • Dos de cabillaud tandoori, velouté moules et coques aux épinards, choux, pommes au Restaurant Racines © YONDER.fr

 

Pratique : 59 Rue Georges Bonnac, 33000 Bordeaux
Ouvert du mardi au samedi, midi et soir. Menu déjeuner à 19€ en semaine et 25€ le samedi. Menu dîner à partir de 29 euros. Réservation au 05 56 98 43 08.

 

14h30 – Explorer le centre-ville de Bordeaux

Quartier libre pour explorer le centre-ville – à pied ou en vélo - de ce qui est sans aucun doute l’une des plus belles villes de France. À ne pas manquer pendant vos pérégrinations :

  • les quais Rive Gauche : ils constituent « l'un des plus magnifiques patrimoines urbains du monde, avec leurs façades XVIIIème siècle » et sont au cœur de l'ensemble urbain inscrit sur la liste du Patrimoine mondial par l'UNESCO en 2007.
  • le Musée des Arts décoratifs et du Design (39 Rue Bouffard) : pour une immersion dans le riche passé aristocratique de Bordeaux de la fin du XVIIème.
  • À l’intérieur du Musée des Arts Décoratifs © YONDER.fr
  • les bonnes adresses du centre : l’immense Librairie Mollat (15 Rue Vital Carles), institution bordelais depuis plus d’un siècle, première librairie indépendante française ; les cafés de baristas dans l’air du temps SIP Coffee Bar (69 Bis Rue des Trois-Conils) ou Black List Café (27 Place Pey Berland) ; le concept store déco Bonendroi (19 Rue Saint-James)… Les blogs locaux Papilles & Pupilles ou Camille in Bordeaux vous permettront d’avoir une vision plus exhaustive – et toujours à jour - des bonnes adresses de la ville.
     

17h30 – S’offrir une parenthèse de détente au Spa Nuxe Les Bains de Léa

Spa testé et approuvé par YONDER

Si vous ne séjournez pas à l’InterContinental Bordeaux - Le Grand Hôtel – le grand 5-étoiles de la ville -, voilà une excellente raison d’y faire un saut ! Au dernier étage de cet hôtel de luxe, dont les intérieurs ont été imaginés par Jacques Garcia, se trouve le plus chic, et l’un des plus grands (1,000 m2) des spas bordelais. Inspiration des bains romains de l'Antiquité, décor opulent, équipements luxueux (piscine intérieure avec nage à contre-courant, jacuzzi extérieur avec vue panoramique, hammam, sauna, tisanerie) et service aux petits soins permettent de s’accorder un véritable moment de relaxation. Parfait pour se remettre de la balade qui a précédé !

  • Le Spa Nuxe Les Bains à l’Intercontinental Bordeaux - Le Grand Hôtel © Fabrice Rambert


Pratique : Spa Nuxe Les Bains à l’Intercontinental Bordeaux - Le Grand Hôtel (5 Place de la Comédie). Ouvert tous les jours de 9h30 à 21h. Réservations au +33 (0)5 57 99 00 20 ou spa.bordeaux@ihg.com.
 

20h – Assister à un opéra au splendide Grand-Théâtre

Après votre passager au Grand Hôtel, il suffit de traverser la place de la Comédie pour atteindre le Grand-Théâtre de Bordeaux, bijou architectural signé Victor Louis, considéré, à juste titre, comme l’une des plus belles salles de spectacle du XVIIIème siècle d'Europe. Sa structure, composée essentiellement de pièces bois, lui confère une acoustique parfaite tandis que l’harmonie de couleurs (bleu, blanc et or, couleurs de la Royauté) rappelle celles de l’opéra du château de Versailles, construit quelques années auparavant par Jacques Gabriel. 
Si vous ne pouvez pas assister à une représentation au sein de cette merveille architecturale, prévoyez au moins une visite guidée en journée pour en découvrir les coulisses.

Pratique : Place de la Comédie, 33000 Bordeaux. Programmation sur le site de l’Opéra National de Bordeaux. Visites guidées possibles les mercredi et samedi à 14h30, 16h et 17h30. 6€ par personne, gratuit pour les moins de 26 ans. Informations et réservations sur le site de l’Opéra.

  • La superbe façade intérieure du Grand-Théâtre de Bordeaux © YONDER.fr
  • À l'intérieur du Grand-Théâtre de Bordeaux, l’une des plus belles salles de spectacle du XVIIIème siècle © YONDER.fr

 

Les gourmands et les foodies apprécieront tout particulièrement le « Capu », le plus grand marché de Bordeaux.

 

DIMANCHE

11h – Déambuler au milieu des étals du Marché des Capucins

Ouvert six jours sur sept (du mardi au dimanche), le Marché des Capucins est le plus grand marché de Bordeaux. Populaire et cosmopolite, on vient autant y faire ses emplettes que déambuler au milieu des étals des bouchers, boulangers, fromagers, maraîchers, ostréiculteurs ou poissonniers. Les gourmands et les foodies apprécieront tout particulièrement le « Capu ». Pourquoi ? Car ce vaste marché couvert permet de se régaler sur place, comme au Marché des Enfants Rouges ou Aligre. Tapas à La Maison du Pata Negra, moules frites au Bistro Poulette, huîtres et autres plaisirs iodés « Chez JeanMi » sont notamment recommandées.
 

Marché des Capucins © CC Studio 9

 

Pratique : Place des Capucins, 33800 Bordeaux. Ouvert du mardi au vendredi de 6h à 13h, le samedi de 5h30 à 14h30, le dimanche de 5h30 à 14h30.
 

12h30 – Se balader en vélo de long de la Garonne

Avant de rejoindre votre prochaine étape à l’autre bout de la ville, enfourchez un vélo (un VCub, le système de vélos en libre service bordelais, fera l’affaire) et longez les quais de la Garonne sur environ cinq kilomètres jusqu’à la Cité du Vin. La promenade est particulièrement prisée des Bordelais comme des voyageurs de passage.

  • Les rives de la Garonne, un lieu de promenade prisé des cyclistes comme des piétons © Rémy Martineau / Bordeaux Tourisme


Pratique : VCub (ou V3) V3 est le service de vélos en libre service proposé par Bordeaux Métropole : 1,700 vélos sont disposition 24h/24, 7j/7 dans 172 stations partout en ville. Abonnement 24h à 1,50€, 7 jours à 7€. Téléchargez l’appli pour connaître la position des stations et leurs disponibilités en temps réel.
 

13h – Déjeuner au « 7 », le restaurant panoramique de la Cité du Vin

Table testée et approuvée par YONDER

Avant de vous atteler à la visite de la Cité du Vin, n’hésitez pas à vous attabler au « 7 », son restaurant panoramique qui, comme son nom l’indique, est situé au 7ème étage de l’édifice. Au-delà des vues et de la carte des vins, étoffée comme on peut l’imaginer (500 vins représentant 50 pays, les 25 grandes icônes du bordelais ainsi qu’une sélection de pas moins de 32 vins au verre ! -, on ne peut qu’être agréablement surpris par la qualité de la cuisine, particulièrement réussie dans une veine de brasserie contemporaine chic. Une très bonne surprise.

Pratique : ouvert tous les jours de 9h30 à 23h. Plat du jour à 18€, formule plat/café gourmand à 25€. Comptez de 50 à 60€ à la carte (entrée, plat, dessert). Réservations recommandées à l’heure du déjeuner ou du dîner.

  • Restaurant "Le 7" à la Cité du Vin © YONDER.fr
  • Les intérieurs du restaurant panoramique © Cité du Vin

 

Toute la jeunesse branchée et tous les hipsters de Bordeaux semblent s’être donnés rendez-vous dans cette ancienne caserne.

 

14h30 – Devenir un expert en vins en visitant la Cité du Vin

Son inauguration au printemps 2016 fut l’événement de l’année à Bordeaux. La Cité du Vin accueille désormais un public venu des quatre coins du monde, constitué de connaisseurs comme de néophytes, curieux d’en savoir plus sur le vin. Vaste sujet auquel le très réussi parcours permanent offre une réponse, sur plus de 3,000 m2 et à travers 19 modules thématique,s utilisant au maximum de leurs possibilités les nouvelles technologies et les possibilités d’interaction.

Équipé d’un boîtier, le « Compagnon du voyage », sorte d'audio-guide du futur, chaque visiteur est libre d’organiser, au gré de ses envies et de son niveau de connaissable préalable, son propre parcours, ludique et instructif. Des diffuseurs d’odeurs complètent le dispositif multimédia, notamment pour découvrir de manière concrète les familles d’arômes des vins. Tout ceci a le mérite d’être extrêmement bien fait et mérite que l’on y consacre au moins deux bonnes heures de visite. Un dernier conseil ? Ne ratez pas la dégustation au bar-belvédère avant de quitter les lieux !

  • Scénographie soignée à la Cité du Vin © Cité du Vin


Pratique : 134 Quai de Bacalan, 33300 Bordeaux. Ouvert tous les jours de 10h à 18h l’hiver, et de 9h30 à 19h ou 19h30 l’été. Tarifs : 20€ pour un adulte (inclus un verre vin parmi une sélection de 20 vins du monde à déguster au belvédère.
 

16h30 – Découvrir le Bordeaux cool et alternatif au Darwin Eco-Système

Toute la jeunesse branchée et tous les hipsters de Bordeaux semblent s’être donnés rendez-vous dans cette ancienne caserne (la Caserne Niel abandonnée par les militaires en 2005) à deux pas du cœur battant de Bordeaux, sur la rive droite de la Garonne. Espace de co-working, bistrot et épicerie bio (le Magasin Général), espaces associatifs, skatepark, bric-à-brac Emmaüs, etc. cet écosystème pensé comme un labo d’expérimentation sociale et écologique s’étale sur plus de trois hectares. « Dans cette ruche humaine, qui accueille aussi des abeilles, cohabitent 90 structures et 300 personnes. Le tout dans une ambiance qui oscille entre « surf attitude » australienne et Google-campus « geek », sur fond d’art urbain berlinois. » écrivait Libération au sujet de ce lieu insolite dans un excellent papier (lecture recommandée).

Le conseil en plus ? Se poser dans un fauteuil vintage, une bière artisanale (locale et bio, forcément) à la maison, pour finir la journée tranquillement.

  • Dans l'enceinte de l'écosystème DARWIN © YONDER.fr
  • Le Magasin Général, lieu phare de l'écosystème DARWIN © YONDER.fr

 

Pratique : 87 Quai des Queyries, 33100 Bordeaux. Le Magasin Général (bistrot-épicerie) est ouvert tous les jours de 8h30 (10h le weekend) à 18h. Nocturnes jusqu’à minuit les jeudi, vendredi et samedi.
 

20h30 – Goûter la cuisine de Pierre Gagnaire à La Grande Maison de Bernard Magrez

Table testée et approuvée par YONDER – Coup de cœur de la rédaction

Attention, changement radical d’ambiance ! Vous n’avez jamais osé pousser la porte du restaurant triplement étoilé de Pierre Gagnaire, rue Balzac à Paris ? N’hésitez pas davantage et réservez sans plus attendre une table à la Grande Maison de Bernard Magrez. Après s’être alloué les service de Joël Robuchon, le tycoon du vin Bernard Magrez a décidé de faire appel à une autre pointure de la haute cuisine française pour le restaurant gastronomique de sa prestigieuse Grande Maison. Le résultat est époustouflant, au-delà des espérances les plus folles. Décor somptueux, service royal et cuisine magistralen imaginée par l’immense Pierre Gagnaire et mise en musique par son fidèle lieutenant Jean-Denis Le Bras, font de cette table un prétendant sérieux à la troisième étoile. Sans aucun doute, le highlight du séjour pour les esthètes du goût.

En savoir plus sur le restaurant  en lisant notre reportage consacré à La Grande Maison de Bernard Magrez.

  • La Grande Maison de Bernard Magrez © DR


Pratique : 10 Rue Labottière, 33000 Bordeaux. Ouvert du mercredi au dimanche, au déjeuner et au dîner. Réservation impérative. Téléphone : +33 5 35 38 16 16