La rédaction Yonder, Le mercredi 12 décembre 2018
En partenariat avec Logo Visit Flanders
Sponsorisé

Bruges, cité de gastronomie : 10 des meilleurs restaurants de la ville

Cité gastronomique dont la réputation n’est plus à faire, Bruges enchantera les gourmets et les épicuriens. Nous avons sélectionné dix des meilleurs restaurants de la ville, de la table de classe mondiale au bistrot dans l’air du temps. Bon appétit !
  • Dans les cuisines de Cantine Copine, l'une des nouvelles tables les plus trendys de Bruges © DR
    Dans les cuisines de Cantine Copine, l'une des nouvelles tables les plus trendys de Bruges © DR
  • Bistrot Brutt : sole limande, déclinaison de choux-fleurs, sauce beurre blanc infusée aux algues © YONDER.fr
    Bistrot Brutt : sole limande, déclinaison de choux-fleurs, sauce beurre blanc infusée aux algues © YONDER.fr
  • Intérieurs avec cheminée au Restaurant Komtuveu © DR
    Intérieurs avec cheminée au Restaurant Komtuveu © DR
  • Den Gouden Harynck, l'une des institutions gastronomiques brugeoises © DR
    Den Gouden Harynck, l'une des institutions gastronomiques brugeoises © DR
Bistrots de chefs, brasseries chaleureuses, cantines contemporaines ou restos de quartier plébiscités par les locaux, il y en a pour tous les goûts et toutes les bourses.

Les épicuriens vont l’adorer ! À Bruges, comme dans ses voisines flamandes (Anvers, Gand), le foisonnement de bonnes tables n’est pas un mythe. La ville compte ainsi une densité exceptionnelle de restaurants étoilés au nombre d’habitants, parmi les plus élevées au monde.

Mais au-delà de ces tables d’exception, qui enchanteront les gourmets les plus exigeants, la ville abrite une multiplicité de bonnes adresses. Bistrots de chefs, brasseries chaleureuses, cantines contemporaines ou restos de quartier plébiscités par les locaux, il y en a pour tous les goûts et toutes les bourses. Sélection éclectique et éclairée de 10 des meilleurs restaurants de la ville.

 

1. De Jonkman

Table testée et approuvée par YONDER – Coup de cœur de la rédaction

Où ? Dans une splendide villa contemporaine à trois kilomètres de Kruispoort (Porte Sainte-Croix), l’une des principales portes d’entrée historiques de Bruges.

Qui ? Le Filip Claeys, Chef de l’Année 2015 pour le Gault&Millau Belgique, œuvre en cuisine. Son épouse Sandra assure en salle un service fluide et élégant.

Pourquoi on réserve ? Deux-étoiles Michelin et quatre toques (18/20) selon le Gault&Millau, De Jonkman sera après la fermeture imminente d’Hertog Jan (à la fin de l’année 2018) le restaurant le plus primé de Bruges et de ses environs. Une reconnaissance amplement méritée pour un chef aussi talentueux qu’engagé.

Au sein de l’association NorthSeaChefs, il a ainsi contribué à redéfinir la filière halieutique en mer du Nord, mettant à la carte des poissons rarement mis à l’honneur dans les grands restaurants du Plat Pays. Le résultat est à la hauteur des ambitions du chef : assiettes étincelantes de précision, créativité débordante (en témoigne la farandole d’amuse-bouches froids et chauds servis en débuts de repas), ambitieuse sélection de vins venus de toute l’Europe ou du Nouveau Monde). Tout est réuni pour passer un moment d’exception.

Bon à savoir ? Reconnu pour sa cuisine marine audacieuse et ciselée, Filip Claeys n’en est pas moins à l’aise dans le registre végétal (splendide entrée à base d’aubergine grillée, artichauts, girolles, jus à base de persil) ou animal (pigeon de Steenvoorde escorté d’un jus aux sept épices, un grand plat).

  • De Jonkman © DR

 

L’addition ? Menus dégustation à 110, 135 et 150€ (5, 6 ou 7 services). Menu du Marché (entrée, plat, dessert) à 62€, sauf le samedi soir.

En deux mots ? Pour les amoureux de - très - grande cuisine, une halte gastronomique chez De Jonkman s’impose.

Site Web de De Jonkman


Cet hiver, profitez des prix doux vers la Flandre !

Paris > Bruxelles dès 29€* /AS avec THALYS du 12 au 14 décembre 2018

Réservez cet hôtel gratuitement et immédiatement en ligne !

Cuissons, sauces, jus, dressages, tout est épuré, sophistiqué, millimétré. Un sans-faute, loin des sentiers touristiques.

 

2. Sans Cravate

Table testée et approuvée par YONDER – Coup de cœur de la rédaction

Où ? Au bout de Langestraat, à l’est de la ville. Peu fréquentée des touristes, cette artère tranquille est prisée des Brugeois pour ses bonnes adresses, notamment gastronomiques.

Qui ? Le couple Henk et Véronique van Oudenhove, à l’origine de ce restaurant gastronomique, de son double décontracté (Hubert Gastrobar) et d’un B&B bien sous tous rapports (La Suite Sans Cravate).

Pourquoi on réserve ? Serviettes faussement froissées, serveurs aux sneakers blanches immaculées, éclairage travaillé, atmosphère intimiste, Sans Cravate cultive sa différence. Le restaurant occupe avec succès le créneau du « gastro » chic et décontracté, dans une ville où le classicisme reste encore souvent de rigueur.

Si le chef opte le plus souvent pour des produits nobles ou des associations de saveurs éprouvées (sauce au beurre accompagnant la sole ; accord terre/mer joue de porc et poulpe ; bœuf basque txuleton), l’exécution, elle, est une merveille de savoir-faire et d’équilibre. Cuissons, sauces, jus, dressages, tout est épuré, sophistiqué, millimétré. Un sans-faute, loin des sentiers touristiques.

Bon à savoir ? Plus accessible et plus casual, Hubert Gastrobar permet de goûter la jolie cuisine du chef sans faire chauffer sa CB. Format tapas et vues sur la cuisine.

  • Sans Cravate © DR

 

L’addition ? Menus dégustation à 69, 79, 94 et 108€ (4, 5, 6 ou 7 services). Menu Déjeuner (entrée, plat, dessert) à 45€ (67€ boissons comprises).

En deux mots ? Restaurant gastronomique primé (1 étoile Michelin ; 3 toques et 16,5/20 au Gault&Millau), Sans Cravate est l’incarnation de la nouvelle gastronomie, moderne et décomplexée, de la ville.

Site Web de Sans Cravate

  • Sans Cravate © DR
  • Sans Cravate © DR

 

À l’aise dans tous les registres, Geert Van Hecke livre des créations culinaires époustouflantes, aussi complexes dans leur construction que limpides.

 

3. Zet’Joe

Table testée et approuvée par YONDER – Coup de cœur de la rédaction

Où ? Au début de Langestraat, à deux pas des canaux et de la place du bourg où s’élève la façade gothique de l’Hôtel de ville de Bruges.

Qui ? Le célébrissime chef Geert Van Hecke. Après avoir fait ses classes auprès des légendaires Alain Chapel ou Michel Roux, il a propulsé son restaurant De Karmeliet au firmament de la scène gastronomique locale. En 1996, il y devient le premier chef flamand à être récompensé de trois étoiles au Guide Michelin.

Pourquoi on réserve ? Lorsqu’ils ont fermé leur mythique restaurant De Karmeliet à l’automne 2016, Geert et Mirelle Van Hecke avaient promis aux habitués éplorés qu’ils ne les abandonneraient pas. Avec Zet’Joe, leur tout dernier projet gastronomique, ils ont tenu promesse plus tôt que prévu.

Primé - pour le moment – d’une étoile Michelin, ce nouveau restaurant n’ambitionne peut-être plus de décrocher la récompense suprême du Guide Rouge mais force est de reconnaître qu’il joue dans la cour des très grands. À l’aise dans tous les registres, Geert Van Hecke livre des créations culinaires époustouflantes, aussi complexes dans leur construction que limpides. La prodigieuse maîtrise technique est inlassablement au service de l’harmonie des saveurs, à la fois puissantes et délicates. Difficile de ne pas être impressionné.

Le conseil en plus ? Zet’Joe, avec ses tarifs raisonnables, constitue l’introduction idéale à l’univers confidentiel de la très haute cuisine.

  • Zet'Joe - Intérieur de la salle © DR
  • Zet'Joe - Plat © YONDER.fr

 

L’addition ? Menu déjeuner (3 petites entrées, plat principal et dessert) à 56€. Menus dégustation à 84 et 136€ (3 et 5 services).

En deux mots ? Décor sobre, service ultra professionnel, assiettes de très haut niveau, Zet’Joe propose au cœur de Bruges une expérience gastronomique aussi remarquable qu’intemporelle.

Site Web de Zet’Joe
 

En savoir plus sur la destination ? Découvrez notre sélection exclusive des meilleures adresses de Bruges

Bistrot Bruut est devenu « presque instantanément une référence pour les gastronomes » de la ville.

 

4. Bistrot Bruut

Table testée et approuvée par YONDER – Coup de cœur de la rédaction

Où ? À un jet de pierre du Meebrug, l’un des plus anciens ponts du centre historique. Un coin follement charmant.

Qui ? Bruno Timperman, graphiste de métier, reconverti dans la restauration. Un parcours qui n’est pas sans rappeler celui de Bertrand Grébaut, le chef et co-fondateur de Septime.

Pourquoi on réserve ? Parce que c’est l’une des adresses les plus attachantes de la ville ! Dans la salle, séduisant décor d’obédience scandinave avec ses belles tables en bois, ses bouquets champêtres et ses ampoules à filaments suspendus. Si cela n’est pas en soi exagérément original, on ne peut qu’être sensible à l’intimité de cette salle à manger, chaleureuse à souhait, où chaque élément a fait l’objet d’un soin particulier.

On retrouve dans l’assiette un même sens du détail. Du pain, absolument délicieux au dessert extrêmement travaillé (salade de poire pochée, crème de chocolat blanc, oseille et thym) qui mélange à merveille les textures et se joue des différences de température, en passant par le ceviche de bar ou la plus classique sole limande, sauce beurre blanc et déclinaison de choux-fleurs, tout n’est ici que délicatesse et plaisir. Un bistrot devenu « presque instantanément une référence pour les gastronomes » de la ville selon Albert Edelman, coordinateur artistique du Concertgebouw et fin connaisseurs des bonnes adresses brugeoises.

Le conseil en plus ? Ne manquez pas de goûter les cocktails réalisés à partir du gin fait maison.

  • Bistrot Bruut © DR

 

L’addition ? Menus au déjeuner de 18 à 40€ (1 à 3 plats). Le soir, menu en 5 services à 69€ (37€ pour l’accord mets-vins).

En deux mots ? Réussite totale (décor, assiette, service) pour ce bistrot contemporain qui, au-delà des clichés, place ses pas dans ceux des meilleurs représentants de la bistronomie européenne.

Site Web de Bistrot Bruut

Adresse pionnière de la bistronomie brugeoise avec près d’une quinzaine d’années d’existence, Kok au Vin reste une valeur sûre.

 

5. Kok au Vin

Table testée et approuvée par YONDER – Mention spéciale de la rédaction

Où ? Sur Ezelstraat. À quelques minutes du Markt, cette rue est un repaire de spots dans l'air du temps.

Pourquoi on réserve ? Fréquenté par les locaux comme par les touristes, Kok au Vin a bien des atouts à faire valoir. Derrière sa façade vitrée, le décor joue, avec un succès certain, la carte du bistrot chic avec ses jolies tables en bois, son éclairage tamisé, sa cuisine ouverte, son ambiance musicale travaillée et son service stylé.

Et contrairement à ce que laisse entendre le nom, Kok au Vin n’est pas mono-recette, bien au contraire. Si le traditionnel coq au vin est présent à la carte, il est accompagné de nombreuses alternatives déclinant différents concepts culinaires (Mondial, Créatif ou Healthy) avec gourmandise, travaillant avec autant de justesse le végétal (soupe de céleri-rave) que les produits marins (merlu et bulots au curry) ou carnés (le fameaux coq au vin, entre autres bonnes choses).

La formule fait un carton plein. La preuve ? Le restaurant faisait salle comble lors de notre passage un mardi soir, en plein mois d’octobre.

L’addition ? Menu déjeuner en 3 plats à 29€. Menus de 37 à 65€ (3 à 6 plats). À la carte, entrées de 17 à 22€ ; plats de 22 à 29€ ; desserts de 10 à 12€.

En deux mots ? Adresse pionnière de la bistronomie brugeoise avec près d’une quinzaine d’années d’existence, Kok au Vin reste une valeur sûre pour qui souhaite bien manger sans se ruiner.

Site Web de Kok au Vin

 

6. Tou.Gou

Table testée et approuvée par YONDER – Mention spéciale de la rédaction

Où ? C’est sur Smedenstraat, rue commerçante et gourmande de l’ouest de Bruges qu’a ouvert Tou.Gou.

Qui ? Jade Van Aerde-Oosterlynck et Thibault Van Aerde, un couple amoureux des bonnes choses.

Pourquoi on réserve ? On ne réserve pas à proprement parler mais on vient se régaler sur le pouce de certains des meilleurs produits de l’Hexagone : saucisse de Lyon, jambon truffé, pâté en croûte, huîtres du bassin d’Arcachon, etc. À moins que l’on se laisse tenter par l’un des quelques plats issus de la carte courte proposée à l’heure du déjeuner : « sashimi » de bœuf, roquette et parmesan ; salade César aux anchois ; vitello tonato ; tiradito de daurade royale ; filet de barbue, artichauts, pommes de terre ratte ou bavette d’Angus, chanterelles et courge butternut. Les influences internationales sont au service d’assiettes généreuses et savoureuses.

Le conseil en plus ? Tou.Gou a la réputation d’être l’un des meilleurs traiteurs de Bruges. Idéal pour une soirée cocooning si vous séjournez en appartement.

  • Tou.Gou © DR
  • Tou.Gou © DR

 

L’addition ? Tapas, entrées et assiettes à partager de 9 à 16€ ; plats de 19 à 26€.

En deux mots ? Delicatessen, traiteur et restaurant (à l’heure du déjeuner uniquement), Tou.Gou érige le bien-manger au rang de valeur suprême.

Site Web de Tou.Gou
 

Cet hiver, profitez des prix doux vers la Flandre !

Paris > Bruxelles dès 29€*/AS avec THALYS du 12 au 14 décembre 2018

Cantine Copine est la dernière réalisation de la cheffe flamande Karen Keygnaert. Son motto ? « Relax, it's just good food ».

 

7. Komtuveu

Table sélectionnée par YONDER et VisitFLANDERS

Pourquoi on réserve ? Près de la Gentpoort, au sud-est de Bruges, Komtuveu se distingue autant par le romantisme de sa salle à manger, sobre mais disposant d’une cheminée ouverte au feu crépitant, que par la modernité de sa cuisine. Le plus souvent servie dans des bols, cette dernière associe aux produits de saison régionaux des touches exotiques bienvenenues (coriandre, yuzu, bergamote, curry…).

 

L’addition ? Menu déjeuner à 24€. Le soir, menus de 42 à 70€ (3 à 5 plats).

Site Web de Komtuveu

 

8. De Vistro by De Visscherie

Table sélectionnée par YONDER et VisitFLANDERS

Pourquoi on réserve ? Restaurant brugeois emblématique, De Vistro by De Visscherie est la table qu’adoreront les amateurs de produits de la mer. Huîtres fraîches, plateaux de fruits de mer gargantuesques, langoustines ou homards (préparés au beurre à l’ail, beurre citron ou Thermidor) cette brasserie chic, adjacente au marché aux poissons accueille ses convives depuis déjà plus de quatre décennies. Une institution.

 

L’addition ? Plat du jour à 18€. Menu du chef en 4 étapes à 45€. Plateau de fruits de mer à 58€ par personne (min. 2 personnes). À la carte, entrées de 17 à 26€ ; plats de 25 à 37€ ; desserts de 10 à 14€.

Site Web de De Vistro

 

9. Cantine Copine

Table sélectionnée par YONDER et VisitFLANDERS

Pourquoi on réserve ? Seule adresse de cette sélection à ne pas se situer dans le cœur historique de Bruges, Cantine Copine est la dernière réalisation de la cheffe flamande Karen Keygnaert. Étoilée entre 2012 et 2016 pour le restaurant A'Qi qu’elle avait ouvert avec Arnold Hanbuckers, elle a renoncé aux étoiles pour se concentrer sur une cuisine plus simple, servie dans un lieu néo-industriel loin du tumulte touristique. Son motto ? « Relax, it's just good food ».

Les Brugeois, eux, sont nombreux à venir se régaler des créations de la talenteuse cuisinière aux influences cosmopolites : houmous au ras-el-hanout, guacamole, zakouskis et autres joyeusetés issues des cuisines du monde.

 

L’addition ? Le midi, plat du jour à 18€ ; entrée et plat à 30€. Le soir, plats de 22 à 34€ (selon la taille) ; desserts à 12€.

Site Web de Cantine Copine

 

10. Restaurant Franco-Belge

Table sélectionnée par YONDER et VisitFLANDERS

Pourquoi on réserve ? Retour sur Langestraat, décidément l’une des rues les plus en vue de Bruges. Dans cet établissement récemment ouvert (2016), le duo Dries Cracco et Tomas Puype, amis de jeunesse et complices derrières les fourneaux, sont à l’origine de ce restaurant semi-gastronomique au décor contemporain soigné et aux assiettes abouties.

Le Guide Michelin salue « une cuisine respectueuse de la tradition et du produit […] où les légumes jouent un rôle crucial » tandis que le Gault&Millau a déjà récompensé le restaurant de deux toques et d’un 14/20 très encourageant pour la suite des événements ! Une alternative de choix aux « gastros » qui peuplent la rue (Zet’Joe, Sans Cravate).

 

L’addition ? Le midi, formules déjeuner à 30 et 35€ (2 ou 3 plats). Le soir, 1 plat à 30€, 2 plats à 55€, 3 plats à 75€ ; desserts de 10 à 12€.

Site Web de Franco-Belge

 

Bonus : Den Gouden Harynck

Table sélectionnée par YONDER et VisitFLANDERS

Pourquoi on réserve ? Impossible de boucler cette sélection des meilleurs restaurants de Bruges sans évoquer Den Gouden Harynck, institution gastronomique locale. Au cœur du vieux Bruges, dans une salle à manger au charme immuable, son chef Philippe Serruys y régale les gourmets de son impeccable cuisine néoclassique, subtilement mâtinée d’influences orientales.

La cave de l’établissement, récompensé de trois toques par le Gault&Millau, est l’une des mieux pourvues de la ville.

 

L’addition ? Menu Déjeuner (entrée, plat, dessert) à 45€. Menu « Midweek » - servi le soir les mardis, mercredis et jeudis – à 65€. Menu du Marché à 80€. Menu Surprise à 95€.

Site Web de Den Gouden Harynckx
 

En savoir plus sur la destination ? Découvrez notre sélection exclusive des meilleures adresses de Bruges

Réservez cet hôtel gratuitement et immédiatement en ligne !

Que faire à Bruges

Au-delà de ses tables emblématiques, retrouvez ici notre sélection des meilleures adresses de Bruges pour (re)découvrir la ville.

Au total, une trentaine de lieux, des incontournables aux meilleurs spots du moment (hôtels, restaurants, chocolatiers), en passant par quelques expériences à vivre pour se prendre, le temps de quelques jours, pour un authentique Brugeois.