Vous êtes ici

Pierre GautrandPierre Gautrand, Le jeudi 20 octobre 2022
En partenariat avec logo Perpignan
Sponsorisé

72 heures à Perpignan et aux alentours, sur la route des vins en Roussillon

Le Languedoc-Roussillon, la région viticole la plus méridionale de France, se découvre lors d'une échappée œnotouristique depuis la ville catalane de Perpignan aux contreforts sauvages des Corbières, en passant par les plaines du littoral.
  • Le château de Jau - Perpignan Méditerranée © Pauline Chatelan
    Le château de Jau - Perpignan Méditerranée © Pauline Chatelan
  • Baixas - Perpignan Méditerranée © Pauline Chatelan
    Baixas - Perpignan Méditerranée © Pauline Chatelan
  • Château Nadal-Hainaut - Perpignan Méditerranée © Pauline Chatelan
    Château Nadal-Hainaut - Perpignan Méditerranée © Pauline Chatelan
  • Demeure Saint-Vincent - Perpignan © Pierre Gautrand
    Demeure Saint-Vincent - Perpignan © Pierre Gautrand

Au pied du massif des Pyrénées et à deux pas des plages du Roussillon, Perpignan a vu ses vignobles façonner son identité. Riche de 20 000 hectares de vignes patrimoine, la région de Perpignan Méditerranée, labellisée « vignobles et découvertes », est connue pour son vin doux naturel et ses rouges puissants. Implantées dès l'Antiquité, les vignes, qui profitent de plus de 300 jours par an d’ensoleillement, et le vin du Roussillon produit, a gagné ses lettres de noblesse depuis l’apparition de l’appellation d’origine contrôlée (AOC) dans les années 1930.

Producteurs indépendants, domaines familiaux et coopératives historiques ont modernisé leur agriculture afin d’apporter opulence et authenticité aux cépages. Les vins doux naturels, sans sulfites ajoutés, comme le Banyuls, le Maury et le fameux Muscat de Rivesaltes, font résonner le vignoble roussillonnais à l'apéritif et au dessert, portés par leur caractère intense, à l'image du territoire du Languedoc-Roussillon. 

  • Le restaurant/bar à vin La Famille à Perpignan © Pauline Chatelan
    Le restaurant/bar à vin La Famille à Perpignan © Pauline Chatelan

 

Jour 1

 

13 h — Arrivée à Perpignan

Alors que le train file entre Montpellier et Perpignan, des paysages de lagunes apparaissent derrière la baie vitrée. À 5 h de Paris, Perpignan, « ville d’art et d’histoire » à l’empreinte catalane, offre à ses portes 3 routes des vins qui réservent de belles découvertes. Berceau des AOC Côtes du Roussillon et Maury et de l’AOP Muscat de Rivesaltes, la région a révolutionné l’image des vins du Roussillon. Entre Canet-en-Roussillon aux vignes à deux pas de la mer, les communes de Montner, d’Estagel et de Vingrau dans la vallée de l’Agly, et Le Soler sur les rives de la Têt, sans oublier l’un des plus vieux villages de la région, Baixas, la visite du terroir viticole s’apprête à révéler bien des surprises. 

 

15 h — Visite du vignoble Le Mas Baux, domaine viticole bio

À quinze minutes de Perpignan en direction de la mer, le vignoble Le Mas Baux est situé à Canet-en-Roussillon sur une terrasse du quaternaire. Le domaine a été repris il y a 25 ans par Serge Baux et sa femme Marie-Pierre. Ancienne propriété d’une famille de négociants de Montpellier arrivée dans les années 1700, le petit domaine de 12,5 hectares a été presque entièrement replanté en Syrah, Muscat, Grenache et Cabernet Sauvignon, afin de s’éloigner des vins doux traditionnels pour des vins rouges plus secs. « En 1997, quand nous nous sommes installés, nous avons dû tout créer ex nihilo » raconte Marie-Pierre. « Il faut bien avouer que la mauvaise réputation passée des vins du Roussillon nous a longtemps collé à la peau en France. Pour nous distinguer, nous organisons des balades dans les vignes, des visites descales et aux beaux jours des pique-niques. L’œnotourisme est devenu essentiel ! ».

  • Serge - Perpignan Méditerranée © Pauline Chatelan
    Serge Baux du Mas Baux © Pauline Chatelan


En 2009, 7 ans après leurs premières vendanges, la conversion au bio est un élan supplémentaire qui permet aux vins du Mas Baux d’obtenir une deuxième certification, le HVE (haute valeur environnementale), récompensant la préservation de la biodiversité et du microcosme des vignes, essentielle au vin biologique.

Dans les premiers rangs de vignes, plantées en palissades et balayées par la tramontane, on aperçoit des ceps de Syrah et du Grenache datant de 1960. Dans les Pyrénées-Orientales, la maturité alcoolique monte très vite. Serge Baux, qui récolte les grappes aux alentours de 14° ou 15°, travaille le plus possible manuellement afin de contrôler précisément la vinification. Tel un peintre, l’ancien rugbyman explique : « je cueille mes différents cépages à différents degrés d’alcool, ce qui constitue ma première palette, puis la fermentation et le contrôle des gaz carboniques deviennent ma deuxième palette plus techniquePour le rosé par exemple, qui se vend clair, je ne presse pas, je ne prends que le jus. » Une belle histoire de passion et de travail autour du vin.

  • Serge Baux- Perpignan Méditerranée © Pierre Gautrand
    Le Mas Baux © Pierre Gautrand


On goûte ? Le Grand Rouge (Syrah, Grenache, Mourvèdre), le Mataro Boy, un Mourvèdre en monocépage, le préféré du vigneron et Loulou, un rouge léger. Les noms des bouteilles détournent le titre de grands classiques du cinéma ou de la chanson, comme Autant en emporte le Blanc, un vin blanc sec de grenache élevé en fût, Soleil Rouge ou La vie en rouge. Amusant clin d'œil.

Le Mas Baux
Voie des Côteaux, Chemin du Mas Durand, 66140 Canet-en-Roussillon
Site Web

Dans le petit village de Torreilles, au nord-est de Perpignan et à 5 minutes de la plage en voiture, La Vieille Demeure a trouvé refuge dans l’ancien prieuré de Llobet, édifié au XVIIe siècle

20 h — Dîner au restaurant La Famille

Dans le centre historique de Perpignan, à deux pas de la place de la Loge, ce néobistrot installé au bout de la rue Paratilla envoie des assiettes catalanes revisitées. Avec sa cuisine ouverte et son mobilier chiné, le lieu met tout de suite à l’aise. En entrée, on débute avec un os à moëlle, des huîtres pochées, chutney, algue et pain soufflé. Les spécialités résolument méditerranéennes font la suite, avec des calamars accompagnés d’un arroz negro à l’encre de seiche. Le dîner s’achève sur un mató, un fromage blanc local, garni de figues, de crumble et d’estragon. Pour la soif, on recommande le rosé pétillant Ventu Ventu du Domaine Bramaventu à Banyuls en 100 %. Élaboré par Lotte & Carlo, ancien chef de cave dans la Côte des Blancs, ce 100 % Grenache Noir cherche du côté des fruits et baies rouges, des agrumes et de l’amande grillée, avec une belle longueur en bouche. Idéal pour commencer, et même pour tout le repas. 

  • La Famille - Perpignan Méditerranée © Pierre Gautrand
  • La Famille - Perpignan Méditerranée © Pierre Gautrand

 

La Famille
3 bis Rue François Marie Voltaire, 66000 Perpignan
Site Web

 

Nuit — Poser ses valises dans un ancien prieuré

Dans le petit village de Torreilles, au nord-est de Perpignan et à 5 minutes de la plage en voiture, La Vieille Demeure a trouvé refuge dans l’ancien prieuré de Llobet, édifié au XVIIe siècle. À l’abri d’une ruelle médiévale, la maison d’hôtes héberge 5 chambres, dont deux suites avec terrasse et un gîte. Dans le patio arboré au calme olympien, 5 tortues de terre gambadent près du petit bassin chauffé accessible aux beaux jours. 

La Vieille Demeure
5 clés, à partir de 81 € la nuit, petit déjeuner compris
4, rue de Llobet 66440 Torreilles

Site Web

  • La Vieille Demeure © Pierre Gautrand
  • La Vieille Demeure © Pauline Chatelan

 

Jour 2

 

10 h — Visiter le Château Nadal-Hainaut, le vin une histoire familiale 

À quinze minutes à l’ouest de Perpignan, la commune du Soler abrite depuis 5 générations le château Nadal-Hainaut, acquis en 1826 par la famille éponyme et désormais chapeauté par les trois filles du propriétaire. « Nous avons terminé les vendanges avant-hier » se félicite Julie, l’une des trois filles et également pharmacienne à la ville. « Cette année, notre production sera axée sur les blancs et des rosés sans sulfites. Nous avons pour habitude de vinifier très tôt. La température est la clé de nos vins : on maintient au froid dans les cuves pour développer un certain aromatique ». 

  • Perpignan Méditerranée © Pauline Chatelan
    Château Nadal-Hainaut © Pauline Chatelan


Lors de notre visite, les vignerons, autant de femmes que d'hommes, s’activent à la mise en bouteilles, pour une production de 150 000 bouteilles à l’année. À l’intérieur du chai, on découvre la présence d’un prieuré, construction romane en pierre datant du XIIe siècle, tandis que le domaine bucolique aux platanes majestueux abrite trois lacs, alimentés par un canal et trois sources naturelles qui irriguent le vignoble. Sa biodiversité exceptionnelle, portée par diverses espèces d’oiseaux, des brebis et une belle flore indigène, fortifie la vigne qui, cultivée en agriculture biologique, est plus résistante aux maladies. 

Le château Nadal-Hainaut possède un éventail des cépages remarquables produisant vins et vins doux, dont une vigne plantée en 1901 de cépage Carignan, qui nécessite une vendange à la main en raison de sa fragilité. Les vins blancs, rouges et rosés méritent le détour : Cabernet Sauvignon, Carignan, Muscat d’Alexandrie, Macabeu, Syrah et Grenache noir, tout comme la belle gamme de vins doux, ou vins mutés, dans la pure tradition catalane. 

  • Perpignan Méditerranée © Pauline Chatelan
    La famille du Château Nadal-Hainaut © Pauline Chatelan


Bon à savoir ? Le domaine dispose de deux suites et de 5 chambres avec salles de bain privatives. 

On goûte ? Le château Nadal Hainaut organise des immersions œnologiques dans les vignes ou dans la cave pour mieux appréhender les notions de terroir. Parmi les vins rouges, le 3 sources, un 100 % Syrah obtenu en une nuit de macération, est un vin léger à la robe très claire et au nez de fruits rouges, idéal pour l'été. La centenaire, un 100% Carignan Vieilles Vignes imprégné par le parfum des plantes méditerranéennes, incarne le terroir du Roussillon avec ses tanins riches et sa minéralité. Enfin, côté blancs, l’Alexandrie, est un muscat sec très vif et frais, bien qu’extrêmement aromatique.

  • Perpignan Méditerranée © Pauline Chatelan
    Château Nadal-Hainaut © Pauline Chatelan


Château Nadal-Hainaut
66270 Le Soler
Site Web

« Le vin naturel, qui ne reçoit aucun sulfite, revient à la mode. Il évolue beaucoup plus vite en bouteille et possède un côté créatif indéniable » Simon Dauré

13 h — Déjeuner et découvrir les vins du Château de Jau 

Passée une petite route de campagne bordée d’oliviers, de cyprès et de vignes, on découvre une belle maison toscane aux tons ocres. Fondé au XIIᵉ siècle par les moines cisterciens, cet important domaine établi dans l’arrière-pays, à 15 mn de Perpignan, est aujourd’hui la propriété de la famille Dauré. À l’entrée du restaurant Le Grill, institution régionale, un vénérable mûrier de 300 ans se dresse. « C’est l’âme du domaine » énonce si bien Simon Dauré. Une délicieuse odeur de feu de bois embaume l’air. Le menu fixe du restaurant, aux 5 services de grillades accompagnés de 7 services de vins du domaine, est né suite à la venue d’Anne-Aymone Giscard d’Estaing. « Ma mère, qui connaissait bien Michel Guérard (propriétaire de l'hôtel-restaurant Les Prés d'Eugénie à Eugénie-les-Bains, triplement étoilé au guide Michelin depuis 1977, ndlr) lui a demandé conseil pour la préparation du déjeuner de l’ancienne femme du président. Ce dernier lui a répondu de reproduire le casse-croûte typique des ouvriers agricoles. » Depuis lors, saucisses, côtes d’agneau, pain grillé et roquefort sont à la carte du restaurant. Une simplicité qui plonge les visiteurs dans le quotidien d’un domaine viticole. 

  • Perpignan Méditerranée © Pierre Gautrand
    Château de Jau © Pierre Gautrand


Sur le domaine de 100 hectares, les rendements vont de 35 à 40 hectolitres par hectare selon les millésimes. « Nous avons recepagé le domaine au profit des blancs, avec des Grenache gris, blancs, du Chardonnay et du Vermentino précise Serge Dauré. Le blanc représente un potentiel aromatique et aérien plus important. Le vin doux naturel, production phare de notre région, est un vin extraordinaire qui est sorti quelque temps du logiciel de consommation. Cest une question de mode» 

Au fil du déjeuner, la question du réchauffement climatique est évoquée car l’enjeu est déterminant pour les dix prochaines années. Pour contrer la hausse des températures, le vigneron commence à planter en serre à 100 mètres d’altitude afin de protéger les cépages et de maintenir la qualité. Il organise également depuis une vingtaine d’années des vendanges nocturnes afin de conserver la fraîcheur du raisin. Cette année, Le Château de Jau fête son deuxième millésime bio.  

  • Perpignan Méditerranée © Pauline Chatelan
    Château de Jau © Pauline Chatelan


« Nous nous sommes pris au jeu, car le label est de plus en plus demandé. Le vin naturel, qui ne reçoit aucun sulfite, revient à la mode. Il évolue beaucoup plus vite en bouteille et possède un côté créatif indéniable. Le milieu de lœnologie est soumis à une forte compétition, ce qui pousse les vignerons à renouveler les habillages, les étiquettes, et même leur histoireChez nous, certaines choses sont immuables, comme cette étiquette, réalisée par lillustrateur Ben il y a 45 ans. Un de nos best-sellers ». 

  • Perpignan Méditerranée © Pierre Gautrand
    Château de Jau © Pierre Gautrand


On goûte ? Un Château de Jau Blanc AOP Côtes du Roussillon BIO, dont une partie des grenaches a été fermentée en barrique, ce qui ajoute une rondeur et des notes légèrement vanillées à ses arômes de fruits et fleurs blanches. Le domaine a également conçu un vin blanc pétillant obtenu à partir de 60% de Colombard et 40% de Muscat petits grains récoltés de nuit, pressurés à l’abri de l’oxygène et fermentés à très basse température dans le but de préserver un maximum d’arômes.

Château de Jeu - Le Grill 
RD 59, 66600 Cases-de-Pêne
Site Web 

 

16 h —Visiter la coopérative de Terres Plurielles 

De Cases-de-Pène à Tautavel, on emprunte la RD 59 aux paysages vallonnés et verdoyants. Terres Plurielles est née de la fusion entre les caves de Tautavel, Vingrau, Latour de France et celles de Terres Romanes. Parce que l'union fait la force, 168 vignerons se sont réunis pour porter au plus haut la qualité de leurs vins du Roussillon. Les 1 100 hectares de vignes, aux terroirs très divers (entre sols calcaires, argilo-calcaires, arènes granitiques et schiste noire) permettent de produire des vins de huit AOP et deux IGP différentes, soit quasiment toutes les appellations du Roussillon. 

On goûte ? On débute par un vin sec avec un Côtes du Roussillon blanc, affiné en fûts, aux délicates notes d’agrumes soutenues par de la vanille, pour continuer avec deux vins doux naturels, un Muscat de Rivesaltes et un Maury, issus principalement de Grenache noir, aux notes d'épices et de fruits murs. 

Aux alentours ? Le petit village abrite le musée de préhistoire de Tautavel. Au fil de 22 salles, on découvre l’histoire de la Caune de l’Arago, l’un des sites de fouilles les plus anciens au monde. 

Terres Plurielles 
24 avenue Jean Badia 66720 Tautavel
Site Web

  • Perpignan Méditerranée © Pauline Chatelan
  • Perpignan Méditerranée © Pauline Chatelan

 

19 h — Dîner à l’Auberge du Cellier

Dans l’arrière-pays, à une vingtaine de minutes de Perpignan et au sud du massif des Corbières, le village de Montner se niche au cœur de la vallée de l’Agly. Pierre-Louis Marin, un enfant du pays, fait preuve d’audace et d’inventivité avec une cuisine au diapason des produits locaux et de saisons. À l’arrivée, le service attentionné laisse place à des surprises gustatives aux saveurs subtiles : on débute avec un ceviche de poisson blanc, houmous, menthe et tâo d’avocat aspergés d’une eau forte au laurier, pour continuer avec une trilogie de cochon du Canigou (poitrine, première côte et filet mignon fondants) accompagnée de légumes d’automne et d’un jus de verveine. En dessert, le soufflé brûlant glacé aux mirabelles fait preuve d’une belle finesse et d’originalité. À découvrir, les plats cuisinés autour de la truffe et le menu « homard ». 

  • Perpignan Méditerranée © Pierre Gautrand
    L'Auberge du Cellier © Pierre Gautrand


On goûte ? Les Terrasses de Régis, du Domaine de Boucabeille, un millésime de 2021 aux trois cépages (Grenache Noir, Syrah, Mourvèdre). Puis le Llum du domaine Le Roc des Anges, blanc sec 2019, un assemblage harmonieux de Grenache gris, de Macabeu et de Grenache blanc. 

L’Auberge du Cellier 
1 Rue de Sainte-Eugénie, 66720 Montner
Site Web

 

Nuit — Poser ses valises à la Demeure Saint-Vincent 

Sur les premiers contreforts des Corbières, à 10 kilomètres de Tautavel, cette immense maison où le physicien François Arago aurait logé, a été aménagée par Michèle Baylart et Daniel Henry en chambres d’hôtes dans un esprit entre classicisme et romantisme. Les 5 clés, accessibles par un escalier monumental au magnifique puit de lumière, regorgent d’objets et de meubles rapportés de leurs longs séjours en Afrique, en Amérique latine ou au Canada. La maison de 26 pièces, ancienne propriété d’une famille de notaires d’Estagel, dispose d’un parc avec piscine, à l’ombre d’un majestueux platane pluricentenaire.

Demeure Saint-Vincent 
5 clés, à partir de 80 € la nuit
19 Rue Gilbert Brutus, 66310 Estagel
Site Web

  • La Demeure Saint Vincent © Pauline Chatelan
  • La Demeure Saint Vincent © Pauline Chatelan

 

Jour 3

 

10 h — Visiter le domaine de Dom Brial, le plus gros producteur en Roussillon

La cave des Vignerons de Baixas est apparue au début du siècle dernier, lorsque les vignerons ont mutualisé leurs moyens avec l'apparition du chemin de fer. Estampillés bio depuis 2009, les vignobles Dom Brial s’étendent de nos jours sur près de 2 000 hectares, soit près de 10 % du vignoble des Pyrénées-Orientales et comptent 320 adhérents explique Xavier Ponset, responsable du caveau. C’est désormais le plus gros cercle de vignerons de la région. 

  • Perpignan Méditerranée © Pauline Chatelan
    Domiaine Dom Brial © Pauline Chatelan


Les vignes, installées face au pic du Canigó, sont baignées par le soleil et la tramontane qui assainissent les grappes afin de prévenir des maladies. Vitrine du savoir-faire local et de la diversité des terroirs, les pieds sont répartis entre les plaines (90 hectolitres par hectare), les collines (40/45 hectolitres par hectare) et les échalas (20/25 hectolitres par hectare). Aux beaux jours, des randonnées sont organisées pour mettre en valeur le patrimoine rural et pastoral de la région viticole. La mission du domaine ? Faire renaître le vin doux naturel en le travaillant par identité géologique, avec la concentration de petites productions et un vieillissement en barriques de chêne pour une belle maturité. « Pour le Muscat, cuvée emblématique du domaine, on choisit préalablement le degré d’alcool en récoltant un échantillon de 100 grains » précise Xavier Ponset. Rappelons que le sucre d’un vin doux naturel provient du raisin et que les levures sont tuées par l’alcool, les cépages autorisés pour sa fabrication sont au nombre de quatre : Muscat, Grenache, Macabeu et Malvoisie. 

  • Perpignan Méditerranée © Pauline Chatelan
    Domaine Dom Brial © Pauline Chatelan

 

On goûte ? Lors de la visite des caves, qui fêteront leur 100 ans l’année prochaine, on déguste un Rivesaltes ambré de 1959 vieilli en fûts de cognac, un Crest Petit 2017, affiné dans une barrique de chêne, aux notes de vanille et de fruits noirs. 

Aux alentours ? Déambuler dans le village historique de Baixas, au célèbre retable baroque datant du XVIIen l’église Sainte Marie, œuvre du sculpteur Louis Génères et du peintre doreur François Monader.

Dom Brial
14 Avenue du Maréchal Joffre, 66390 Baixas
Site Web

  • Domaine Dom Brial © Pauline Chatelan
    Domaine Dom Brial © Pauline Chatelan

 

12 h — Déjeuner à la Table d’Aimé 

À Rivesaltes, berceau de l’AOP Muscat de Rivesaltes et ville natale du Maréchal Joffre, ce restaurant gastronomique est installé au sein d’une maison viticole. Le chef Sébastien Colombier, qui travaille étroitement avec les producteurs locaux, régale avec une cuisine inspirée du marché. En plat, l’épaule d’agneau catalan, jus d’agneau, semoule mentholée, brunoise de légumes aux fruits secs et aux épices chante les louanges des saveurs du sud. En dessert, la tarte au citron et la glace à la réglisse terminent harmonieusement la pause déjeuner, qui s’arrose avec des crus du Domaine Cazes, certifié et engagé en biodynamie depuis 20 ans.

  • Perpignan Méditerranée © Pierre Gautrand
    La Table d'Aimée © Pierre Gautrand


On goûte ? L’Aimé Cazes, 80% Grenache Blanc, 20% Grenache Noir, un AOP Rivesaltes affiné pendant 22 ans dans des foudres de chêne centenaires, pour accompagner l’agneau local.

La Table d’Aimé 
4 Rue Francisco Ferrer, 66600 Rivesaltes
Site Web

Pratique

Plus d'informations sur 
perpignanmediterraneetourisme.fr

Suivre la destination sur 
Facebook et Instagram

Nous recommandons aussi