Vous êtes ici

Mathieu BelayMathieu Belay, Le vendredi 29 décembre 2023
Grand angle

Escale à Delhi: les meilleures adresses de la plus grande ville d’Inde

Porte d’entrée en Inde et vers le très populaire Rajasthan en particulier, Delhi mérite amplement que l’on y fasse escale 48 heures. Découvrez ici les meilleures adresses de cette mégalopole fascinante et épuisante, aussi colorée que polluée.
  • Le Fort Rouge (Red Fort) est l'un des monuments emblématiques de la capitale indienne © YONDER.fr
    Le Fort Rouge (Red Fort) est l'un des monuments emblématiques de la capitale indienne © YONDER.fr

À l'aller ou au retour d'un séjour à la découverte des plus beaux hôtels du Rajasthan, une pause à Delhi s’impose pour explorer la plus grande ville d’Inde. Chaotique et polluée, Delhi ? Sans aucun doute. Avec des indices de particules fines qui flirtent avec les 1 000 µg/m3 (là où le seuil de 150 µg/m3 déclenche à Paris de multiples alertes), qu’à cela ne tienne ! Nous n’avons pas renoncé à parcourir la ville en tous sens pour sélectionner les meilleures adresses de Delhi pour une escale ! Hôtels, restaurants, marchés, quartiers branchés ou monuments incontournables, le meilleur de Delhi, c'est par ici.

  • Red Fort © Pierre Gunther
    Red Fort © Pierre Gunther

 

1. Où dormir à New Delhi ? Les meilleurs hôtels

 

1. The Claridges

Le Claridges est un refuge 5 étoiles ouvert en 1955 situé au cœur de Delhi, à 10 mn à pied du Khan Market et des Lodi Gardens. Son service qui fleure bon l'ancien temps, ses nombreuses options culinaires et son emplacement central en font un choix populaire, que l'on veuille passer la journée à se prélasser au bord de la piscine, bordée de palmiers, ou explorer les environs grâce au service de taxi. Cette bonne adresse de Delhi se fera un plaisir d'organiser une visite du Red Fort ou de Old Delhi même en dernière minute, accompagnée par un guide confirmé. 

The Claridges

 

À première vue, cet hôtel de Delhi paraît bien plus intimiste que ses 132 chambres ne laissent présager. Des gloriettes et des parasols blancs, très accueillants pendant les mois les plus froids, sont disséminés sur ses pelouses impeccablement entretenues, transformant l'extérieur en espace social supplémentaire. En y pénétrant, on se retrouve dans un hall élégant en marbre où souffle une douce énergie tout au long de la journée, avec plusieurs magasins, un pianiste dans l'après-midi et un bel escalier en marbre qui dessert les restaurants et bars à l'étage.

Côté chambres, on plonge dans un monde qui mixe les influences de l'ère Raj avec un certain sens de la grandeur, quasi-kitsch, des œuvres d'art historiques représentant des rois d'autrefois, des scènes de bataille, des tissus d'ameublement en soie brillants et des meubles en acajou poli. Un joyeux mélange qui aguiche l'oeil et ne laisse pas indifférent.

The Claridges

On salue 8 excellentes options de restauration pour un hôtel de cette taille. Dhaba, en particulier, sert une version amusante des plats traditionnels du Pendjabi, et Sevilla, des options méditerranéennes romantiques en plein air. Chez Jade, on déjeune des dim sum tandis que le Pickwick sert un petit-déjeuner buffet composé de plats indiens et continentaux et des petits-déjeuners cuisinés à la carte.

The Claridges
132 clés à partir de 160 € la nuit
claridges.com/new-delhi

The Claridges

 

2. Shangri La Ero’s New Delhi

Nettement plus abordable que les grands hôtels de luxe historiques, le Shangri La Ero’s New Delhi offre un bon compromis entre confort, situation géographique et prix. Dans une tour d’une vingtaine d’étages non loin de Connaught Place, cette bonne adresse de Delhi pour une escale, signée Shangri La, offre l’agrément d’un 5 étoiles full service (parties communes somptueuses, chambres et suites incroyablement confortables, lounge Executive pour les voyageurs les plus exigeants, spa, offre gastronomique de haut niveau, petit-déjeuner gargantuesque, etc.) et ce à des prix tout à fait raisonnables !

  • Shangri La Ero’s New Delhi © DR

 

Le Shang Palace, restaurant de cuisine cantonaise signature des hôtels Shangri La, est l’une des meilleures options pour manger chinois en ville. On y booke une  Executive Suite, au 22ème et dernier étage de l’hôtel. Salon séparé, accès au lounge Horizon Club et vues (quand le nuage de pollution se dissipe) sont au programme.

19, Ashoka Road, Janpath, Connaught Place, New Delhi. À partir de 180 € la nuit

Fréquenté par l’élite indienne comme par les VIP internationaux, The Lodhi est le Leading Hotels of the World de Delhi

3. The Lodhi 

Fréquenté par l’élite indienne comme par les VIP internationaux, ce boutique-hôtel de grand luxe (48 chambres et suites) est le seul établissement de la ville à être membre des Leading Hotels of the World. Cet ancien hôtel Aman dévoile un élégant décor contemporain, d’immenses chambres (dont certaines avec piscines privées) ou un spa. On y retrouve également Indian Accent, très certainement le meilleur restaurant de New Delhi.

Lodhi Road ; à partir de 315 € la nuit

 

4. The Taj Mahal Hotel 

D’après la légende, interdit d’entrée dans un hôtel, Jamsetji Tata, fondateur de ce qui allait devenir le célèbre Tata Group, décida de créer son propre hôtel de luxe. En 1903, le Taj Mahal Palace de Mumbai ouvrait ses portes, suivi du Taj Mahal Hotel de Delhi. Ce grand hôtel (296 chambres et suites), véritable emblème de la ville, reste aujourd’hui toujours aussi affectionné de la haute bourgeoisie indienne et du gotha mondial. On y retrouve tous les équipements possibles et imaginables d’un hôtel de ce standing, y compris une piscine, un spa, des courts de tennis, ou accès au club de golf de Delhi.

1 Mansigh Rd, New Delhi ; à partir de 200 € la nuit

 

5. The Leela Palace New Delhi

Lobby immense et chambres surdimensionnées (au minimum 52 m2), cet établissement opulent du quartier des ambassades est un havre de luxe pour les diplomates du monde entier. Fort heureusement, ils ne sont pas les seuls à pouvoir profiter du confort absolu de cet hôtel de grand standing.

Africa Avenue, Chanakyapuri, Diplomatic Enclave, New Delhi ; à partir de 230 € la nuit

 

The Leela Palace New Delhi

 

3. Que voir, que faire à New Delhi ?

 

1. Visiter Old Delhi à bord d’un cyclo-rickshaw

Au cœur de cette jungle urbaine que constitue la gigantesque agglomération de Delhi (26 millions d’habitants), Old Delhi, l’une des parties les plus anciennes de la ville, est la quintessence de l’Inde colorée, bruyante et chaotique, telle qu’on l’imagine de ce côté du monde. Immanquable lors d'une escale à Delhi, qui regorge de bonnes adresses.

Pour ne pas vous épuiser dans les ruelles sinueuses de ce quartier incontournable, optez pour un tour en cyclo-rickshaw. Les chauffeurs sont nombreux à proposer leur service aux abords du Fort Rouge (que l’on recommande de visiter avant de débuter ce tour), et ce à partir de ₹250 de l’heure ! À ce tarif, votre chauffeur vous fera faire le tour des innombrables marchés du coin (épices, étoffes et tissus, bijoux, objets traditionnels...) ce qui permet non seulement de faire ses emplettes, mais aussi de découvrir tout le quartier d’Old Delhi. Sans s’épuiser à déambuler dans le bruit et la pollution.

  • Le chaos d’Old Delhi © YONDER.fr


Profitez de votre tour à rickshaw pour jeter un œil aux immanquables des environs : Juma Masjid, la plus grande mosquée d’Inde, capable de réunir 25 000 fidèles lors des prières du vendredi ou le marché Chandni Chowk, haut lieu de la street food indienne (si vous souhaitez manger sur place, c’est à vos risques et périls).

Et si vous ne disposez que de peu de temps, n’abandonnez pas l’idée pour autant ! La seule expérience de circuler à bord d’un cyclo-rickshaw, au beau milieu du désordre indescriptible qui règne à Old Delhi, mérite largement le détour.

  • Old Delhi © YONDER.fr
  • Old Delhi © YONDER.fr

 

Shahpur Jat est devenu au fil des années le repaire favori des jeunes artistes et créateurs de la capitale indienne

2. Les incontournables de New Delhi et ses environs 

Si la visite d’Old Delhi ne vous pas a laissé sur les rotules, grimpez à bord d’un taxi pour explorer les monuments incontournables de New Delhi, en voiture cette fois, les distances étant beaucoup trop importantes pour être parcourues à pied.

Au programme de cette journée sightseeing, cinq étapes importante :

  • India Gate, l’« Arc de Triomphe indien » érigé en mémoire des 100 000 soldats indiens tombés au combat pendant la Première guerre mondiale.
  • Purana Qila, le « Vieux Fort » est perché sur une butte transformée en parc, lieu de promenade favori des Delhiites durant le weekend.
  • La tombe d’Humayun, spectaculaire complexe d'architecture moghole, classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1993.
  • Le Jardin des Lodis, havre de paix et de verdure abritant des tombeaux des dynasties des Sayyids et des Lodis.
  • Le Temple du Lotus (Bahai Temple) : landmark architectural de la ville, ce temple achevé en 1986 célèbre la paix et la tolérance, valeurs prônées par les adeptes du bahaïsme. Il s’agit de l’un des lieux les plus visités de toute l'Inde.
  • Le Temple du Lotus © Mouthshut.com

 

3. Khan Market

L’un des haut-lieux du shopping à Delhi ! Prisé de la bourgeoisie locale,comme des expatriés, ce vaste espace commerçant non loin de Connaught Place est the place to be pour découvrir le meilleur de la mode indienne, mais également des livres ou des objets d’artisanat. Malgré les prix élevés des loyers, l'ambiance est bien celle d'un véritable marché indien, loin de l’atmosphère aseptisée des malls de luxe. Khan Market abrite également de nombreuses adresses où manger sur le pouce (cuisines indiennes et internationales).

 

4. Hauz Khas Village

Village traditionnel jusqu’à la fin des années 1990, Hauz Khaz, à une petite dizaine de kilomètres au sud de Connaught Place, est devenu au début des années 2000 l’épicentre de la mode ethnique chic indienne, sous la houlette d’une communauté de stylistes locaux. Posters vintage, objets Bollywood, vêtements, bijoux, et objets en tous genres sont à retrouver dans ce quartier branché, également bien pourvu en bars et restaurants.

 

5. Shahpur Jat

Ancien village maraîcher, Shahpur Jat est devenu au fil des années le repaire favori des jeunes artistes et créateurs de la capitale indienne, qui ont commencé à délaisser d’Hauz Khas, à moins de deux kilomètres de là. Le lacis de ruelles fourmille de boutiques de mode, d’ateliers de créateurs et autres shops branchés. Nos confrères de Condé Nast Traveller India ont ainsi sélectionné 25 des boutiques les plus hip de Shapur Jat, tandis que Le Monde comme Courrier International ont publié des articles sur l’émergence du quartier.

Où manger à New Delhi ? Les meilleurs restaurants

 

1. Indian Accent

Asia’s 50 Best (19ème meilleur restaurant d’Asie, n°1 en Inde), le restaurant du chef Indian Accent de Manish Mehrotra serait bel et bien la meilleure table de la capitale indienne ! Une bonne adresse de Delhi à ne pas râter lors d'une escale.

Notre récent dîner sur place nous a permis de confirmer tout le bien que l’on avait entendu de cette adresse aux ambitions gastronomiques affirmées. Si sur la forme, le chef originaire de la région de Bénarès, issu d’une famille exclusivement végétarienne, s’inspire de l’expérience fine dining à l’européenne, il délivre dans l’assiette une variation enthousiasmante et ludique autour des saveurs indiennes. Tout au long d'un menu carte blanche intelligent, il réinterprète avec malice et inventivité certains plats populaires de la cuisine locale, dont quelques monuments de la street food indienne. Difficile de ne pas succomber !

  • Le restaurant Indian Accent est désormais installé dans l’enceinte de l’hôtel de luxe The Lodhi © DR


Depuis début novembre 2017, Manish Mehrotra, par ailleurs à la tête d’établissements à New York et Londres, a installé son restaurant flagship au sein du luxueux The Lodhi, offrant un décor parfaitement élégant pour découvrir cette cuisine raffinée et véritablement abordable (pour les standards internationaux, pas pour l'Inde...) Il ne faudra en effet débourser qu’à peine 50€ pour commander le menu dégustation signature du chef. La carte des vins se révèle en revanche plutôt onéreuse.

 

2. Town Hall

Fondée en 2014 par Navneet Kalra, cette bonne adresse de Delhi offre une expérience culinaire haut de gamme et a remporté de nombreux prix d'année en année pour sa cuisine japonaise. Cuisine du monde, ambiance à la fois joyeuse et élégante, le menu a été conçu par le célèbre chef Augusto Cabrera, et le restaurant s'installe dans un bâtiment de style rétro des années 1950, au cœur du marché sophistiqué de Khan Market. Le look colonial du restaurant New Delhi s'inspire de l'aspect et de l'ambiance de l'époque coloniale avec un bar amusant en îlot, un sushi bar et un patio qui ajoute au charme unique de cette adresse.

Le restaurant branché Town Hall dans Khan Market © DR

Bukhara met à l’honneur la cuisine du Nord-Ouest de l’Inde à travers un menu inchangé depuis plus de 35 ans !

3. Kwality

Ce n’est pas tous les jours que l'on casse la croûte dans un restaurant plus vieux que le pays dans lequel il se trouve. C’est la première chose qui fait la particularité de Kwality, cet établissement vieux de presque 80 ans situé au cœur de Delhi. Ouvert à Connaught Place en 1940, le restaurant mélange les saveurs et les techniques de cuisson indiennes et anglaises, la carte met en avant des plats qui ont marqué différentes générations comme les côtelettes masal, le pudding au pain et au beurre, qui ont commencé comme des plats raffinés dans les années 40 et sont devenus un incontournable. Aujourd'hui, on peut démarrer le repas par des boules de fromage croustillantes, un Kwality chicken kebab ou des brochette masala au poulet et agneau.

4. Sorrento

Formaté pour être dans le coup, Sorrento, le restaurant italien casual du Shangri La Ero’s New Delhi, n’en reste pas moins l’un des meilleurs spots de la ville pour déguster une cuisine transalpine savoureuse. Antipasti, pasta, pizza, secondi piatti, tout est préparé dans les règles de l'art. On se régale d’un bout à l’autre, abandonnant sans complexe la cuisine indienne, le temps d’un dîner.

 

5. Dum Pukht

Ce restaurant réputé de l'hôtel de luxe ITC Maurya fait revivre la cuisine Awadhi à travers la méthode de cuisson « dum ». Cette dernière consiste à faire cuire à feu doux les aliments – et avec peu d’épices - dans un pot en argile scellé appelé handi. On déguste les savoureuses préparations dans une salle à manger opulente bleu et argent, où sont suspendus d'imposants lustres en cristal.

 

6. Bukhara

Autre restaurant renommé au sein de l’hôtel ITC Maurya, Bukhara met à l’honneur la cuisine du Nord-Ouest de l’Inde à travers un menu inchangé depuis plus de 35 ans ! Ainsi, le plat emblématique du restaurant dal Bukhara (lentilles noires, tomates, gingembre et ail mijotés sur un feu des braises de charbon pendant 18 heures) a déjà été servi à 2,5 millions de reprises depuis la création du restaurant. Y compris à des hôtes de marque comme les époux Clinton, Arnold Schwarzenegger ou l’équipe nationale de cricket.

  • Le restaurant Bukhara dans l’hôtel ITC Maurya © DR

 

7. Varq

Dans le très chic Taj Mahal Hotel, le chef Hemant Oberoi réinvente la street food indienne traditionnelle à travers des créations culinaires dans l’air du temps. Décor chic abritant des œuvres de l’artiste Anjolie Ela Menon, atmosphère tamisée et service très attentif complètent le tableau.

 
    Nous recommandons aussi