Vous êtes ici

Sur les traces d'Edo

Crédit : Flickr CC - Aram K - http://flic.kr/p/9osqLd
De Yanaka au marché aux puces d'Ameya Yokocho

Direction le nord-est de la ville pour commencer cette balade qui vous emmènera sur les traces des vestiges d’Edo, le nom donné à la ville jusqu’à ce que l’empereur Meiji la rebaptise Tokyo en 1868.

On débute la journée en descendant à la station Nippori desservie par de très nombreuses lignes de trains et de métro. Après avoir emprunté la sortie sud, on tombe nez à nez avec une immense statue de Bouddha appartenant au Temple Tennoji, un édifice dont l’origine remonterait au XIIIème siècle, maintes et maintes fois détruit au cours de l’histoire mais toujours reconstruit ou restauré. On poursuit son chemin dans le Cimetière de Yanaka. Une ambiance paisible et même romantique  règne dans ce lieu de sépultures, l’un des plus anciens que compte la ville, et lieu de promenade réputé parmi les locaux. De nombreuses personnalités japonaises y sont inhumées, et vous vous apercevrez vite que certains des visiteurs cherchent des tombes comme le font les touristes au Père Lachaise.

On quitte ensuite les lieux pour rejoindre le quartier de Yanaka à proprement dit, l’une des rares parties de la ville à avoir survécu aux ravages des tremblements de terre, des incendies, des destructions guerrières et autres vicissitudes de l'histoire, et plus récemment aux dommages causés par la spéculation immobilière. Laissez-vous porter par votre instinct dans les rues étroites et allées de ce quartier parmi les plus pittoresques de la ville. Etudiants et artisans se côtoient dans une ambiance bon enfant, entre cafés arty et boutiques traditionnelles, preuve que la gentrification n’est pas une fatalité. N’hésitez pas à franchir les portes des petits magasins qui pullulent dans Yanaka Ginza, le principale artère commerçante des alentours... Objets d'artisanat, thé, primeurs, jouets en bois sont quelques uns des articles que ces commerces offrent en nombre. On s’arrêtera non loin, au Café Rampo (2-9-14 Yanaka, Tokyo) pour faire une pause au calme à cette charmante adresse où le jazz résonne derrière le comptoir et où les chats omniprésents envahissent la déco !

Nezu est la prochaine étape après Yanaka. On retrouve ici la même ambiance tranquille presque villageoise qui donne une idée de ce que pouvait être Tokyo au temps où elle s'appelait Edo. Arrêt obligatoire au Sanctuaire shinto de Nezu. Bâti au début du XVIIIème siècle, il est renommé dans tout Tokyo, autant pour l’édifice lui-même que pour le superbe jardin qui le jouxte. Chaque printemps a d’ailleurs lieu dans ce jardin un festival d’azalées que ne manqueront pas les amateurs de fleurs.

Le parc d’Ueno est la prochaine étape de la balade. Après avoir dépassé la station Nezu on reprend vers l’est jusqu’à atteindre la porte du parc à proximité du temple Ueno Toshogu. On a ensuite l’embarras du choix quant à la suite du programme. Visiter le zoo et découvrir ses 10 000 animaux ? Il est tout proche sur la gauche du temple. Explorer le plus grand musée d’art japonais dans le monde ?  Le Musée National de Tokyo nous tend les bras. Une exposition d’art contemporain ? Le Tokyo Metropolitan Art Museum est à deux pas. Visiter des temples traditionnels ? On se précipite aux Kaneiji et Kiyomizu Kannon. Les possibilités sont nombtreuses et il faudrait plusieurs jours pour venir à bout de toutes les activités qu’offre Ueno. Le must étant de visiter le parc pendant la floraison des sakura (cerisiers japonais) pour fêter hanami avec les locaux.

On finit par laisser Ueno derrière nous en emprutant l’allée centrale longeant l’imposant étang de Shinobazu pour rejoindre Ameya Yokocho. Souvent abrégé en Ameyoko, Ameya Yokocho est un vaste marché aux puces installé sous les voies des trains JR. Un lieu animé et haut-en-couleurs bien loin des chics quartiers shopping que sont Omotesando, Aoyama, Ginza. Il se vend ici tout et n’importe quoi. Pourquoi pas en profiter pour ramener quelques souvenirs étonnants de la ville avant de rentrer ?

Sur les traces d'Edo
Tags
Quartiers historiques Pittoresque Temple Parc Musées Marché aux puces
Quartier & monuments

Yanaka, Nezu, Ueno

Point de départ
Nippori Station
Arrivée
Marché aux puces d'Ameya Yokocho
Longueur
3,8 kilomètres
Temps estimé
1/2 journée à 1 journée en fonction des visites
Meilleure saison
Au printemps quand les cerisiers sont en fleurs
Meilleur moment
Démarrer le parcours en début ou milieu de matinée pour profiter du déjeuner à Yanaka ou Nezu.
A eviter
Les jours de pluie