Vous êtes ici

Pierre Gunther, Le mercredi 20 juillet 2022
En partenariat avec Grand Auch Coeur de Gascogne
Sponsorisé

Vacances en Gascogne : 10 expériences incontournables

Chemin de Compostelle, cirque actuel, dégustation d’Armagnac et art contemporain dans des lieux patrimoniaux, visiter la Gascogne réserve bien des surprises. Découverte d’un bout de Gascogne autour d’Auch et de ses villages.
  • Les marchés animés d'Auch © L'instant C - OT Grand Auch Cœur de Gascogne
    Les marchés animés d'Auch © L'instant C - OT Grand Auch Cœur de Gascogne
  • L'escalier monumental et la statut de d'Artagnan, enfant du pays © L'instant C - OT Grand Auch Cœur de Gascogne
    L'escalier monumental et la statut de d'Artagnan, enfant du pays © L'instant C - OT Grand Auch Cœur de Gascogne
  • Le Lac de Castéra-Verduzan, petit village thermal du Gers © L'instant C
    Le Lac de Castéra-Verduzan, petit village thermal du Gers © L'instant C
  • Le village de Lavardens en été © L'instant C - OT Grand Auch Cœur de Gascogne
    Le village de Lavardens en été © L'instant C - OT Grand Auch Cœur de Gascogne
  • Le village de Lavardens dominé par son château, un centre culturel dynamique © L'instant C - OT Grand Auch Cœur de Gascogne
    Le village de Lavardens dominé par son château, un centre culturel dynamique © L'instant C - OT Grand Auch Cœur de Gascogne
  • La star de la gastronomie locale ? Le porc noir gascon © L'instant C - OT Grand Auch Cœur de Gascogne
    La star de la gastronomie locale ? Le porc noir gascon © L'instant C - OT Grand Auch Cœur de Gascogne
  • Les pousterle, ruelles étroites et pendues du centre d'Auch © L'instant C - OT Grand Auch Cœur de Gascogne
    Les pousterle, ruelles étroites et pendues du centre d'Auch © L'instant C - OT Grand Auch Cœur de Gascogne
  • Le Domaine des Entras, producteur de vin et d'Armagnac © MaestroJuan
    Le Domaine des Entras, producteur de vin et d'Armagnac © MaestroJuan

Pour un week-end en Gascogne ou un long séjour, direction le Gers, et la ville d’Auch, préfecture de ce département à l’identité bien trempée. Que faire à Auch et aux alentours ? Gastronomie tournée vers la production locale, patrimoine et vignobles centenaires, terre d’Armagnac et de Compostelle mais aussi de cirque contemporain et de loisirs bien actuels tels que le vélo électrique ou le paddle, nos 10 immanquables pour un séjour dans le Gers réussi.

 

1.  Découvrir la Cité d’Auch et son patrimoine

En longeant le Gers, on arrive tranquillement à Auch, préfecture du département et capitale de la Gascogne. Son allure médiévale, avec ses façades à colombage, en pierre et aux couleurs chaudes la rend immédiatement attachante. Depuis la ville basse, on monte l’escalier monumental et ses 234 marches — la vue imprenable sur les Pyrénées, ça se mérite ! — pour arriver à la ville haute, où nous accueille la statue de D’Artagnan, l’enfant du pays rendu célèbre par Alexandre Dumas. On peut aussi emprunter une pousterle, l’équivalent local de la traboule lyonnaise, avant d’accéder aux ruelles ponctuées de librairies, d’artisans et de magasins de décoration.

  • Marché d’Auch © L’instant C - OT Grand Auch Cœur de Gascogne
    Marché d’Auch © L’instant C - OT Grand Auch Cœur de Gascogne

 

Dominant la ville depuis 1680, la cathédrale Sainte-Marie d’Auch impressionne avec sa façade classique de la Renaissance, alliée à un corps gothique, témoin d’une période de transition. Étape sur la route des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle, elle est classée à l’UNESCO. Sa haute voûte et son dépouillement mettent en valeur la lumière qui traverse les vitraux aux couleurs flamboyantes, le grand orgue et surtout le chœur, où trônent des stalles en bois sculptées de plus de 1500 personnages. Un vrai travail de dentelle, à découvrir en famille lors d’un parcours à énigmes avec l’application Explore Auch.

Redescendons dans la ville basse, qui s’anime les jeudis matin lors du marché (le samedi en ville haute). Les odeurs et les couleurs se mélangent, les terrasses bruissent, l’occasion de prendre un verre avant de visiter le Musée des Amériques et sa collection d’art précolombien. Une alternative ? Direction l’ancien Couvent des Carmélites, aujourd’hui Memento - Espace Départemental d'Art Contemporain, où les œuvres contemporaines d’artistes majeurs et locaux se fondent dans ces lieux où les religieuses de l’ordre du Carmel vivaient en ayant fait vœu de silence. Un espace à découvrir de juin à octobre/novembre selon les années.

Pour plus d’infos sur Auch et ses visites-découvertes — Auch à l'époque de D'Artagnan, Auch criminelle, Les Jardins auscitains… — rendez-vous sur auch-tourisme.com

  • Marché d'Auch © L'instant C - OT Grand Auch Cœur de Gascogne
  • Marché d'Auch © L'instant C - OT Grand Auch Cœur de Gascogne

 

Il suffit de suivre les berges du Gers pour sortir de la ville d’Auch et apprécier la campagne gersoise, ses douces collines et ses vignes

2. Où dormir en Gascogne ? Notre carnet d’adresses

  • Le Domaine de Baulieu, Auch : cette ancienne ferme typiquement Gersoise à 5 mn du centre-ville a été restaurée en un hôtel de charme de 19 chambres et 10 lodges avec balcon, au confort moderne et au cachet rural authentique. On profite de la piscine ou de l’espace détente avec jacuzzi, sauna et soins Cinq Mondes avant de s’attabler chez Maxime Deschamps et Stéphane Mazières, où la cuisine régionale est à l’honneur, préparée à base de produits frais et locaux, parfois issus du potager du restaurant. Une table récompensée d'une étoile verte Michelin.
    29 clés à partir de 119 € la nuit. Route de Lussan, Auch.
  • Domaine de Baulieu © L’instant C
    Domaine de Baulieu © L’instant C

 

  • À Clairefontaine, Auch : au milieu de 15 ha de verdure, Nathalie accueille ses hôtes les week-ends au Manoir de Clairefontaine, belle bâtisse datant de 1650 avec deux chambres qui partagent un grand espace commun. Aux alentours : piscine, marres avec des hérons, des ânes et les coteaux gascons.
     
  • Le Gavachon, Leboulin : autrefois domaine viticole d’une centaine d’hectares, il flotte encore un esprit d’antan au Gavachon, avec ses 5 chambres où se mêlent colombage, terre cuite et vieilles pierres. D’avril à septembre, un gîte pour 5 personnes est aussi disponible sur la propriété.
     
  • Le Château de Camille, Saint-Jean-le-Comtal : Carole et Antoine accueillent leurs hôtes dans 4 chambres alliant charme et design. À noter, l’adresse est avant tout un restaurant de cuisine régionale dans un édifice du XVIIIe siècle. On déjeune dans l’ancien chai ou sur la belle terrasse aux beaux jours avant un plongeon dans la piscine.
     
  • Maison Gascony, L'Isle-de-Noé : avec seulement 2 chambres, la maison Gascony propose une escale exclusive dans une propriété datant du XVIe siècle, entourée d’un parc de 10 ha aux arbres centenaires avec chapelle, orangerie, ancien chai… Un petit creux ? Un honesty bar de produit régionaux est à disposition des visiteurs.

Pour partir entre amis ou en famille, découvrez une sélection de gîtes sur auch-tourisme.com

 

3. Une campagne vallonnée à parcourir dans tous les sens

Il suffit de suivre les berges du Gers pour sortir de la ville d’Auch et apprécier la campagne gersoise, ses douces collines et ses vignes. Les amateurs de randonnées seront séduits par les circuits en boucle comme le GR de Pays Cœur de Gascogne ou linéaires qui sillonnent le territoire, le Chemin de Compostelle (voie d’Arles, GR 653) étant le plus célèbre. Entre vignobles et villages perchés, coteaux et forêts, la diversité des paysages s’exprime au rythme des pas, et l’on pourra tomber en plein champ sur une pile gallo-romaine. Ces monuments funéraires en forme de tour ponctuent la campagne. On trouve la mieux conservée à Saint-Lary, haute d’une dizaine de mètres.

  • Pile gallo-romaine de Biran ©  L’instant C - OT Grand Auch Cœur de Gascogne
    Pile gallo-romaine de Biran © L’instant C - OT Grand Auch Cœur de Gascogne

 

Les plus sportifs se frotteront à la nouvelle Véloroute de la Vallée de la Baïse, qui traverse le département sur 100 km jusque dans les Hautes-Pyrénées. Le long de la rivière, on croise de nombreux moulins, le village thermal de Castéra-Verduzan et le château de Herrebouc, où s’arrêter pour une dégustation de vin biologique. L’itinéraire est vallonné, et ceux qui aiment se déplacer en douceur préféreront l’un des 7 circuits de 11 à 44 km en fat bike électrique depuis Castéra-Verduzan.

  • La campagne gersoise ©  L’instant C - OT Grand Auch Cœur de Gascogne
    La campagne gersoise © L’instant C - OT Grand Auch Cœur de Gascogne

 

Besoin de prendre de la hauteur et pour s’échapper du quotidien ? Avec le Centre Vélivole d’Auch, ce sont 80 bénévoles passionnés de planeur qui font découvrir leur Gers depuis les airs. Planer au-dessus du Gers, dans un silence total, et peut-être vivre sa première expérience de pilotage… un moment qui restera gravé dans la mémoire.

Plus d’infos sur les circuits et randonnées sur auch-tourisme.com

4. Gastronomie et marchés : une destination qui a du goût

Canard du Sud-ouest, pastis gascon, porc noir de Bigorre… terre de nature et d’histoire, le Gers est aussi celle du bien-manger. Les gourmets se régaleront à faire le tour des marchés de la région et des boutiques de produits locaux, comme Le Comptoir de Tistou à Auch, qui rassemble les douceurs de la ferme Ramajo basée à 40 mn de là. Confit de canard, magret fourré au foie gras, cous d'oie farcis, la volaille est la star de la région. On peut s’en procurer directement à la Ferme de La Gouardère à Roquelaure, au cœur de la campagne gasconne. À la fois conserveurs de foie gras et autres délices du canard et restaurateurs d’avril à septembre, Jean-Luc et Olivier ont le sens de l’accueil. Les fermes de la région organisent d’ailleurs des marchés de producteurs autour de différents produits locaux, de quoi passer un moment gourmand dans une ambiance musicale et goûter aux spécialités sur de grandes tablées. On peut même dormir à la Ferme en Castéra et visiter son élevage de canards IGP Sud-ouest.

  • Marché à la Ferme de Bidache © L’instant C - OT Grand Auch Cœur de Gascogne
    Marché à la Ferme de Bidache © L’instant C - OT Grand Auch Cœur de Gascogne

 

Outre le bœuf gascon, une race rustique à la chaire légèrement persillée, élevé en plein air au moins 6 mois par an, l’autre star, c’est le porc noir Gascon, qui bénéficie de l’AOP porc noir de Bigorre récompensant un produit à la qualité exceptionnelle. Nourri de céréales et de glands, de marrons et châtaignes, on peut le saluer en train de gambader dans les prés et les sous-bois à la Ferme de Bidache ou au Domaine Rey. Et pour le dessert ? Un pastis gascon bien sûr, une pâte feuilletée dorée garnie de pommes parfumées à l’Armagnac.

Plus d’infos sur la gastronomie locale sur auch-tourisme.com

  • Porcs noirs gascons Bidache © 'instant C - OT Grand Auch Cœur de Gascogne
  • Tablée à la Ferme de la Gouardière © Olivier Ferme de la Gouardière

 

 

 

5. Armagnac, vins et Floc de Gascogne, une terre de vignes

De l’apéritif au digestif, tout le repas gersois peut s’accompagner des productions viticoles locales. La campagne vallonnée est propice à la culture de la vigne qui produit des vins d’une grande diversité, une vraie destination pour l’œnotourisme. Au Domaine du Château Larroque, le vignoble date de la Renaissance. Il est cultivé par la famille Bozzi depuis 1924 et produit un vin rouge en Côtes de Gascogne, tandis qu’au Domaine de Herrebouc, sur les rives de la Baïse, c’est le vin blanc sec qui est à l’honneur avec des cépages locaux : petit et gros manseng ou ugni blanc. Hélène et Carine, les propriétaires, cultivent en biodynamie leurs 18 hectares de vignes et accueillent les visiteurs pour une visite du domaine et une dégustation conviviale.

  • Les vignes du Domaine de Herrebouc © FITTE
    Les vignes du Domaine de Herrebouc © FITTE

 

Au Domaine Entras à Ayguetinte, la famille Maestrojuan produit du vin sur 29 ha biologiques, mais aussi de l’Armagnac. Cette eau-de-vie dont la production remonte au Moyen Âge est issue de la distillation de vins blancs secs puis vieillie en fût de chêne. Jeune ou blanc, on le déguste en apéritif, allongé d’eau pétillante ou de tonic, tandis que vieilli, voire millésimé (jusqu’à 1993 au Domaine Entras), il fait un digestif élégant et complexe. Si les domaines sont ouverts aux visites toute l’année — Domaine de La HiguèreDomaine de BiléDomaine Encapette — , la fête de la Flamme de l'Armagnac, qui a lieu de fin octobre à fin novembre, est un moment idéal pour visiter la région avec ses belles couleurs d'automne. On célèbre alors le début de la distillation du nouveau millésime en allumant la flamme de l’alambic. 

Pour finir par une touche de fraîcheur, le Floc de Gascogne est parfait pour accompagner une salade de fruit ou arroser un melon de Lectoure. Blanc ou rouge, il s’agit d’un mélange d'un tiers de jeune Armagnac et de deux tiers de jus de raisin frais. Le cadeau idéal à ramener dans sa valise.

Plus d’infos sur la production vinicole du Gers sur auch-tourisme.com

  • Domaine de la Higuière © L'instant C - OT Grand Auch Cœur de Gascogne
  • Domaine de la Higuière © L'instant C - OT Grand Auch Cœur de Gascogne

 

Des villages médiévaux qui jalonnent les sentiers, des clochers qui ponctuent les champs...

6. De bastides en castelnaux, cap sur Lavardens

Des villages médiévaux qui jalonnent les sentiers, des clochers qui ponctuent les champs, le patrimoine à la campagne déroule une histoire souvent centenaire, et la région aligne parmi les plus beaux villages de France. Direction Montaut-les-Créneaux, un village fortifié ou « castelnau », qui a conservé ses remparts et son château au donjon crénelé, ou Castelnau-Barbarens sur un éperon rocheux, avec ses ruelles en colimaçon qui amènent à un joli panorama sur la chaîne des Pyrénées. 

  • Village de Lavardens en été ©  L’instant C - OT Grand Auch Cœur de Gascogne
    Village de Lavardens en été © L’instant C - OT Grand Auch Cœur de Gascogne

 

À 20 mn d’Auch, cap sur Lavardens, un village de 400 habitants classé Plus Beaux Villages de France, avec ses ruelles médiévales, ses volets colorés et ses façades fleuries. L’été, l’ancienne capitale militaire des comtes d’Armagnac bruisse d’animation avec ses marchés nocturnes qui rassemblent les producteurs et artisans locaux dans une ambiance conviviale. Mais aussi un feu d’artifice et des concerts. Dominant le village, le Château de Lavardens est aujourd’hui un centre d’art géré par une association, qui organise plusieurs expositions chaque année ainsi que la Triennale des Verriers d'Art, regroupant plus de 200 œuvres du bijou à la sculpture abstraite en passant l’installation monumentale. Des visites sur l’histoire du château, du village et les expositions, avec un guide ou les podcasts Baludio permettent d’en savoir plus sur un village paisible où il fait bon vivre.

Plus d’infos sur les plus beaux villages du Gers et la saison estivale 2022 à Lavardens.

  • Les ruelles du village de Lavardens ©  L’instant C - OT Grand Auch Cœur de Gascogne
    Les ruelles du village de Lavardens © L’instant C - OT Grand Auch Cœur de Gascogne

 

7. Où manger en Gascogne ? Carnet d’adresses gourmandes

  • La Grande Salle et Le 9, Auch : respectivement la table semi-gastronomique et la brasserie de l’Hôtel de France, un haut lieu de la gastronomie gasconne installé au centre de la vieille ville. On y déguste de nombreux plats typiques tout en profitant d’un lieu riche d’histoires.
     
  • Le Domaine de BaulieuAuch : dans un ancien corps de ferme rénové, les chefs Maxime Deschamps et Stéphane Mazières orchestrent le restaurant du domaine avec une cuisine créative qui tire le meilleur des produits régionaux. Une étoile verte au Michelin. 
     
  • Jeff envoie du bois !!!, Auch : à la fois sobre et unique, la cuisine du marché esprit bistrot s’accompagne d’une belle carte de vins vivants et du sens de l’accueil.
     
  • Le Lamartine, Auch : sur une jolie place, ce lieu gourmand où règne la bonne humeur propose des plats élaborés uniquement avec des produits locaux, frais et issus du marché. Une démarche locavore où le circuit-court est privilégié. 
  • © Hôtel de France
    © Hôtel de France

 

  • La Table d’Oste, Auch : dans ce petit restaurant d’antan situé au cœur de la capitale du Gers, on déguste des recettes typiquement gasconnes exécutées par le chef Fabien. Les plats signatures de la maison ? Cassoulet, foie gras et daube de canard.
     
  • Le Florida, Castéra-Verduzan : sur les terres rurales du Gers, cette auberge chic convie ses hôtes à savourer une cuisine de terroir raffinée qui évolue selon la saison. 
     
  • Le Restaurant du Golf, Auch : doté d’un parcours de golf 18 trous, ce restaurant traditionnel régale avec ses spécialités régionales dont l’incontournable cassoulet Gascon.
  • Magret de canard séché © La Gouardère
    Magret de canard séché © La Gouardère

 

  • Ferme de La Gouardère, Roquelaure : Jean-Luc et Olivier, conserveurs de foie gras et fins cuisiniers, vous accueillent chez eux au milieu de la campagne gersoise. L’exemple même du partage et de la convivialité que l’on retrouve dans le Gers, par des artisans passionnés par la transmission de leur savoir-faire.
     
  • Restaurant du Château, Lavardens : au sein d’une belle maison en pierre, on se laisse tenter par une joue de porc au miel et au vin rouge, la spécialité de l’établissement. 
     
  • Bistrot Baland, Auch : on s’attable sur sa terrasse à la vue rayonnante sur la cathédrale Sainte-Marie pour déguster tapas, burgers et cocktails. Des produits bio à un excellent rapport qualité prix.
  • Dans les cuisines de l'Hôtel de France © OT Grand Auch Cœur de Gascogne
  • La terrasse d'été du Florida à Castera Verduzan © Magazine Art&décoration / 2020

 

8. Castéra-Verduzan, la plus petite station thermale d’Occitanie

Calme, propice à la détente et entourée de nature, la commune de Castéra-Verduzan est tranquillement traversée par la petite rivière l’Auloue, qui borde le Centre thermal de Castéra-Verduzan. Ce majestueux établissement de 1817, entièrement rénové, abrite la source La Renaissance, sulfatée, calcique et magnésienne, réputée pour ses bienfaits anti-inflammatoires sur la bouche, la gorge et le système digestif. En plus des curistes, l’espace spa accueille tous les visiteurs qui souhaitent profiter d’une échappée-belle bien-être faite de lits d'hydro-massage, jets en col-de-cygne, bains bouillonnants, hammam et sauna. Des modelages sont également proposés ainsi que des cours collectifs de Pilates et de stretching. La cure ne serait pas complète sans goûter aux spécialités régionales et au cochon noir dans les petits restaurants du village.

  •  Thermes de Castéra-Verduzan © L’instant C - OT Grand Auch Cœur de Gascogne
    Thermes de Castéra-Verduzan © L’instant C - OT Grand Auch Cœur de Gascogne

 

Pour les amateurs de plein air, direction le lac de Castéra-Verduzan, récompensé d’un Pavillon Bleu, où s’amuser en famille à la base de loisir. Baignade surveillée, kayak, paddle… toutes les activités aquatiques sont de mise. Pour continuer dans la veine sportive, pourquoi ne pas arpenter le village à la découverte du Vieux Castéra et de Verduzan, des pigeonniers attenants aux fermes ou des anciens moulins à vent sur les crêtes. Même sans leurs pales, on les repère à leur forme cylindrique. Un circuit que l’on peut également faire en fat bike électrique depuis l’Office de Tourisme qui propose 7 itinéraires entre 11 et 44 km. Sur la route, on s’arrêtera à la Ferme de Bidache, qui organise début août un marché paysan et un beau repas autour du porc noir gascon, à la boutique Un coin du Passé où chiner objets rares, bibelots et luminaire, au Casino ou à l’hippodrome pour assister à une course hippique. 

Plus d’infos sur Castera-Verduzan sur auch-tourisme.com

  • Le Vieux Castera au bord de la rivière © Isasouri
  • Lac de Castéra-Verduzan © L'instant C - OT Grand Auch Cœur de Gascogne

 

 

9. Plongée dans l’art précolombien au Musée des Amériques

Entre les berges du Gers et la cathédrale Sainte-Marie, le Musée des Amériques abrite la deuxième plus grande collection d’art précolombien en France, après le Musée du quai Branly à Paris. Surprise visuelle et historique dans cet ancien couvent du XVᵉ siècle qui dévoile plus de 8 000 pièces. Après une partie sur l’histoire antique de la ville, on monte au premier étage pour découvrir la collection d’objets d’art des différentes civilisations — Incas, Maya, Aztèques mais également Chimú, Mochica, Huari… — qui peuplaient l’Amérique latine avant l’arrivée des Européens.

  • Musée des Amériques © Daniel Adore Ville d’Auch
    Musée des Amériques © Daniel Adore Ville d’Auch

 

Parmi les chefs-d’œuvre du musée, on peut admirer le tableau entièrement en plumes colorées « La messe de Saint-Grégoire », l’une des dernières œuvres de la civilisation aztèque terminée en 1539. Les enfants peuvent visiter le musée via une course aux trésors et de nombreuses autres activités comme l’atelier de fabrication d'une amphore ou d’une lampe à huile.

Bon à savoir ? L’ouverture des réserves au public est l'occasion de découvrir les coulisses d’un musée et de décrypter le processus de conservation des œuvres. 

Plus d’infos sur le Musée des Amériques sur auch-tourisme.com
9 Rue Gilbert Bregail, Auch
10h -12h15 ; 14h30 - 18h

  • Musée des Amériques © L'instant C - OT Grand Auch Cœur de Gascogne
  • Musée des Amériques © Daniel Adore Ville d'Auch

 

En été, Auch et les villages des alentours résonnent de fêtes de village, de concerts et d’événements festifs

10. Festivals, concerts et cirque, une région qui bouge toute l’année

En été, Auch et les villages des alentours résonnent de fêtes de village, de concerts et d’événements festifs. En juin, le Festival Éclats de Voix met le chant à l’honneur, sous toutes ses formes, depuis plus de 20 ans dans différents lieux patrimoniaux à Auch. Au même moment, le village de Castlenau-Barbarens résonne de musiques, de danses et de bals occitans pendant Lo Rondèu de Castelnau, tandis que le Festival N'amasse pas mousse présente des spectacles de rue pour les familles à Jegun. En juillet et en août, la musique est partout dans le Gers avec des concerts à Auch à l’espace MEMENTO, tandis que les cafés et restaurants résonnent de musique les jeudis et samedis soir. De quoi passer de bons moments conviviaux. 

  • Bleu Tenace à Auch lors du festival Circa 2021 © OT Grand Auch Cœur de Gascogne
    Bleu Tenace à Auch lors du festival Circa 2021 © OT Grand Auch Cœur de Gascogne

 

En octobre, place au cirque actuel avec le Festival Circa qui présente une vingtaine de spectacles poétiques, festifs et inventifs. Une histoire qui remonte à plus de 45 ans quand l’abbé Lavenère-Lussan crée l’école du Pop Circus et qu’Achille Zavatta fait de la ville son quartier d’hiver. Aujourd’hui, le CIRC (centre d’innovation et de recherche circassien) est un lieu de vie coloré et vivant, et l’on trouve toujours un spectacle de cirque ou autre à voir sous son chapiteau permanent : le Dôme de Gascogne. La riche saison auscitaine ne laissera personne indifférent.

Plus d’infos sur l’agenda de auch-tourisme.com

Pratique

Plus d'informations sur auch-tourisme.com

Suivre la destination sur 
Facebook et Instagram

Nous recommandons aussi