Vous êtes ici

La rédaction Yonder, Le vendredi 10 septembre 2021
En partenariat avec logo landes
Sponsorisé

Été indien dans les Landes : itinéraire gourmand entre littoral et arrière-pays

L’été touche à sa fin, et pourtant le soleil ne faiblit pas dans les Landes où profiter d’une douce arrière-saison. L’occasion de recharger ses batteries au contact de la nature et de se faire plaisir grâce aux nombreuses adresses gourmandes du département.
  • On profite des dernières chaleurs de l'été pour faire du paddle sur les lacs du littoral landais © Sébastien Chebassier
    On profite des dernières chaleurs de l'été pour faire du paddle sur les lacs du littoral landais © Sébastien Chebassier
  • Les produits régionaux AOP, IGP et Label Rouge des Landes, destination gourmande © Yohan Espiaube
    Les produits régionaux AOP, IGP et Label Rouge des Landes, destination gourmande © Yohan Espiaube
  • Les plages landaise avec les Pyrénées en toile de fond © Baptiste Haugomat
    Les plages landaise avec les Pyrénées en toile de fond © Baptiste Haugomat
  • Le pastis landais, dessert traditionnel de la région © Yohan Espiaube
    Le pastis landais, dessert traditionnel de la région © Yohan Espiaube
  • Les vins du Domaine du Tastet © DR
    Les vins du Domaine du Tastet © DR
  • Les Étang de Cazaux et de Sanguinet © CDT40
    Les Étang de Cazaux et de Sanguinet © CDT40

Envie de prolonger les vacances, d’oublier la frénésie de la rentrée et de prendre du temps pour soi ? Direction les Landes où la fréquentation baisse sur le littoral, le temps est au beau fixe et alors que toutes les bonnes adresses y sont encore ouvertes. Le début de l’automne marque aussi le coup d’envoi de la saison gourmande. Cuisine saine à base de poissons de l’Atlantique, artisans et agriculteurs élaborant des mets de qualité comme le foie gras des Landes, le bœuf de Chalosse ou l’armagnac, des produits à déguster dans les bonnes tables du département ou à ramener à la maison.

 

Vivre l’été indien sur la côte landaise
 

De Biscarrosse à Capbreton, la côte landaise s’étire sur 106 km et offre aux visiteurs tardifs ce que l’on peut rêver de mieux pour une escapade en arrière-saison. Météo encore au beau fixe et océan plus chaud qu’en été, foules estivales absentes, lumière douce et tranquillité… c’est le moment de profiter de la nature et du soleil avant que l’automne ne s’installe pour de bon. La preuve par trois.

 

Faire du vélo entre Vieux-Boucau-les-Bains et Capbreton

C’est parti pour deux à trois heures d’une promenade à vélo dans le calme des pinèdes, à quelques mètres de l’océan Atlantique. En connexion avec la nature, on pédale tranquillement sur une route dédiée au vélo, La Vélodyssée, et l’on s’arrête aux plages des Casernes ou des Bourdaines pour admirer les surfeurs et kitesurfeurs qui jouent sur les crêtes des vagues. En arrivant à Soorts-Hossegor, les pins laissent place à de jolies villas préfigurant la côte basque, avant d’arriver à l’estacade, qui marque l’entrée du port de Capbreton. Autre option vélo dans le coin, emprunter La Scandibérique qui s'enfonce dans les terres.

  • La côte landaise le long de la Vélodyssée © Tourisme Landes - 1duvet pour 2
    La côte landaise le long de la Vélodyssée © Tourisme Landes - 1duvet pour 2


La pause gourmande ? Une fois en selle, faites un détour par la Bergerie des Vignerons du Tursan pour découvrir les vins du département. 

Voir les locations de vélo en Landes Atlantique Sud.

    Ce n’est pas parce que l’automne pointe le bout de son nez qu’il faut renoncer à se jeter à l’eau !

    S’initier au surf à Biscarrosse 

    Ce n’est pas parce que l’automne pointe le bout de son nez qu’il faut renoncer à se jeter à l’eau ! Alors on enfile sa combinaison et on profite des belles lumières chaudes et de la température agréable. Les belles vagues de Biscarrosse, longues et hautes de 1 m à 1,5 m sont parfaites pour se perfectionner. 

    • En automne, les couleurs embrasent le ciel © Tripinwild
      En automne, les couleurs embrasent le ciel © Tripinwild


    La pause gourmande ? On se régale de tourtière landaise pour le goûter à la pâtisserie bio et familiale Michelle & Simon de Biscarrosse, avant de visiter la microbrasserie Kanaha Beer.

    Plus d’informations sur le surf dans les Landes sur Tourisme Landes.

     

    Session paddle et huîtres sur le lac d’Hossegor 

    Au rythme des marées, le lac d’Hossegor respire et c’est tout un écosystème qui s’ébroue sur ses bords plantés de joncs — héron cendré, cormoran, bécasse ou aigrette — ou dans ses eaux calmes. Idéal pour la pratique du paddle, qui nous promène en douceur entre ses rives, des parcs à huîtres aux villas début du siècle, de l’une de ses deux plages aux hôtels de charme des bords du lac comme Les Hortensias du Lac, la Villa Seren, Le Mercedes hôtel ou encore l’Hôtel du Parc. Ici, l’eau est encore plus chaude que l’océan… on ferait presque exprès de tomber de sa planche. 

    La pause gourmande ? Un plateau d’huîtres d’Hossegor au bord du lac au coucher de soleil, ou un déjeuner au restaurant Goustut, une adresse contemporaine dans le port de Capbreton où le chef Patrice Lubet cuisine les poissons tout frais du port et les produits locaux.

    ----------------

    Venir dans les Landes en automne, toutes les informations à connaître

    • Activite Nautique - Paddle @ Sébastien Chebassier
    • Plateau d'huîtres © Matthew Lejune

     

    Découvrir l’arrière-pays et ses adresses gourmandes 
     

    Même si l’on ne connaît pas encore les Landes, ce n’est un secret pour personne que l’on y trouve une cuisine gourmande, incarnée par des ambassadeurs qui font rayonner ce territoire dans tout l’Hexagone et même au-delà. Du légendaire Michel Guérard et ses trois macarons Michelin à Hélène Darroze (également triplement étoilée Michelin à Londres et récompensée de deux astres à Paris pour Marsan) ou Julien Duboué (A Noste et BOULOM à Paris), la cuisine landaise est également reconnue pour ses produits phares : Armagnac, floc de Gascogne, foie gras et canard des Landes, le kiwi de l’Adour. Plus confidentiels, les vins de Tursan AOP, le bœuf de Chalosse, les poissons de l’Atlantique et les champignons d’automne raviront les épicuriens.

     

    Le pays des bastides et de l’Armagnac

    À l’extrême est du département, c’est la zone de production de l’Armagnac, eau-de-vie emblématique du sud-ouest de la France. Produit à partir de la distillation de vin blanc sec, on conserve l’alcool ainsi obtenu dans des pièces de chêne qui lui confèrent sa robe dorée. C’est en novembre qu’a lieu la distillation au Domaine de Laubesse à Hontanx, où la famille Lacoste fait découvrir sa production et organise des dégustations de vieux millésimes et de floc de Gascogne, dans lesquels l'armagnac du domaine se marie aux jus de raisin frais. À dix kilomètres au nord, on visite le Château de Ravignan, gentilhommière du XVIIe siècle, ainsi que son chai où l’on distille d’eau-de-vie depuis dix générations. 

    • Armagnac au Domaine de Laballe © Sébastien Chebassier
      Armagnac au Domaine de Laballe © Sébastien Chebassier

     

    L’armagnac, c’est également le pays des bastides, ces villages fondés au Moyen-Âge sur un plan identique et autonomes politiquement, avec une belle place centrale entourée d’arcades. C’est le cas de Labastide-d’Armagnac, fondée en 1291, que l’on parcourt au gré des venelles, et où se trouvent de nombreux ateliers d’artistes et des galeries. On rejoint également Mauvezin-d’Armagnac fondée sur décision du roi d’Angleterre, ou Saint-Justin qui domine la rivière Douze depuis son promontoire, en seulement 15 minutes de vélo. 

    Tous les producteurs d’Armagnac et les bastides sur Tourisme Landes.

    • La place royale de Labastide d’Armagnac
      La place royale de Labastide-d’Armagnac

     

    Volailles, canards et foie gras d’exception

    Salmis de palombe, garbure au canard, magret et foie gras… fleurons de la gastronomie Aquitaine, les volailles fermières et le canard fermier des Landes, élevés en plein air, sont réputés pour leur viande ferme et goûteuse et peuvent se cuisiner de mille manières. Elles bénéficient toute d’une IGP ou d’un label Rouge, mais c’est sans doute le canard gras qui est la star du département. Magrets, aiguillettes confites ou foie-gras, produit phare de la région, voilà de multiples bonnes raisons de repartir les valises pleines de ce produit unique. Que ce soit après la visite d’une ferme comme celle de Jean Michel Preuilh, lors d’un déjeuner à la ferme-auberge du Haza ou Marquine, ou à la Coopérative Foie Gras de Chalosse, qui regroupe près de cent producteurs, impossible de ne pas succomber.

    Tous les producteurs de foie gras des Landes sur Tourisme Landes.

    • Magret de canard séché © Yohan Espiaube
      Magret de canard séché © Yohan Espiaube
      Pour accompagner un bon repas landais, rien de tel qu’une bouteille locale.

      AOC Tursan, vin de Chalosse et vin des sables

      Pour accompagner un bon repas landais, rien de tel qu’une bouteille locale. Entre l’Atlantique et les premiers méandres de l’Adour, le choix est vaste entre plusieurs terroirs. Au domaine familial du Tastet, on produit des vins IGP Coteaux-de-Chalosse depuis trois générations. Les frères Olivier et Sébastien Romain cultivent des cépages locaux comme l’Arriloba pour les blancs ou l’Egiodola pour les rouges et perpétuent la tradition. C’est également dans le territoire de l’IGP qu’a lieu en octobre la fête des vendanges, durant laquelle le plus vieux pressoir de France est mis en marche au Musée de la Chalosse

      • Les frères Olivier et Sébastien Romain au Domaine du Tastet
        Les frères Olivier et Sébastien Romain au Domaine du Tastet © DR

       

      En remontant l’Adour entre Dax et Mont-de-Marsan, on tombe sur les 400 hectares des coteaux de Tursan, cultivés par 70 vignerons en AOP, la plupart fédérés au sein de la Cave des vignerons de Tursan à Geaune. Sur les premier plissements des Pyrénées, ce sont surtout les blancs qui sont réputés pour leur arôme et leur bouche inimitable dû au cépage local, le Baroque. Ils ont été popularisés par Michel Guérard, chef récompensé de trois étoiles Michelin aux Prés d’Eugénie, qui en produit depuis 1987 au Château de Bachen. Et 2021 marque une année de changement dans les vins de Tursan, avec la première vendange certifiée Agriculture Biologique. 

      On trouve également au bord de l’Atlantique des petits domaines tirant profit du sable des Landes et des embruns, comme le Domaine la Pointe, dernières vignes du vignoble historique de Capbreton, avec ses cuvées aux noms évocateurs : « Les Pieds dans le Sable » et « Le Clos des Dunes ».

      Plus d’informations sur les vins des Landes sur Tourisme Landes.

       

      L’automne, la saison des champignons

      Avec un climat tempéré et une immense forêt de conifères et de feuillus, pas étonnant que les Landes soient une terre à champignons. À partir de septembre, la saison bat son plein, et les marchés des Landes, près d’une centaine par semaine dans tout le département en moyenne, se couvrent de cèpes et de bolets. Parfaits en poêlée pour accompagner un confit de canard, un poulet rôti ou du bœuf de Chalosse, il est encore plus amusant d’aller soi-même en forêt pour les ramasser. Cèpe de Bordeaux, bolet à pied rouge, bai, orangé, cèpe d’été ou des pins, on les trouve jusqu’aux premières gelées. Et en cas de doute, on n’hésite pas à se rendre chez le pharmacien… ou au marché du coin.

      L’agenda des marchés dans les Landes et les champignons dans les Landes.

      Notre carnet d’adresses gourmandes dans les Landes
       

      • Les Prés d’Eugénie : le chef Michel Guérard est une légende comme en témoigne son CV : Meilleur Ouvrier de France, 3 étoiles Michelin depuis plus de 40 ans, considéré comme l’un des fondateurs de la Nouvelle cuisine aux côtés de Paul Bocuse ou des frères Troisgros, mais aussi vigneron depuis 1987… Dans son hôtel également estampillé palace, le chef a formé une ribambelle de chefs d’envergure (Alain Ducasse, Gérald Passédat, Sébastien Bras, Daniel Boulud, Arnaud Donckele, etc.) et réinvente sans cesse une cuisine de haute volée.
        334 Rue René Vielle, 40320 Eugénie-les-Bains. Site Web des Prés d’Eugénie.
         
      • La Maison Coussau au Relais de la Poste : une histoire de famille entre Dax et les plages landaises, récompensée de deux étoiles par le Guide Michelin. En cuisine, le chef Jean Coussau est relayé par sa nièce Clémentine, fille de Jacques, en charge de la salle. Tournedos de bœuf de Chalosse, civet de homard bleu, saumon de l'Adour, filet de canette de Magescq, huîtres et caviar d'Aquitaine… la maison affiche une carte 100% landaise !
        24 Avenue de Maremne, 40140 Magescq. Site Web du Relais de la Poste.
      • Le chef Coussau au Relais de la Poste © Sébastien Chebassier
        Le chef Coussau au Relais de la Poste © Sébastien Chebassier

       

      • Auberge du Grand Megnos : cuisine traditionnelle et ambiance chaleureuse sont au rendez-vous dans cette ferme-auberge tenue par Sandra et Fabrice. Le couple propose d’excellents produits du terroir faits maison : pâtés, foie gras, jambon de pays, magrets, etc.
        1155 Route de Laglorieuse, 40090 Bougue. Site Web de l’Auberge du Grand Megnos.
         
      • L’Art des Mets : dans le charmant village de Saint-Sever, le chef Nicolas Fort revisite à sa façon les recettes landaises traditionnelles dans une ancienne écurie : pâté en croûte de canard au foie gras et pistaches, salade César au poulet fermier des Landes et Ossau-Iraty, tataki de blonde d'Aquitaine, caille farcie au foie gras…
        1 Chemin du Prouyan, 40500 Saint-Sever. Site Web de l’Art des Mets.
         
      • Chez Flo : une table inventive et bistronomique menée par Florent Carle, passé par de grandes maisons (Chapon Fin à Bordeaux, Le Centenaire aux Eyzies, Les Frères Ibarboure à Bidart) et attaché aux circuits courts comme aux produits locaux. La carte y change tous les mois, et l’adresse abrite également 9 chambres et un bar à tapas avec jardin.
        9 Rue Saint-Barthélémy, 40160 Parentis-en-Born. Site Web de Chez Flo.
         
      • A Noste : vivre l’été indien en bord de plage à Mimizan, c’est ce que propose, en patois gascon, « Chez Nous ». La table met un point d’honneur à offrir poissons, fruits de mer et viandes mais aussi une carte de tapas à la double influence landaise et espagnole.
        7 Boulevard de la Côte d'Argent, 40200 Mimizan. Site Web de A Noste.

      Où dormir dans les Landes, côté océan et dans les terres 
       

      Sur le littoral

      • 70 hectares... et l’Océan : 33 chambres claires et lumineuses s’ouvrent sur la forêt landaise dans cet hôtel repris par les Domaines de Fontenille. En bordure des pelouses du golf de Seignosse, la bâtisse de trois étages en bois rappelle les lodges des forêts américaines.
        33 chambres et suites, à partir de 175€ la nuit. Avenue du Belvédère, 40510 Seignosse. Site Web de 70 hectares… et l’océan.
         
      • Grand Hôtel de la Plage : posée sur la plage de Biscarosse, cette institution 4-étoiles plus que centenaire à l’ambiance à la fois cosy et épurée possède une immense terrasse avec piscine et un restaurant bistronomique où le marché et la criée du jour dictent le menu.
        33 chambres, à partir de 95€ la nuit. 2 Av. de la Plage, 40600 Biscarrosse. Site Web du Grand Hôtel de la Plage.

      • 70 hectares... et l’Océan © Mr Tripper
      • 70 hectares... et l’Océan © Mr Tripper

       

      • Les Hortensias du Lac : c’est à Hossegor que la collection des Domaines de Fontenille à rénové de fond en comble les Hortensias du Lac, désormais à mi-chemin entre le surf-lodge décontracté des Hamptons et l’Art déco landais. En plus : spa de 450 m2, salle de fitness, bar, restaurant avec terrasse et piscine à débordement. 
        25 chambres et suites, à partir de 180€ la nuit. 1578 Av. du Tour du Lac, 40150 Soorts-Hossegor. Site Web des Hortensias du Lac.
         
      • Villa Seren : au bord des parcs à huîtres du lac d’Hossegor, la Villa Seren s’engage dans un respect strict de l’environnement avec isolation complète, panneaux solaires, pompe à chaleur, filtre piscine à zéolite, etc. Ce qui n’enlève aucun charme à ce vaisseau zen, qui compte par ailleurs piscine, spa, restaurant et bar à vin.
        27 clés, à partir de 130€ la nuit. 1111 Av. du Touring Club, 40150 Soorts-Hossegor. Site Web de la Villa Seren.
      • Chambre côté plage au Baya Hôtel & Spa © Baya
        Chambre côté plage au Baya Hôtel & Spa © Baya Hotel

       

      • Baya Hôtel & Spa : à situation exceptionnelle, hôtel exceptionnel. Face à l’Atlantique, le Baya offre des chambres contemporaines décorées avec goût et vue sur l’océan, tout comme le restaurant et le bar panoramique. Le spa offre quant à lui des soins thaï.
        74 chambres, à partir de 170€ la nuit. 85 Avenue Mal de Lattre de Tassigny, 40130 Capbreton. Site Web de Baya Hôtel & Spa.

       

      Dans les terres

      • Les Échasses, Golf & Surf Eco-lodge : à seulement 10 km de l’Atlantique et pourtant déjà au cœur de la forêt Landaise, la plus grande d’Europe ayant été plantée par l’Homme, cet écolodge de charme compte 7 lodges contemporains et tout confort sur l’eau ainsi qu’un lodge familial pour 6 personnes. Déconnexion assurée au contact de la nature.
        8 lodges, à partir de 300€ la nuit. 701 Route des Bruyères, 40230 Saubion. Site Web des Échasses.
         
      • Les Prés d'Eugénie : dans un vaste jardin aux confins des Landes et du Béarn, l’hôtel du chef Michel Guérard propose une pause romantique et confidentielle, estampillée « palace », avec restaurant 3-étoiles Michelin et, dans une ancienne ferme landaise du XVIIIe, un spa thermal de 1,000 m².
        33 chambres, à partir de 310€ la nuit. 334 Rue René Vielle, 40320 Eugénie-les-Bains. Site Web des Prés d’Eugénie.
      • Lodge sur pilotis © Les Echasses
        Lodge sur pilotis © Les Echasses

       

      • Le Relais de la Poste : entre campagne, plage et forêt de pin, le Relais de la Poste abrite le restaurant 2-étoiles Michelin du chef Jean Cousseau et une maison de maître de 16 chambres, entourés d’un vaste parc de 7 hectares avec plan d’eau, piscine et vigne expérimentale où gambadent les chevreuils.
        16 chambres, à partir de 200€ la nuit. 24 Av. de Maremne, 40140 Magescq. Site Web du Relais de la Poste.
         
      • Villa Mirasol : en bord de rivière au centre de Mont-de-Marsan, la Villa Mirasol est une bâtisse de charme aux intérieurs soignés de seulement 7 chambres et suites, avec un restaurant haut de gamme du chef Philippe Lagraula. Ce dernier propose une promenade gustative à travers les Landes.
        7 chambres, à partir de 150€ la nuit. 2 Bd Ferdinand de Candau, 40000 Mont-de-Marsan. Site Web de la Villa Mirasol
         
      • Hôtel Lodge La Petite Couronne : cet hôtel contemporain entièrement construit en bois en pleine campagne possède 10 chambres minimalistes avec balcons et terrasses. Les plus ? La piscine, le spa extérieur chauffé au bois et le restaurant.
        10 chambres, à partir de 100€ la nuit. Route d'Amou, 40700 Saint-Cricq-Chalosse. Site Web de La Petite Couronne.
      Pratique

      Pour plus d’informations et inspirations sur les Landes, visitez tourismelandes.com ou suivez la destination sur Facebook et Instagram.

      À lire aussi : Un printemps dans les Landes : bien-être, sport et dépaysement entre océan, lacs et forêts.

      Nous recommandons aussi