Vous êtes ici

Démesure et des parcs

Crédit : Flickr CC - eugene - http://flic.kr/p/6DeE4D
De Harajuku à Shinjuku

On se donne rendez-vous un dimanche midi chez Curry Up à quelques encablures au nord d’Harajuku pour débuter la journée par un curry et pas cher dans le fast-food branché de Nigo, le fondateur de la légendaire marque de mode japonaise A Bathing Ape.

Après avoir englouti notre plat, on reprend la direction la station Harajuku et en particulier la rue Takeshita-dōri. Très appréciée des adolescents et des jeunes japonais, c’est l’un des meilleurs spots de la ville pour s’immerger dans un pan de la culture populaire japonaise. On y croise des milliers de jeunes qui ont troqué l’ennuyeux uniforme de la semaine (d’où l’importance de faire cette balade un dimanche) pour des tenus plus excentriques les unes que les autres : les fans de cosplay (mot-valise composé de costume et playing désigne les fans reprenant le rôle de ses personnages de fiction favoris, en particulier issus du monde des mangas, des comics ou des jeux vidéos) côtoient les gothiques, les Lolitas et autres jeunes filles aux tenues disco-pop acidulées. Takeshita-dōri est l’une des rues de la ville qui abrite le plus de boutiques de mode pour ces adolescents avides de tenues originales et colorées. Piétonne et étroite, elle est toujours noire de monde le dimanche lorsque les jeunes viennent y faire leurs shopping.

Après cet interlude pop, direction le Parc de Yoyogi qui avec Ueno et l’ensemble des jardins du Palais Impérial est l’un des principaux poumons de la ville. Les runners comme les familles s’y retrouvent le dimanche pour profiter d’un moment de calme à l’abri de l’agitation de la mégapole.

On poursuit son chemin vers le nord par la visite du Meiji-jingū gyoen, le jardin du Meiji-jingū,  imposant sanctuaire dédié aux âmes de l’Empereur Meiji, mort en 1912 et de son épouse disparue en 1914.

Plus grand lieu de culte shintoïste du pays, de nombreuses cérémonies y sont célébrées. En s'y rendant le dimanche après-midi, il n’est pas du tout impossible que l'on puisse assister à la procession d’un mariage traditionnel, spectacle toujours étonnant.

Le parc entourant le sanctuaire est lui-même un lieu de visite agréable s’étendant sur plusieurs dizaines d’hectares et abritant d'après Wikipedia plus de 170 000 arbres de 245 espèces différentes ainsi que des milliers d’iris !

On quitte les lieux par le nord, direction Shinjuku, haut-lieu du shopping et de la vie nocturne, caractérisé par ses nombreuses enseignes lumineuses, ses tours et son immense gare, l’une des plus importantes du monde en termes de trafic. Mais avant de se plonger dans l’ambiance électrique de ce quartier, on passera par Shinjuku Gyoen, le splendide jardin impérial de Shinjuku. De trois styles distincts – japonais, anglais et français – il est considéré comme l’un des joyaux de la ville, en raison notamment de sa concentration en cerisiers qui en fait un lieu de choix pour le hanami , cette coutume traditionnelle d'apprécier la beauté des fleurs, lors de la floraison des arbres.

Retour ensuite vers Shinjuku pour terminer la journée et débuter la soirée. Les possibilités sont quasi infinies dans ce quartier qui semble corps et âme dévoué au divertissement : shopping démesuré (notamment à l’Isetan, l’un des grands magasins de référence du pays), karaoké, jeux vidéos dans les salles d’arcade, bars à hôtesse dans le Kabuki-cho (le quartier rouge de la ville), entraînement de baseball dans un batting center, ou boissons avalées au comptoir d’un des minuscules bars du Golden Gai. Caspule hotels et love hotels sont également légions dans le quartier pour ceux tentés par l’expérience.

Ceux qui souhaitent une ambiance plus exclusive pourront se réfugier à l'ultra chic New York Bar du Park Hyatt Tokyo pour siroter un cocktail tout en contemplant la ville depuis le 52ème étage. L'observatoire du Tokyo Metropolitan Government Building est quant à lui la meilleure alternative pour profiter des vues spectaculaires sur la ville sans se ruiner (entrée gratuite).

Démesure et des parcs
Tags
Cosplay Lolitas Shopping Mode Excentrique Parc Temple Traditionnel Jardin Balade Sanctuaire Malls Karaokés Capsules Hotels Golden Gai Bars à hôtesses Love hotels Salles d'arcade Batting Center Vues sur la ville Park Hyatt
Quartier & monuments

Harajuku, Parc de Yoyogi, Meiji-jingū gyoen, Shinjuku Gyoe, Shinjuku, Golden Gai

Point de départ
Curry Up, 2, Chome−35-9, Jingumae, Shibuya, Tokyo
Arrivée
Tokyo Metropolitan Government Building
Longueur
4,5 kilomètres
Temps estimé
1/2 journée
Meilleure saison
Le dimanche, quand Harajuku devient le repaire favori des amateurs de cosplay
Meilleur moment
Début du parcours le dimache midi
A eviter
Les jours de semaine ; les jours pluvieux