Vous êtes ici

The Fashion Way

Crédit : Flickr CC - ¡Carlitos - https://flic.kr/p/b9fkR8
De Harajuku à Roppongi

Comme pour notre parcours « Démesure et des parcs », on recommande très fortement de faire ce parcours un dimanche après-midi afin de profiter de l’ambiance électrique d’Harajuku qui anime le quartier lorsque les adolescents japonais laissent tomber l’uniforme traditionnel et enfilent des tenues extravagantes et flashyTakeshita-dōri, rue emblématique du quartier, regroupe des dizaines de boutiques de mode très appréciées de cette frange de la population et est chaque week-end noire de monde. Les lolitas, les gothiques et les amateurs de cosplay ont en effet fait d’Harajuku leur lieu de prédilection tant pour se retrouver que pour faire du shopping

On poursuit son chemin vers le sud-est, direction la partie centrale d’Omotesandō, cette avenue bordée d’arbres souvent comparée aux Champs-Elysées parisiens. Avant de rejoindre la partie la plus exclusive de la rue, on ne manquera pas Ura-Harajukusurnommée également la Cat Street, l’une des rues les plus tendances de la capitale en raison de sa concentration de boutiques de designers ainsi que l’incroyable magasin de jouets Kiddy Land, juste après la station Meiji-Jingūmae.

En continuant vers le sud en direction d’Aoyama, Omotesandō concentre alors nombre de boutiques de mode haut de gamme, de cafés branchés et d’échoppes originales. On signalera dans le désordre la boutique de recycling trendy Pass the Baton, l’imposant flagship store de Tod’s, les impressionnantes boutiques Dior et Louis Vuitton, le luxueux mall Omotesandō Hills (où l’on retrouve la pâtisserie chic Toraya Café), le magasin de déco et d’art de vivre QUICO dans une rue adjacente,  le café hip Montoak, les bijoux Bulgari ou les montres Tag Heuer.

On n’hésite pas à quitter momentanément Omotesandō pour découvrir les ruelles cachées derrière, qui fourmillent de petites boutiques étonnantes et de convenience stores dans un mélange étonnant.

Au niveau de la station de métro Omotesandō, on fait un détour par la droite pour aller voir le Spiral Building. Le Two Rooms et le Baron de Paris, deux lieux branchés de la nuit tokyoïte sont également tout proches si l'on souhaite revenir faire la fête en soirée. On revient ensuite sur ses pas pour reprendre l’avenue principale, qui se transforme en une étroite rue comparée à l’imposante avenue à plusieurs voies.

L’Aoyama Flower Market Tea House est tout indiqué pour faire une pause. Ce café verdoyant installé à l’intérieur d’un des plus beaux fleuristes de la ville est devenu l’un des cafés les plus tendances du quartier. Reprendre des forces est nécessaire avant de se plonger dans Aoyama, LE quartier mode le plus exclusif et les plus en vogue de la capitale japonaise. Conçus par les plus grands architectes, les flagship stores  de PradaMarc Jacobs, A Bathing Ape à travers son enseigne BAPEXCLUSIVEComme des Garçons ou encore Cartier sont les enseignes emblématiques de ce petit coin de Tokyo adulé par les fashionistas. De nombreuses autres boutiques de designers sont alignées ici et dans les rues environnantes, dans une ambiance étonnamment calme loin des néons de Ginza ou de l’agitation de Shibuya.

C’est d’ailleurs dans le calme qu’on poursuit la balade en empruntant le pont au dessus du Cimetière d’Aoyama, une enclave de sérénité en plein centre de la ville. Après avoir atteint la station Nogizaka, on repique vers la droite pour atteindre Roppongi, dernière étape de cette balade dédiée à la mode. On retrouve dans le quartier nombre de boutiques de mode et de design dont le réputé Axis Building.

On ne manquera pas de monter à l’observatoire de la Mori Tower pour profiter, une fois la nuit tombée, des vues spectaculaires sur les lumières de la ville avant d’aller boire un verre ou dîner dans l’une des adresses du quartier, particulièrement bien pourvu en la matière. Des tables gastronomiques (KandaL’Atelier de Joël Robuchon) aux bars à vin de Nishi-Azabu (Tsubaki) à deux pas en passant par les bars chics (The Oak Door Bar) et les clubs arty (SuperDeluxe), les possibilités sont quasi-infinies.

En cas de grosse fatigue, le Nagomi Spa and Fitness du Grand Hyatt Tokyo est l’adresse idéale pour se faire chouchouter.

The Fashion Way
Tags
Cosplay Looks Mode Shopping Branché Trendy Cafés Flagship stores Fashionistas
Quartier & monuments

Harajuku, Meijijingumae, Omotensando, Aoyama, Roppongi

Point de départ
Harajuku Station
Arrivée
Mori Tower
Longueur
3,5 kilomètres
Temps estimé
1/2 journée
Meilleure saison
Printemps / Eté
Meilleur moment
Le dimanche, jour de prédilection pour s'immerger dans l'ambiance électrique d'Harajuku
A eviter
Les jours de semaine