Vous êtes ici

La rédaction Yonder, Le lundi 11 juillet 2022
Restaurants

On a testé le tea time estival de Maxence Barbot au Shangri-La Paris

Le chef vous accompagne à travers un voyage fruité et coloré tout autour du sucre, mais toujours dans un esprit enfantin et axé sur le partage.
  • Tea Time de Maxence Barbot au Shangri-La © Louise Marinig
    Tea Time de Maxence Barbot au Shangri-La © Louise Marinig

Le pitch | Un goûter presque 100% fruité et peu sucré

Maxence Barbot ne déroge pas à ses habitudes : il veut faire plaisir tout en se faisant plaisir. Cela se ressent une nouvelle fois à travers ce tea time qui fleure bon l’été, dont certaines versions sont parfois sujettes à certaines extravagances. À découvrir uniquement le week-end, il se présente tel un goûter, un grand goûter certes, donc inutile de vous attendre à une version allégée d’un brunch. Vous aurez droit à une viennoiserie de palace remise au goût du jour, une sélection de petites pâtisseries, un élément des plus gourmands et enfin une tarte au fromage blanc à partager. Des promesses de réminiscences de l’enfance à une expérience gustative parfois inattendue, il n’y a qu’un pas.

Quand on a déjà goûté les versions précédentes proposées par le chef, on reconnait certains marqueurs. À l’image de ce feuilletage désormais iconique qui entoure la tarte aux myrtilles. Une prouesse technique déjà entraperçue sur le flan de Maxence Barbot, un des meilleurs de Paris, mais aussi autour de sa tarte tatin et bien évidemment immortalisée avec son millefeuille. Quant aux viennoiseries : toujours des merveilles.

  • Tea Time de Maxence Barbot au Shangri-La © Louise Marinig
    Tea Time de Maxence Barbot au Shangri-La © Louise Marinig

Réservez cet hôtel gratuitement et immédiatement en ligne !

Après les petits pains au lait de l’hiver, la brioche feuilletée du printemps, le chausson nous propulse en enfance et dans le sud : une version aux abricots, intense, d’une finesse rare

Dans l'assiette ? Tous les fruits de l’été

On l’a vu, d’autres palaces ont misé sur le côté audacieux. Au Shangri-La, retour à la tradition et un promontoire en trois parties. Mais pas n’importe lequel, tout de même. On débute par la viennoiserie du moment, encore tiède. Un délice. Après les petits pains au lait de l’hiver, la brioche feuilletée du printemps, le chausson nous propulse en enfance et dans le sud : une version aux abricots, intense, d’une finesse rare.

On enchaîne sur les pâtisseries : comment ne pas croquer dans la fameuse tarte myrtilles & vanille et son feuilletage croustillant, avant de dévorer le doux cheesecake rhubarbe. On se délecte alors de la baby tropézienne à la fleur d’oranger, bien dodue, qui renferme un confit de citron vert. Quelques grains de pollen viennent apporter de la mâche. Plusieurs sensations en une bouchée.

Il reste deux éléments : le seul et unique moment foodporn & affriolant de l’après-midi (car il en faut un), c’est ce sablé diamant noisette et pistache. Pour vous mettre l’eau à la bouche, c’est comme si vous croquiez dans un shot de pâte à tartiner. Puis, si vous avez encore de la place, il reste la dernière pièce et pas des moindres : le gâteau au fromage blanc. Un autre retour en enfance qui fait la part belle à la cerise. Un nuage de bonheur et de légèreté.

Préparer votre voyage ? Organisez votre  séjour dans des destinations exceptionnelles  en toute sérénité avec notre agence partenaire Eluxtravel et bénéficiez de services ultra premium :

  • Tea Time de Maxence Barbot au Shangri-La © Louise Marinig
  • Tea Time de Maxence Barbot au Shangri-La © Leserialpatissteur

 

Dans la salle ?

Une ambiance asiatique, une salle teintée de vert, lumineuse grâce à la belle verrière de la Bauhinia. Pas forcément de luxe ni d’opulence - hormis le grand lustre - mais les tables à l’étage apportent un peu de charme à la salle du bas parfois prosaïque.

Le service ? 

Un service attentionné dans l’ensemble, un tea time connu sur le bout des doigts par les équipes et des conseils apportés à la dégustation. Toujours un coup d’œil pour vous débarrasser quand la table se charge, sans pour autant être trop intrusif.

  • Tea Time de Maxence Barbot au Shangri-La © Leserialpatissteur
  • Tea Time de Maxence Barbot au Shangri-La © Leserialpatissteur

 

Le diamant noisette-pistache, un pur moment de gourmandise

Les plats à goûter ?

Le diamant noisette-pistache pour un pur moment de gourmandise et la tarte au fromage blanc & cerises. On termine par cette dernière, on prend peur en la voyant, mais on surfe finalement sur un nuage.

Bon à savoir ? 

Si vous voulez quand même prendre un goûter en semaine et que vous passez dans le coin, une carte de pâtisseries est évidemment disponible. Comptez entre 16 et 20 €.

  • Tea Time de Maxence Barbot au Shangri-La © Louise Marinig
    Tea Time de Maxence Barbot au Shangri-La © Louise Marinig

Le conseil en plus ?

Demandez une table à l’étage au moment de la réservation. Vous serez bien plus tranquille, bien mieux installé et profiterez d’une vue plongeante sur la Bauhinia et le ou la musicien(ne) invité(e).

Les prix ?

Le tea time classique est présenté à 55 €, mais si vous venez en amoureux ou entre ami(e)s, vous profitez d’une belle offre à 100 € pour deux. Idem si vous prenez la version avec coupe de champagne : 75 € l’unité et 140 € pour deux.

Le Tea Time complet

  • Mini-tropézienne fleur d’oranger, citron vert & pollen ; Cheesecake rhubarbe ; Tartelette croustillante, vanille et myrtilles
  • Petit chausson à l’abricot ; Sablé diamant cœur coulant pistache et noisette
  • Tarte à partager au fromage blanc & cerises
  • Boisson chaude (ou thé glacé) au choix

 

Notre avis en un clin d'œil

Incontestablement un très bon tea time, parfait en période estivale et de fortes chaleurs. A-t-on envie de manger autre chose que des fruits à ce moment de l’année ? Il me semble que non. Maxence Barbot les exploite à merveille. Il faut être un bec sucré, c’est certain, mais cette proposition est sans doute la meilleure rapport qualité/ prix en palace.

Réservez cet hôtel gratuitement et immédiatement en ligne !

Pratique

Shangri-La Paris

10 avenue d'Iéna, Paris 16e

Tous les samedis et dimanche de 15h à 18h.

Réservations par email 

Tél : 01 53 67 19 91

Site Web | Instagram de Maxence Barbot