Vous êtes ici

Pierre Gunther, Le jeudi 13 janvier 2022
Restaurants

Sfacciata, une cuisine italienne contemporaine du côté des Tuileries

À 27 ans, Federica Cicchetti propose du côté des Tuileries une cuisine d’inspiration italienne soignée dans un décor qui rend hommage à l’Italie des années 70/80. Pizza et arancini n’ont qu’à bien se tenir.
  • Sfacciata, une table italienne contemporaine aux Tuileries © DR
    Sfacciata, une table italienne contemporaine aux Tuileries © DR
  • Sfacciata, une table italienne contemporaine aux Tuileries © DR
    Sfacciata, une table italienne contemporaine aux Tuileries © DR
  • Sfacciata | Risotto langoustines et topinambours © DR
    Sfacciata | Risotto langoustines et topinambours © DR
Sfacciata fait figure d’exception, et joue l’effronté (« sfacciato » en italien) avec sa proposition recherchée et contemporaine.

Le contexte : dîner le jeudi 6 janvier 2022, deux convives.

Le pitch | Sfacciata : une table italienne travaillée aux Tuileries

Alors que la capitale croule sous les ouvertures de pizzerie, trattorie chic et autres locali se réclamant de la cuisine du quotidien italienne, Sfacciata fait figure d’exception, et joue l’effronté (« sfacciato » en italien) avec sa proposition recherchée et contemporaine. On n’en attendait pas moins de Federica Cicchetti, 27 ans, qui même si elle porte le nom d’un petit encas vénitien, est née dans les Pouilles et a fait ses preuves à Milan au restaurant étoilé Fabio Baldassarre puis à l’hôtel Principe di Savoia, avant d’arriver en France à Peninsula Paris puis au récent J.K. Place Paris

Réservez cet hôtel gratuitement et immédiatement en ligne !

  • Sfacciata — salle © DR
  • Sfacciata — bar © DR

 

Les délicieux "Calamari" ont le mérite de découvrir le brocoli-rave, légume phare de la cuisine du Mezzogiorno, aux palais français.

Dans l'assiette ? Une cuisine italienne à la sauce contemporaine

La carte déroule l’enchaînement italien classique antipasto / primo / secondo / dolce. On débute donc par un Tartare de bœuf, pistaches de Bronte, zabaione, crackers de céleri, dont le pesto de pistache apporte une onctuosité se mariant à la perfection avec la viande maigre, et on double avec les Calamari, palourdes au citron, brocoli-rave, focaccia maison à l'encre de seiche, délicieux, qui ont le mérite de faire découvrir le brocoli-rave, légume phare de la cuisine du Mezzogiorno (sud de l'Italie), aux palais français. 

Viennent ensuite les fameuses pâtes : Cicatelle (pâtes maison des Pouilles roulées main) carbonara végétarienne à l'artichauts et Tortelli di burrata, guanciale, tomates jaunes, noix et roquette. Encore un sans-faute. La légère amertume de l’artichaut atténue l’opulence de la carbonara tandis que le craquant des noix et l’acidité des tomates jaunes contrebalancent la richesse de la joue de porc et de la burrata. À ce stade, l’appétit commence à faire défaut, mais le Vitello alla brace (filet de veau au barbecue), réglisse, artichauts, chips de patate douce réveille notre curiosité. Accompagné d’une savoureuse purée à l’huile d’olive, il arrive parfaitement cuit, légèrement craquant et arrosé d’une sauce à la réglisse.

En dessert, le Babamisu (croisement entre un baba au rhum et un tiramisu) est décevant. On lui préférera donc la Crostata à la ricotta, fruits rouges, poivre rose et citron vert ou la Brioche maison, glace pistache, chocolat noir pimenté.

Bon à savoir ? La carte fait également la part belle à la mer, avec un risotto aux langoustines et topinambours, un filet de turbot et réduction de marsala ou un filet de bar au chou romanesco et sauce safranée.

Préparer votre voyage ? Organisez votre  séjour dans des destinations exceptionnelles  en toute sérénité avec notre agence partenaire Eluxtravel et bénéficiez de services ultra premium :

  • Sfacciata — tortelli burrata guanciale © DR
  • Sfacciata — tartare aux pistaches © DR

 

Aucun détail n’est laissé au hasard comme ces lourds rideaux qui séparent les banquettes et offrent plus d’intimité.

Dans la salle ? L’Italie des années 1970 et des futuristes

La salle, qui se déploie sur deux niveaux, a été imaginée par le Reinh Studio (Yaya La Défense, Daroco). Terrazzo clair au sol, banquettes aux gros coussins confortables, briques anciennes sur certain murs, aucun détail n’est laissé au hasard comme ces lourds rideaux qui séparent les banquettes et offrent plus d’intimité, le plâtre texturé au mur qui reprend le motif vertical du bar et des appliques, ou les poignées de porte en éclair.

Le service ? 

Amical et de très bon conseil. Également très disponible, mais nous étions en soft opening, à confirmer par la suite.

Les plats à goûter ?

Le tartare de bœuf et les calamars en entrée, vraies réussites tout en équilibre et en fraîcheur. Le veau à la réglisse pour une épice que l’on n’a pas l’habitude de voir dans les plats salés.

  • Sfacciata | Veau à la réglisse © DR
    Sfacciata | Veau à la réglisse © DR

Bon à savoir ?

Les cocktails sont élaborés en collaboration avec Little Red Door, réputé être l'un des meilleurs bars à cocktails de la capitale. À essayer notamment, les classiques italiens revisités sous un angle rétro avec l’utilisation du vermouth. Idéal pour stimuler son appétit à l’apéritif.

Les prix ?

  • Hors-d’œuvres : 12 à 18 € ;
  • Entrées : 21 à 24 € ;
  • Plats 19 à 33€ ;
  • Desserts à 8€.
     

Notre avis en un clin d’œil ?

Une belle découverte pour qui veut s’essayer à la cuisine transalpine contemporaine dans un décor très réussi, bercé par une bande son 100% italienne.

Réservez cet hôtel gratuitement et immédiatement en ligne !

Pratique

Sfacciata

7 Rue du 29 Juillet, 75001 Paris

Ouvert du mardi au samedi, au déjeuner de 11h30 à 14h30 et au dîner de 18h à 22h30.

Informations et réservations
Téléphone : +33(0) 1 42 15 58 81
contact@sfacciata.fr
Site Web de Sfacciata

Nous recommandons aussi