Vous êtes ici

Pierre Gautrand, Le mercredi 06 juillet 2022
En partenariat avec visit Finland logo
Sponsorisé

Itinéraire en Finlande : Helsinki et la région des lacs en été

En été, les journées durent 19 heures à Helsinki et le soleil illumine le ciel de mille nuances féeriques. L’occasion de découvrir cette capitale dynamique et écolo, et la région voisine de Järvi-Suomi, ponctuée de milliers de lacs.
  • Un labyrinthe de lac : l’esker Pulkkilanharju du lac Päijänne © Janne Käyhkö - Visit Lahti
    Un labyrinthe de lac : l’esker Pulkkilanharju du lac Päijänne © Janne Käyhkö - Visit Lahti
  • La fin de l'été à Helsinki © Mariia Kauppi
    La fin de l'été à Helsinki © Mariia Kauppi
  • La cathédrale d'Helsinki © Visit Finland
    La cathédrale d'Helsinki © Visit Finland
  • Le Midsuumer ou la fête de la Saint-Jean est l'occasion de réjouissances dans toute la Finlande © Marcia Villalba
    Le Midsuumer ou la fête de la Saint-Jean est l'occasion de réjouissances dans toute la Finlande © Marcia Villalba
  • Un bateau à vapeur près de Mikkeli © Visit Mikkeli
    Un bateau à vapeur près de Mikkeli © Visit Mikkeli
  • Devant le musée Amos Rex à Helsinki©Tuomas Uusiheimo.jpg (
    Devant le musée Amos Rex à Helsinki©Tuomas Uusiheimo.jpg (
  • La fin de l'été à Mikkeli © Marcia Kauppi
    La fin de l'été à Mikkeli © Marcia Kauppi
  • Dans la ville de Jyväskylä les terrasses éphémères annoncent le soleil de minuit © Julia Kivela
    Dans la ville de Jyväskylä les terrasses éphémères annoncent le soleil de minuit © Julia Kivela
  • Le parc national d'Etelä-Konneveden © Julia Kivelä
    Le parc national d'Etelä-Konneveden © Julia Kivelä
À 3 heures d’avion de Paris, Helsinki est la capitale la plus septentrionale du monde après Reykjavik

À 3 heures davion de Paris, Helsinki est la capitale la plus septentrionale du monde après Reykjavik. La métropole portuaire est idéale pour un citybreak en été et offre à quelques minutes de son centre des forêts luxuriantes, des plages de sable et une nature côtière propice à la déconnexion. Une tout autre vision des pays nordiques. 

La saison estivale en Finlande, c’est aussi la saison des festivals, des terrasses remplies et des journées qui s’étirent jusqu'à tard le soir, avec des nuits de plus en plus courtes à mesure que l’on s’approche du cercle polaire. Les « nuits blanches » de juin et juillet dévoilent, à deux heures au nord de la capitale, la région des lacs avec ses forêts à perte de vue, qui vit au rythme des balades à vélo et en kayak, des randonnées ou encore des baignades sous le soleil de minuit. 

L’été, c’est aussi la saison où les Finlandais se retirent en famille ou entre amis dans leur maison de campagne — le mökki — pour vivre en harmonie avec la nature. Alors cap au nord pour une escapade en mode slow travel, dans un pays où se déplacer, se restaurer et profiter de la nature de manière durable est aussi simple que de dire hei ! 

  • Lac Lehmonkärki aux abords de la ville de Lahti © Julia Kivela
    Lac Lehmonkärki aux abords de la ville de Lahti © Julia Kivela

 

1. Helsinki, la capitale européenne du design 

Installé au milieu de 330 îles, larchipel dHelsinki ravira à la fois les amateurs de nature et de design. La capitale de la Finlande, qui a été élue capitale mondiale du design par lUNESCO en 2012, regorge de musées, de galeries dart, de salles de concert et de théâtres. Dans le centre-ville, le quartier de Töölönlahti possède l'une des plus grandes sélections de bâtiments incontournables : le Finlandia Hall, conçu en 1974 par larchitecte finlandais Alvar Aalto, la maison du Parlement, ainsi que le Musée d'art contemporain Kiasma, symbole de l'architecture finlandaise contemporaine qui se veut à la fois pratique et esthétique. Dans le quartier dUllanlinna, le Musée du Design construit en 1873, un des plus anciens au monde, retrace lhistorique du design finlandais et établit ses liens profonds avec la nature, toujours présente.

  • Les terrasses sont de sortie en été © Julia Kivela - Restaurant Löyly
    Les terrasses sont de sortie en été © Julia Kivela - Restaurant Löyly

 

Plus au nord, se trouve une des plus belles curiosités de la ville : l’église souterraine de Temppeliaukio, construite en pierre en 1969 par les frères Timo et Tuomo Suomalainen. Après avoir visité ce « temple dans la roche », on s’écarte légèrement de Töölönlahti, pour aller à la rencontre du stade Olympique de 1938 construit à la lisière du parc Eläintarha. Une flânerie dans le parc central Keskuspuisto simpose, belle parenthèse forestière en plein milieu de la ville. Pour une escapade bucolique, on pédale le long de la rivière Vantaa, affluent du fleuve Vantaanjoki, pour observer la flore et les oiseaux migrateurs. 

  • Le marché sur la place Kauppatori © Julia Kivela
    Le marché sur la place Kauppatori © Julia Kivela

 

Visiter Helsinki implique de goûter à ses produits locaux et à sa cuisine, fusion entre linfluence russe à lEst et suédoise à lOuest. Rendez-vous sur la place Kauppatori, à deux pas du Sénat, où se tient le marché couvert de la capitale pour déguster plusieurs spécialités locales : porridge, soupe de saumon, hareng mariné, du leipäjuusto, un fromage doux produit avec du lait de vache, ainsi que des airelles, des fraises des bois et des myrtilles en abondance que lon peut acheter au litre ! Miam.

Bon à savoir ? Pour être sûr de ne rien manquer, une promenade de 75 minutes est organisée par le Helsinki City Museum en groupe de 12 personnes pour découvrir tous les trésors architecturaux de la ville. 

  • Le dernier ferry revient de Suomenlinna © Mariia Kauppi - Visit Finland
    Le dernier ferry revient de Suomenlinna © Mariia Kauppi - Visit Finland

 

Un archipel à découvrir 

Presque toutes les îles de larchipel d'Helsinki sont desservies quotidiennement. On sy rend en ferry pour déjeuner dans lun des nombreux restaurants ou pour pique-niquer au sommet dune colline, surplombant la mer. En période estivale, le dernier ferry quitte le port à 2h du matin.  

  • Réputée pour ses plages de sable blanc, sa prairie côtière peuplée d'oiseaux et son sentier pédestre de 2 km, l’île de Pihlajasaari se trouve à seulement 10 mn d'Helsinki et représente une escale populaire pour les habitants en été qui viennent y pique-niquer en famille, se baigner ou déjeuner au restaurant Pihlajasaari.
  • À louest dHelsinki, l’île de Seurasaari est accessible à pied via un pont en bois blanc. Véritable musée en plein air, l’île peuplée de cygnes et de canards héberge une collection de maisons et de dépendances finlandaises reconstituées, refuges des chauves-souris et des écureuils de l’île. 
  • La campagne au milieu de la mer sur l’île de Kaunissaari © Julia Kivela
    La campagne au milieu de la mer sur l’île de Kaunissaari © Julia Kivela

 

  • L’île Lammassaari est accessible à pied en passant sur des passerelles en bois sur pilotis depuis Pornaistenniemi, à travers une vraie forêt de roseaux. Le cadre parfait pour une randonnée ou une baignade sur cette île dépourvue de résidents.
     
  • L’île Suomenlinna est un vrai quartier miniature qui abrite la forteresse maritime du même nom, une base navale construite à partir de 1748 aujourd’hui classée à lUnesco où l’on se balade entre remparts et tunnels dun autre temps. Avis aux amateurs : Suomenlinna fabrique sa propre bière, que l’on peut déguster sur l’une des terrasses des nombreux restaurants.

Bon à savoir ? Il est possible dobserver des oiseaux migrateurs qui marquent une halte sur l’île pour se nourrir ou faire leur nid. 

 
  • L’archipel d’Helsinki © Juho Kuva
    L’archipel d’Helsinki © Juho Kuva

 

Où sortir ? 

L’été est plutôt court, et les Finlandais veulent en profiter. Le jour qui se prolonge est l’occasion de boire un verre entre amis au bord de l’eau ou dans un bar et de poursuivre la soirée au Post Bar, club underground prisé du quartier de Kaikukatu. De nombreux festivals sont organisés lors du solstice d’été, dont le Midsummer dans les parcs de Kokkokallio, Kaivopuisto ou sur l'île de Seurasaari. Début août, le Flow Festival, anime une ancienne centrale électrique avec des performances musicales et dart contemporain tandis qu’à la fin du mois, le Festival d’Helsinki rassemble chanteurs, danseurs, cinéma, théâtre et cirque pour des spectacles éclectiques. Autre rendez-vous immanquable, les Feux de la Saint-Jean, qui attirent nombre d’habitants sur l’île de Seurasaari pour célébrer le début de l’été et la nuit la plus courte de l’année. 

  • Concert au bord de l'eau à Helsinki © Julia Kivela
  • Flow Festival Helsinki © Jussi Hellsten

 

Où dormir ? Notre carnet d’adresses

  • Dans le quartier commerçant de Kamppi, lHotel Mestari offre des chambres simples et modernes, un restaurant chaleureux de cuisine basque et un bar. À quelques pas du magnifique parc de l'Esplanade et des musées de la ville.
     
  • LHotel U14, membre de l'Autograph Collection de Marrot, propose 117 chambres contemporaines aux beaux volumes, un bar à cocktails, une cantine healthy et, Finlande oblige, un sauna et une salle de fitness. Le tout à deux rue du port sud. 
     
  • Lové dans un bâtiment de 1840, lhôtel 5 étoiles St George — le plus élégant dHelsinki — a ouvert en 2018 à côté du parc paisible de la vieille église. Il réinterprète le grand hôtel d’antan de manière contemporaine dans ses 148 chambres et 5 suites, son spa avec piscine et sa boulangerie, à quelques mètres du centre-ville animé.
  • L’hôtel Saint Georges Helsinki © DR
    L’hôtel Saint Georges Helsinki © DR
  • Adresse élégante et chaleureuse, l’Hotel Haven (« port » en suédois) surplombe le port et offre 137 chambres douillettes. On prend son petit-déjeuner au Restaurant Haven face aux ferry qui partent pour l’archipel d’Helsinki. 
     
  • Toujours dans le centre, a façade blanche façon loft-atelier de lHotel Fabian cache une atmosphère chaleureuse avec sa cour inondée de lumière naturelle l’été. À deux pas du parc de lesplanade et du musée du design. 
     
  • Aménagé dans une ancienne centrale électrique de 1908, LHotel Lilla Roberts se trouve en plein Design District d’Helsinki. Détails Art Déco, grandes baies vitrées, bar et restaurant dans l’air du temps, l’adresse idéale pour ceux qui aiment un design à la page. 

Plus dinformations sur myhelsinki.fi

 

2. Lahti, la ville durable 

Désignée capitale verte de lEurope en 2021, la ville de 130 000 habitants se distingue pour son mode de vie urbain respectueux de lenvironnement. Située à l’extrémité sud du même lac que Jyväskylä, l'une de nos prochaine étape, on s’y rend en 1h15 de route depuis Helsinki. La ville abrite le Palais Sibelius, une salle de concert construite en bois et prouesse architecturale qui jouit dune magnifique vue au bord du lac Vesijärvi. En lisière du parc de Kirkkopuisto, le nouveau musée Malva ouvert en 2018 est consacré à lart visuel finlandais et regroupe affiches et œuvres contemporaines étonnantes. 

Au départ du port de plaisance de la ville, on grimpe à bord dun bateau direction le Parc national de Päijänne, pour explorer ses eaux pures et sa chaîne d’îles raccordées par des ponts. Deuxième plus grand lac finlandais, le lac Päijänne est traversé par un chapelet d’île long de 8 kilomètres. Le parc national offre la possibilité de pique-niquer autour dun feu de bois avec des saucisses grillées et du café fumant près de bâtiments aux allures de phares. 

  • L’esker Pulkkilanharju du lac Päijänne © Johannes Sipponen - Salpausselkä Geopark
    L’esker Pulkkilanharju du lac Päijänne © Johannes Sipponen - Salpausselkä Geopark

 

Bon à savoir ? La meilleur façon de découvrir le parc se fait de la plus manière la plus simple. Arrêtez-vous à Pulkkilanharju, puis parcourez le sentier naturel de la route des crêtes à pied. Sur la route vers l’isthme naturel, on s’arrête pour un café dans le village de Vääksy, dont le canal qui relie les lacs Vääksy et Päijänne est scandé d’écluses ou patientent les bateaux.

Toujours dans la région de Lahti, le Géoparc mondial de l'UNESCO de Salpausselkä raconte l'histoire de l'entité géologique la plus connue de Finlande : des formations marginales de glace uniques, déposées par d'anciens cours d'eau de fonte à la fin de la période glaciaire. Ces formations s'étendent sur tout le sud de la Finlande et sont les plus spectaculaires dans la zone du Géoparc. 

  • Ainoa Winery © Visit Lahti
    Ainoa Winery © Visit Lahti

 

Si la nature est impressionnante à regarder, elle procure également des bienfaits culinaire. À dix kilomètres du centre de Lahti, dans le petit village rural de Miekkiö, se trouve le domaine viticole qui a placé la Finlande sur la carte mondiale des vins. À partir d'ingrédients sauvages récoltés dans les forêts finlandaises et de baies cultivées localement, les vins d'Ainoa ont été primés en Allemagne, aux États-Unis et dans les prestigieux concours de France. En 2019, la Ainoa Winery a reçu le trophée Embla Nordic Food Artisan pour sa contribution à la culture alimentaire nordique.

Où dormir ? À l’Hotel Lehmonkärki qui abrite les Haasi Mirror Houses, entièrement vitrées au bord du lac avec leurs piscines à débordement. Le complexe offre également plus de dix saunas.

Plus d’informations sur visitlahti.fi

  • Sauna au bord du lac Lehmonkärki © Julia Kivela
  • Paddle sur le lac Lehmonkärki © Julia Kivela

 

3. Mikkeli, lancienne cité marchande où perdure l’art de vivre

Après 1h20 de route sur les berges des lacs et entre les arbres, on atteint Mikkeli, capitale de la Savonie du Sud renommée pour ses nuit blanches de la fête de la Saint-Jean. Au programme ? Une ambiance folklorique et joyeuse, où les grands feux de joie du solstice d’été réchauffent les baigneurs qui se précipitent dans leau douce des lacs, entre 18 et 24°C. 

Les forêts denses de la région des lacs dissimulent de vieux manoirs finlandais, dont le magnifique manoir de Terttisitué a seulement 7 kilomètres de Mikkeli. La bâtisse en bois abrite une ancienne ferme toujours en activité, un jardin et un restaurant dont la carte sert des plat réalisés avec des produits biologiques et de saisons. Pour une pause thé après une promenade en forêt, on peut aussi se rendre au manoir de Wehmaa, avec ses papiers peints à fleurs à lesprit britannique, au bord du lac Saimaa. 

  • Ambiance cocooning au Manoir de Tertti © Visit Finland
    Ambiance cocooning au Manoir de Tertti © Visit Finland

 

De retour en ville, on sattable au marché extérieur de Mikkeli pour déguster des spécialités à base de poisson, accompagnées d'une tasse de café et de rieska, des pains sans levain, sur un air daccordéon. Après avoir profité du charme de la petite ville paisible, cap au sud sur l’île de Rokansaari dotée de plages de sable, de crêtes et de forêts de pins pour une balade suivie d’une baignade dans les eaux translucides. 

Bon à savoir ? À quelques kilomètres de là, au bord de l'étang dUmpilampi demeure un ancien sauna traditionnel. 

  • Cyclisme le long des lacs © Juho Kuva
  • Autour de Mikkeli à la fin de l'été © Mariia Kauppi

 

Envie de pédaler ? La route de l'archipel de Puumalaqui longe le lac de Saimaa, est un itinéraire cyclable de 60 km sur route asphaltée idéal pour une virée à vélo. Les paysages idylliques, parsemés de cours deau et enjambés par de nombreux ponts, offrent trois points de départ pour les vélos électriques : Sahanlahti Resort, Koskenselkä Holiday Village et Hanhiniitty. 

Où dormir ? La communauté historique de la scierie de Sahanlahti abrite le Sahanlahti Resort qui combine histoire du lieu et hospitalité chaleureuse. Au bord du lac Ryökäsvesi, lhôtel bucolique Satulinna dispose de 38 chambres, de 4 villas et dune plage privée.

Plus d’informations sur visitmikkeli.fi

Jeune et dynamique, elle compte de nombreux bâtiments du célèbre architecte Alvar Aalto

4. Savonlinna, la capitale de la région des lacs 

À 1h15 à l'est de Mikkeli, cette municipalité de 36 000 habitants, dont le nom signifie « Château de la Savonie », est située sur un ensemble de petites îles reliées entre elles par des ponts. Petite mais bien vivante, elle accueille chaque été le Festival international de lOpéra dans le Olavinlinna, le château fort le plus septentrional du monde, situé sur une île à la jonction des lacs Haukivesi et Pihlajavesi. 

  • Un vrai archipel urbain © Visit Savonlinna
    Un vrai archipel urbain © Visit Savonlinna

 

La ville est la porte dentrée d’une nature immense et protégée, à commencer par le Parc national de Linnansaari, qui comprend plus de 130 îles et ilots sur lac Haukivesi, à découvrir lors d’une session kayak ou canoë. Plus à lest, la route 474 mène jusquau luxuriant Parc national de Kolovesi. Le Lac de Saimaa, quatrième plus grand dEurope, abrite une population de phoques marbrés et annelés que l’on aura la chance d’observer en kayak ou lors d’une croisière en bateau à vapeur depuis le port de Savonnlina. Idéal pour les familles. Et pour les passionés d’histoire, rendez-vous devant les peintures rupestres dAstuvansalmi, dans le géoparc de Saimaa classé par l’Unesco, qui témoigne de l’installation des premiers habitants pendant la préhistoire.

Que faire sous le soleil de minuit ? Un crochet par la ville de Kerimäki où se trouve la plus grande église en bois peinte du monde, datant de 1848.

Où dormir ? À l’Hotel & Spa Resort Järvisydän avec ses chambres, suites, cabanes et villas en bord de lac et son sauna, ou à l’Hotel Punkaharju, remontant à 1845, dont le restaurant n’utilise que des produits locaux et de saison, et qui emmène ses hôtes en forêt pour ramasser les champignons.

Plus dinformations sur visitsavonlinna.fi

  • Punkaharju © Jussi Silvennoinen
  • Bateau à vapeur à Savonlinna © Visit Savonlinna

 

Petite mais bien vivante, elle accueille chaque été le Festival international de l’Opéra dans le Olavinlinna, le château fort le plus septentrional du monde

5. Jyväskylä, pause urbaine où la nature n’est jamais loin 

Toujours plus au nord, après 2h40 de route depuis Savonlinna, on arrive à Jyväskylä, la deuxième plus grande ville universitaire du pays. Jeune et dynamique, elle compte de nombreux bâtiments du célèbre architecte Alvar Aalto dont la Mairie de Säynätsalo, le Musée Alvar-Aalto d’architecture et de design, ou encore le Viitatorni, une tour dhabitation de 13 étages construite en 1962. Jyväskyla émerge au milieu du lac Päijänne — le deuxième plus grand lac de Finlande — point de départ pour pagayer le long de litinéraire Wanha Witonen long de 70 km. Au début de lexcursion, on peut apercevoir la vieille église de Petäjävesi inscrite au patrimoine mondial de lUnesco.

  • Les bateaux saunas stationnés à Jyväskylä © Julia Kivela
    Les bateaux saunas stationnés à Jyväskylä © Julia Kivela

 

Dans un paysage jusque-là très plat, la région de Jyväskylä voit les collines de Laajavuori, Kanavuori et Oravivuori se découper dans le paysage, qui permettent à quelques kilomètres de la ville de se hisser au-dessus de la forêt et d’admirer le paysage ponctué de lacs. D’ailleurs, lors d’une chaude journée d’été, ce sera l’occasion de profiter de l’une des 34 plages de la ville, et de la centaine d’autres aux alentours !

On pourra également se rendre dans l’un des 4 parcs nationaux des alentours (Leivonmäki, Etelä-Konnevesi, Pyhä-Häkki et Salamajärvi) qui alternent entre forêts et labyrinthe de lacs et d’îlots à explorer lors d’une randonnée ou d’une promenade en canoë avec un guide, en faisant étape le soir pour bivouaquer et préparer un café dans un bouilloire sur le feu. 

Bon à savoir ? La ville célèbre chaque années la fête des lumières fin septembre et accueille le rallye de Finlande, anciennement connu sous le nom du « rallye des 1000 lacs » organisé du 4 au 7 août. 

Où dormir ? Dans le centre de Jyväskylä, l’Hotelli Yöpuu installé dans une maison en pierre promet une expérience culturelle agréable avec ses chambres toutes différentes et un service attentif. 

Plus d’informations sur visitjyvaskyla.fi  

  • Parc national de Etelä-Konneveden © Julia Kivelä
  • Parc national de Etelä-Konneveden © Julia Kivelä

 

Capitale mondiale du sauna, Tampere est installée sur un isthme étroit entres les lacs Näsijärvi et Pyhäjärvi

6. Tampere, destination numéro une des Finlandais 

Capitale mondiale du sauna, Tampere est installée sur un isthme étroit entres les lacs Näsijärvi et Pyhäjärvi. Les rapides qui traversent le centre-ville forment une toile de fond pour les anciens bâtiments industriels en brique rouge, reconvertis en restaurants chics, en cafés cosy et en musées. À louest de la vieille ville, le quartier de Pyynikki offre un point de vue remarquable sur les deux lacs ainsi que sur la région de Pispala. 

Le centre-ville de Tampere, aux airs de village, invite à la balade avec ses sites culturels et ses points de vue à couper le souffle sur les lacs environnants. La ville compte plus de 50 saunas publics, dont l’incontournable sauna de Rajaportti, le plus ancien sauna public de Finlande encore en activité. Le Saunaravintola Kuuma, regroupe quant à lui deux saunas et un restaurant en vogue avec à la carte des plats de saison de style nordique. 

  • La sauna Laukontori Kuuma © Laura Vanzo
    La sauna Laukontori Kuuma © Laura Vanzo

 

Bon à savoir ? Tampere, première destination des Finlandais dans leur propre pays, propose une myriade dactivités pour les petits et les grands (kayak, canoë, barque, croisière sur les lacs). La région foisonne de produits biologiques locaux, que lon peut déguster directement de la ferme à lassiette. Pour une expérience gastronomique, rendez-vous à la ferme historique d’Annula, à Hauho, à 60 km au nord de Tampere, où les visiteurs peuvent se régaler de plats bio faits maison dans un cadre naturel enchanteur. 

Où dormir ? Au Ellivuori Resort, fait de villas privées, de chalets et de suites vitrées vue lac. Caravanes. L’hôtel propose une myriade d’activités et un restaurant où les produits locaux sont rois.

Plus d’informations sur visittampere.fi

  • Le quartier de Frenckell © Laura Vanzo
  • Le sauna Rajaportti © Laura Vanzo

 

Pratique

Plus d'informations sur visitfinland.com

Suivre la destination sur 
Facebook et Instagram

— Y aller —

En avion jusqu’à Helsinki avec Finnair et Air France

Nous recommandons aussi