Vous êtes ici

Pierre Gunther, Le dimanche 17 mai 2020
72 heures à...

Voyage immobile : 24 heures à Montréal depuis son salon

Montréal, la plus francophone des villes d’Amérique du Nord commençait à peine à sortir de l’hiver à l’annonce d’un confinement généralisé. L’occasion d’une promenade virtuelle dans les parcs, les musées, les bâtiments abandonnés et les meilleurs restaurants de la ville.
  • La tour cruciforme de Place Ville-Marie dans le centre-ville de Montréal © Emilie Seguin
    La tour cruciforme de Place Ville-Marie dans le centre-ville de Montréal © Emilie Seguin
  • L'art urbain, partie intégrante de la ville de Montréal © Tristan Billet
    L'art urbain, partie intégrante de la ville de Montréal © Tristan Billet
  • La ville est à l'arrêt depuis plusieurs semaines © Manny Fortin
    La ville est à l'arrêt depuis plusieurs semaines © Manny Fortin

 

Du pont Jacques-Cartier au sommet du gratte-ciel Place Ville Marie, du Mile End au marché couvert Atwater et de l’été à l’hiver, suivez-nous pour une découverte pas comme les autres de Montréal. Armés de notre expérience du terrain, nous avons sélectionné les meilleurs contenus en ligne pour se promener dans les bâtiments industriels abandonnés, trouver les meilleurs restaurants du Vieux-Montréal, faire son marché par procuration ou dénicher les meilleurs artistes de la scène indépendante montréalaise.

 

9h – Faire ses courses au marché Atwater, fréquenté par les chefs montréalais

Direction le sud de Montréal, au bord du canal de Lachine, pour parcourir les allées vivantes du marché Atwater, l’un des marchés couverts les plus courus de la ville avec Jean-Talon au nord. La culture gastronomique du Québec, à mi-chemin entre les États-Unis et la France, a conservé la notion de terroir et l’attachement aux producteurs locaux, bien implantés sur les étals. Fromagers, bouchers, boulangers-pâtissiers, producteurs de sirop d’érable et, l’été venu, fleuristes et horticulteurs forment un bel échantillon de ce que le Québec produit de meilleur.

La preuve ? Les restaurateurs David McMillan et Marc-Olivier Frappier de Joe Beef, l'une des tables les plus des de Montréal, viennent s’y approvisionner dans cette vidéo. Continuez votre marché virtuel en explorant les autres marchés de la ville, ou en prenant quelques leçons de québécois avec ce cours en ligne avant de poursuivre la journée.

  • Le marché Atwater © Pierre Gunther
    Le marché Atwater © Pierre Gunther

 

 

10h – Se plonger dans le passé jazzy du quartier de la Petite-Bourgogne

Direction le quartier de la Petite-Bourgogne avec Savoir média, au sud-ouest du Vieux-Montréal, pour une visite historique de ce que les journaux de New York surnommaient dans les années 1920 « le Harlem de Montréal ». Chaque année, le succès du Festival International de Jazz de Montréal témoigne de l’attachement des habitants à cette musique qui est apparue dans cet ancien quartier ouvrier au début du XXsiècle.

Avec la prohibition aux États-Unis, nombre de musiciens noirs américains affluent dans la nouvelle capitale de la vie nocturne en Amérique du Nord, réputée ouverte et tolérante. Ils se produisent au Terminal, au Café Saint-Michel et au Rockhead’s Paradise, et l’âge d’or du jazz dans les années 1940 voit émerger des figures locales telles que Oscar Peterson, Oliver Jones, Norman Marshall Villeneuve et les frères Sealey. Rien de tel que de continuer la visite de Montréal avec une playlist jazzy (Spotify) sélectionnée par le jazz bar Upstairs.

En savoir plus ? 

Découvrez la scène musicale montréalaise indépendante avec INDÉ 101 (Tourisme Montréal) et écoutez l'une des 7 playlists (disco, rap, électro, jazz...) d'artistes locaux (Spotify).

Réservez cet hôtel gratuitement et immédiatement en ligne !

  • Les musiciens montréalais Oliver Jones (piano), et de gauche à droite Norm Villeneuve, Bob Rudd, Bruce Yates © Ed Bermingham, fonds John Gilmore, service des archives Université Concordia
  • Oliver Jones © Susan Moss

 

La Fonderie Darling dresse sa silhouette tout en briques et conduites rouillées entre les rues Prince et Queen

 

11h — Visiter la Fonderie Darling, ancienne usine devenue centre d’art contemporain

Dans le quartier de Griffintown, la Fonderie Darling dresse sa silhouette tout en briques et conduites rouillées entre les rues Prince et Queen. Ancienne usine reconvertie en espace d’exposition d’art contemporain par l’association Quartier Éphémère, ce centre met également à disposition des ateliers aux artistes locaux et internationaux. Actuellement fermée aux visites, la Fonderie Darling a mis en ligne une visite virtuelle dans ses expositions de Vikky Alexander "Nordic Rock" et de Michael Eddy "Je suis".

  • La grande salle de la Fonderie Darling © Fonderie Darling
    La grande salle de la Fonderie Darling © Fonderie Darling

 

 

Mais aussi :

 

12h – Dénicher la meilleure poutine de Montréal

Véritable objet de fantasmes pour les visiteurs du monde entier, la poutine se résume pourtant souvent à un décevant mélange de frites surgelées nappées de sauce brune et de fromage en grain (qui ne fond pas, tordons le cou à cette idée reçue). Où donc trouver la meilleure poutine de Montréal ? Un défi croustillant réalisé par Alex de la chaîne YouTube Bon Appétit qui a testé pas mouns 11 poutines en 12 heures !

L'idée en plus ? Pour réaliser vous-même une poutine maison, Tasty vous explique sa recette pas à pas.

  • La meilleure poutine de Montréal ? © DR
    © DR
 

Préparer votre voyage ? Organisez votre  séjour dans des destinations exceptionnelles  en toute sérénité avec notre agence partenaire Eluxtravel et bénéficiez de services ultra premium :

Véritable institution à Montréal, le street art possède même son festival depuis 2012.

 

14h – Découvrir la face cachée de Montréal grâce à à l'« urbex »

Anciennes usines, silos à grain, minoteries, brasseries abandonnées… avec un patrimoine industriel varié qui représente toutes les époques, Montréal est le site idéal pour l’exploration urbaine, ou urbex (de l'anglais urban exploration). Au programme, une exploration interactive sans risque de l’Ancienne Brasserie Dow, avec en bonus un panorama sur toute la ville depuis le toit, et une vidéo des entrailles de l’incinérateur #1 (DisJ Movies).

  • Silo numéro 5 dans le Vieux port de Montréal © Pierre Gunther
  • Silo numéro 5 dans le Vieux-Port de Montréal © Pierre Gunther

 

 

15h – Admirer l’architecture surprenante d’Habitat 67

En 1967, Montréal accueille l’Exposition Universelle sur le thème « Terre des Hommes ». À l’instar de Paris avec la Tour Eiffel oou de l'Atomium de Bruxelles, la ville souhaite laisser un témoignage durable de l'événement, et choisit le projet de cité d’habitation du tout jeune architecte Moshe Safdie (également connu, 50 ans plus tard, pour le monumental hôtel Marina Bay Sands à Singapour).
 

  • Habitat 67 © Philippe Collard

 

Promenez-vous grâce à ces images panoramiques interactives (ou ici) au pied de cette architecture étonnante, empilement de blocs de béton préfabriqués. L’ensemble compte 158 appartements, occupant chacun deux à trois modules (et mesurent jusqu’à 500 m2 tout de même). Les archives de Radio Canada ont mis en ligne cette courte vidéo rassemblant des images de la construction et des intérieurs.

 

17h – Trouver du street art dans tous les quartiers

Véritable institution à Montréal, le street art possède même son festival depuis 2012. MURAL démocratise l’art urbain et change le regard des habitants sur leur ville, à travers des œuvres puisant leur inspirationdedans l’histoire des quartiers, des immigrations, des premières nations, réinterprétée par des artistes locaux et internationaux.

Pour en savoir davantage plus sur le street art à Montréal, des circuit thématiques et historiques sont mis en ligne par Art Public Montréal, et permettent de se promener dans les quartiers méconnus de Laurier, Verdun, Hochelaga ou Ahuntsic-Cartierville.

  • Street art à Montréal © Nick Hillier
  • Street art à Montréal © Etienne Delorieux

 

 

19h30 — Dîner au Bremner et partir en goguette avec son équipe

Si le Vieux-Montréal a l’image d’un centre touristique un peu endormi, il est réveillé par une nouvelle génération de chefs prêts à s’amuser en cuisine. Munchies part à la rencontre de l’équipe du restaurant Le Bremner dans cette vidéo, avec ses chefs Chuck Hughes et Danny Smiles. Si les fruits de mer sont leur signature, les pancakes arrosés de beurre et de sucre glace vous donneront certainement des frissons d'envie. Cette équipe un peu folle, qui prépare une cuisine du cœur, nous emmène en tournée dans le Vieux-Montréal : bar à cocktails Barroco,le gastropub Maison Publique avant de finir par des cocktails servis dans des ananas au tiki-bar Le Mal Nécessaire, une adresse testée et approuvée par YONDER !

Si cela vous donne l'eau à la bouche, le chef Danny Smiles, fier de ses origines italo-égyptiennes, poursuit la promenade (Food Network Canada) dans le Vieux-Montréal, de jour, entre pièce de bœuf fondante, pizza et agneau de lait à la romaine.

  • Les chefs Chuck Hughes (à gauche) et Danny Smiles. © DR
    Les chefs Chuck Hughes (à gauche) et Danny Smiles. © DR

 

21h – Passer la soirée au cirque

Compagnie de cirque emblématique de la ville de Montréal et connue dans le monde entier, le Cirque du Soleil propose en ligne plusieurs extraits de ses spectacles Alegría, Kooza ou , ainsi que des vidéos des coulisses et des tutoriels maquillages.

Autre style, la compagnie de cirque contemporaine FLIP Fabrique, originaire de Québec, a également mis en ligne ses spectacles complets Féria – L’attraction et Crépuscule.

  • La compagnie FLIB Fabrique © Emmanuel Burriel
    La compagnie FLIP Fabrique © Emmanuel Burriel

 

 

23h30 – Aller au bout de la nuit montréalaise (même confiné !)

Avec une scène nocturne très active, Montréal compte quelques clubs de renommé mondiale, dont le légendaire Stereo connu pour ses afters dantesques, ainsi que des salles plus confidentielles et des bars underground qui accueillent la fine fleur des DJs locaux. Les meilleures pistes techno à découvrir dans cette playlist (Spotify) de Chris Otaki, ou électro (Spotify) par la Ville de Montréal elle-même.

Attention toutefois à ne pas trop tarder. À l'exception de quelques rares adresses — c'est le cas Stereo qui ouvre généralement ses portes de 2h à 10h —, les clubs ferment à 3h à Montréal. Heureusement, le collectif Digital Nightclub Montreal organise depuis début avril des fêtes virtuelles et des pyjama parties avec des DJs se produisant en live stream sur les plateformes Zoom ou Twitch. Le principe ? Brancher sa caméra, recréer une boîte de nuit à la maison et danser en compagnie de milliers de participants.

Réservez cet hôtel gratuitement et immédiatement en ligne !