Vous êtes ici

Alicia Dorey, Le vendredi 12 mars 2021
Hôtels du mois

Les 10 plus beaux hôtels près des Châteaux de la Loire

Quels sont les plus beaux hôtels dans la région des châteaux de la Loire ? Notre sélection de 10 adresses — hôtels 4 et 5-étoiles ou maisons d'hôtes chics — pour profiter au mieux d'une escapade dans le Val de Loire.
  • Les Hauts de Loire, un domaine bucolique entouré de forêts, champs et étangs © Fabrice Rambert
    Les Hauts de Loire, un domaine bucolique entouré de forêts, champs et étangs © Fabrice Rambert
  • Les Hauts de Loire offrent un bistrot chic, en plus de sa table 2-étoiles Michelin © DR
    Les Hauts de Loire offrent un bistrot chic, en plus de sa table 2-étoiles Michelin © DR
  • La guinguette du domaine des Hauts de Loire, prestigieux 5-étoiles de la région © DR
    La guinguette du domaine des Hauts de Loire, prestigieux 5-étoiles de la région © DR
  • Décor arty dans les cabanes de luxe des Loire Valley Lodges © Anne-Emmanuelle Thion
    Décor arty dans les cabanes de luxe des Loire Valley Lodges © Anne-Emmanuelle Thion
  • Le restaurant du Relais de Chambord © Anne-Emmanuelle Thion
    Le restaurant du Relais de Chambord © Anne-Emmanuelle Thion
  • Le Clos Chassepline, aux portes de la Sologne © DR
    Le Clos Chassepline, aux portes de la Sologne © DR
  • Le Château de l'Épinay, une adresse chic et confidentielle près d'Angers © Jean-François Dréan
    Le Château de l'Épinay, une adresse chic et confidentielle près d'Angers © Jean-François Dréan

Après une journée passée à visiter les châteaux de la Loire, de Chambord à Azay-le-Rideau, d'Amboise à Chenonceau, il s’agirait de ne pas choisir un point de chute au hasard. Entre fleuve et vignobles, de somptueux relais, vénérables abbayes et autres demeures historiques ont été transformés en adresses de charme, hôtels de luxe ou maisons d'hôtes exclusives. Sélection de 10 des plus beaux hôtels au plus près des châteaux de la Loire. 
 

Top 10 des hôtels proches des châteaux de la Loire
 

1. Les Hauts de Loire | L'hôtel de référence de la région

HÔTEL PARTENAIRE
Le cadre ? C’est entre Blois et Amboise, au cœur du Val de Loire classé au Patrimoine mondial à proximité de ses châteaux les plus célèbres, que cet ancien pavillon de chasse érigé au XIXe siècle, membre des Relais & Châteaux, est confortablement logé entre champs, forêts peuplées de sculptures et étangs, à quelques kilomètres de la Loire.

Le style ? Un esprit très maison de famille, au milieu d’un superbe parc peuplé d’hortensias, de rosiers, d’œuvres d’art, et où se niche un magnifique étang. La décoration des chambres et des espaces de vie respecte un style classique sans aucune fausse note : papiers peints champêtres, étoffes et meubles anciens, cheminées, et certaines chambres bénéficient de terrasses privatives et de vues sur le potager. 

  • Le parc typiquement solognot se prolonge dans la cour des Hauts de Loire © Fabrice Rambert
    Le parc typiquement solognot se prolonge dans la cour des Hauts de Loire © Fabrice Rambert


L’offre gastronomique ? L’hôtel abrite une grande table gastronomique doublement étoilée Michelin, l'une des deux seules de la région. Le chef Dominique Pépin y a pris la suite du légendaire Rémy Giraud, faisant souffler sur la cuisine néoclassique et hyper maîtrisée de ce dernier une légère brise de modernité. Et pour une alternative plus décontractée, direction le Bistrot où goûter aux spécialités locales et vins de la région.

Côté bien-être ? Au-delà du charme de ses bâtiments et du confort de ses chambres, l'établissement 4-étoiles dispose d’une belle piscine extérieure, d'un terrain de tennis ainsi que d’un spa Clarins, inauguré en 2018, abritant un hammam, un sauna, des cabines de soins individuelles ou en duo, un salon de relaxation ou un bar à produits Clarins. Comptez également une salle de sport pour ceux qui n'arrivent pas à décrocher. Une offre de haute volée qui fait des Hauts de Loire une destination en elle-même.

Combien de clés ? 31 chambres et suites réparties dans deux bâtiments : le pavillon, démoli à la Révolution et reconstruit en 1860, et un second à l’architecture typique des édifices solognots.

Pour qui ? Les esthètes et épicuriens qui veulent découvrir la région depuis un pied-à-terre champêtre et cossu et particulièrement pratique, en raison de sa situation centrale, pour visiter les châteaux de la Loire. Les familles sont aussi les bienvenues grâce à un Kids Club qui prendra en charge les plus petits.

  • Les sculptures du parc devant le spa Clarins © Fabrice Rambert
    Les sculptures du parc devant le spa Clarins © Fabrice Rambert


Ce qui fait la différence ? Cette pépite du Val de Loire est une galerie à ciel ouvert, qui accueille dans son parc des sculptures d’artistes contemporains le temps d’une saison. Les visiteurs sont accueillis par Le Grand Cerf des Hauts de Loire de Pierre Yermia, qui illustre cette volonté d’exposer des œuvres entrant en résonance avec la nature.

C'est où ? À 20 minutes de la gare de Blois-Chambord par une magnifique route qui longe la Loire, entre champs et forêt. Les châteaux d’Amboise, Blois, Chaumont mais aussi les célébrissimes châteaux de Chenonceau ou Cheverny sont tous accessibles en moins 30 minutes de voiture. Comptez environ 40 minutes pour rejoindre Chambord, le plus visité des châteaux de la Loire.

Les Hauts de Loire
31 chambres et suites. À partir de 350€ la nuit.
79 Rue Gilbert Navard, 41150 Veuzain-sur-Loire
Site Web des
Hauts de Loire

Réservez cet hôtel gratuitement et immédiatement en ligne !

  • Les Hauts de Loire – Vue extérieure de l'hôtel © DR
  • Les Hauts de Loire – Salon de l'hôtel © Fabrice Rambert

 

Aux Loire Valley Lodges, dormir dans les arbres n’aura jamais été luxueux.

2. Loire Valley Lodges | Un hôtel perché dans les arbres

À première vue, on s’éloigne ici de la vie de château, et pourtant : dormir dans les arbres perchés à 4 mètres du sol n’aura jamais été aussi luxueux. Inauguré à l'été 2020, l'hôtel Loire Valley Lodges dissémine 18 cabanes dans une forêt de 300 hectares de Touraine. Avec ce concept inédit dans la région, Anne-Caroline Frey, spécialiste d’art contemporain et passionnée de sylvothérapie aura visé juste, attirant les esthètes aventuriers venus admirer le mariage réussi entre nature et culture : œuvres d’art, lit king size faisant face à de grandes baies vitrées XXL ouvertes sur les feuillages… Et pour se retrouver, une piscine, un restaurant locavore (forcément) et une longère centrale abritant un concept store, un bar à vin, une cheminée… Idéal pour un week-end romantique et singulier.

  • Salon d’un lodge au Loire Valley Lodge © Anne Emmanuelle Thion
    Salon d’un lodge perché dans les arbres à l'hôtel Loire Valley Lodges © Anne-Emmanuelle Thion


Ce qui fait la différence ? La place donnée à l’art, avec des artistes auxquels on a laissé carte blanche pour décorer les lodges.

C'est où ? À 20 km de Tours et à 30 min ou moins des châteaux d'Amboise, Villandry, Azay-le-Rideau ou Chenonceau.

Loire Valley Lodges
18 lodges. À partir de 270€ la nuit.
1 Allée de la Duporterie, 37320 Esvres-sur-Indre
Site Web des 
Loire Valley Lodges

 

3. Château de la Haute Borde | Entre maison d’hôtes et résidence d’artistes

Dix hectares de luxuriantes prairies et arbres centenaires entourent ce château du XIXe siècle, sacré « Meilleure chambre de style » par le Fooding dans son édition 2021. Aux commandes, un trio de châtelaines arty, Céline Barrère, Cécile Simon et Violette Plateau. Leur idée ? Renouer avec les origines du lieu de culture et de création qu’il fut dans les années 1930, avant d’être transformé en hôtel vingt ans plus tard. Au rez-de-chaussée, d’immenses et lumineuses pièces dans lesquelles déambuler, écouter de la musique, entamer une partie de billard ou feuilleter un livre d’art, un verre de vin nature à la main. Dans les étages, cinq chambres élégantes, dont l’inspiration va du brutalisme aux années 1950. Mobilier design, salles de bain en marbre, teintes ocres, rousses et beiges, matières naturelles telles que le chanvre et la chaux, tout a été pensé jusque dans les moindres détails. Définitivement l’écrin idéal d’une clientèle branchée, lassée de la vie de château, à la recherche d’un havre de style en pleine campagne.

  • Château de la Haute Borde – Extérieur © DR
  • Château de la Haute Borde – Chambre © DR

 

Ce qui fait la différence ? Tout au long de l’année, le lieu accueille des artistes en résidence et entend bien multiplier les événements culturels : expositions, concerts, conférences, workshops…

C'est où ? À deux pas des rives du fleuve royal, et à pas plus de 30 minutes des châteaux de Chaumont-sur-Loire, Amboise, Chenonceau, Cheverny...

Château de la Haute Borde
5 chambres. À partir de 180€ la nuit.
6 La Haute Bordé, 41150 Rilly-sur-Loire.
Site Web du 
Château de la Haute Borde

 

4. Le Relais de Chambord | Le seul hôtel du Domaine de Chambord

Oublié le 2-étoiles au charme suranné, et place à un convaincant hôtel 4-étoiles dont le décor signé du « starchitecte » Jean-Michel Wilmotte. Situé en plein cœur du domaine de Chambord, à un jet de pierre du château de François 1er, cet ancien relais de poste assume depuis sa réouverture en 2018 un style contemporain, du lobby aux 55 chambres et suites, en passant par la grande bibliothèque : bois et cuir, pièces design, tapisseries… Au rez-de-chaussée, on s’attable au restaurant semi-gastronomique de l’hôtel, après avoir siroté un verre en terrasse, à quelques pas des douves. Le Relais de Chambord dispose enfin d'un spa signé Nuxe, avec hammam, sauna, cabines de soin et jacuzzi extérieur.

Bon à savoir ? Bien que faisant face au plus célèbre des châteaux de la Loire, seule une poignée de chambres ont une vue sur l'édifice royal. À moins de se laisser séduire par la nouvelle suite signature du Relais. Installée dans une « toue cabanée », bateau traditionnel de la Loire réaménagé en chambre tout confort, elle offre avec vue inégalée sur le château de Chambord.

Hôtel Relais de Chambord
55 chambres et suites. À partir de 150€ la nuit.
Place Saint-Louis, 41250 Chambord
Site Web du
Relais de Chambord

Préparer votre voyage ? Organisez votre  séjour dans des destinations exceptionnelles  en toute sérénité avec notre agence partenaire Eluxtravel et bénéficiez de services ultra premium :

  • Relais de Chambord – Junior Suite © Anne-Emmanuelle Thion
  • Relais de Chambord – Vue sur le château depuis la suite 122 © YONDER.fr | MB

 

5. Abbaye de Fontevraud - L’Hôtel | L'adresse monacale chic

Au beau milieu d’un parc de 13 hectares, au croisement de l’Anjou, de la Touraine et du Poitou se dresse cette monumentale abbaye royale fondée en 1101, l’une des plus belles et des plus vastes cités monastiques d’Europe. Transformée en haut lieu de culture et d’art, l'Abbaye de Fontevraud abrite également depuis 2014 un hôtel de 54 chambres, aménagées dans un ancien prieuré par le duo de designers Patrick Jouin et Sanjit Manku. Décor sobre, voire minimaliste, et mobilier contemporain, tout concourt à créer une atmosphère monacale chic qui ravira les esthètes sans faire fuir les ascètes. Et pas question de se mettre à l’eau et au pain sec : à l’heure du dîner, on s’attable au restaurant de Thibaut Ruggeri, Bocuse d’or et une étoile Michelin, afin de goûter à une cuisine délicate et sans ostentation, basée sur une approche durable.

  • Restaurant de l’Abbaye de Fontevraud © DR
    Restaurant de l’Abbaye de Fontevraud © DR


Ce qui fait la différence ? Le Musée d’Art moderne de l'Abbaye et son impressionnante collection de tableaux de maîtres : Henri de Toulouse-Lautrec, Edgar Degas, Maurice de Vlaminck, Albert Marquet, Kees van Dongen, Robert Delaunay, Juan Gris, André Derain, Germaine Richier…

C'est où ? Si l'Abbaye de Fontevraud est (un peu) éloignée des châteaux « stars », les châteaux de Saumur ou Chinon sont accessibles en à peine 20 minutes. Un peu plus loin, on retrouve ceux d'Azay-le-Rideau ou Villandry. Sans oublier le merveilleux château d'Ussé dont Charles Perrault se serait inspiré pour le conte de La Belle au bois dormant.

Abbaye de Fontevraud - L’Hôtel
54 chambres. À partir de 120€ la nuit.
38 Rue Saint-Jean de l'Habit, 49590 Fontevraud-l'Abbaye
Site Web de l'
Abbaye de Fontevraud - L’Hôtel

Au cœur de la vallée du Cher, le Clos Chassepline est sans doute l’une des maisons d’hôtes les plus idylliques de la région.

6. Le Clos Chassepline | Une maison d'hôtes idyllique

Au cœur de la vallée du Cher, le Clos Chassepline est sans doute l’une des maisons d’hôtes les plus idylliques de la région. Il faudra choisir entre un séjour au pigeonnier et une maison du passeur au décor champêtre : tomettes anciennes, meubles chinés, linge de maison en lin, bibliothèque, cheminée, idéale pour les tribus à la recherche d’une totale indépendance, avec suite parentale et chambre d’enfants. Dans la maison, des chambres lumineuses et colorées se déployant sur trois niveaux, avec une vue sur le parc et la campagne environnante.

  • Chambre La Piléa au Clos Chassepline © Benoît Guénot
    Chambre La Piléa au Clos Chassepline © Benoît Guénot


Bon à savoir ? Chaque jour, le petit-déjeuner est servi sous forme de panier gourmand ou classique, et des légumes frais des maraîchers alentours sont directement livrés tous les samedis !

C'est où ? Aux portes de la Sologne et à seulement quelques kilomètres du Zoo de Beauval. Les châteaux les plus proches ? Chenonceau, Valençay et Cheverny, le château qui a inspiré Moulinsart dans Tintin.

Le Clos Chassepline
3 chambres et 2 gîtes. À partir de 120€ la nuit.
26 Rue Paul Boncour, 41140 Noyers-sur-Cher
Site Web du 
Clos Chassepline

 

7. La Maison d’à Côté | L'hôtel-restaurant du chef Christophe Hay

Située entre Blois et Chambord, cette maison 3-étoiles, simple et confortable, est le point de chute idéal des plus fins adeptes de la gastronomie ligérienne. Car si les 12 chambres et suites de l'adresse, membre de la collection Hôtels & Préférence, séduisent par leur simplicité — bois, teintes et mobilier d’une grande sobriété, vue sur l’église du village ou sur le patio — on vient surtout ici pour se délecter de la cuisine du chef doublement étoilé Christophe Hay. Passé par les cuisines du regretté Paul Bocuse, il est aujourd’hui l’auteur de l’une des plus passionnantes cuisines de terroir, celle des jardins de Loire et des forêts solognotes. Entre produits rares sourcés auprès de producteurs locaux, poissons d’eau douce, viandes d’exception (dont le mouflon des forêts de Chambord, que l’on vous met au défi d’avoir déjà goûté), légumes et herbes aromatiques cueillis dans le jardin potager situé en contrebas, chaque assiette rivalise de saveur et d’inventivité, à l’image de cette entrée rassemblant sept variétés de carottes et caviar osciètre de Loire. Sans oublier une excellente carte des vins de la région, et quelques cuvées exclusives.

Bon à savoir ? En juin 2022, Christophe Hay pliera bagages et tablier pour s’installer à Blois, avec un ambitieux projet d’hôtel-restaurant baptisé Fleur de Loire sur les rives du fleuve.

C'est où ? À dix petites minutes de Chambord, le plus visité des châteaux royaux. D'autres châteaux réputés sont également tout proches (20 min tout au plus) : Blois, Cheverny, Beauregard ou Troussay, fameux pour être le « plus petit des châteaux de la Loire ».

La Maison d’à Côté
12 chambres et suites. À partir de 85€ la nuit.
17 Rue de Chambord, 41350 Montlivault.
Site Web de 
La Maison d’à Côté.

  • La Maison d'à Côté – Chef Christophe Hay © Julie Limont
  • La Maison d'à Côté © Julie Limont

 

8. Les Hautes Roches | L'hôtel troglodytique des bords de Loire

C’est tout près de Tours, aux abords des rives du fleuve royal, que ce manoir du XVIIIe siècle, devenu hôtel 4-étoiles membre Relais & Châteaux, adossé à une majestueuse falaise accueille ses hôtes dans d’étonnants espaces troglodytes. Chacune des 12 chambres nichées à même la roche affiche un décor mêlant matières brutes, lumières douces et matériaux nobles, tandis que deux chambres plus classiques sont également disponibles à l’étage du manoir. Côté gastronomie, on retrouve aux Hautes Roches une table étoilée Michelin depuis 1990, où le chef-propriétaire Didier Edon marie ses origines bretonnes à la fine fleur des produits de terroir. À l’arrivée des beaux jours, on s’attable en terrasse, orientée plein sud, pour déjeuner en admirant les eaux majestueuses de la Loire.

  • Une chambre troglodytique deluxe au Hautes Roches © DR
    Une chambre troglodytique Deluxe à l'hôtel des Hautes Roches © DR


Ce qui fait la différence ? Les Hautes Roches est l'un des très rares, si ce n'est le seul hôtel de ce standing (4-étoiles ou plus) à offrir de vues directes sur la Loire.

C'est où ? À une dizaine de kilomètres de Tours, ce qui permet de rayonner de part et d'autre du Val de Loire, en aval en direction de Saumur et Angers, ou en amont vers Blois et Orléans. Si la visite des châteaux vous lasse, le prestigieux vignoble de Vouvray n'est qu'à quelques minutes de l'hôtel...

Les Hautes Roches
14 chambres. À partir de 235€ la nuit.
86 Quai de la Loire, 37210 Rochecorbon
SIte Web des 
Hautes Roches.

 

9. Château de Noirieux | Un manoir intimiste en Anjou

Situé à 20 minutes de la belle Angers, membre Relais & Châteaux, ce manoir du XVe siècle aux belles façades de tuffeau trône au milieu d’un parc peuplé de tilleuls, de cèdres et de noyers. Dans les 19 chambres, le décor très classique — mobiliers anciens, tissus d’époque, cheminée — est parfois bousculé de touches Art déco ou joliment mansardé. Pour se sustenter, une table gastronomique offrant une vue imprenable sur la vallée du Loir. En extérieur, on se perd dans les allées d’un labyrinthe végétal, on part visiter les alentours en VTT, avant de revenir plonger dans la piscine chauffée ou les remous du jacuzzi.

  • Château de Noirieux © Aline Gérard
    Château de Noirieux © Aline Gérard
     

Bon à savoir ? Dans le manoir se cache un spa mettant l’accent sur les soins à base de plantes, en collaboration avec Douces Angevines, marque française certifiée bio. 

C'est où ? À l'extrémité ouest de la région des châteaux de la Loire, loin des blockbusters touristiques. C'est l'occasion de découvrir des châteaux plus confidentiels comme celui du Plessis-Bourré. Plébiscité pour les tournages pour son décor exceptionnel, ses très larges douves, franchies par un pont long de 44 m, donnent l'impression que le château du XVsiècle sort des eaux.

Château de Noirieux
19 chmabres. À partir de 140€ la nuit.
26 Route du Moulin, 49125 Briollay
Site Web du 
Château de Noirieux

10. Château de l'Épinay | Luxe durable et bien-être en Anjou

À une vingtaine de kilomètres d’Angers, dominant un parc peuplé de rosiers et d’arbres centenaires, on tombe sur ce majestueux château des XVe et XVIIIe siècles, transformé en hôtel équivalent 4-étoiles. Membre de la collection Hôtels & Préférence, le lieu a réussi à conserver son charme d’antan, avec 23 chambres et suites mêlant meubles anciens, poutres apparentes, tissus chatoyants, tapis persans, cheminées en pierre et peintures du XVIIIe à quelques pièces contemporaines. Pour se détendre après une journée de visite, rendez-vous au spa Cinq Mondes, situé dans les anciennes boulangeries du XVe siècle. 

Ce qui fait la différence ? L’authenticité du lieu conjuguée à une approche vertueuse qui permet au Château de l'Épinay d'être un véritable hôtel éco-responsable. En extérieur, on pourra ainsi se plonger dans une grande piscine naturelle, dont l’eau est filtrée à l’aide de plantes, sans aucun ajout chimique. Une philosophie durable que l’on retrouve du côté des cuisines, avec un restaurant dont les fruits et légumes arrivent directement du potager cultivé en permaculture.

C'est où ? À 1h30 de Tours et 2h d'Amboise, le Château de l'Épinay est incontestablement à l'écart du cœur touristique de la région. Si vous envisagez un road trip pour découvrir les châteaux de la Loire, l'adresse est en revanche idéale pour terminer votre périple en dormant dans un château, sans pour autant se ruiner (le rapport qualité-prix est l'un des meilleurs du Val de Loire).

Château de l’Épinay
23 chambres et suites. À partir de 160€ la nuit.
Lieu-dit L'Épinay, 49170 Saint-Georges-sur-Loire 
Site Web du 
Château de l'Épinay

Réservez cet hôtel gratuitement et immédiatement en ligne !

  • Parc du Château de l'Épinay © DR
  • Château de l'Épinay - Intérieurs du château © DR

 

Nous recommandons aussi