Vous êtes ici

A l'Ouest, du nouveau

Crédit : © Martjin Baudoin
De Shibuya à Shimokitazawa

Shibuya est l’un des épicentres de la ville aussi bien diurne que nocturne. Son carrefour avec ses passages piétons croisés est emblématique de la ville animée et grouillante qu’est Tokyo. Le 109 est le symbole de la mode flashy et excentrique des adolescentes japonaises. Sans oublier la statue de Hachikō, érigée en l’honneur de l'histoire vraie de ce chien venu chaque jour attendre fidèlement son maître à la gare de Shibuya comme à son habitude, après le décès de ce dernier. Le chien est devenu légendaire, la statue un landmark de la ville, et les tokyoïtes en ont fait un de leurs points de rendez-vous favori.

Mais plutôt que de repartir comme tout le monde vers Omotesando ou Harajuku, pourquoi ne pas s’offrir une virée vers l’ouest pour découvrir certains des quartiers alternatifs les plus agréables de la ville, loin des foules et encore plus loin des sentiers touristiques classiques ?

On commence donc par Shoto que l'on atteint après avoir pris à gauche sur Bunkamura-dori à partir du magasin Don Quijote, un repère facile de Shibuya. Elégants bars à vin et restaurants internationaux se sont installés dans ce petit coin que les foodies locaux affectionnent particulièrement. On essaye d’y être à l’heure du déjeuner pour goûter les délicieux burritos de Junkadelic Jalopy! ou les réputés burgers hawaïens de Tomboy.

On poursuit ensuite son chemin vers Ikenoue. Distant d’une vingtaine de minutes à pied en longeant l’université de Komaba et le parc du même nom, c’est un agréable quartier résidentiel. Arbres parfaitement entretenus et belles bâtisses traditionnelles font partie du décor de ce coin de Tokyo très plaisant. Une pause à la Pâtisserie Pierre permet de s’immerger dans l’ambiance bon chic bon genre du coin tout en dégustant de délicieux gâteaux à la française.

La route de l’ouest, qui suit la Keio Inokashira Line nous emmène tout naturellement vers Shimokitazawa, quatrième et dernière étape de notre balade. Ancien faubourg habité par des personnes âgées, Shimokitaza s’est imposé ces dernières années comme l’un des quartiers les plus tendances de la capitale. Artistes et hipsters ont élu résidence ici transformant peu à peu la topographie des lieux. Les commerces traditionnels laissent leurs places à des friperies, des cafés à l’européenne, des bars arty et des izakaya branchés. Le soir, le réseau de ruelles étroites entrelacées s’anime avec la présence de dizaines de bars, karaokés, théâtres et salles de concert minuscules. Ca tombe très bien, la journée s’achève, on a bien mérité de se détendre dans le quartier le plus bohème de la ville.

A l'Ouest, du nouveau
Tags
Foodies Restaurants Résidentiel Arty Izakayas Branché
Quartier & monuments

Shibuya, Shoto, Ikenoue, Shimokitazawa

Point de départ
Shibuya Crossing
Arrivée
Shimokitazawa
Longueur
4 kilomètres
Temps estimé
1/2 journée
Meilleure saison
Toute l'année
Meilleur moment
L'après-midi
A eviter
-