Vous êtes ici

La rédaction Yonder, Le mardi 31 octobre 2017
En partenariat avec Logo Suisse Tourisme
Grand angle

La GoldenPass Line, des palmiers du Lac Léman au cœur de la Suisse

Reliant trois régions, deux zones linguistiques et huit lacs, la GoldenPass Line est un véritable condensé de Suisse à elle toute seule ! Nous vous faisons découvrir en images cette célèbre ligne de train helvétique.

  • En 1976 furent mises en service les premières voitures panoramiques de Suisse © Suisse Tourisme
    En 1976 furent mises en service les premières voitures panoramiques de Suisse © Suisse Tourisme

 

Un concentré de Suisse à découvrir à bord d'une ligne de train déjà mythique ? C'est la promesse de la GoldenPass Line, réunissant trois lignes et reliant pas moins de trois régions, deux zones linguistiques et huit lacs, depuis les coteaux ensoleillés du Lac Léman jusqu'au merveilleux Lac des Quatre-Cantons, au cœur du pays.

Depuis 1976 et la mise en service de la première voiture panoramique de Suisse par les chemins de fer du MOB (Montreux-Oberland bernois), la GoldenPass Line a su tirer son épingle du jeu pour devenir l'un des plus beaux voyages ferroviaires de Suisse, à découvrir à bord de trois trains différents.

 

C'est à Montreux que le voyage sur la GoldenPassLine débute. Sur les rives du Lac Léman, au bout de la Riviera vaudoise, la ville réputée pour le Montreux Jazz Festival est le point de départ d'un périple en train singulier.

 

À peine a-t-on laissé la gare de Montreux derrière soi que le train panoramique prend de la hauteur. En une vingtaine de minutes seulement, les voitures MOB Panoramic grimpent pour atteindre Les Avants, village situé à 1,000 mètres d'altitude, la patrie des narcisses que l'on trouve ici en abondance.

Puis se dévoilent les villages de Montbovon, d'où les amoureux de fromage peuvent rejoindre Gruyères à bord d'un train régional, et de Rossinière. Sur le côté gauche, on pourra jeter un œil au « Grand Chalet » (une bâtisse aux 113 fenêtres, anciennement la plus grande maison en bois de Suisse), où Victor Hugo écrit une partie de son chef d’œuvre Les Misérables

Le train poursuit son chemin en direction de Château-d’Œx, une localité qui doit, entre autres, sa renommées au Festival International de Ballons se tenant chaque année fin janvier (du 27 janvier au 4 février 2018 se déroulera la 40ème édition de l'évènement). Des centaines de montgolfières colorées constellent alors le ciel du village enneigé.

À 11h03, le train arrivé à Gstaad, l'une des destinations hivernales les plus réputées au monde. Nombreuses sont les célébrités à profiter de ses somptueux chalets décorés et du charme pittoresque de cet authentique village suisse. Si l'on retrouve dans le centre de Gstaad les grands noms de la mode et de la joaillerie, la discrétion est de mise parmi l'élite mondiale qui vient en villégiature ici.

Les amateurs de beaux hôtels ne manqueront pas de faire une pause au légendaire Gstaad Palace (à moins qu'ils ne préfèrent l'ultra luxe de l'Alpina Gstaad ou le design léché du HUUS) tandis que les gastronomes seront également à la fête : le petit paradis culinaire que constitue Gstaad-Saanenland compte pas moins de 18 tables de haut niveau, parmi lesquels le mythique Chesery, récompensé d'une note de 18/20 par le Gault&Millau et 1 étoile Michelin.

 

1. Bühlberg avec vue sur le Wisstaetthorn, non loin de Gstaad.
2. Hockey sur glace sur le Lauenensee, près de Gstaad.
3. Chalet d'alpage dans l'Albrist.
Le village de Gstaad, la nuit.

Quant aux sportifs, ils seront ravis d'apprendre que 220 kilomètres de pistes, à près de 3,000 mètres d’altitude, les attendent au sein de « Gstaad Mountain Rides»,  le nom du domaine de ski et de randonnées dans le Saanenland, doté de 53 remontées mécaniques. Plusieurs snowparks et de nombreuses pistes de luge, ainsi que 165 kilomètres de pistes de ski de fond classique et de skating, sont également à leur disposition.

Les randonneurs ne sont pas non plus en reste, avec pas moins de 200 kilomètres de chemins de randonnée d’hiver !

 

Village de renommée mondiale, Gstaad accueille chaque année de nombreux évènements, parmi lesquels le FIVB Beach Volleyball World Tour, le Swiss Open de tennis ou le festival culinaire Davidoff Saveurs Festival.

 

Randonnée hivernale le long de la rivière Simme.

Après avoir changé de train à Zweisimmen (ce qui ne sera plus nécessaire à partir de 2019, la GoldenPass pourra alors circuler directement depuis Montreux grâce à un nouveau dispositif d'écartement des voies), on atteint la ville d'Interlaken, prisée des voyageurs du monde entier en raison de son emplacement stratégique au pied des Alpes suisses.

Depuis Interlaken, il est non seulement possible de poursuivre son chemin en direction de Lucerne, à bord du Luzern-Interlaken Express (panoramique, ce train est le troisième et dernier constituant la GoldenPass Line), mais également de partir à la conquête du toit de l'Europe en grimpant en train à la Jungfraujoch. À moins que l'on ne préfère tout simplement explorer les environs splendides de la ville, comme le lac de Brienz.

Le Luzern-Interlaken Express au bord du Lac de Lungern, entre Interlaken et Lucerne © zb Zentralbahn AG

Interlaken, dans l'Oberland bernois, a accueilli d'innombrables hôtes célèbres, comme Johann Wolfgang von Goethe et Felix Mendelssohn Bartholdy.

Le pittoresque village d'Iseltwald au bord du Lac de Brienz.
Vue sur le village de Wilderswil, tout proche d'Interlaken.

Dans la région d'Interlaken, ne ratez sous aucun prétexte le Lac de Brienz, s'étendant entre l'Emmental et les Alpes bernoises. Paré d'un bleu subtil, tirant vers le vert turquoise comme vers le gris argenté, ce lac est enserré par les pentes abruptes des majestueuses montagnes l'entourant.

Il est ainsi possible de se promener depuis Interlaken jusqu'à l'idyllique village de Brienz à pied (comptez un peu moins de 5 heures de marche), à moins que l'on ne choisisse de naviguer sur le lac grâce aux bateaux de la compagnie BLS (quatre bateaux à moteur, un à vapeur).

 

 

En début d'après-midi, et après avoir passé le col du Brünig et longé les lacs de Lungern et de Sarnen, le train atteint Lucerne, porte d’accès à la Suisse centrale, située au bord du lac des Quatre-Cantons.

Snowboarder au Fronalpstock, au-dessus de la mer de brouillard.

Lucerne n'est évidemment pas que le terminus du périple à bord de la GoldenPass Line. Destination touristique majeure du pays, la ville séduit autant par son riche patrimoine que par sa situation privilégiée au cœur d'un fabuleux univers de montagne.

Datant du Moyen-âge, le Pont de la Chapelle, avec ses panneaux peints, est considéré comme le plus ancien pont de bois couvert d’Europe. Dans le centre historique piétonnier, de belles demeures historiques côtoient places, comme le Weinmarkt, et églises. 

Enfin, ne manquez pas le futuriste Centre de la culture et des congrès (le KKL) signé de l'architecte Jean Nouvel, symbole de la capacité de Lucerne à également se tourner vers l'avenir.

Ambiance de Noël à Lucerne.

Point de départ idéal pour nombre d’excursions vers les principaux lieux de la région, vous pourrez profiter de votre camp de base à Lucerne pour rayonner dans les environs.

Excursions sur le montagnes emblématiques de Lucerne (Mont Pilate ou au Rigi), croisière à bord d’un bateau à vapeur sur le lac des Quatre-Cantons, départ en train vers le Tessin à bord du Gotthard Panorama Express (à partir du printemps) ou sports d'hiver dans les domaines skiables voisins, les possibilités d'activités ne manquent pas.

Et si vous visitiez la Suisse cet hiver ? Découvrez les plus beaux voyages en train du pays !

 

Copyright des images, numérotées de haut en bas, et de droite à gauche (à l'exception des photos du slider en haut de page) :

Bloc 1 - Photo 1 : © Suisse Tourisme // Photo 2 : © www.chateau-doex.ch // Photo 3 : © Montreux Tourisme - Maude Rion // Photo 4 : © Pinterest - esther-gerber.ch // Photo 5 : © Suisse Tourisme // Photo 6 : © www.region-du-leman.ch
Bloc 2 - Photo 7 : © Gstaad Palace // Photo 8 : © Lenk-Simmental Tourismus // Photo 9 : © Suisse Tourisme // Photo 10 : © Lenk-Simmental Tourismus // Photo 11 : © Marcus Gyger // Photo 12 : © Lenk-Simmental Tourismus
Bloc 3 - Photo 13 : © Interlaken Tourismus // Photo 14 : © Interlaken Tourismus // Photo 15 : © Interlaken Tourismus
Bloc 4 - Photo 16 : © Suisse Tourisme // Photo 17 : © Suisse Tourisme