Vous êtes ici

Mathieu Belay, Le mardi 03 janvier 2017
Hôtels du mois

Au Louis C. Jacob (Hambourg), la délicieuse atmosphère de l’époque hanséatique

Direction la grande ville portuaire de Hambourg dans le Nord de l’Allemagne pour y découvrir l’un de ses hôtels les plus atypiques. Le Louis C. Jacob, vestige de l’époque hanséatique sur les rives de l’Elbe, reste aujourd’hui une référence en ville.
  • Le Louis C. Jacob surplombe le fleuve Elbe depuis la fin du XVIIIème siècle © Hotel Louis C. Jacob
    Le Louis C. Jacob surplombe le fleuve Elbe depuis la fin du XVIIIème siècle © Hotel Louis C. Jacob
  • Le départ du Queen Mary du port d'Hambourg est l'occasion de célébrations à l'hôtel © Hotel Louis C. Jacob
    Le départ du Queen Mary du port d'Hambourg est l'occasion de célébrations à l'hôtel © Hotel Louis C. Jacob
  • Intérieurs élégants dans les salons de l'hôtel © YONDER.fr
    Intérieurs élégants dans les salons de l'hôtel © YONDER.fr
  • Le Jacobs est le restaurant gastronomique de l'hôtel dirigé par le chef Thomas Martin. Le Guide Michelin lui a attribué deux étoiles © Hotel Louis C. Jacob
    Le Jacobs est le restaurant gastronomique de l'hôtel dirigé par le chef Thomas Martin. Le Guide Michelin lui a attribué deux étoiles © Hotel Louis C. Jacob
  • Les vues sur l'Elbe justifient à elle seule de séjourner au Louis C. Jacob © Hotel Louis C. Jacob
    Les vues sur l'Elbe justifient à elle seule de séjourner au Louis C. Jacob © Hotel Louis C. Jacob
  • Les vues sur l'Elbe justifient à elle seule de séjourner au Louis C. Jacob © Hotel Louis C. Jacob
    Les vues sur l'Elbe justifient à elle seule de séjourner au Louis C. Jacob © Hotel Louis C. Jacob
« Qu’est-ce que le Jacob ? Un hôtel ? Une auberge ? Un café ? Rien de tout cela, le Jacob est une attraction à part entière ! »

Le pitch

« Qu’est-ce que le Jacob ? Un hôtel ? Une auberge ? Un café ? Rien de tout cela, le Jacob est une attraction à part entière ! » écrivait le quotidien Hamburger Fremdenblatt en 1924 au sujet de cet hôtel atypique, dont les origines remontent à la fin du XVIIIème siècle. Un rapide retour historique s’impose. C’est en effet au lendemain de la Révolution française que le jardin paysagiste Daniel Louis Jacques, qui germanisera son nom en Jacob, prend possession de cette auberge sur les hauteurs de l’Elbe à quelques kilomètres du centre de Hambourg, après que son précédent propriétaire passa de vie à trépas, suite à un malencontreux accident de canon (son hobby consistait à célébrer le départ des bateaux vers la Mer du Nord à grands coups de canon !).

Transformant le restaurant spécialisé dans les vins en hôtel confortable, il s’assure alors la venue de clients prestigieux. Jusqu’en 1922 et la mort de son descendant Louis Heinrich Jacob, le lieu reste prisé des notables hambourgeois et dignitaires de passage en ville. Si le changement successif de propriétaires finira par avoir raison de la réputation prestigieuse de l'hôtel durant les années 1960, l’homme d’affaires Horst Rahe, fondateur de la compagnie de croisière AIDA, offrira au mythique établissement une seconde vie au milieu des années 1990. Trois années de travaux permettent alors de transformer le Louis C. Jacob en un hôtel de luxe plus grand, plus beau, plus moderne.

Bienvenue au Louis C. Jacob sur les rives de l’Elbe, à quelques kilomètres du centre d’Hambourg © YONDER.fr

 

 

La première impression

Difficile de se rappeler que l’on est à Hambourg, la seconde ville la plus peuplée d’Allemagne, en franchissant la porte d’entrée tant le Louis C. Jacob dégage une atmosphère chaleureuse et intimiste, comme semble l'indiquer au premier coup d’œil le parquet patiné en sol. Ici, le temps semble s’être arrêté dans un moment de grâce, au beau milieu du XIXème siècle. Le check-in, rondement mené par un duo de charmantes réceptionnistes, confirme quant à lui que l’accueil est bien digne de la plaque Leading Hotels of the World apposée sur la façade l’ancienne auberge.

Réservez cet hôtel gratuitement et immédiatement en ligne !

  • Décor contemporain dans l'aile moderne de l'hôtel © YONDER.fr
  • Certains détails rappellent l'aspect historique de l'établissement © YONDER.fr

 

De l’espace et un luxe classique tout en discrétion font de ces chambres le refuge idéal après une longue journée à explorer la ville.

 

Comment sont les chambres ?

Pas d’extravagances dans les 63 chambres et 21 suites composant l’hôtel, dans sa partie historique côté Elbe, comme dans la nouvelle aile, juste de l’autre côté de la route. De l’espace et un luxe classique tout en discrétion (mobilier de style Empire, salles de bain en marbre) font de ces chambres le refuge idéal après une longue journée à explorer la ville. Les plus chanceux pourront profiter des vues dégagées sur l’Elbe pour regarder le va-et-vient des navires rejoignant le port. À moins qu’ils ne préfèrent jeter un œil aux décollages et atterrissages du Beluga, le Super Transporter qu’utilise Airbus pour transporter des pans entiers d’avions en construction, juste de l’autre côté du fleuve !

Et le reste de l’hôtel ?

Retour dans les parties communes du Louis C. Jacob, au cœur du bâtiment historique, pour découvrir un havre de raffinement dans lequel il fait bon se détendre, à l’heure du petit-déjeuner ou alors que la journée s’achève. Confortablement installé dans un sofa au coin du feu, un verre à la main dans le très chic bar ou en train de bouquiner dans la librairie, les raisons de ne pas reprendre le chemin sa chambre ne manquent pas ! Sans même parler de l’excellent Jacobs, le restaurant gastronomique doublement étoilé où officie le très inspiré chef allemand Thomas Martin. Il y déroule une cuisine impressionnante de rigueur et de précision, testée et approuvée par nos soins. « Ma technique est souvent française. Les produits, eux, sont aussi locaux que possible, et toujours de saison » explique-t-il. Pas étonnant que le restaurant de l’hôtel soit donc l’un des plus réputés de la région !

Préparer votre voyage ? Organisez votre  séjour dans des destinations exceptionnelles  en toute sérénité avec notre agence partenaire Eluxtravel et bénéficiez de services ultra premium :

  • Le très chic Jacob's Bar est une institution à Hambourg © YONDER.fr
  • C'est le lieu idéal pour boire un verre pendant la soirée © YONDER.fr

 

Vous aurez alors la chance de vivre une expérience hôtelière exclusive et intemporelle, évoquant les heures glorieuses de l’époque hanséatique.

 

Ce qu’il faut retenir

Quittez pour une fois le centre-ville et prenez vos quartiers sur les bords de l’Elbe, au cœur de l’un des quartiers résidentiels les plus réputés d’Hambourg (il se murmure que les environs de l’hôtel, où abondent les villas et manoirs, abriterait la plus grande concentration de millionnaires du pays). Vous aurez alors la chance de vivre une expérience hôtelière exclusive et intemporelle, évoquant les heures glorieuses de l’époque hanséatique. Les amateurs d’Histoire apprécieront.

Ce qui fait la différence ?

Avec un staff de 143 personnes pour à peine plus de 80 chambres, l’excellence du service du Louis C. Hambourg est proverbiale.

C’est où ?

Sur les rives de l’Elbe, dans le très chic quartier de Nienstedten, à une dizaine de kilomètres du centre d’Hambourg. Comptez une vingtaine de minutes pour rejoindre le centre en voiture (25€ en taxi) et une petite demi-heure en transports en commun.

  • Petit-déjeuner de standing © YONDER.fr
  • Vue sur l'Elbe depuis la salle de petit-déjeuner. En ce matin d'hiver, le brouillard empêchait toutefois de voir plus loin que quelques mètres © YONDER.fr

 

Pour profiter des vues sur l’Elbe, il faudra débourser près de 400€. Le prix de la rareté.

 

La chambre à booker ?

Une chambre (ou une suite) avec vue sur l’Elbe. Cela va sans dire.

Pour qui ?

Pour ceux qui n’aiment pas les hôtels ! C’est en tout cas ce que proclament les équipes de l’hôtel, fières de son charme singulier et de ses 225 ans d’histoire. On ne peut que leur donner raison.

Combien ça coûte ?

Comptez 200€ la nuit en période creuse pour une chambre dans l’aile moderne de l’hôtel. Les Junior Suites (plus de 50 mètres carrés de surface) se monnayent au tarif – raisonnable -  de 300€ la nuit. En revanche, pour profiter des vues sur l’Elbe, il faudra débourser près de 400€. Le prix de la rareté.

  • La chambre à coucher de la chambre 165 © Hotel Louis C. Jacob
  • Atmosphère automnale dans les environs du Louis C. Jacob © YONDER.fr

 

 

5 choses que l’on a aimées au Louis C. Jacob

  • La singularité de cet hôtel historique inclassable, à mi-chemin entre l’auberge de charme et le grand hôtel de luxe.
  • Les vues sur l’Elbe et les jumelles dans les chambres surplombant le fleuve, pour mieux observer les allées et venus des bateaux.
  • Le formidable restaurant Jacobs. Deux étoiles Michelin et 17/20 au Gault&Millau : une performance qui parle d’elle-même.
  • L’atmosphère chic et hors du temps des salons, du bar et de la librairie.
  • L’exemplarité du service, délivré par un staff aussi nombreux (143 personnes !) que professionnel.

Mais aussi :

  • Le Kleine Jacobs Wine Bar : excellente alternative au « gastro » sous la forme d’un bar à vin mettant à l’honneur les grandes régions viticoles allemandes. Atmosphère décontractée et rapport qualité-prix imbattable.
  • La légendaire Lime Tree Terrace qui fait la réputation des lieux depuis plus de deux siècles. Elle a même fait l’objet d’une peinture du peintre impressionniste allemand Max Liebermann en 1902.
  • La spectaculaire cave de glace, haute de sept mètres et enterrée non loin de l’hôtel. Elle a été « retrouvée » par hasard en 1850 puis restaurée.
  • La collection d’œuvre d’arts comportant plus de 500 peintures.
  • L’espace bien-être, en l’absence d’un véritable spa.

Réservez cet hôtel gratuitement et immédiatement en ligne !

Pratique

Hotel Louis C. Jacob
84 chambres et suites

À partir de 185€ la nuit.

Elbchaussee 401-403
22609 Hamburg – Allemagne

Tél : +49 40 822 55 405
E-mail : jacob@hotel-jacob.de
Site Web du Louis C. Jacob