Vous êtes ici

Mathieu Belay, Le jeudi 03 décembre 2015
72 heures à...

72 heures à Anvers : les meilleures adresses pour un week-end réussi

À seulement deux heures de Paris, Anvers est l’une des destinations de week-end les plus sous-estimées d’Europe. Comme à notre habitude, on déroule notre programme idéal sur place, entre visites culturelles, shopping branché et restaurants tendances. Le meilleur d’Anvers en 72 heures, c’est par ici.
  • Le concept store Graanmarkt 13 est l'un des phares des tendances contemporaines à Anvers © Graanmarkt 13
    Le concept store Graanmarkt 13 est l'un des phares des tendances contemporaines à Anvers © Graanmarkt 13
  • La grandiose Gare Centrale d'Anvers © CC ##Stijn Hosdez @@https://flic.kr/p/hjSTQv
    La grandiose Gare Centrale d'Anvers © CC Stijn Hosdez
  • Le dôme de la Cathédrale d'Anvers © Visit Antwerpen
    Le dôme de la Cathédrale d'Anvers © Visit Antwerpen
  • Le restaurant Het Pomphuis installé dans une ancienne station de pompage du quartier Eilandje © Visit Antwerpen
    Le restaurant Het Pomphuis installé dans une ancienne station de pompage du quartier Eilandje © Visit Antwerpen
  • Le tunnel Sainte-Anne, l'une des curiosités de la ville © Yonder.fr
    Le tunnel Sainte-Anne, l'une des curiosités de la ville © Yonder.fr
  • Fin de service au restaurant The Jane, vu de l'ultra branché Upper Room Bar © Yonder.fr
    Fin de service au restaurant The Jane, vu de l'ultra branché Upper Room Bar © Yonder.fr
La gare d’Anvers impressionne par son style éclectique et ses dimensions monumentales. Ce n’est pas un hasard si elle a été récemment élue plus belle gare du monde !

Qui a dit que les villes belges n’étaient pas sexys ? Certainement pas nous. Après avoir passé trois jours intenses sur place, à parcourir la ville en tout sens, on partage avec vous notre vision de la ville, sous forme de programme idéal. Un emploi du temps chargé pour être sûr de profiter au maximum d’Anvers et de tout son potentiel. Suivez le guide !

Vendredi

10h30 - Arriver en Thalys… et admirer la somptueuse gare

Anvers est une ville formidable. La preuve ? Il n’est même pas nécessaire de sortir de la Gare Centrale pour commencer à admirer ses merveilles architecturales.

La gare d’Anvers, jadis surnommée la Cathédrale du Rail par les Anversois, impressionne par son style éclectique et ses dimensions monumentales. Ce n’est certainement pas un hasard si elle a été récemment élue plus belle gare du monde par Mashable !

Les fans du monde ferroviaire noteront la transformation réussie en 2007 de cette gare terminus en gare de passage permettant aux Thalys et autres trains de filer sur la ligne Amsterdam-Bruxelles tout en s’arrêtant en centre ville !

La gare d’Anvers est considéré à raison comme l’une des plus belles du monde © CC Stijn Hosdez

 

11h30 – Faire son check-in dans une jolie adresse design

Le design contemporain est omniprésent dans la métropole flamande. Quoi de plus naturel dans ces conditions que de choisir un hébergement au design minimaliste et soigné pour s’imprégner de la créativité locale ?

Pour cela, deux adresses ont tout particulièrement retenu notre attention :

  1. les très belles suites de Maison Nationale, une adresse chic et exclusive à mi-chemin entre la maison d’hôtes et le boutique-hôtel, le tout deux pas du Musée de la Mode et des boutiques les plus tendances d’Anvers.
  2. L’incontournable Hotel Julien, en plein centre ancien et certainement l’un des plus charmants établissements d’Europe du Nord. Mention spéciale au très cosy lounge avec cheminée et au spa privé.
A l’intérieur d’une suite design de Maison Nationale © Yonder.fr

 

12h30 – Déjeuner dans le quartier tendance d’Eilandje

On ne perd pas de temps et on file au nord de la ville dans la zone portuaire d’Eilandje. Depuis quelques années, l’ancien quartier des docks est l’épicentre du renouveau architectural et gastronomique anversois.

En témoignent les ouvertures successives du MAS (on y revient juste après), du Musée Red Star Line consacré à la légendaire compagnie maritime éponyme, du Diamond Pavilion, consacré aux diamants (eh oui, Anvers est toujours la capitale mondiale du diamant) et prochainement de la Nouvelle Maison du Port, un bâtiment futuriste signé Zaha Hadid.

La scène gastronomique n’est pas en reste avec de nombreuses bonnes tables dans les environs. Citons, entre autres, ‘t Zilte, une table de haute gastronomie par le chef Viki Geunes (2-étoiles Michelin) perché au dernier étage du MAS,  les monumentaux Het Pomphuis et FelixPakhuis revisitant d’anciens bâtiments industriels du coin, le très en vogue MóN ou les brasseries cossues Lux et Marcel. De quoi goûter à la fameuse gastronomie flamande.

Un dessert de haute volée servi chez ’t Zilte, le restaurant de haute gastronomie perch au dernier étage du MAS © Yonder.fr

 

The Chocolate Line, le plus rock’n’roll des chocolatiers belges, s’est illustré en créant une machine à sniffer du cacao !

14h – Visiter l’iconique MAS et profiter des plus belles vues sur Anvers et son port

Impossible de quitter les environs sans accorder au moins une heure à la visite du MAS, le Museum aan de Stroom, littéralement le musée au bord de l’eau. Ce musée à la silhouette imposante, parfois comparé au Guggenheim de Bilbao par son aspect iconique, symbolise à lui seul la créativité et le dynamisme anversois.

Si vous ne souhaitez pas consacrer trop de temps aux visites des ambitieuses expositions organisées ici (ethnographiques, anthropologiques ou maritimes, elles s’appuient sur un fonds permanent de plus de 400 000 pièces), ne manquez pas l’opportunité de grimper jusqu’au rooftop pour profiter des vues spectaculaires sur Anvers et son port. C’est aussi évidemment l’occasion d’admirer la prouesse architecturale que constitue ce bâtiment hors norme avec ses perspectives uniques.

Vue sur Anvers depuis le MAS © Yonder.fr

 

15h30 – S’extasier devant la grandiose Cathédrale Notre-Dame d’Anvers

Retour en plein centre ancien d’Anvers pour apprécier à sa juste valeur l’immense Cathédrale Notre-Dame d’Anvers. Immense par ses dimensions bien sûr (plus de 8 000 m2, soit plus que la cathédrale Notre-Dame d'Amiens, la plus vaste de France) mais aussi par la richesse des œuvres qu’elle abrite. LÉlévation de la Croix, un monumental triptyque de Rubens est complété par sept autres tableaux du peintre baroque flamand qui a passé une grande partie de sa vie à Anvers.

Un patrimoine historique inestimable rejoint depuis peu (le 18 novembre 2015 pour être précis) par un bronze contemporain du sculpteur anversois Jan Fabre, L’homme qui porte la croix dans l’alignement de la Descente de la croix du même Rubens. La boucle est bouclée pour les artistes anversois. Ce qui n’empêche pas Jan Fabre de rester très humble : « Ici je suis un nain au pays des géants ».

Le dôme de la Cathédrale Notre-Dame d’Anvers © Yonder.fr

 

Depuis le 18 novembre 2015, un bronze du sculpteuse anversois Jan Fabre est exposé dans la cathédrale © Yonder.fr

 

 

16h15 – Sniffer du chocolat dans un ancien palais napoléonien

Direction le Meir, la plus importante artère commerçante de Belgique. Entre le quartier de la Cathédrale et la Gare, cette avenue piétonne attire chaque jour des milliers de badauds venus faire leur shopping dans les grandes enseignes et notamment Uniqlo, la première incursion au Benelux du géant japonais de la mode.

Au centre du Meir (au n° 50), le palais éponyme, dont les origines remontent au XVIIIème siècle, mérite que l’on s’y arrête. Non seulement pour la beauté architecturale mais aussi pour pousser la porte de The Chocolate Line, le plus rock’n’roll des chocolatiers belges, qui s’est illustré en créant une machine à sniffer du cacao !

17h – Retourner au XVIIème siècle en visitant la Maison de Rubens

Saviez-vous que l’Anvers du XVIème siècle, véritable plaque tournante du commerce international, était la seconde ville la plus peuplée d’Europe après Paris, avec 100 000 habitants ?

Pour faire un voyage dans le temps et retourner à cette époque où Anvers régnait sur le continent, rien de tel qu’une visite à la Maison de Rubens (Rubenshuis). Car au-delà de la collection d’œuvres du génie baroque, la visite permet de se plonger dans les intérieurs luxueux du palais que Pierre Paul Rubens avait lui-même imaginé.

La rencontre improbable entre le style flamand de l’époque et un palazzo italien de la Renaissance, sa première source d’inspiration pour créer ce palais urbain unique.

Graanmarkt 13, un spot qui, à lui seul, a participé à faire d’Anvers une métropole à la pointe des tendances en Europe.

18h – Faire son shopping dans l’un des plus beaux concepts-stores d’Europe, Graanmarkt 13

À deux pas de la Maison de Rubens, sur la vaste place Graanmarkt, un spot qui à lui seul a contribué à faire d’Anvers une métropole à la pointe des tendances : Graanmarkt 13. Dans cet espace hybride, on retrouve un concept store aux allures de cabinet de curiosités chic et contemporain (mode, objets design pour la maison, mobilier de créateurs, essences et parfums rares, etc.), un restaurant parmi les plus créatifs de la ville (voir plus bas), un jardin aromatique et une ruche maison. Le tout coiffé par un vaste appartement d’architecte en duplex signé par l’architecte belge Vincent van Duysen : un luxe qui se paye 1 300€ la nuit ce qui en fait l’hébergement le plus exclusif d’Anvers !

Ne manquez pas notre interview d’Ilse Cornelissens pour découvrir les adresses préférées de cette trendsetteuse locale.

19h – Goûter à l’inventive cuisine du jeune talent Seppe Nobels

On reste à Graanmarkt 13 pour s’installer à table. Sur le papier la présence d’un restaurant dans un concept store pouvait faire craindre une énième adresse m’as-tu-vu. Il n’en est rien, bien au contraire. En faisant appel à Seppe Nobels, llse Cornelissens et Tim van Geloven, les propriétaires des lieux, se sont alloués les services d’un jeune talent, espoir de la nouvelle scène gastronomique flamande regroupée sous la bannière des Flanders Kitchen Rebels (des cuisiniers de moins de 35 ans à fort potentiel).

Proposant une cuisine de saison inventive, centrée sur les légumes (et accessoirement très abordable) Seppe Nobels surprend et séduit pour le plus grand bonheur des foodies.

Une gastronomie inventive et graphique autour des légumes, la signature du chef Seppe Nobels à Graanmarkt 13 © Graanmarkt 13

 

21h – Siroter un cocktail de classe mondiale à Dogma

Qu’on le veuille ou non, la Cathédrale semble parfois agir comme un aimant à Anvers. Preuve en est avec notre retour dans les ruelles étroites du centre ancien pour rejoindre Dogma Cocktails, un bar à cocktails d’inspiration speakeasy.

Bande-son jazz, lumière tamisée, fauteuils Chesterfield, solide carte de cocktails présentée dans un livre ancien, Dogma n’invente rien mais le fait extrêmement bien. Idéal pour venir boire un dernier verre à deux avant de regagner ses pénates. 

La Ganterie Boon est une véritable institution à Anvers. On murmure que le grand Karl Lagerfeld viendrait en personne y acheter ses gants.

Samedi

10h – Se passionner pour l’histoire de la mode au MoMU

Grâce à l’émergence des « Six d’Anvers » (Walter Van Beirendonck, Ann Demeulemeester, Dries Van Noten, Dirk Van Saene, Dirk Bikkembergs et Marina Yee) à la fin des années 80, Anvers s'est fait une place parmi les villes qui comptent dans le petit milieu de la mode et de la création.

Pour se plonger dans l’Histoire de la Mode, rien de tel qu’un passage au MoMu (Modemuseum Antwerpen), le musée consacré à la discipine. Pas de collection permanente mais des expositions didactiques et accessibles, puisant dans le vaste fonds constitué de plus de 25 000 pièces accumulées au fil des années.

Dans le hall du MoMu © Yonder.fr

 

En sortant, ne manquez pas le très beau flagship store de Dries van Noten, l’un des plus emblématiques créateurs anversois, sur la Nationalestraat.

11h30 – Acheter ses gants comme Karl Lagerfeld

A quelques encablures de là, une boutique historique incontournable, la Ganterie Boon. Le décor de cette maison de gants n’a que peu changé depuis son ouverture au milieu des années 1880. Une véritable institution que l’on dit fréquentée par l’une des figures les plus célèbres de la mode contemporaine, le grand Karl Lagerfeld.

12h – Faire du lèche-vitrine sur la très hype Steenhouwersvest

En l’espace de quelques années la charmante rue Steenhouwersvest s’est imposée comme l’un des haut-lieux du shopping à Anvers. Contrairement à d’autres rues de la ville qui concentrent les enseignes globales (d’APC à Chanel en passant par toutes les marques de mode possibles et imaginables), Steenhouwersvest doit son développement à l’arrivée de shops indépendants et alternatifs.

Parmi les magasins qui méritent le détour : l’excellent chausseur Thiron, le magasin de fragrances exclusives Necessities, le très tendance Magazyn dédié au mobilier design et articles pour la maison, le cabinet de curiosités pour hipsters Wunderkammer ou l’excellente librairie ‘t Stad Leest.

De quoi y passer des heures.

Un magasin de mode pour enfants sur la très hype Steenhouwersvest © Yonder.fr

 

13h – Déjeuner sur le pouce chez Camino

Pas besoin de traverser la ville pour manger un morceau. A deux pas de la Steenhouwersvest, la place Vrijdagmarkt est connue pour son marché aux puces à la criée. Chaque vendredi matin, de vieilles pièces sont vendues suivant un processus immuable d’enchères en flamand… Mais la place est aussi connue des Anversois pour ses bonnes adresses, comme Camino, un café-comptoir ouvert en continu qui propose une belle sélection de sandwiches et petits plats d’obédience asiatique.

Un spot où déjeuner sur le pouce s’accorde à merveille avec bien manger.

14h – S’intéresser à l’histoire de l’imprimerie au Musée Plantin-Moretus

On reste sur la place Vrijdagmarkt et on s’engouffre dans le Musée Plantin-Moretus, le seul musée au monde à être inscrit au Patrimoine mondial de l’UNESCO. Il faut dire que le lieu n’est pas un simple musée. 

Installé dans ce qui fut autrefois la maison et l’atelier des « Jobs et Wozniak » de l’imprimerie au XVIème siècle, il permet une plongée fascinante dans l’univers des prémices de l'imprimerie industrielle, en plein âge d’or anversois.

  • Dans la cour du Musée Plantin-Moretus © Yonder.fr
  • Globe antique dans le Musée Plantin-Moretus © Yonder.fr
  • Un livre du XVIIème siècle imprimé par Platin et Moretus à l'époque © Yonder.fr
  • La visite du musée permet de retracer l'Histoire de l'imprimerie © Yonder.fr
Le Tunnel Sainte-Anne accueille régulièrement des shootings et tournages. Raison de plus d’aller y jeter un œil.

15h30 – Jeter un œil à l’historique Tunnel Sainte-Anne

Depuis le Musée Plantin-Moretus, quelques petites minutes de marche suffisent à rejoindre l’entrée du Tunnel Sainte-Anne, une installation atypique que l’on ne manquera pas d’aller explorer.

Construit dans les années 1930, ce tunnel est aujourd’hui classé monument historique et et ne manque pas de fasciner le voyageur grâce à son impressionnant escalator en bois menant à plus de trente mètres sous le sol, ses perspectives géométriques (le tunnel qui relie les deux rives de l’Escaut est un long et étroit tube d’un seul tenant) ou son ascenseur monumental, capable de transporter une ambulance en cas d’urgence !

Difficile d’apercevoir le bout du tunnel... au tunnel Sainte-Anne © Yonder.fr

 

Le Tunnel Sainte-Anne accueille régulièrement des shootings et tournages. Raison de plus d’aller y jeter un œil.

16h – Tout savoir sur la bière à la Brasserie De Koninck

On grimpe dans un tram et on file sur la Mechelsesteenweg,  à quelques kilomètres de là mais toujours en pleine ville. C’est ici que sont brassées les bières De Koninck, dont la fameuse Bolleke, à l’enseigne omniprésente dans les rues de la ville.

Pigeons façon street art devant la Brasserie De Koninck (les volatiles sont l’emblème de cette marque de bière locale) © Yonder.fr

 

Depuis cet été, la Brasserie a subi une rénovation majeure pour ouvrir un centre ultra moderne de découverte de la bière.

Tout savoir sur la bière, ses subtilités, son processus de fabrication mais aussi devenir un expert en accords bières-fromages (difficile de faire plus local), ça se passe ici.

18h – Poursuivre le parcours de la bière au Little Brewers Winter Garden (LBWG)

A trois minutes du centre De Koninck, ne manquez pas de vous arrêter boire une bière au Little Brewers Winter Garden, sorte de Biergarten nouvelle génération pour gens dans le vent et hipsters.

Le spot éphémère (ouvert jusqu’à la fin janvier 2016), installé dans un bâtiment désaffecté de De Koninck, propose une jolie carte de bistrots, un line-up des DJs, beaucoup d’espace pour discuter, chiller ou danser… et évidemment de bonnes bières locales. Très cool.

  • A l'intérieur du Little Brewers Winter Garden (LBWG), "biergarten" cool et éphémère © Yonder.fr
  • A l'intérieur du Little Brewers Winter Garden (LBWG), "biergarten" cool et éphémère © Yonder.fr
  • A l'intérieur du Little Brewers Winter Garden (LBWG), "biergarten" cool et éphémère © Yonder.fr
  • A l'intérieur du Little Brewers Winter Garden (LBWG), "biergarten" cool et éphémère © Yonder.fr
Quand on demande aux Anversois dans le coup ce qu’il faut faire à Anvers le dimanche après-midi, une réponse revient en chœur : flâner sur la Kloosterstraat.

21h – Déguster la bistronomie étoilée de L’Épicerie du Cirque

Rendez-vous est pris dans le Zuid pour le dîner. Dans ce quartier qui s’est affirmé comme l’un des coins les plus en vogue de la ville, les boutiques de créateurs sont légions… tout comme les bons restaurants.

Testée et approuvée par nos soins, L’Épicerie du Cirque est le genre de table que l’on aimerait voir plus souvent : créative (sous l’égide du chef Dennis Broeckx, un autre Flanders Kitchen Rebel), décontractée (pas de nappes ni de services obséquieux ici) et abordable (menu dégustation en quatre séquences au dîner à 49€).

Le genre d’adresse qui nous ferait regretter de rentrer à Paris.

Cuisine raffinée et créative à L’Épicerie du Cirque, l’une des meilleures tables du Zuid © Yonder.fr

 

23h – Aller boire un dernier verre à l’Upper Room Bar de The Jane

Il est fort probable que vous n’arriviez pas à obtenir une table à The Jane, la faute à une demande si forte que chaque table est bookée trois mois à l’avance, jour pour jour, en quelques minutes. Installé dans une ancienne chapelle transformée en temple design ultra glamour, le restaurant de Sergio Herman ne propose pas seulement une assiette avant-gardiste mais une expérience à part entière où la lumière, la musique, l’atmosphère jouent un rôle primordial.

Pour ne pas passer complètement à côté, passez une tête à l’Upper Room Bar, le comptoir-bar qui a pris place là où jadis se trouvait l’orgue ! Accessible sans réservation à partir de 23h, l’Upper Room Bar est LE spot pour voir et être vu à Anvers. Pensez simplement à appeler dans l’après-midi pour vérifier qu'il est possible de venir.

Alternative si vous préférez ne pas quitter le quartier de Zuid : l’excellent Vitrin, l’un des bars favoris des socialites anversois.

Le restaurant The Jane vu depuis l’Upper Room Bar © Yonder.fr

 

Dimanche

10h30 – Se balader au milieu des sculptures au Parc Middelheim

Dimanche matin, Anvers s’éveille tranquillement. On en profite pour filer au sud d’Anvers, loin des touristes du centre historique pour aller se balader dans le splendide parc de Middelheim.

Sur une trentaine d’hectares de verdure, ce parc transformé en musée à ciel ouvert déploie ses charmes. Et notamment à travers l’exposition de plus de 200 sculptures extérieures, d’artistes aussi illustres qu’Alberto Giacometti, Henry Moore, Aristide Maillol, Rodin ou Alexander Calder. En balade ou pour un décrassage sportif, le spot est idéal pour prendre l’air et bien commencer la journée.

Une étonnante sculpture dans le parc de Middelheim © Visit Antwerpen

 

12h – Découvrir les merveilles architecturales de la Cogels-Osylei

On prend le chemin du retour vers le centre mais en n’oubliant pas de s’arrêter dans le quartier Art Nouveau de Zurenborg. Entre maisons de maîtres et palais bourgeois, la rue Cogels-Osylei permet de se promener dans un cadre digne d’un décor de cinéma et encore une fois de… voyager dans le temps, en réglant cette fois la destination temporelle à la Belle Époque. Immanquable pour tous les amateurs d’architecture.

Vision typique de la rue Cogels-Osylei, petit parais pour les amateurs d’architecture © Visit Antwerpen

 

13 – Se régaler de poissons et de fruits de mer au Fiskebar

C’est sur une place du Zuid qu’est installé Fiskebar, l’une des meilleures adresses d’Anvers pour déguster poissons et fruits de mer. Atmosphère relax et décor d’inspiration scandinave caractérise ce restaurant de quartier adulé des locaux pour la fraîcheur impeccable de ses produits. La cuisine ne fait pas dans la sophistication superflue mais va au contraire à l’essentiel : un bon poisson, une cuisson parfaite et du bon vin. Imparable.

N’oubliez pas de réserver à l’avance, Fiskebar fait le plein chaque jour, midi et soir.

Sole servie entière à Fiskebar, LA bonne adresse pour manger du poisson © Yonder.fr

 

15h – Chiner les antiquités de la Kloosterstraat

Quand on demande aux Anversois dans le coup ce qu’il faut faire à Anvers le dimanche après-midi, une réponse revient en chœur : flâner sur la Kloosterstraat. Et effectivement, il semblerait que tout le monde se soit donné rendez-vous dans cette rue réputée pour ses antiquaires et ses boutiques design vintage.

Pendant qu’on est là, on ne manquera pas de faire un tour à The Recollection (Kloosterstraat 54), l’une des adresses favorites d’Ilse Cornelissens, la créatrice de Graanmarkt 13.

16h30 – Faire une pause à… Paris chez Take 5 minutes in Paris !

En se baladant sur la Kloosterstraat, Take 5 minutes in Paris est l’un des café-bistrots les plus prisés des locaux pour faire une pause et chiller.

Le midi on commande une bonne comfort food (paninis, salades, omelettes et autres plats légers). L’après-midi, on pourra se contenter d’un café pris dans le charmant jardin-terrasse. Dans tous les cas, on profite de l’ambiance relax.

18h – Se promettre que l’on reviendra à Anvers

La fin du week-end approche et avec elle l’heure de rentrer chez soi. Si ces 72 heures nous ont permis de voir l’essentiel de ce que la ville a à offrir, on se promet de revenir visiter les musées manqués, s’attabler aux restaurants que l’on n’a pas eu l’occasion d’essayer, poursuivre les sessions de shopping stylées et encore une fois constater qu’Anvers vaut le voyage.

 

RETROUVEZ TOUS LES CONTENUS DÉDIÉS À ANVERS DANS NOTRE DOSSIER SPÉCIAL

Anvers en 2016

Gastronomie, clubbing, mode ou expos : retouvez 5 bonnes raisons de revenir à Anvers en 2016.

Où dîner à Anvers ?

Anvers, véritable capitale gastronomique d'Europe du Nord, a bénéficié de toute notre attention en la matière. Notre sélection des meilleures tables de la ville, c'est par ici.

Anvers en 10 essentiels

L'essentiel de ce qu'il faut voir et faire à Anvers en 10 points : notre sélection réalisée en collaboration avec Visit Antwerpen.

Encore plus d'adresses

N'oubliez pas de consulter l'interview d'Ilse Cornelissens, co-créatrice du très branché Graanmarkt 13, qui a partagé avec nous sa sélection des meilleures adresses anversoises.