Vous êtes ici

Pascale Missoud, Le vendredi 20 janvier 2023
Hôtels du mois

Alila Hinu Bay : escapade en toute intimité au sud d’Oman

L'Alila Hinu Bay faufile son architecture minérale entre les montagnes du djebel Samhan et les eaux cristallines de la mer d’Oman. Alila signifie surprise en sanskrit et l’hôtel en révèle de belles. À commencer par l’environnement, spectaculaire, et ce luxe qui exhale la sérénité.
  • Diner sous les étoiles © Alila Hinu Bay
    Diner sous les étoiles © Alila Hinu Bay
  • La piscine à débordement © Alila Hinu Bay
    La piscine à débordement © Alila Hinu Bay
  • Entrée © Alila Hinu Bay
    Entrée © Alila Hinu Bay
  • Face à la mer, une villa avec piscine privée © Alila Hinu Bay
    Face à la mer, une villa avec piscine privée © Alila Hinu Bay

Hôtel testé et approuvé par la rédaction | Séjour effectué en septembre 2022

Le pitch | Alila Hinu Bay, hôtel de luxe discret au bord de la mer d’Oman

Mirbat, village de pêcheurs au nord du gouvernorat du Dhofar, à 90 km de l’aéroport de Salalah, se révèle un havre de tranquillité. C’est pourtant ici que s’est déroulé l’une des plus grandes batailles de la guerre du Dhofar, en 1972, dont l’ancien centre porte encore les stigmates. Aujourd’hui, on y vient pour ses plages sauvages et ses excursions notamment dans le djebel. On traverse Mirbat, pour serpenter sur cette route déserte entre villas en construction et rares plantes rases. Et voilà, l’Alila Hinu Bay qui dresse sa silhouette géométrique, d’une étonnante sobriété, réchauffée par ce brasero qui souhaite la bienvenue. Pas un bruit ou presque. Déjà, se dessine un séjour tout en quiétude. La mer et ses dauphins, un spa et sa palette de soins et ces 45 hectares préservés.

Lire ici notre reportage dans le gouvernorat du Dhofar, sur la route de l'encens.

  • L’entrée © Alila Hinu Bay
    L’entrée © Alila Hinu Bay

Réservez cet hôtel gratuitement et immédiatement en ligne !

On plonge d’emblée dans un minimalisme que le bois, omniprésent, tempère avec chaleur

Comment est l’hôtel ? 

Le bâtiment principal héberge un vaste lobby, séparé d’un salon aux canapés bas par un mur d’étagères. Un comptoir tout en longueur, deux tables habillées de beaux livres. Des objets d’art : on plonge d’emblée dans un minimalisme que le bois, omniprésent, tempère avec chaleur. Et déjà, le regard s’arrête, hypnotisé par l’immensité désertique qui s’étend jusqu’à la mer. À peine le temps d’un rafraîchissement, le check-in expédié et on accède à sa chambre ou sa villa en voiturette de golf, l’occasion de repérer restaurants, spa et piscine.

  • Piscine © Alila Hinu Bay
    Piscine © Alila Hinu Bay

Préparer votre voyage ? Organisez votre  séjour dans des destinations exceptionnelles  en toute sérénité avec notre agence partenaire Eluxtravel et bénéficiez de services ultra premium :

Et les chambres ?

Difficile à première vue de distinguer les 96 chambres avec terrasse des 16 villas avec piscine privée : les unités sont accolées les unes aux autres mais se dispersent sur une partie des 45 hectares du complexe. Dans un souci d’engagement durable, les bâtiments s’inscrivent tout en légèreté dans cet univers naturel dépouillé. À l’intérieur, la décoration emprunte cette même philosophie : le mobilier, les œuvres d’art et pièces d’artisanat jouent sur un design épuré qui mettent en valeur de beaux espaces : 60 m2 pour les chambres, 170 m2 pour les villas dotées en sus, d’un salon avec cheminée et d’une salle de bain prolongée d’un espace extérieur pour la baignoire. Ici, le lit trône en majesté devant une large baie vitrée : le paysage – mer ou désert – règne en maître absolu. Le luxe passe également par le confort et la modernité : air conditionné de rigueur, wifi performant, minibar, plateau de courtoisie avec machine à café, enceinte bluetooth. Oui, les piscines sont chauffées – et la température modulable – mais les contenants des produits d’accueil réutilisables. 

  • Alila Hinu Bay — Pool Villa © Halila
  • Alila Hinu Bay — Pool Villa © Halila

 

 

L’offre gastronomique ?

L’hôtel offre deux restaurants, tous deux baignés de lumière et prolongée d’une terrasse. L’Orchard sert un petit-déjeuner pour partie en buffet – excellents jus de fruits frais – et à la carte, pour des plats chauds européens comme moyen-orientaux à la commande. Le soir on cède à la tentation d’un fabuleux voyage culinaire inspiré des pays traversés par la route de l’encens : carré d'agneau épicé aux dattes et fumé au bois de santal, mezze oubliés ou encore cette incroyable pâtisserie à la crème d’encens. On se passerait juste du gâteau au chocolat de fin de repas. Le Seasalt, exalte les produits la mer en les parant de saveurs asiatiques : s’en ressent une vraie délicatesse pour des assiettes joliment colorées comme ce homard à la sauce au curry balinaise. Ceux qui boudent le poisson se rabattent sur les plats végétariens ou l’entrecôte de bœuf Wagyu. On apprécie l’engagement de la cuisine qui s’approvisionne surtout localement. Enfin, les gourmands céderont au tea-time local, le fuwala, collation traditionnelle tout en desserts, dattes et noix.
 
  • Déjeuner © Alila Hinu Bay
    Déjeuner © Alila Hinu Bay
En amoureux, on s’octroie un dîner sous le ciel étoilé en écoutant le ressac

Ce qui fait la différence ? 

Un vaste bâtiment, à l’entrée intimidante abrite le spa. Happé par ce parfum d’encens, on se laisse tenter par le rituel Signature à base de la précieuse résine. Tous les produits utilisés ici sont naturels, les soins prodigués personnalisés. On y trouve aussi un hammam et un bassin extérieur. Au choix, on peut s’adonner au sport – la salle, petite mais bien équipée est accessible 24h/24 – mais aussi au yoga et à la méditation.

Bon à savoir ?

L’hôtel met à disposition de ses hôtes des vélos, pour une balade, accompagnée ou non, et organise des excursions vers tous les centres d’intérêt alentours. Pêche, plongée sous-marine et observation des dauphins – que l’on peut d’ailleurs apercevoir depuis la plage – se partagent les activités maritimes. Enfin, en amoureux, on s’octroie un dîner sous le ciel étoilé en écoutant le ressac.

  • Alila Hinu Bay — Plage © Halila
    Alila Hinu Bay — Plage © Halila

 

La chambre à booker ?

Assurément une des villas avec piscine ouverte sur la mer ; l’immensité de ce paysage aride renforce l’impression d’être seuls au monde : le b.a.-ba de la béatitude.

C’est où ? 

À 1h15 de l’aéroport de Salalah et à quinze minutes de Mirbat. L’hôtel peut assurer les transferts à moins de louer une voiture à l’arrivée. Plusieurs liaisons quotidiennes Oman Air mettent la capitale, Mascate, à 1 h35 de vol.

  • Alila Hinu Bay — Piscine d’eau de mer © Halila
    Alila Hinu Bay — Piscine d’eau de mer © Halila

Ce qu’il faut retenir

Le deuxième hôtel de la marque (groupe Hyatt) à s’installer dans le sultanat déploie un luxe en accord parfait avec l’environnement : rien de trop et pourtant tout y est. L’espace est le maître-mot, tant dans les chambres que les parties communes, comme un écho à la nature environnante. Quant à la mer, on a l’impression qu’elle n’est que pour nous.

Les 5 choses que l’on a aimées à l’Alila Hinu Bays

  • Le site, un bout du monde apaisant et envoûtant ; 
  • La vue depuis les chambres, les villas comme les restaurants ; 
  • Le souci de l’environnement, dans l’intégration des bâtiments et dans l’assiette ;
  • Le menu Franckincense Journey à l’Orchard ; 
  • Le service courtois, discret et souriant. 

Réservez cet hôtel gratuitement et immédiatement en ligne !

Pratique

Alila Hinu Bay

P.O. Box 546, Wilayat of Mirbat – Gouvernorat du Dhofar

112 clés à partir de 290 € la nuit

Site Web