Vous êtes ici

Mathilda Panigada, Le lundi 27 septembre 2021
Hôtels du mois

Les plus beaux hôtels de Bretagne : la sélection de la rédaction

De Dinard à Saint-Malo en passant par Belle-Île-en-Mer, la péninsule bretonne et les îles qui constellent son littoral abondent de pépites hôtelières. Pour une échappée iodée bercée par les embruns, découvrez notre sélection des plus beaux hôtels de Bretagne.
  • Le Castel Clara fait face à l'Atlantique à Belle-Île-en-Mer © Marco Strullu
    Le Castel Clara fait face à l'Atlantique à Belle-Île-en-Mer © Marco Strullu
  • Sur la côte de granit rose, le Castel Beau Site se trouve en bordure de Perros-Guirec © Wanderlust lab
    Sur la côte de granit rose, le Castel Beau Site se trouve en bordure de Perros-Guirec © Wanderlust lab
  • À Dinard, le mythique Castelbrac © G. Herriau
    À Dinard, le mythique Castelbrac © G. Herriau
  • Hôtel Le Nessay à Saint-Briac-sur-Mer © Matthieu Delbreuve
    Hôtel Le Nessay à Saint-Briac-sur-Mer © Matthieu Delbreuve
  • Le manoir du Coquillage où officie Hugo Roellinger © Benoit Teillet
    Le manoir du Coquillage où officie Hugo Roellinger © Benoit Teillet
  • Sur la côte du Domaine de Rochevilaine dans le Morbihan © Jérôme Mondière
    Sur la côte du Domaine de Rochevilaine dans le Morbihan © Jérôme Mondière
  • Le Grand Hôtel des Thermes de Saint-Malo © Y. Werefroy
    Le Grand Hôtel des Thermes de Saint-Malo © Y. Werefroy

1. Castel Clara Thalasso & Spa | Belle-Île-en-Mer, Morbihan | Sud de la Bretagne

HÔTEL PARTENAIRE
Le pitch ? 

À l’orée des années 1960, lorsque Paul Meunier et son épouse s’installent en Bretagne, Belle-Île ne jouit pas encore du prestige qu’on lui connaît aujourd’hui. Mais l’homme est visionnaire et nourrit l’ambition de mettre en lumière les splendeurs de l’île. Après deux premières adresses au Palais et à Sauzon, il inaugure en 1973 le Castel Clara, un ensemble hôtelier posé sur la baie de Goulphar et majestueusement dressé face à l’océan. Au début des années 1990, l’entrepreneur flaire le regain d’intérêt des français pour les cures thermales. Ni une ni deux, il équipe son vaisseau hôtelier d’un centre de thalasso, aujourd’hui encore l’un des plus prisé de la région. Passé il y a deux ans entre les mains du Paris Inn Group, le Castel Clara continue de s’imposer comme un fleuron de l’hôtellerie de luxe belliloise et l’un des plus beaux hôtels de bord de mer

  • Castel Clara — Posé face à un bras de mer © Marco Strullu
    Castel Clara | Posé face à un bras de mer © Marco Strullu

 

Comment est l’hôtel ? 

Blotti dans la végétation luxuriante de la côte sauvage de l’île, l’hôtel s’émancipe du superflu au profit d’une élégance décontractée, typique du style des stations balnéaires bretonnes. Comme en apesanteur au-dessus de l’océan, les deux longues bâtisses blanches qui composent le complexe semblent sagement veiller sur la baie, et annoncent l’atmosphère paisible qui règne au sein de l’hôtel. Baignées de lumière grâce à d’imposantes baies vitrées, ses 63 chambres et suites affichent un décor harmonieux, où le mobilier classique, les couleurs douces et les matières naturelles reflètent un esprit bord de mer à la fois simple et raffiné. Un parti pris qui se décline partout dans l’établissement, comme pour rappeler aux hôtes que le véritable spectacle se trouve à l’extérieur, à travers le spectacle de l’ céan et de la Bretagne qui rend l’hôtel si romantique.

  • Castel Clara — restaurant © Marco Strullu
    Castel Clara — restaurant © Marco Strullu

 

L’offre culinaire ?

Si les deux tables du Castel Clara font naturellement la part belle aux produits du terroir bellilois, chacune d’entre elle revendique sa propre identité. Ainsi, le Café Clara joue la carte de la convivialité, autour d’un gargantuesque buffet de fruits de mer et d’une cuisine bistrot habilement revisitée. Le 180°, le gastro du Relais & Châteaux, se fait pour sa part le point de départ d’un véritable voyage gustatif entre terre et mer, avec le chef Franck Moisan à la barre. Passionné par la nature, sa carte affiche un condensé de ce qui se fait de mieux dans la région, des trésors de la pêche côtière aux viandes des landes bretonnes, en passant par les fromages affinés des fermes alentours. Homard en médaillons ou rôti à l’huile de chorizo, Saint-Pierre snacké flanqué d’asperges du pays, ris de veau laqués relevés de parfums exotiques, les assiettes de Franck Moisan érigent le 180° au rang de plus belle table de l’île. 

  • Castel Clara — restaurant le 180° © Marco Strullu
    Castel Clara — restaurant le 180° © Marco Strullu

 

Ce qui fait la différence ? 

L’offre Spa du Castel Clara, entièrement articulée autour des bienfaits marins. Hôtel bien-être par excellence, le spa est doté d’une multitude d’équipements haute couture (mention très bien pour sa piscine d’eau de mer équipée d’un système de nage à contre-courant), l’hôtel propose également un programme complet de cures thalasso ciblées, conçues pour booster le tonus, la silhouette, l’organisme, et le moral en prime. 

  • Caste Clara — piscine © DR
    Caste Clara | Piscine © DR


Castel Clara Thalasso & Spa
63 chambres et suites, à partir de 145€ la nuit.
Port Goulphar, 56360 Bangor
Site Web de l’hôtel 
Castel Clara.

Réservez cet hôtel gratuitement et immédiatement en ligne !

La presqu’île de Saint Briac s’impose comme un havre de paix qui respire le calme et la volupté.

2. Hôtel Le Nessay | Saint-Briac-sur-Mer, Ille-et-Vilaine | Nord de la Bretagne

Loin de l’effervescence qui agite les stations balnéaires de la côte bretonne, la presqu’île de Saint-Briac s’impose comme un havre de paix qui respire le calme et la volupté. Un trésor dont les initiés cultivent le secret, et que le Nessay incarne avec brio. Dans ce château de la fin du XIXe, élevé autour des eaux turquoise de la baie, le temps semble s’arrêter pour laisser le visiteur profiter de la sérénité des lieux. Ainsi, au sein des 17 chambres qu’abritent la bâtisse, ses poternes et son annexe, l’atmosphère créée par l'architecte d'intérieur Stéphanie Cayet se veut se veut intimiste et chaleureuse. Coup de cœur notamment pour la suite Émeraude, dotée d’une baignoire sur pieds et d’un lit rond niché dans la tourelle, et dont la décoration éclectique évoque l’esprit d’une maison de vacances. Et pour les voyageurs en quête d’intimité, le Nessay a récemment inauguré sa « maison », située à 2 km du centre, dont il est possible de privatiser le 5 chambres et la piscine chauffée de... 17 mètres de long !

  • Hôtel Le Nessay © Matthieu Delbreuve
  • Hôtel Le Nessay © Matthieu Delbreuve

 

Ce qui fait la différence ? Le restaurant piloté par le chef Thomas Estrader, où l’on découvre une belle « cuisine d’auteur » et où les options végétariennes ne comptent pas pour du beurre. 

Hôtel Le Nessay
17 chambres, à partir de 260€ la nuit.
Bd du Bechay, 35800 Saint-Briac-sur-Mer
Site Web : lenessay.com

 

3. Castelbrac Hotel & Spa | Dinard, Ille-et-Vilaine | Nord de la Bretagne

De tous les hôtels de la péninsule bretonne, rares sont ceux qui revendiquent une histoire aussi riche que celle du Castelbrac. Construite par la famille Faber au XIXe siècle, cette villa légendaire baignant dans la mer s’est tour à tour muée en fief du colonel anglais Hamilton, en centre de recherche du Commandant Charcot, puis en auberge 5-étoiles sous l’impulsion de Yann Bucaille, enfant du pays d’Émeraude. Si le cachet unique de la bâtisse a été soigneusement préservé, l’architecture intérieure se rehausse d’une empreinte Art déco, signature de la designer Sandra Benhamou, missionnée pour injecter au lieu une touche de glamour. Une nouvelle vie couronnée de prestige, qui inscrit le Castelbrac parmi les joyaux étincelants de la côte d’Émeraude. 

Ce qui fait la différence ? Le Fou de Bassan, la vedette privée de l’établissement. Un vaisseau de 13 mètres de long construit à la main, pour prendre le large avec panache.

  • Castelbrac — terrasse © G. Herriau
    Castelbrac — terrasse © G. Herriau


Castelbrac Hôtel & Spa 
25 chambres et suites, à partir de 300€ la nuit
17 Avenue George V, 35800 Dinard
Site Web : castelbrac.com

Préparer votre voyage ? Organisez votre  séjour dans des destinations exceptionnelles  en toute sérénité avec notre agence partenaire Eluxtravel et bénéficiez de services ultra premium :

4. Domaine de Rochevilaine | Billiers, Morbihan | Sud de la Bretagne

Longtemps écartée de l’engouement touristique pour les côtes bretonnes, la Pointe de Pen Lan doit sa renommée à l’industriel Henri Dresch, amoureux du pays et amateur de vieilles pierres. Durant près de 25 ans, il transformera ce petit bout de côte sauvage en complexe hôtelier 4-étoiles, aujourd’hui mené par Bertand Jacquet et estampillé Relais & Châteaux. Parmi les atouts charme de l’adresse : sa localisation exceptionnelle, bercée par les embruns, son centre de balnéothérapie haute couture, mais aussi son offre gastro étoilée. Orchestrée par Maxime Nouail, celle-ci fait le bonheur des puristes amateurs de saveurs iodées, que le chef s’attache à célébrer avec virtuosité, sans détours et sans coquetteries superflues. 

Ce qui fait la différence ? L’impression d’être seul au monde, en communion avec les éléments, depuis la terrasse de l’établissement. 

  • Domaine de Rochevilaine | Vue aérienne © Christian Vallée
    Domaine de Rochevilaine | Vue aérienne © Christian Vallée


Domaine de Rochevilaine
38 chambres et suites, à partir de 190€ la nuit.
Pointe de Pen Lan, 56190 Billiers
Site Web : domainerochevilaine.com

 

5. Castel Beau Site | Perros-Guirec, Côtes-d'Armor | Nord de la Bretagne

Ancienne pension de famille transformée en retraite pour militaires à l’issue de la Seconde Guerre Mondiale, c’est en 2002 que l’histoire du Castel Beau Site prendra un nouveau tournant. Tombée amoureuse des lieux, Morgane Le Meur acquiert l’établissement, désormais passé sous le giron H8 Collection, pour le transformer en hôtel haut de gamme. Doté de 33 chambres et suites récemment rénovées, l’hôtel décoré par Natalia Megret resplendit de sobriété. On y goûte l’atmosphère décontractée mais néanmoins chic des villas balnéaires de la Côte de granit rose, soulignée par des tonalités claires, des matières naturelles, ou des éléments de mobilier en bois ou en rotin. Perché au-dessus de la baie, le restaurant La Table de Mon Père propose une cuisine articulée autour des produits locaux, déclinés à travers d’audacieuses associations de saveurs. Mention spéciale pour le pigeon fumé au foin escorté d’artichauts et de cerises, et pour le bar en écailles soufflées relevé de parfums d’agrumes. 

Ce qui fait la différence ? L’esprit « maison de famille » qui imprègne l’hôtel, malgré l’apparence grandiose de la bâtisse d’origine.

Castel Beau Site
33 chambres et suites, à partir de 280€ la nuit.
Plage de Saint-Guirec, Ploumanac’h, 22700 Perros-Guirec
Site Web : castelbeausite.com

  • Castel Beau Site | Façade de l'hôtel © DR
  • Castel Beau Site | Le bar © Wanderlust lab

 

Le Grand Hôtel des Thermes accueille depuis près d’un siècle et demi les voyageurs venus profiter des bienfaits marins de la Bretagne.

6. Les Maisons de Bricourt | Région de Cancale, Ille-et-Vilaine

Depuis près de trente ans, Olivier Roellinger et son épouse Jane parcourent la région de Cancale, à la recherche de trésors où dispenser leur vision de l’art de vivre et de l’hospitalité. Si l’histoire débute dans la Maison du Voyageur, qui abritera plus tard le restaurant Bricourt (trois étoiles Michelin), elle se poursuit au sein du Château Richeux, époustouflante villa des années 1920 perchée sur les Roches Noires et transformée en hôtel. Puis quelques années plus tard, au sein de l’hôtel Les Rimains, charmant havre de paix aux accents de cottage anglais, dont le jardin accueille des « gîtes marins » inspirés de l’esprit des cabanes de bord de mer. Dernier projet en date : celui de la Ferme du Vent, six bâtisses en pierre brute entièrement rénovées et prolongées de colossales verrières, pour admirer la lune et la mer. 

Ce qui fait la différence ? Le restaurant Le Coquillage au sein du Château Richeux, qui se fait le terrain d’expression culinaire de Hugo Roellinger et compte pour de nombreux gourmets parmi les meilleurs restaurants étoilés de France

  • Ferme du Vent © DR
    Maisons de Bricourt | Ferme du Vent © DR

 

Les Maisons de Bricourt
35350 Saint-Méloir-des-Ondes
Site Web : maisons-de-bricourt.com

 

7. Le Grand Hôtel des Thermes | Saint-Malo, Ille-et-Vilaine | Nord de la Bretagne

Édifice emblématique de l’identité balnéaire de Saint-Malo, le Grand Hôtel des Thermes accueille depuis près d’un siècle et demi les voyageurs venus profiter des bienfaits marins de la Bretagne. Derrière sa façade Belle-Époque ourlée par la mer, se dissimulent quelque 174 chambres et suites, allant de 16 à 66 m2. Véritable resort dédié au bien-être, il permet un accès direct aux thermes marins et leur offre pléthorique de soins thalasso à découvrir à la carte ou en cure. En complément, il dispose d’un spa « maison » qui propose une cinquantaine de rituels différents, et un parcours aquatonic avec bassin d’eau de mer, bains bouillonnants et jets massants. 

Ce qui fait la différence ? La philosophie entièrement dédiée au bien-être et au ressourcement, qui se retrouve non seulement dans les espaces wellness mais également dans l’atmosphère paisible et la qualité d’accueil véhiculée par le personnel. 

Le Grand Hôtel des Thermes
174 chambres et suites, à partir de 190€.
100 Bvd Hébert, 35400 Saint-Malo
Site Web : le-grand-hotel-des-thermes.fr

  • Le Grand Hôtel des Thermes | Vue mer © Malo Booyasan
  • Le Grand Hôtel des Thermes | Spa © Bourcier

 

8. Manoir de Lan Kérellec | Trébeurden, Côtes-d'Armor | Nord de la Bretagne

Dominant les récifs de la Côte de Granit Rose, le Manoir de Lan Kérellec fait partie de ces pépites qu’on découvre et que l’on redécouvre avec une émotion toujours renouvelée. En cause : son architecture typique du XIXe siècle, son cadre magique entre végétation luxuriante et eaux cristallines, et la cuisine aussi créative que pointue d’Anthony Avoine. Réinventée au fil des saisons, des arrivages et des inspirations du chef, la carte décline aussi bien un foie gras assorti de sardines et d’algues bretonnes qu’un pigeonneau fumé aux aiguilles de pin, ou qu’un homard et sa pêche de vigne grillée et son émulsion de verveine. Un voyage gustatif à vivre sous l’impressionnante charpente en bois de la salle à manger, réalisée par les Compagnons du Devoir et imitant la carène d’un bateau. 

Ce qui fait la différence ? L’esprit cosy et romantique des chambres, toutes dotées d’une terrasse tournée vers le large

  • Manoir de Lan Kérellec © Marilou Daube
    Manoir de Lan Kérellec © Marilou Daube


Manoir de Lan Kérellec
18 chambres, à partir de 245€ la nuit
Allée centrale de Lan Kerellec 22560 Trébeurden
Site Web : lankerellec.com

Réservez cet hôtel gratuitement et immédiatement en ligne !

Nous recommandons aussi