Vous êtes ici

La rédaction Yonder, Le mercredi 12 avril 2017
En partenariat avec Tourisme en Champagne
Sponsorisé

Le saviez-vous ? La Champagne est inscrite depuis 2015 au Patrimoine mondial de l’UNESCO

Depuis l'été 2015, les « coteaux, maisons et caves de Champagne » sont inscrits au Patrimoine mondial de l’UNESCO. Une reconnaissance ultime pour la région.
  • Les vignobles de Champagne, classés au Patrimoine mondial de l'UNESCO depuis l'été 2015 © Michel Jolyot/Association Paysages du Champagne
    Les vignobles de Champagne, classés au Patrimoine mondial de l'UNESCO depuis l'été 2015 © Michel Jolyot/Association Paysages du Champagne
  • L'avenue de Champagne, à Épernay fait également partie des lieux classés © Michel Jolyot/Association Paysages du Champagne
    L'avenue de Champagne, à Épernay fait également partie des lieux classés © Michel Jolyot/Association Paysages du Champagne
  • Vue aérienne d'Aÿ, bourg viticole à deux pas d'Épernay © Michel Jolyot/Association Paysages du Champagne
    Vue aérienne d'Aÿ, bourg viticole à deux pas d'Épernay © Michel Jolyot/Association Paysages du Champagne
L’UNESCO souligne « l’image symbolique unique au monde du champagne en tant que symbole de l’art de vivre à la française ».

Ce fut en 2015 un moment fort pour la Champagne et la France. Le Comité du Patrimoine mondial de l'UNESCO, réuni à l'été à Bonn (Allemagne) pour sa 39ème session, avait alors décidé d’inscrire le champagne, et plus précisément les « Coteaux, maisons et caves de Champagne » au Patrimoine mondial de l'UNESCO, reconnaissant par la même occasion sa Valeur Universelle Exceptionnelle.

Une image symbolique, « unique au monde »

L’UNESCO soulignait ainsi dans son communiqué « l’image symbolique unique au monde du champagne en tant que symbole de l’art de vivre à la française, de la célébration, de la réconciliation et de la victoire ». Un symbole qui se traduit par l’inscription au fameux Patrimoine mondial « des coteaux, maisons et caves de Champagne, en particulier la colline Saint-Nicaise (NDLR : à Reims), avec ses carrières-caves monumentales et ses anciennes maisons de Champagne, et l’Avenue de Champagne (NDLR : à Épernay), avec les espaces de représentation des maisons de commerce ».
 

Les vignobles entre Venteuil et Cumières © S. Millot-Coll. ADT Marne
Depuis 2015, pas moins de 1,100 hectares sont protégés par l’UNESCO, reflétant la totalité du processus de production de champagne.

 

L’avenue de Champagne, la colline Saint-Nicaise et les coteaux de la région d’Epernay concernés

Précisément, cette inscription concerne trois zones distinctes, et complémentaires les une des autres :

  • Les coteaux de la région d’Épernay et notamment vignobles historiques d’Hautvillers (le village du célèbre moine Dom Pérignon), Aÿ et Mareuil-sur-Aÿ.
     
  • la célèbre avenue de Champagne à Épernay, où sont alignées les prestigieuses maisons de Champagne. Dans le sous-sol, des dizaines de kilomètres de caves où vieillissent des centaines de millions de bouteilles ! Un véritable trésor.
     
  • La colline Saint-Nicaise à Reims dont les sous-sols recèlent les spectaculaires crayères antiques (galeries creusées dans la roche) utilisées, elles aussi, pour stocker des millions de bouteilles à l’abri de la lumière et de la chaleur.

Au total, ce ne sont pas moins de 1,100 hectares qui sont protégés par l’UNESCO depuis l'été 2015, reflétant la totalité du processus de production de champagne, de la vigne à la vente en passant par les lieux de production et de stockage.

Dans les caves de l’avenue de Champagne à Épernay © Michel Jolyot/Association Paysages du Champagne
Une chose est certaine : cette inscription n'a fait que renforcer l’attrait de la Champagne pour les touristes, Français et internationaux.

 

« Une inscription par acclamation »

La candidature champenoise initiée en 2006 était en 2015 l’un des deux seuls dossiers français examinés en par l'UNESCO (l’autre concernait les vignobles bourguignons, également inscrits). À l’annonce de cette distinction, les réactions s'étaient montrées enthousiastes. Philippe Lalliot, ambassadeur et représentant permanent de la France auprès de l'UNESCO, signalait dans la foulée que l'inscription s'est « presque » faite par « acclamation », grâce à un vote à l’unanimité.

Tous les décideurs de la filière du Champagne saluèrent la décision, à l'instar de Frédéric Dufour, président de la Maison Ruinart qui se réjouit de « cette récompense pour tous les hommes et femmes, qui par passion, courage et recherche permanente de l’excellence, ont contribué à développer la région. »

Une chose est certaine : cette inscription n'a fait que renforcer l’attrait de la Champagne pour les touristes, Français et internationaux. Un territoire qui ne manque décidément pas d’attraits comme nous le soulignons dans notre sujet « 5 raisons de passer votre prochain week-end en Champagne ».
 

Les vignobles de Champagne © ADT Marne
 

Le « Séjour des Réconciliations », du 22 au 25 juin 2017

Pour la deuxième année depuis l'inscription sur la Liste du patrimoine mondial à l'été 2015, la Mission Coteaux, Maisons et Caves de Champagne organise le « Séjour des Réconciliations » pour partager la bonne nouvelle auprès du plus grand nombre. Pour la Mission, la valeur symbolique du Champagne, « vin de la célébration, de la réconciliation, du bonheur et de la paix », confère à l’inscription une dimension particulière, dépassant la simple préservation du bien dans le temps.

Dans une région de France, où périodiquement toutes les armées du monde sont venues régler leurs comptes (les stigmates des deux guerres mondiales sont encore présents), où la cathédrale Notre-Dame de Reims, également inscrite depuis 1991 sur la Liste du patrimoine mondial, fut le lieu choisi pour célébrer la réconciliation franco-allemande en 1962, la Champagne a légitimement choisi cette thématique pour son grand rendez-vous annuel de célébration avec la communauté champenoise, nationale et internationale.

Quatre temps forts viendront ainsi ponctuer le Séjour des Réconciliations : des conférences, un dîner de gala à Châlons-en-Champagne, des lâchers de lanternes depuis 10 sites emblématiques de la région ainsi qu'une marche agrémentée de découvertes culturelles et patrimoniales autour du Champagne.

Retrouvez toutes les informations relatives au Séjour des Réconciliations sur le site Web de l'évènement.

Note de l'éditeur : cet article a été publié initialement le 15 septembre 2015. Il a été mis à jour le 11 avril 2017.

>> EN SAVOIR PLUS : RETROUVEZ ICI TOUS LES ARTICLES DE NOTRE DOSSIER SPÉCIAL CHAMPAGNE <<